Azzedine Alaïa et Cristobal Balenciaga : deux légendes

Azzedine Alaïa et Cristobal Balenciaga. Deux noms, deux grands Maîtres de la couture.

Un simple communiqué annoncera la fermeture brutale de la maison de Balenciaga en 1968. Telle est la décision du célèbre couturier espagnol  à la naissance du prêt-à-porter.  L’esprit collectionneur et passionné d’ Alaïa, sollicité par Mademoiselle Renée, directrice adjointe de Balenciaga, le poussera à constituer une archive des robes et des stocks de tissus de la maison espagnole. Cette archive aura signé leur vis à vis d’aujourd’hui.

D’un côté l’élégance épurée de Balenciaga, de l’autre celle d’une mode près du corps d’ Alaia. Un face à face inédit qui se renouvèle, après un premier chapitre où le noir absolu s’infiltrait dans un décors épuré, minimaliste, créé par des panels et murs transparents, de vastes panneaux de voile, qui insufflaient toute l’authenticité et la magie du temps qui ne semble pas s’être écoulé.

Ce nouveau chapitre nous introduit à partir du 27 septembre et jusqu’au 3 Janvier 2021, dans la couleur.
Le rose aveuglant de Balenciaga dialoguera avec le rouge intense cher à Alaïa, dans une nouvelle scénographie où la poésie sera encore une fois à la une.

Les thèmes essentiels aux deux couturiers, à savoir les folklores gitans et espagnols, s’expriment avec des modèles de dentelles blanches chez l’un, de cuir perforé chez l’autre. La robe « gitane », célèbre parmi toutes les créations d’Azzedine Alaïa, est pour la première fois exposée dans la galerie de la Fondation .

L’esprit visionnaire d’ Azzedine Alaïa, passionné et avide de collectionner les pièces aux techniques certaines, est un héritage inestimable aujourd’hui.

Et ce dialogue silencieux entre les deux grands Maîtres, qui ne se sont  jamais réellement rencontrés, entre les pièces intemporelles qui ont marqué leur histoire qui semble ne s’être jamais interrompue en est le témoignage.

Fondation Azzedine Alaïa
18, rue de la Verrerie, 75004 Paris, France
https://fondationazzedinealaia.org

Texte : Karine Patricola
Images : Stéphane Aït Ouarab.

Station C.I.E.L. : un module futuriste et écolo qui se fond dans le décor grâce à ses « miroirs »

De retour en France, après une dizaine d’années de travail dédié à la création d’objets et de mobilier en Amérique Latine,  l’architecte designer Arnaud SARTEUR a décidé de consacrer une année à imaginer, concevoir, construire leur « Maison du Futur ».

A la suite de diverses expériences de construction de maison à ossature bois traditionnelle, sa réflexion s’est portée principalement sur la simplification, la flexibilité et la qualité architecturale :

  • Réunir la construction en un seul atelier avec toutes les technologies modernes
  • Améliorer les conditions de travail des différents intervenants, pas d’aléas climatiques ni de surcoût au fil du chantier, une qualité de construction
  • Réduire au maximum les étapes et les délais
  • Privilégier la dimension éco-responsable, offrir le meilleur rendement énergétique avec une isolation thermo-acoustique bio-sourcée.
  • Minimiser les démarches administratives.

L’idée majeure est de répondre aux besoins de changement de leur manière de vivre, de concevoir différemment leur lieu de vie dans le futur : une prise de conscience pacifique et écologique, une tendance à l’épure, l’adaptabilité à la flexibilité géographique, tout en restant au plus proche de la nature.

La Station C.I.E.L. est un espace novateur, modulaire et multifonctionnel. C’est un projet d’habitat léger, un lieu unique à leur image pour Habiter, Accueillir ou Travailler 

Une proposition idéale dans la recherche d’un espace de vie fonctionnel au design élégant. Sa fabrication 100 % avec des artisans Français, est produite avec des matériaux sélectionnés, en majorité recyclables et de qualité.  A l’inverse du mobilhome, de la caravane, de la tiny house où tous les espaces sont réduits, les choix personnels pour le « prototype » d’Arnaud Sarteur ont été de reporter tout le confort d’une architecture moderne dans « une cabane », tout en mettant l’accent sur la sensation d’espace par une belle hauteur sous plafond, de grandes ouvertures murales et zénithales, un décor minimaliste.

