Aménagement d’une maison de village et d’une ancienne cave à vins en espace intime avec piscine et patio

Dans le centre historique d’un village préservé, face à l’église, une grange viticole et sa maison attenante sont à restructurer afin d’y créer un lieu de vie intimiste et privilégié.

De ce fait, les éléments prestigieux et patrimoniaux de la maison existante sont conservés – l’escalier en pierre, les carreaux de ciment, la charpente en bois – tandis que le grand volume minimal de la grange se transforme en espace de vie ouvert et fluide, largement tourné vers l’extérieur et ponctué par un patio carré en fond de parcelle.

Si la maison existante est le lieu familial dédié aux chambres, c’est dans l’ancienne grange viticole que s’organisent les usages quotidiens diurnes de l’espace de vie. La forme archétypale de la grange tout en longueur, propose naturellement une organisation en enfilade : cuisine, salon et grande tablée ouverte en proue sur le patio et le bassin. La position, attenante à la façade, du bassin, permet d’apporter, à chaque instant de vie, des variations d’atmosphères, des vibrations naturelles de l’air et de la matière, au rythme des saisons.

A l’extérieur, une partie de la toiture de la grange existante a été retirée afin d’y créer le patio à ciel ouvert. La composition de cet espace – entre quatre murs – est fidèle à un mode de vie Méditerranéen. Qui plus est, en choisissant de conserver un des murs pignon en pierre de la grange, vestige du passé, c’est la thermicité de l’ouvrage qui est en jeu. La pierre calcaire conserve, notamment en période estivale, une hygrométrie nocturne agréable et propice à l’utilisation du lieu.

La composition du patio intègre aussi, pour moitié, le bassin de nage. Cette imbrication « à moitié » donne à cette languette d’eau une posture fondamentale : elle est le pivot de la composition d’ensemble des extérieurs qu’elle connecte avec l’intérieur de la maison.

C’est l’enchevêtrement de tous ces éléments – architecturaux, historiques et techniques – qui confèrent au projet la possibilité d’une écriture « sur mesure » de chaque détails, la fabrication de l’esprit du lieu.

Agence d’architecture (ma!ca)
Montpellier, France
www.maca-archi.com

(ma!ca) est une agence d’architecture née de la rencontre de deux architectes dont les chemins se sont croisés à la confluence d’une complémentarité exploratoire créative et d’une rigueur identitaire commune. (ma!ca) symbolise l’union de cette rencontre ponctuée de deux entités distinctes mais indissociables.

(ma!ca) fait référence à une plante à racine pivotante dont les vertus médicinales bienfaisantes sont réputées. L’architecture participe au phénomène de santé publique et peut jouer un rôle conséquent dans le bien-être de l’usager. Le projet trouve sa genèse dans une articulation et une hiérarchisation de l’espace par le programme.

Dans une rigueur portée aux détails et qui donne de la profondeur à chaque élément du projet. Et dans le choix des matériaux qui accompagnent sa compréhension. L’architecture est manuelle et sur mesure à l’image de l’architecte/artisan. Elle développe un dialogue étroit avec l’autre : le maître de l’ouvrage, le bureau d’étude et l’artisan.

Chaque projet est une nouvelle histoire/empreinte d’un parcours qui indéniablement oriente la réflexion : Maya Brudieux a vécu à Rotterdam et Saint Jean du Gard et Camille Morcrette à Montréal et Marseille. Leur écriture est teintée de modernité et cherche un équilibre mêlant radicalité et surréalisme.

Crédit photos : Julien Kerdraon

Une résidence au Laos jouant avec la perception d’intérieur et d’extérieur

Sur une petite parcelle de terrain à Vientiane, la capitale du Laos, la « Maison Blanche » déploie avec audace des lignes géométriques dynamiques dans son écrin de verdure.

Deux volumes disposés en forme de V qui semblent flotter au-dessus du sol divisent le terrain en de nombreux segments et créent des effets visuels inhabituels, jouant avec les perceptions de l’échelle, de la position, entre intérieur et extérieur.

