Baobab Collection, un parfum d’altruisme

Baobab collection a dédié une de ses collections luxueuses au profit d’une cause humanitaire : Le peuple Mikea, la dernière tribu première de Madagascar.

© Peter Lippmann

Depuis 2002, la marque s’inspire de souvenirs de voyages, des richesses de la nature et des tendances de la mode pour enrichir ses collections de bougies parfumées : les rives du Nil, les mers lointaines du Japon, les steppes de Russie La marque poursuit ses actions humanitaires à Madagascar pour créer une collection dédiée au peuple Mikéa en 2017. Coulées à la main dans des verres soufflés bouche, les luxueuses créations deviennent un objet de décoration qui habille nos intérieurs avec élégance et sensibilisent les amoureux de la marque à des causes humanitaires.

Les Mikeas

Le peuple Mikea a dû renoncer au nomadisme en 2001. Ils vivaient jusqu’alors en parfaite symbiose dans une forêt « sèche » dans laquelle la seule source d’hydratation était une racine gorgée d’eau. La déforestation et les feux les ont obligés à se sédentariser et subissent les pillages de tribus voisines. Seuls une dizaine de Mikea vivent encore dans la forêt ou leurs précieuses racines se raréfient.

Engagée dans l’humanitaire à travers la deuxième édition du M Project, la marque Baobab Collection répond présente à l’appel de Jean-Claude Vinson, créateur de Mikea Forest une association de droit malgache destinée à porter secours à ce petit peuple oublié. Ensemble, ils œuvrent pour l’aider à recueillir l’eau plus rapidement et à améliorer l’hygiène des enfants.

La marque dessine les motifs d’une collection qui sera dédiée au peuple Mikea et fait appel au savoir-faire du crochetage détenu par les femmes malgaches. Comme pour la fabrication des bougies totalement artisanales, c’est la noblesse de l’artisanat et l’agilité de la main des femmes qui est mise en lumière à travers ces collections. Les décors de cette collection en raphia représentent un arbre symbolique, l’arbre d’une forêt qui brûle, destiné à faire comprendre la problématique de ce peuple obligé de se sédentariser.

Crochetées à la main, chaque pièce en raphia représente de longues heures de travail, une patience infinie et un amour de la matière. Ce projet, Le M Project, initié par la marque en 2016 permet de fournir du travail à une coopérative de femmes malgaches et de sensibiliser le public sur deux axes, la condition des femmes dans le monde et la nécéssité de préserver des peuples qui détiennent les principes fondamentaux de notre humanité.

Cette action a permis de financer l’approvisionnement en eau pour les enfants de la tribu Mikea et de soutenir l’école et son extraordinaire maîtresse, Manou, nom qui a été choisi pour une des bougies de cette collection.

Serge Anton

Pour immortaliser cette rencontre avec la tribu, le photographe Serge Anton a réalisé une série de portraits des Mikeas.

© Serge Anton

Les bougies

Ces trois bougies portent les noms d’illustres protagonistes de la littérature américaine et française et représentent dans leur allure comme dans leur parfum des personnalités issues de la haute société. Ainsi, Gatsby, Louise et Swann s’incarneront dans des verres colorés, gravés à la main d’un motif graphique par les artisans verriers de Baobab. Les diffuseurs Totem de la collection High Society seront également déclinés en trois tailles : Le 5 litres, le 2 litres et le Mini Totem dans son élégant coffret.

© Peter Lippmann

La collection Les Exclusives s’étoffe d’une troisième bougie, la bougie Cyprium, aux côtés des bougies Aurum et Platinum. Son verre métallique et cuivré pourra enchanter les intérieurs tout particulièrement à l’approche de Noël. Serons ajouter à cette collection le diffuseur Cyprium en 500ml et la série des 3 Totem Cyprium en 5 litres, 2 litres et Mini Totem.
Deux sérigraphies d’or 9 carats sont également à l’honneur cet hiver avec la Bougie Grand
Palais faisant l’éloge du célèbre monument et la Bougie Cashmere. Celle-ci est décorée de dessins de cashmere, dans la trame art déco de la collection High Society, fruit de la collaboration établie avec Thierry Larcher.