Il s’agissait aussi d’ajouter une allure futuriste par le choix d’un bardage « miroir ». Son revêtement réfléchissant l’intègre parfaitement à la nature environnante. Ils ont également fait en sorte que la construction soit sans impact sur le sol.

 » La Station C.I.E.L.   » est un module de base de 2.98 x 6.00 m  qui permet de composer des espaces connectables à l’infini, qui peuvent être aussi reliés par des terrasses et patios. Sa conception, les aménagements intérieurs sont personnalisés avec différentes options. Lorsque la station est achevée, elle est acheminée par transport routier jusqu’au site souhaité.

Les dimensions sont pensées pour s’intégrer à la taille des véhicules et en favoriser le transport. Soulevé à l’aide de sangles, par sa base et sans aucun effort sur la structure bois. Elle ne nécessite pas de fondation, la structure repose sur des plots ou des pieds vissés préalablement installés à la hauteur choisie.

Selon le terrain d’implantation, l’espace Station C.I.E.L. peut être autonome en énergie ou relié aux équipements techniques existants. Les possibilités de configuration et d’usage sont adaptables à chaque besoin. Chaque module s’adaptera à chaque projet, chaque client, chaque terrain.

La Station C.I.E.L. est actuellement exposée et ouverte aux visites sur rdv, au Parc Foresta à Marseille.

https://www.yumpu.com/fr/document/read/63862924/station-ciel 

arsarteur@gmail.com

Une maison de vacances minimaliste à Portixol, Palma de Majorque

PMA Studio a le plaisir de révéler des photos de la maison de vacances minimaliste, située dans le charmant quartier de Portixol, à Palma de Majorque.

Le projet consiste en la rénovation complète d’une maison traditionnelle, située sur un terrain très étroit. Malgré la forme élancée de la propriété, les plans de la maison ont été réalisés de sorte que les intérieurs reçoivent beaucoup de lumière.

Ainsi ils profitent au maximum de la lumière naturelle, en plaçant le salon au bout de la parcelle, à côté du patio principal. Une grande porte vitrée coulissante permet aux occupants d’agrandir leur espace de vie à l’extérieur.

A l’avant de la propriété il y a une entrée généreuse, avec un coin salon et un espace de rangement. La porte d’entrée et une fenêtre donnant sur le patio inondent cette zone de lumière naturelle.

La chambre principale est située à côté de l’entrée, tandis que la chambre des enfants occupe la zone où le plan d’étage se rétrécit, avec une porte vitrée ouvrant sur le salon et une lucarne pour un meilleur éclairage.

Un double lavabo entièrement en pierre naturelle est situé dans le vestibule immédiatement à côté du salon, où la parcelle se développe.

Les deux salles de bains sont accessibles par cette zone, qui donne également accès à un escalier métallique conçu sur mesure, menant au toit.

Sur le toit, il y a une buanderie et une cuisine extérieure. Un banc en forme de L recouvert de calcaire local est construit sur un côté de la terrasse.

«Se déplaçant dans toute la maison, l’expansion et la contraction de l’espace définissent la distribution et les différents degrés d’intimité», déclare le directeur général du studio, Pablo Madrid.

« Comme les clients souhaitaient que la maison ait une esthétique intemporelle, des matériaux naturels et des couleurs claires ont été utilisés dans tout l’espace » explique-t-il.

La céramique, le sol en pierre calcaire et les poutres apparentes résonnent avec la tradition de Majorque, tandis que les cadres de fenêtres et les luminaires noirs ont été choisis pour relier la maison aux racines scandinaves des clients.

Les meubles nordiques minimalistes sont mélangés à une décoration locale en paille et en tissu naturel.

Le quartier de Portixol se développe autour d’un port de pêche historique de la ville de Palma. Au cours des dernières années, il est devenu l’un des quartiers les plus branchés et recherchés de Majorque.

PMA Studio

PMA Studio est une société d’architecture de premier plan basée à Palma de Majorque. Le bureau travaille actuellement sur une variété de projets résidentiels et commerciaux entre Majorque et Madrid.
PMA Studio a été fondé à Majorque par Pablo Madrid. Avant de créer son propre cabinet, il a acquis une expérience internationale au Royaume-Uni et au Vietnam et a obtenu la 1ère place au «BCN Thiniking Challenge II» et la 3ème place au concours «Plug In» de Pladur.

Architecte : Pablo Madrid.

www.pmastudio.com

Images : Pernilla Danielsson.