La configuration est inspirée de l’architecture vernaculaire, où différents éléments de la maison sont situés à des niveaux légèrement différents, et dans lequel l’espace sous la maison est utilisé comme un espace de vie extérieur frais en connexion avec le jardin.

Les volumes qui forment un pont sont fabriqués à partir de poutres en béton armé monolithiques se faisant face; et reposant sur les murs extérieurs de la parcelle. Les volumes s’étendent sur toute la largeur de 16,8 mètres sans piliers intermédiaires de soutien.

Une piscine longitudinale avec une section en V longe l’un des côtés du terrain, offrant un élément calme reflétant la couleur et la lumière sur les volumes blancs au-dessus, et une ouverture vers la salle de bain tropicale à l’étage.

À l’intérieur, le béton apparent contraste avec l’extérieur blanc, adouci par des éléments en bois chaleureux. Les espaces intérieurs à l’étage sont conçus de manière à permettre une impression d’ouverture maximale sur toute la longueur du volume.

Saola Architects
Vientiane, Laos

Mobilier Birds Follow Spring

Crédit Photos : Akira Sato et Francois Hervy

Un Chalet en Communion avec la Nature au Québec par l’atelier Schwimmer

Oasis qui émerge au rythme des activités de plein air, le Chalet Noir s’insère dans le panorama du Lac Brome, dissimulé dans les arbres, il se démarque par sa forme iconique. Le nouveau bâtiment participe a la vie active des familles des deux frères propriétaires agissant comme lieu de repos et espace de rencontre. Son attrait incite a être plus actif au quotidien. Placé en bordure du lac, la fissure dans le bâtiment permet la contemplation de la nature.

Le projet se veut une ré-interprétation du chalet vernaculaire qui respecte les techniques de construction traditionnelles communes aux habitations unifamiliale. Le défi de faire un projet d’exception tout en respectant la simplicité technique produit un espace convivial et accueillant.

Le chalet est conçu sur mesure pour accueillir les familles des deux frères et leurs amis. Ainsi la forme et la matérialité reflètent ces préoccupations. L’aménagement intérieur répond aux besoins des occupants, au centre, une place pour jouer de la musique, discuter, se reposer, cuisiner, mais avec des vues rendant compte de la magnifique situation du paysage.

De grandes baies vitrées verticales à l’avant et à l’arrière divisent la maison en deux et offrent un « corridor visuel » vers l’extérieur, à l’intérieur ceci divise le deuxième en deux zones pour les deux ménages. Cet espace interstice au centre de la maison accueille l’escalier, le « pont » et le séjour.

La matérialité du projet procure une sensation d’être en communion avec la nature, avec une utilisation importante de bois, typique des chalets. La façade extérieure est de mélèze torréfié sur le site, inspirée de la technique ancestrale japonaise qui permet de protéger le bois contre les intempéries et les insectes. L’escalier, le banc du hall et le sofa marocain du salon sont sur mesure pour le projet, modélisé de sorte à ce qu’ils pourraient être assemblés par un ou deux menuisiers. Le contre-plaqué de merisier russe est choisi pour ses diverses qualités esthétiques et structurelles.

Chaque pièce est pensée, dessinée, puis coupée par une CNC, des instructions d’assemblage ont été produites et sont fournies. Finalement, le foyer a été conçu sur mesure, sur la base d’un foyer homologué, il est revêtu de panneaux de béton artisanaux installés en surface de manière à ne pas en altérer les mécanismes. Cet exercice permet de dissimuler le foyer d’origine et de conférer une identité unique au centre de la maison.

L’approche conceptuelle considère les principes de la maison passive, voulant que la volumétrie, le positionnement, la matérialité et l’isolation permettent un meilleur rendement énergétique du bâtiment. La sélection de matériaux naturels locaux à aussi été prise en considération.