Vidéo : https://www.baobabcollection.com/en/blog/18_virtual-tour-by-baobab-collection.html

Serge Anton

https://sergeanton.be/

Baobab Collection 

www.baobabcollection.com/fr/

Le mythique Marché de Rungis investit le Grand Palais pour un week-end gourmand et convivial !

Du 15 au 17 novembre, le temps d’un week-end, le célèbre Marché de Rungis débarque à Paris et s’invite au Grand Palais !

A l’occasion de la première édition du Festival du Bien Manger, sous le haut-patronage du Ministère de l’agriculture et de l’alimentation, venez à la rencontre de grossistes Rungissois, d’exposants, interprofessionnels et acteurs emblématiques du monde de la gastronomie.

Pour couronner le tout, le célèbre Chef Thierry Marx sera le parrain de cet évènement culinaire. « C’est le plus grand marché de gros de produits frais au monde, certes, mais surtout un poumon alimentaire et économique qui a un impact social et environnemental, tout particulièrement sur la formation professionnelle des métiers de bouche, en tension en termes de recrutement, sujet qui me tient à cœur. », précise Thierry Marx.

Trois journées consacrées au bien manger, à l’échange et au savoir-faire culinaire français. Un festival gourmand qui saura réveiller vos papilles !

 

RUNGIS AU GRAND PALAIS

Du 15 au 17 novembre 2019

Grand Palais, 3 Avenue du Général Eisenhower 75008 Paris 8

 

Tarifs

En préventes : 15 € | Sur place : 18 €

 

rungisaugrandpalais.com

 

Texte : Margaux Dalbavie – Image : DR

TRECA X Le Grand Palais

Le vendredi 12 Juillet 2019, de 14h à minuit, la marque de literie Treca s’installe sous la verrière du Grand Palais pour une expérience hors du commun. 

Treca, expert dans l’univers de la literie depuis 1935, lançait, il y a deux ans, son concept « les plafonds vus par Treca » : une façon originale de présenter son matelas Impérial Air Spring sous le décor des plus beaux plafonds parisiens. Après l’Hôtel des Archives et l’Opéra Garnier, Treca investit, ce vendredi, la plus grande verrière d’Europe, celle du Grand Palais.

Durant toute la journée, au cœur de la nef, le public pourra (re)découvrir la verrière sous de nouvelles perspectives et appréhender tous les secrets de ce lieu mythique confortablement installé sur des matelas Treca.

Admirez le ciel sous un nouveau jour dans l’un des lieux les plus exceptionnels de Paris.

 

Le Grand Palais
3 Avenue du Général Eisenhower,
75008 Paris

https://www.grandpalais.fr/fr

> Entrée Winston Churchill
> Avenue Winston Churchill, Paris 8è

Vendredi 12 juillet 2019
Entrée libre et gratuite
De 14h à minuit (dernier accès à 23h30)

Ateliers TRECA

https://treca.com/fr/

 

Texte : Juliette Guillaume _ Images : DR.

« Seasons » au Grand Palais

Pour sa première édition, le nouvel événement musical « Seasons » investira la Nef du Grand Palais, transformée pour l’occasion en une immense forêt exotique. Michaël Rheins, Directeur Artistique et Producteur d’événements est à l’initiative de ce projet. Son objectif est de créer un phénomène au concept unique et novateur réunissant un public adepte de musique électronique.

La soirée se déroulera le 26 mai et l’été sera mis à l’honneur : l’univers de la saison estivale sera présenté à travers une scénographie et une programmation musicale. Le temps d’une nuit, vivez l’été tropical au rythme du son, avec plusieurs pionniers de la scène électronique dont les Djs stars, Jamie Jones et Guy Gerber, ainsi que Butch, dOP et enfin Michel Cleis.

Férus des soirées house, « Seasons » vous est dédié !