Un ancien garage à l’ouest de Londres reconverti en maison familiale sur mesure

De Rosee Sa a récemment achevé une maison sur le site d’une ancienne cour en bois entre des jardins en terrasse arrière et une rangée de 16 garages de l’ouest de Londres. Le client habitait en face du hangar de stockage existant et avait initialement acheté le site pour éviter qu’il ne soit surdéveloppé.

Voyant une opportunité possible, le client a décidé de développer lui-même le terrain, conformément aux règles d’urbanisme. Les restrictions d’urbanisme fixent une limite verticale à la hauteur de la propriété, stipulant que toute forme doit correspondre au contour de la remise à un étage existante. 

De Rosee Sa a proposé un nouveau sous-sol pour répondre au cahier des charges du client pour une maison de deux chambres.

Le rez-de-chaussée est divisé entre le salon, la cuisine et la chambre avec une salle de bains privative, la deuxième chambre est située au sous-sol avec sa propre cour extérieure et sa salle de bains.

Comme le site mesure 37 mètres de long, la conception comprend trois cours extérieures pour attirer la lumière dans la maison. Une série de portes en acier et en verre de style Crittall relient ces cours aux espaces intérieurs de la maison, offrant des vues sur toute la longueur de la maison. Par beau temps, la maison peut être ouverte, laissant entrer l’air et brouillant davantage la distinction entre l’extérieur et l’intérieur.

En général, les murs intérieurs des cours sont revêtus de lattes de cèdre rouge de l’Ouest en référence à son histoire en tant que parc de stockage de bois. Les lattes de cèdre continuent jusqu’aux surfaces intérieures pour former deux «volumes» revêtus de cèdre qui contiennent des espaces fonctionnels plus petits (WC, niche d’étude et buanderie). Le revêtement en cèdre a été choisi pour sa qualité de texture qui adoucit les intérieurs minimalistes et blancs.

Les clients ont vendu leur maison existante et vivent maintenant dans la Courtyard House.

Max de Rosee, directeur de De Rosee Sa Architects, a déclaré:

« Nous avons travaillé très dur dans les premières étapes pour convaincre les clients que le développement de cette maison était un risque à prendre. Nous devions transmettre son potentiel. Nous voulions mettre en contraste les murs et le plafond d’un blanc éclatant avec des matériaux solides, nous avons donc passé un temps considérable à examiner les détails des lattes de cèdre rouge de l’Ouest et des pavés de granit dans les surfaces de la cour. Les aspects les plus satisfaisants du projet sont la lumière supérieure qui se déverse dans les intérieurs et les longues vues à travers les cours. Une fois à l’intérieur, vous oubliez que cette maison est à Londres. Ces types d’opportunités sont rares; nous avons eu de la chance car les clients ont été très encourageants surtout lorsque les espaces ont commencé à émerger. Cela semble cliché mais je crois vraiment que le résultat est dû à une collaboration réussie entre les architectes et les clients. »

Budget : valeur du contrat 500 000 € + articles d’approvisionnement client

Superficie : 110 m2

De Rosee Sa

De Rosee Sa est un cabinet d’architecture et de design à North Kensington, Londres. Fondée par les directeurs Max de Rosee et Claire Sa en 2007, De Rosee Sa s’est bâtie une réputation de conception de projets élégants et bien détaillés dans les secteurs résidentiel, éducatif, commercial et communautaire. Avec un fort intérêt pour la matérialité et l’artisanat, la pratique est attirée par la création de projets de caractère qui interagissent avec les sens. Plutôt que d’avoir un style de scénographie, la pratique aborde chaque projet sur une base individuelle. Avec une équipe composée d’architectes, de designers et de personnel de soutien talentueux, leur processus de création est collaboratif et fortement influencé par les clients, les consultants et les entrepreneurs. Le cabinet croit en la valeur ajoutée pour ses clients en créant des espaces avec atmosphère et qualité.

deroseesa.com

Images : Alex James.

Casa Caldera, une maison minimaliste et durable dans le désert de l’Arizona

Casa Caldera se situe dans un paysage désertique vaste et éloigné, dans l’espace entre les arbres. Leurs branches projettent des ombres sur la structure , cet équilibre – entre atmosphère apaisant et sentiment de sécurité au milieu d’un vaste désert – est au cœur du projet.