Ainsi, suite à des simulations digitales, la position de porte-a-faux coté sud (les volumes soustraits) permet le gain solaire hivernal tout en créant une protection contre les rayons directs en été. Le plancher de béton chauffant profite du gain solaire qui réduit le réchauffement nécessaire en hiver et rafraîchit les pieds l’été. Une attention particulière a été apportée à l’étanchéité du bâtiment. Finalement, une isolation supérieure à la réglementation assure le niveau de confort et l’épargne énergétique.

Atelier Schwimmer
Montréal, Canada
www.schwimmer.ca

Crédit photos : Adrien Williams

River House au Mexique, au milieu coule une rivière

River House est une maison de mille deux cent mètres carrés. La construction de la maison inclut deux espaces indépendants, bien que connectés entre eux. L’un est commun et l’autre est totalement privé, à usage exclusivement familial.

Ces deux parties formellement et fonctionnellement différenciées sont divisées par une rivière artificielle créée à partir de la rivière naturelle qui longe pratiquement tout le terrain. La maison est conçue dans un déploiement d’espace ample et sans dévoilement d’éléments structuraux, ce pourquoi aucune colonne n’est visible et les recouvrements sont ancrés aux larges murs en pierre et à la trame structurelle des poutres en acier.

Les grandes baies vitrées permettent de connecter l’intérieur de la maison avec les vues splendides, ainsi qu’avec les espaces intimes et accueillants tout autour de la maison. Des tuiles noires émaillées font office de recouvrement final pour la finition du toit, ce qui permet à la maison d’intégrer l’environnement boisé.

Dans la partie commune de la maison, on retrouve une cave à vin qui peut contenir jusqu’à quatre cents bouteilles de vin. À côté se trouve la salle multimédia, intégrée au bar. Les détails et revêtements sont faits d’un bois local, le parota. Pour la salle multimédia, un canapé huit places et deux fauteuils individuels ont été choisis et réunis autour d’une table-cheminée en pierre noire et pièces d’acier, spécialement créées par Luciano Gerbilsky pour ce projet.

À l’entrée, nous sommes accueillis par le grand alebrije2, un taureau de taille réelle réalisé par Jacobo et María Ángeles, artisans du Oaxaca.

À gauche, une cuisine intérieure faite en bois de parota1. Les étagères suspendues au-dessus de l’îlot ont un propos utilitaire et esthétique; elles ont été faites sur mesure, signées par Luciano Gerbilsky. Les planchers de toute la maison sont faits en chêne durci. Le système d’ingénierie du plancher flottant comprend le chauffage par système « Nest ».

Sur la terrasse, se retrouve une cuisine digne du plus grand chef du monde. De la cuisine les visiteurs ont vue sur la piscine semi-couverte par une toiture en crystal, où ils peuvent plonger peu importe le climat et profiter d’une turbine de nage à contrecourant et d’un système de jacuzzi. On retrouve aussi un deuxième jacuzzi dans la zone basse du jardin.

Une autre pièce clé de l’œuvre pour aboutir à cette cohérence entre utilité et esthétique, est le pont qui unit les deux parties de la maison. Entièrement fait de crystal, il donne vue sur la rivière artificielle qui prend sa source à l’entrée de la maison sous forme de cascade.

La section privée comprend cinq chambres, toutes équipées de salles d’eau et d’un balcon privé. La chambre principale est de type « master suite » ; son balcon est le plus grand de la partie habitation et comprend un sol en verre. La chambre principale est aussi équipée d’une cheminée au bioéthanol.

Au sous-sol de la partie privée de la maison, un spa a été construit avec tous les équipements nécessaires : sauna, hammam, salles d’eau et salles de massage. Dans ce projet, les aspects environnementaux ont été pris en compte, ce qui a permis de prendre des décisions qui favorisent l’économie énergétique et la réutilisation des eaux usées grâce à l’installation d’une station de traitement qui les récupère pour l’arrosage. Le bois est éco-responsable puisque pratiquement tout est local et issu de la reforestation.

