Azzedine Alaïa et Cristobal Balenciaga : deux légendes

Azzedine Alaïa et Cristobal Balenciaga. Deux noms, deux grands Maîtres de la couture.

Un simple communiqué annoncera la fermeture brutale de la maison de Balenciaga en 1968. Telle est la décision du célèbre couturier espagnol  à la naissance du prêt-à-porter.  L’esprit collectionneur et passionné d’ Alaïa, sollicité par Mademoiselle Renée, directrice adjointe de Balenciaga, le poussera à constituer une archive des robes et des stocks de tissus de la maison espagnole. Cette archive aura signé leur vis à vis d’aujourd’hui.

D’un côté l’élégance épurée de Balenciaga, de l’autre celle d’une mode près du corps d’ Alaia. Un face à face inédit qui se renouvèle, après un premier chapitre où le noir absolu s’infiltrait dans un décors épuré, minimaliste, créé par des panels et murs transparents, de vastes panneaux de voile, qui insufflaient toute l’authenticité et la magie du temps qui ne semble pas s’être écoulé.

Ce nouveau chapitre nous introduit à partir du 27 septembre et jusqu’au 3 Janvier 2021, dans la couleur.
Le rose aveuglant de Balenciaga dialoguera avec le rouge intense cher à Alaïa, dans une nouvelle scénographie où la poésie sera encore une fois à la une.

Les thèmes essentiels aux deux couturiers, à savoir les folklores gitans et espagnols, s’expriment avec des modèles de dentelles blanches chez l’un, de cuir perforé chez l’autre. La robe « gitane », célèbre parmi toutes les créations d’Azzedine Alaïa, est pour la première fois exposée dans la galerie de la Fondation .

L’esprit visionnaire d’ Azzedine Alaïa, passionné et avide de collectionner les pièces aux techniques certaines, est un héritage inestimable aujourd’hui.

Et ce dialogue silencieux entre les deux grands Maîtres, qui ne se sont  jamais réellement rencontrés, entre les pièces intemporelles qui ont marqué leur histoire qui semble ne s’être jamais interrompue en est le témoignage.

Fondation Azzedine Alaïa
18, rue de la Verrerie, 75004 Paris, France
https://fondationazzedinealaia.org

Texte : Karine Patricola
Images : Stéphane Aït Ouarab.

Un vent tribal souffle sur Caravane Bellecour

Depuis 2 ans, Caravane s’est installé au cœur de la presqu’île Lyon, sur rue Auguste Comte, dans une boutique déco singulière de 150 m2. Cette année, la maison renouvelle son univers, et offre une nouvelle ambiance à ses murs et voûtes de pierre, pour un voyage inspiré des cultures ancestrales tribales.

Entre matières brutes et nobles, motifs géométriques et couleurs chaudes, la scénographie livre une interprétation sauvage de l’esprit Tribal, sage mais audacieux. L’ADN de la collection témoigne du langage des artisans et de leur savoir-faire.

CARAVANE

20 rue Auguste Comte

69002 Lyon

Tél : 04 78 79 25 94

www.caravane.fr/

Texte : Laura Jamal – Photos : D.R

HABITAT LYON fait peau neuve

Fabricant de design depuis 1964, Habitat propose plus de 1000 références de meubles et de canapés pour un intérieur contemporain. Synonyme de modernité et de nouveauté, la boutique Habitat installée à Lyon s’est refait une beauté pour mieux surprendre ses clients les plus fidèles et vous invite ainsi, à venir pousser les portes des 1500m² entièrement repensés. Pour son nouveau visage, le magasin lyonnais innove et fait entrer des corners dédiés de « marques invitées ».

L’adresse dévoile un univers spacieux et lumineux, composé de matières naturelles et matériaux bruts, et s’inscrit dans une tendance végétale orientée vers l’harmonie et la convivialité. Ainsi, le papier peint Habitat Luna issu de la nouvelle collection printemps été 2018, les scénographies aux couleurs denses, la légèreté des expositions de mobiliers… offrent une véritable ambiance « comme à la maison ».

Habitat Lyon

51 Rue de la République

69002 Lyon

Tél : 04 72 77 94 00

www.habitat.fr/

Texte : Laura Jamal – Photos : D.R

François Bauchet investit la Galerie kreo

Au cœur de Saint-Germain-des-Prés et situé sur la rue Dauphine, la Galerie Kreo expose se définit comme l’un des hauts-lieux de l’art contemporain français. Dévouée à la production de pièces contemporaines limitées, créées exclusivement pour la galerie, elle présente également une sélection de luminaires vintage. Designer, artiste, architecte d’intérieur, scénographe…

François Bauchet cultive la création interdisciplinaire à travers des matériaux tels que le plastique thermoformé, porcelaine, bois, résine, tissu, fibre de verre…

Jusqu’au 12 mai, découvrez sa nouvelle série « Azo », une exposition monographique jouant sur les formes, les lignes et la sobriété, et créant un paradoxe entre les lignes droites et les courbes. La collection se compose de table, banc et console, en rouge brique ou gris pâle, faits de sable, de résine ou de béton.