Le client voulait une maison dans le paysage isolé de la vallée de San Rafael, dans le sud de l’Arizona. Faisant partie de la riche biodiversité de l’archipel de Madrean, les plages de «l’île du ciel» servent de repère aux habitants de ce paysage désertique sans fin. Ils relient l’Arizona au Mexique et font parties de l’histoire de la vie dans cette région : un refuge et un espace de ressources pour les tribus migrantes, les oiseaux et les prédateurs.

L’emplacement offre une perspective des montagnes lointaines à l’ouest – et est à seulement 25 kilomètres au nord de la frontière américano-mexicaine. En raison de cette proximité de la frontière et de la circulation piétonne liée à l’immigration, le propriétaire a demandé une structure impénétrable.

Casa Caldera semble sortir de sa terre, les murs – composés d’un mélange de scories rouges légères pulvérisées et de ciment – de la même couleur que la saleté en dessous. Ils forment la structure, lui donnent sa finition rugueuse et terreuse, et fournissent une isolation. La résidence, de 300 m2, s’inspire d’une typologie de logement vernaculaire «zaguan». Le plan est simple : deux chambres se trouvent en face de l’espace de vie, qui comprend la cuisine, la salle à manger et le salon. Le zaguan, ou large couloir central, passe entre eux. Les grandes portes pliantes, marquées par des panneaux d’acier qui font écho au coffrage des murs, offrent un sentiment immédiat de protection : ouvertes, elles encadrent la vue et accueillent dans la lumière naturelle et la ventilation. Fermés, ils offrent une sécurité impénétrable.

Les espaces intérieurs sont simple, épurés et minimalistes, avec des matières douces qui saturent son atmosphère. Le zaguan est enveloppé dans la douce chaleur du bois de Sassafrass.

Les ouvertures refroidissent la maison et offrent une vue étendue, modifiant également subtilement la qualité de la lumière qui dérive dans l’espace et atterrit contre ses surfaces.

La maison est entièrement autonome : le refroidissement est assuré par une ventilation transversale naturelle soigneusement équilibrée à travers les ouvertures des fenêtres zaguan et stratégiquement placées, tandis que le bois de chauffage provenant de la propriété fournit le chauffage. L’eau provient d’un puit et l’énergie solaire est utilisée pour les besoins électriques et électroménagers minimaux. Casa Caldera se trouve légèrement sur le sol de son vaste paysage désertique.

DUST 

www.dustdb.com

Images : ESTO/Jeff Goldberg.

Adeptes des hébergements flottants ? Le Punta De Mar est fait pour vous 

Pour tous les hédonistes à la recherche d’aventure et d’escapades sophistiquées et uniques, Guardian Glass va concevoir une enveloppe vitrée Punta de Mar, soit le premier hébergement flottant d’Espagne.

Le tourisme expérimental est aujourd’hui mis en avant avec ce tout nouveau projet, parrainé par la start-up Punta de Mar. C’est une plate-forme flottante à la conception architecturale à la fois élégante et minimaliste.

Punta de Mar

C’est dans une expérience d’éveil des sens que vous vivrez en osmose avec l’environnement naturel sur lequel flottera l’hébergement. Dans ce lieu des plus intimistes, vous pourrez profiter du voyage pour vous détendre et vous sentir réellement en vacances, comme seul au monde.

Guardian Glass a fourni l’enveloppe en verre de cette réalisation avant-gardiste située sur la côte méditerranéenne et apporté son soutien technique pour ce projet qui demande beaucoup d’exigences et de précisions.

Punta de Mar

Les verres ont étés choisis précieusement pour répondre à une question d’économie d’énergie, de sécurité et d’isolation. Ils vous offriront une vue imprenable tout le long du voyage et permettront également d’atténuer la sensation de barrières visuelles pour vous laisser vivre en harmonie total avec l’environnement.

Pour une expérience en 360° et des vacances hors du commun, optez pour une escapade unique en pleine mer avec Punta De Mar.

Guardian Glass

https://www.guardianglass.com

Texte : Lucille Doudement – Images : DR

 

 

Appartement avec vue à Budapest !

La dernière réalisation du couple de Margeza Design Studio, au cœur de Budapest, près du château de Buda, bénéficie d’une vue imprenable sur le Danude et sur le parlement. Un point fort qu’ils ont su sublimer dans cet espace de vie…

Dans un immeuble construit en 1923, cet appartement de 110 m2 dévoile désormais un design minimaliste tout en douceur.

Margeza Design Studio est parti d’une palette monochromatique blanche pour l’enveloppe de l’appartement (murs, plafond et sol) puis l’a habillé de touches de couleurs vives grâce aux meubles, luminaires et objets.