River House est une maison qui harmonise les besoins utilitaires et les valeurs esthétiques, l’intimité et la socialisation, les espaces fermés et ouverts ainsi que les technologies de pointe associées aux éléments de création artisanale qui donnent à la maison une unicité et une ambiance ouatée. Cette maison exauce le souhait et le défi de l’architecte et décorateur de trouver la rareté de l’impact en même temps qu’un équilibre magistral et un accueil chaleureux dans une maison d’une telle ampleur.

Luciano Gerbilsky Arquitectos
Luciano Gerbilsky Arquitectos est un espace de consultation qui intègre l’architecture, le design et l’art.
www.gerbilsky.com

Crédits Photos : Hector Velasco Facio et José Margaleff

Tunto : et la lumière fût…

En renouvellement constant, le fabricant finlandais Tunto nous dévoile deux luminaires leds en bois massif. Fidèle à sa démarche combinant design rigoureux et technologie de pointe, la marque propose des créations innovantes tout en délicatesse. Le premier luminaire au nom printanier, Tulip, est une suspension rectangulaire au design minimaliste mais intriguant. L’éclairage est dispensé par des leds Osram dernière génération, qui sont abrités par un diffuseur en verre et répartis sur toute la longueur de ce dernier.
Découvrons ensuite LED 120, une applique murale avec une structure en bois dont l’éclairage indirect est diffusé par le haut et le bas du luminaire.

Un minimalisme chic et assumé qui créera une atmosphère feutrée dans votre intérieur…

Les créations du designer scandinave Tunto sont à découvrir sur : www.tunto.com

Texte : Victoria Norait – Photos : D.R

 

H&M HOME « Premium »

H&M nous dévoile sa nouvelle collection estivale 2017…
Des tons lumineux qui vont du beige ivoire au turquoise en passant par le bleu profond… Une ligne élégante et harmonieuse qui donne envie de partir en vacances au bord de mer.

Retrouvez cette collection dans tous les points de vente H&M ou sur www.about.hm.com

Texte : Victoria Norait – Photos : D.R

« A vous de jouer »

« L’art est le lieu de la liberté parfaite. » L’artiste peintre conceptuel historique, Claude Rutault, émaille de toiles – tendues sur châssis, sous formats rectangulaires, carrés, ronds ou ovales – les murs roses poudrés de la chambre 105 de l’Hôtel Grand Amour avec son installation artistique « à vous de jouer ». Permanente et évolutive, cette œuvre en devenir permet à l’occupant de prendre possession de l’espace créatif et artistique du peintre. Ainsi, il peut modifier librement le lieu en actualisant une ou plusieurs dé-finitions/méthodes à l’aide des toiles empilées contre les murs.

C’est en 1973 que Claude Rutault élaborait le principe moteur de son œuvre radicale, la définition/méthode : la couleur de la toile correspond à la couleur du mur sur lequel on l’accroche. Le locataire de la chambre 105 est alors propriétaire de « sa peinture » aussi longtemps qu’il occupe le lieu. A son départ de l’hôtel, il pourra même donner un titre à son actualisation.

 

Hôtel Grand Amour

18, rue de la Fidélité

75010 Paris

www.hotelamourparis.fr/grandamour

Texte : Laura Jamal – Photos : D.R

VIBIEFFE Made in Italy

Le mobilier de design italien est devenu il y a longtemps un synonyme de qualité, luxe et exclusivité. Depuis 1967, la maison italienne Vibieffe s’illustre par la simplicité et le raffinement. Chacune des créations est le fruit de l’imagination de designers et architectes, et chaque pièce permet de donner vie et style aux intérieurs tout en s’adaptant aux goûts de chacun.

Focus :

  • Elégants et sophistiqués, le canapé d’angle composable avec repose-tête Nordic et la table basse de Gianluigi Landoni, ont été pensés pour véhiculer le confort et apporter une nouvelle vision fastueuse à votre espace. Si le canapé est la pièce maîtresse du salon, la table basse quant à elle affine le luxe et harmonise le tout pour un intérieur toujours au top !

