Des cabines montagnardes conçues comme une communauté sur Powder Mountain

Horizon est le premier quartier préconçu à être construit à 2 750m d’altitude sur Powder Mountain, Utah. Il se compose de 30 cabines de 1 00 à 280 m2, d’une série de garages stratégiquement placés et d’un pavillon commun appelé «Pioneer Cabin» à l’usage des propriétaires. Il existe 4  typologies de cabine, qui sont ensuite personnalisées pour chaque propriétaire. Du quartier ressort un puissant sentiment d’unité et de variété. Les huit premières cabines sont maintenant terminées et les suivantes sont encore en construction.

Commandé par Summit Series, un programme de conférenciers ambitieux qui attire une communauté d’innovateurs et d’investisseurs, ce nouveau village est une expression architecturale des valeurs de Summit : la construction communautaire, l’adaptation au climat et la gestion des terres. Ce n’est pas une station de ski, mais plutôt une communauté aménagée pour les entrepreneurs et les créatifs travaillant ensemble pour relever les défis mondiaux.

Les cabines sont regroupées pour favoriser les rencontres fortuites et les interactions sociales. L’emplacement des bâtiments et des ponts a également été soigneusement organisé pour minimiser les vis-à-vis sur les unités voisines, tout en dégageant les vues sur le coucher du soleil au sud-ouest.

Au niveau énergétique, les cabanes sont orientées adaptée, associée à des sols en béton de masse thermique et au chauffage par le sol hydronique.

Les cabanes modestes du MacKay-Lyons Sweetapple contrastent avec l’architecture excessive qui est désormais typique des stations balnéaires de l’Ouest de la montagne. Chaque cabane se compose d’un toit en bardeaux de cèdre et de murs de cèdre inspirés des granges de la vallée d’Eden en contrebas. Les fenêtres en bois revêtues d’aluminium et les intérieurs en cèdre également complètent l’effet sculptural monolithique appelé «Heritage Moderne» par les clients. Les cabines sont accessibles au deuxième étage via des ponts en acier en raison de la chute de neige annuelle extrêmement élevée qui donne son nom à Powder Mountain.

Il s’agit du premier projet achevé de MacKay-Lyons Sweetapple parmi de nombreux projets actuellement en construction aux États-Unis depuis l’ouverture d’un studio satellite à Denver l’année dernière. Des projets de construction de villages similaires comprennent une collection récente de chalets sur l’île Bigwin à Muskoka, en Ontario, Golden Groves à Margaree au Cap-Breton et Shobac Farm en Nouvelle-Écosse, au bord de l’océan Atlantique.

Architectes MacKay-Lyons-Sweetapple

www.mlsarchitects.ca

Responsable de la conception: Brian MacKay-Lyons

Architectes du projet: Duncan Patterson, Jennifer Esposito

Équipe du projet: Reid Joslin, Matt Jones, Ben Fuglevand, Farhan Durrani,
Paulette Cameron et la décoration intérieure par Diana Carl, Sawa Rostkowska
Consultants civils: Talisman Civil Consultants
Consultants en structure: Structures dynamiques
Consultants en électricité: ingénieurs BNA
Construction: Constructeurs de stations de montagne
Design intérieur personnalisé: Haley Duffin & Megan Rider pour Powder Mountain

Images : Doublespace Photography.

Aménagement d’une maison de village et d’une ancienne cave à vins en espace intime avec piscine et patio

Dans le centre historique d’un village préservé, face à l’église, une grange viticole et sa maison attenante sont à restructurer afin d’y créer un lieu de vie intimiste et privilégié.

De ce fait, les éléments prestigieux et patrimoniaux de la maison existante sont conservés – l’escalier en pierre, les carreaux de ciment, la charpente en bois – tandis que le grand volume minimal de la grange se transforme en espace de vie ouvert et fluide, largement tourné vers l’extérieur et ponctué par un patio carré en fond de parcelle.

Si la maison existante est le lieu familial dédié aux chambres, c’est dans l’ancienne grange viticole que s’organisent les usages quotidiens diurnes de l’espace de vie. La forme archétypale de la grange tout en longueur, propose naturellement une organisation en enfilade : cuisine, salon et grande tablée ouverte en proue sur le patio et le bassin. La position, attenante à la façade, du bassin, permet d’apporter, à chaque instant de vie, des variations d’atmosphères, des vibrations naturelles de l’air et de la matière, au rythme des saisons.

A l’extérieur, une partie de la toiture de la grange existante a été retirée afin d’y créer le patio à ciel ouvert. La composition de cet espace – entre quatre murs – est fidèle à un mode de vie Méditerranéen. Qui plus est, en choisissant de conserver un des murs pignon en pierre de la grange, vestige du passé, c’est la thermicité de l’ouvrage qui est en jeu. La pierre calcaire conserve, notamment en période estivale, une hygrométrie nocturne agréable et propice à l’utilisation du lieu.