Dès le salon, deux éléments forts impressionnent l’atmosphère : le mur végétalisé et le mur de verre. Dans cette pièce inondée de lumière, les décorateurs ont installé de grandes fenêtres, pour qu’on puisse admirer la ville dans toute sa splendeur. Le cadre quasi virginal de la pièce est donc juste rehaussé d’une touche végétale et des pointes jaunes dedeux fauteuils des années 80.Le comptoir de la cuisine et les escaliers sont en Corian, et réalisés sur mesure. Dans la salle à manger, trône une table Leolux, entourée de chaises Kartell rouges…

Partout la couleur apporte de la gaité à cette décoration immaculée… qui est sublimée par une foule de détails, caractéristiques du style Margeza.

À l’image de ce tapis en laine en forme de Budapest, spécialement créé pour l’occasion où le point rouge indique l’emplacement de l’appartement.

www.margeza.com

 

Texte : Axelle Amiot – Photos :  © Margeza Design Studio

 

 

NEW HOTEL LE VOLTAIRE … UN NOUVEL OPUS DESIGN EN TOUTE SIMPLICITÉ

Après 18 mois de travaux menés par Caroline et Camille Antoun, New Hotel le Voltaire, établissement quatre étoiles, devient l’un des hôtels les plus cosy du 11ème arrondissement de Paris.

Au cœur de la rue Pétion, New Hotel le Voltaire allie confort et lifestyle, concept inhérent à New Hotel. La famille Antoun veille à ce que ses hôtes se sentent comme chez eux tout en leur proposant des prestations hôtelières empreintes d’élégance et de raffinement.

47 chambres prennent place sur les 6 étages de l’hôtel typiquement parisien proche de Bastille et République.

Camille Antoun s’est chargée de la décoration et a laissé s’exprimer l’émotion qu’elle a ressenti face à l’histoire du quartier, son âme.La devanture d’une couleur vert profond sert d’écrin à ce cocon design et rappelle, avec les oliviers présents de chaque côté à l’entrée, la Provence, région chère à la famille Antoun.

Le lobby continue dans cette optique on proposant aux hôtes de vivre un séjour chic et cosy où les matières premières vraies et brutes priment comme le terrazo au sol, les pierres d’époque aux murs et un mobilier chiné avec passion comme le célébrissime canapé DS-600 de l’éditeur De Sede tout en rondeur, les fauteuils 70’s ou encore les appliques signées Charlotte Perriand.Avant d’arriver à leur chambre, les hôtes empruntent un chemin composé d’une moquette graphique contemporaine, un escalier en bois et fer forgé noir mat aux accents industriels, un ascenseur typique des immeubles parisiens, le tout éclairé par des appliques bateau conférant une identité raffinée aux parties communes.La convivialité est le maître-mot de l’espace petit-déjeuner où la cuisine ouverte et partagée est une réelle invitation à agir en toute simplicité sans barrière. Cette dernière a été pensée comme un espace de partage et d’échange. Le petit-déjeuner servi jusqu’à 12 heures s’étend sur des carreaux de faïence blancs modernes et se déguste sur de grandes tables en bois familiales bordées par l’accès à un petit espace terrasse apportant lumière et végétation à l’ensemble.

Les chambres, quant à elles, se parent de quatre couleurs profondes : rouge marsala, jaune curry, bleu glacier ou vert émeraude, rappelant les couleurs primaires et leurs associations et traduisant de ce fait davantage la simplicité les lieux. Au sein de ces quatre univers distincts, le mobilier se veut minimaliste mais non dénué de charme et de design. Les chambres, de taille semblable à celle d’un appartement parisien, offrent un sentiment de sécurité. Tout y a été pensé afin d’optimiser l’espace au maximum, comme le mobilier sur mesure aux lignes épurées et contemporaines réalisé par l’architecte et le designer Pierre-Louis Gerlier à la demande de Camille, et les guéridons créés par Kostia exclusivement pour le Voltaire.

Les salles de bain alternativement blanches ou noires, se voient ornées de petits carreaux, de produits Nuxe et de miroirs ronds à forte symbolique réalisés par Marion Mailaender et Jonathan Bréchignac, car comprenant en leur partie supérieure les vestiges des tapisseries murales récupérés sur le chantier de l’hôtel.La vocation du New Hotel le Voltaire est d’instaurer une réelle proximité entre les œuvres des artistes et les clients. Ces artistes parisiens partagent également « leur Paris » en dévoilant leurs adresses indispensables à travers un city guide mis à disposition dans les chambres.