 

  • Nido, sofa élaboré par Alessandro Buccella, apporte une touche contemporaine à votre salon avec sa structure en sapin massif et ses pieds laqués noirs brillants, pour un rendu tendance. Ce dernier est également disponible en cuir pour un rendu étonnement vintage que l’on adore !

www.vibieffe.com

Texte : Laura Jamal & Laura Bourgeois – Photos : D.R

Manufacture Cogolin : 100 % graphique

Isotopie, Allitération, Diaphore et Syllepse, plus connus comme étant des figures de style que des noms de tapis et moquettes, font partie de la nouvelle collection de la manufacture Cogolin où la récurrence graphique est de mise.

Avec leurs couleurs fraîches et leurs motifs géométriques, les tapis apportent une touche de pep’s à votre intérieur tout en vous faisant revivre la folie des années 60-70’s.

Le plus ? Ces modèles sont entièrement confectionnés sur des métiers Jacquard centenaires pour toujours plus de qualité.

www.cogolin.com

Texte : Laura Bourgeois – Photos : D.R

 

Une résidence au luxe architectural

A la fois artistes, designers et visualiseurs 3D, le duo d’architectes d’intérieur ukrainiens Vitaliy Yurov et Iryna Dzhemesiuk n’en finit pas de nous faire rêver avec leurs projets synonymes d’élégance et d’audace. L’objectif de leur agence de design, Diff Studio fondée en 2015, réside dans la création des espaces uniques, parementés de pièces et accessoires provenant de prestigieuses maisons, telles que DelightFULL, Poltrona Frau, Minotti… Dernièrement, ils ont dessiné et conçu l’intérieur d’une résidence privée italienne convertie en un projet de design d’intérieur canon : salon éclairé par des lampadaires de Sinatra, la salle de bain mise en lumière par DelightFULL, cuisine Valcucine, plafonds et murs ornés de luminaires Brubeck …

Comme une histoire qu’ils écrivent, ils s’inspirent, voyagent, créent, apprennent et génèrent des nouvelles idées… à travers leurs projets.

Nom du projet: Résidence de Standing dans la Campagne Italienne
Agence d’architecture d’intérieur Diff. Studio
www.delightfull.eu
+351 914922036

Texte : Laura Jamal – Photos : Diff. Studio

Le Showroom de Balsan

Balsan, célèbre fournisseur de moquettes personnalisées pour bureaux, hôtels, commerces ou pour votre intérieur, inaugure en 2017 son nouveau showroom dans le 4e arrondissement de Paris.

Un espace de 170 m2 dédiés aux professionnels du design et de la décoration. Ainsi le client sera reçu dans un lieu moderne et coloré où  chacun pourra trouver son inspiration pour un intérieur toujours au top.

Showroom Balsan
99 rue de la Verrerie, 75004 Paris

Tel : 01 43 70 49 32
Sur RDV uniquement

Texte : Angella Marchioni – Photos : D.R

Le nouveau « standard »

Cassina, la célèbre marque de meubles design revient avec une nouvelle version du tout premier meuble dédié à l’organisation de la maison.

Depuis plus de 90 ans, l’entreprise invente et ré-invente votre intérieur; aujourd’hui en collaboration avec la Fondation Le Corbusier et Pernette Perriand, elle présente les « casiers standard », soulignant l’importance de l’adaptation à la vie contemporaine.

Son showroom parisien mettra en scène les différentes pièces de la maison avec pour objectif de remettre au sein du débat la définition du mot « standard » en innovant un meuble à travers une vision unique et personnelle.

Le système de rangement se compose de 7 compositions fixes, avec différentes hauteurs et existe en différents coloris, sobres et chics.

www.cassina.com

Texte : Angella Marchioni – Photos : D.R