 

Galerie kreo

31 Rue Dauphine

75006 Paris

Tél : 33 1 53 10 23 00

www.galeriekreo.com/

Texte : Laura Jamal – Photos : D.R

 

Maarten Baas

Le designer hollandais Maarten Baas, connu pour ses réalisations iconoclastes et fantaisistes, imagine et conçoit des espaces de représentation singuliers et des scénographies décalées pour des objets surprenants. La Carpenter’s Workshop Paris dévoile une exposition personnelle, Close Parity, visible jusqu’au 23 mars, retraçant ses collections originales aux côtés de ses nouvelles œuvres.

Le Centraal Museum Utrcht vient d’acquérir le buffet Piet Elling de Rietveld et ajoute alors une autre pièce dans la collection de Maarten Baas, Where There’s Smoke : du mobilier est brûlé, fini à l’époxy transparent afin de conserver la forme et la durabilité de l’œuvre.

 

Pour l’artiste, il n’y a qu’un pas entre l’art et le design, et la beauté cachée d’un objet se trouve bien au-delà du savoir-faire.

 

www.maartenbaas.com/

Texte : Laura Jamal – Photos : D.R

TREE OF CODE X MUSICHUSET

Inspiré du roman de Jonathan Safran Foer ; Tree of Codes est traduit par le chorégraphe Wayne McGregor en un ballet contemporain tout simplement sublime. Incarnant à la perfection le slogan de la ville de Aarhus (Danemark) « Let’s rethink », ce dernier sera présenté du 27 au 29 avril prochain au Musichuset.

Les danseurs du Ballet de l’Opéra de Paris interprèteront ce chef-d’œuvre, sur une musique de l’artiste Jamie xx et une scénographie spectaculaire et colorée signée Olafur Eliasson.

http://www.aarhus2017.dk/en/

Texte : Laura Bourgeois – Photos : D.R

La nature au goût du jour

Du 18 mars au 28 Août 2017, le Centre Pompidou de Metz vous invite à l’exposition dédiée à la nature : Jardin Infini, de Giverny à l’Amazonie. Les œuvres seront réparties dans les galeries ainsi qu’au Forum et au studio du Centre Pompidou, mais également en dehors de ses murs.

Dans le jardin, véritable lieu d’évolution, les œuvres d’Emilie Gallé, Claude Monet, Pierre Huyghe, Yto Barrada, Thu Van Tran, Simon Starling, Roberto Burle-Marx et Lina Bo Bardi vous seront présentées.

Pour l’occasion, Daniel Steegman Mangrané conçoit une scénographie organique, terreur et solaire, dans laquelle les visiteurs s’émerveilleront par tant de beauté …

www.centrepompidou-metz.fr/

Texte : Angella Marchioni – Photos : D.R

Fotofever 2016

Le rendez-vous est fixé, du 11 au 13 novembre le carrousel du Louvre accueillera la 5e édition de Fotofever, foire de photographie indépendante. Vous aurez l’occasion d’y découvrir 75 galeries internationales et françaises qui vous présenteront en avant première les tendances et artistes de demain. Bien plus qu’une simple foire, Fotofever et sa nouvelle scénographie vous proposeront des discussions avec de jeunes collectionneurs et des parcours découverte des galeries exposantes.

www.fotofeverartfair.com/

99 rue de rivoli 75001 Paris

01 43 59 46 06

Texte : Laura Bourgeois – Photos : D.R

Azzedine Alaïa

Le Palais Galliera fête sa rénovation, en beauté, avec la rétrospective du couturier Azzedine Alaïa, l’un des événements-phares de la rentrée. Après plusieurs expositions hommages dans le monde, Paris célèbre enfin l’esprit incarné des années 80, dans une scénographie signée par le designer Martin Szekely. Ancien élève de l’Ecole des Beaux- Arts de Tunis, Alaïa est un maître de la matière (cuir, jersey, stretch) et un virtuose de la ligne cour­be.

Azzedine-Alaia-Demarchelier-(300)

C’est un sculpteur de femmes qui a su transcender le temps. Une soixantaine de modèles emblématiques illustrent son parcours. La visite se prolonge, à deux pas, salle Matisse, au sein des collections du Musée d’Art moderne de la Ville de Paris.

B.P.

[divider]INFOS PRATIQUES[/divider]

Paris jusqu’au 26 Janvier 2014

Palais Galliera

10, Avenue Pierre-1er-de-Serbie
75116 Paris

Horaires

Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h
Nocturne les jeudis jusqu’à 21h
Fermé les lundis et les jours fériés

Métro Iéna ou Alma-Marceau

www.galliera.paris.fr