La composition du patio intègre aussi, pour moitié, le bassin de nage. Cette imbrication « à moitié » donne à cette languette d’eau une posture fondamentale : elle est le pivot de la composition d’ensemble des extérieurs qu’elle connecte avec l’intérieur de la maison.

C’est l’enchevêtrement de tous ces éléments – architecturaux, historiques et techniques – qui confèrent au projet la possibilité d’une écriture « sur mesure » de chaque détails, la fabrication de l’esprit du lieu.

Agence d’architecture (ma!ca)
Montpellier, France
www.maca-archi.com

(ma!ca) est une agence d’architecture née de la rencontre de deux architectes dont les chemins se sont croisés à la confluence d’une complémentarité exploratoire créative et d’une rigueur identitaire commune. (ma!ca) symbolise l’union de cette rencontre ponctuée de deux entités distinctes mais indissociables.

(ma!ca) fait référence à une plante à racine pivotante dont les vertus médicinales bienfaisantes sont réputées. L’architecture participe au phénomène de santé publique et peut jouer un rôle conséquent dans le bien-être de l’usager. Le projet trouve sa genèse dans une articulation et une hiérarchisation de l’espace par le programme.

Dans une rigueur portée aux détails et qui donne de la profondeur à chaque élément du projet. Et dans le choix des matériaux qui accompagnent sa compréhension. L’architecture est manuelle et sur mesure à l’image de l’architecte/artisan. Elle développe un dialogue étroit avec l’autre : le maître de l’ouvrage, le bureau d’étude et l’artisan.

Chaque projet est une nouvelle histoire/empreinte d’un parcours qui indéniablement oriente la réflexion : Maya Brudieux a vécu à Rotterdam et Saint Jean du Gard et Camille Morcrette à Montréal et Marseille. Leur écriture est teintée de modernité et cherche un équilibre mêlant radicalité et surréalisme.

Crédit photos : Julien Kerdraon

LET’S ROCK THE KILIM

Le Maroc jouit d’une très longue tradition de tissage. Depuis plus de mille ans, les femmes berbères tissent à la main des tapis de la laine des moutons qu’elles élèvent au sommet de l’Atlas. Sans plan ni maquette, elles laissent cours à leur imagination, ainsi, il n’existe pas deux tapis identiques. La confection, artisanale, est assurée par ceux qui ont appris de leurs parents et hérité des grands métiers à tisser traditionnels. Pourtant, le tapis marocain semble conquérir les intérieurs chics et modernes. Plus tendances que jamais, Rock The Kilim dévoile ces trésors des tribus berbères ; des tapis tissés, coussins en Kilim ancien, corbeilles tressées, bougies…toujours faits main.

Selon sa forme et sa couleur, le tapis berbère raconte une histoire et témoigne du langage secret des tisserandes. Azilal, Beni Ouarain, Boucherouite, Mrir’t… Nadia, la créatrice de la maison, arpente des villages, souks, coopératives… à la recherche de ces œuvres d’art.

 

ROCK THE KILIM

12, rue Ramey

75018 Paris

Tél : 07 60 72 19 05

Texte : Laura Jamal – Photos : D.R

Découvertes gustatives et culturelles

Les Gentlemen Farmers sont de retour ! Amoureux d’aventure et de découverte, ceci est pour vous. Symbole de prestige et de fierté pour Biarritz depuis plus d’un siècle, l’ancienne résidence impériale de Napoléon III et d’Eugénie de Montijo, l’Hôtel du Palais imagine pour vous un week-end revigorant au Pays Basque. Placé sous le signe du savoir-faire d’excellence et d’escapades gourmandes, le séjour Gentleman Farmer vous réserve une expérience de prestige.

Partez à la rencontre des artisans labellisés Entreprise du Patrimoine Vivant du 26 au 28 mai prochain avec l’Hôtel du Palais. Ainsi, vous plongerez dans la beauté des villages pittoresques et paysages idylliques, équipés d’une veste offerte par la marque Barbour. Diners gastronomiques dans des lieux insolites, menu terroir d’exception cuisiné par le Chef MOF Jean-Marie Gautier, initiation à la pelote basque, exploration du patrimoine local, excursion en 4X4, détente au Spa Impérial Guerlain… tout pour un week-end exceptionnel !

 

Hôtel du Palais***** Palace

Imperial Resort & Spa

1 Avenue de l’Impératrice

64200 Biarritz

05 59 41 64 00

www.hotel-du-palais.com

Texte: Laura Jamal – Photos : D.R