New Hotel signe avec le Voltaire un nouvel opus parisien venant s’ancrer dans l’âme du quartier et offrir une expérience unique. Le cœur parisien durant quelques jours, chacun pourra déambuler dans la ville et l’hôtel en ayant un sentiment d’appartenance vivace tout en bénéficiant du savoir-faire de ce groupe hôtelier célébrant ses 50 années d’existence. Les sœur Antoun apportent une modernité et une proximité nouvelle tout en conservant ce qui a fait la renommée du groupe, à savoir une expertise et un service prévenant, discret teinté de simplicité.

Chambres à partir de 120 €/nuit Petit déjeuner : 16 €

New Hotel le Voltaire

3 rue Pétion 75011 Paris

www.new-hotel.com

Texte : Anne-Sophie Coussens – Images : DR

Inventive : lumière posée

Inventive dompte la lumière avec des collections de lampes, lampadaires, suspensions et appliques, aux lignes minimalistes et élégantes qui conjuguent technologie et design, et qui reflètent l’image et le savoir-faire de son créateur et fabricant Brossier Saderne.

La lampe à poser Clam-2 est un savant mélange de matières : la noblesse du marbre se mêle parfaitement à la finesse de l’acier cuivré ou chromé. Design épuré et forme tubulaire pour Galet-1 : la bulle lumineuse en verre blanc opalin donne une légèreté à l’ensemble. La lampe à poser Cornet à l’allure futuriste et dotée d’une surface supérieure réfléchissante, lui confèrent une identité unique.

 

Complice du bien-être intérieur, Inventive offre une véritable source lumineuse, et fait appel aux possibilités infinies de la LED pour un éclairage optimal, tout en douceur.

 

www.inventive-lighting.com/

Texte : Laura Jamal – Photos : D.R

Les luminaires de LightOnline

La chambre est un sanctuaire personnel qui reflète notre personnalité à travers le mobilier, la décoration, les matières, les couleurs… Chambre à coucher ou chambre de créativité, c’est un lieu où se ressourcer, toujours avec style. Afin de mettre en lumière votre côté artistique, la boutique en ligne de luminaires design et contemporains LightOnline nous fait découvrir ses modèles chaleureux, astucieux et résolument modernes.

Un nid douillet ? La suspension Eos en plumes d’oiseaux de William Ravn rappelle un cocon duveteux. La lampe Mini Pipistrello dessinée par Gae Aulenti ajoutera une touche ultra moderne à la pièce. Et si vous êtes plutôt design minimaliste, la lampe LED1 Desk de Mikko Kärkkäinen vous correspondra parfaitement. Trouvez le luminaire qui vous convient parmi une sélection variée.

 

www.lightonline.fr

Texte : Laura jamal – Photos : D.R

Tunto : et la lumière fût…

En renouvellement constant, le fabricant finlandais Tunto nous dévoile deux luminaires leds en bois massif. Fidèle à sa démarche combinant design rigoureux et technologie de pointe, la marque propose des créations innovantes tout en délicatesse. Le premier luminaire au nom printanier, Tulip, est une suspension rectangulaire au design minimaliste mais intriguant. L’éclairage est dispensé par des leds Osram dernière génération, qui sont abrités par un diffuseur en verre et répartis sur toute la longueur de ce dernier.
Découvrons ensuite LED 120, une applique murale avec une structure en bois dont l’éclairage indirect est diffusé par le haut et le bas du luminaire.

Un minimalisme chic et assumé qui créera une atmosphère feutrée dans votre intérieur…

Les créations du designer scandinave Tunto sont à découvrir sur : www.tunto.com

Texte : Victoria Norait – Photos : D.R

 

Fauteuil rêveur

Début avril, au Salone del Mobile, le studio de design Joynout va lancer Daydream, un siège minimaliste et multifonctionnel.

Imaginé par le designer Assaf Israel, ce dernier s’est inspiré de la lemniscate, symbole de l’infini. Daydream permet à chacun de se tenir de la façon dont il souhaite et possède un effet méditatif et relaxant.

C’est avec des matériaux durables et de qualité que ces deux panneaux entrelacés forment un ensemble design et inédit apportant une touche originale à votre intérieur.

www.joynout.com/

Texte : Angella Marchioni – Photos : D.R