 

Grand Palais

3 Avenue du Général Eisenhower

75008 Paris

Tél : 01 44 13 17 17

www.grandpalais.fr/

Plus d’informations sur l’évènement : https://www.facebook.com/seasonsparis/

Texte : Laura Jamal – Photos : D.R

 

La Biennale Paris : Somptueusement éphémère

C’est le RDV incontournable de la rentrée pour les amateurs d’art ! Le Grand Palais accueillera du 11 au 17 septembre 2017, la Biennale Paris, comme elle se nomme dorénavant. Celle-ci devient annuelle pour le plus grands plaisir de ses visiteurs parisiens ou en provenance de contrées plus lointaines. Seront exposés : des toiles de maîtres, sculpture ethniques des collections Barbier-Mueller, de la haute joaillerie, de l’art contemporain et bien d’autres choses que nous ne vous dévoileront pas !

Avis aux curieux !

 

Le Grand Palais

3 Avenue du Général Eisenhower, 75008 Paris
 www.grandpalais.fr
Texte : Laura Bourgeois – Photos : D.R

« Parcours fotofever Paris »

A l’instant même où se tient le premier Mois de la Photo du Grand Paris, fotofever célèbre la diversité de la photographie contemporaine avec son programme Start to collect, qui regroupe des jeunes et nouveaux talents, et initie les amateurs à la collection. S’adressant à la fois aux collectionneurs avertis et en devenir, l’évènement présentera un parcours d’une trentaine de galeries parisiennes ainsi qu’une sélection d’expositions, dédiées à la jeune création photographique.

Selon Cécile Schall, – fondatrice et directrice de fotofever – une photographie n’est pas seulement un objet d’art ou une décoration, mais une part de l’âme de l’artiste. Du 20 avril au 1er mai, néophytes et professionnels de la photographie pourront découvrir les œuvres des artistes sélectionnés par les galeries partenaires, et partager leur passion commune.

 

www.fotofeverartfair.com

Texte : Laura Jamal – Photos : D.R

REVELATIONS x D’DAYS

Révélations et D’DAYS s’associent pour faire de Paris, la capitale des créateurs et designers français.

Lors de cette collaboration pleine de prouesses, s’illustreront plus de 400 exposants du secteur des métiers d’art français et internationaux, et près de 100 acteurs de la profession tels que les éditeurs, les musées, les fondations, les galeries… Mettant à l’honneur l’art contemporain et valorisant la création française.

Un évènement phare à suivre du 2 au 14 mai 2017.

 

Révélations

www.revelations-grandpalais.com

D’DAYS

www.ddays.net

Texte : Laura Jamal – Photos : D.R

 

Bardula expose au Grand Palais

A l’occasion de la foire d’art contemporain qui se tient chaque année au Grand Palais, Bardula est présentée par la Galerie La Ligne. Plasticienne et orfèvre de formation, l’artiste belge qui se cache derrière ce nom, voue une passion sans précédent à l’abstraction géométrique. « Dôme » est la pièce majeure de son exposition. Ce tableau à la structure lumineuse et translucide évoque une organisation minérale qui aurait servi de modèle à une construction spatiale. L’artiste met ici en relation couleur, forme, réflexion lumineuse et le volume sous forme de perspectives.

 

Bardula est également un studio né de la rencontre entre un architecte scénographe, amoureux de nouvelles technologies et une plasticienne orfèvre belge. Ensemble, ils conçoivent des sculptures, installations et tableaux lumineux. Le studio a notamment réalisé un projet en collaboration avec Boissier & Boissier en 2015 : le projet des vitrines Harcourt pour l’hôtel Baccarat à New York.

 

Grand Palais

Avenue Winston Churchill

75008 Paris

Du 31 mars au 3 avril 2016

 

Horaires d’ouverture au public

Jeudi 31 mars de 11h30 à 20h

Vendredi 1er avril de 11h30 à 21h

Samedi 2 avril de 11h30 à 20h

Dimanche 3 avril de 11h30 à 19h

 

Texte : Laura Bourgeois – Photos : D.R

« Volez, voguez, voyagez » avec Louis Vuitton

Hier soir se tenait le vernissage de l’exposition « Volez, voguez, voyagez – Louis Vuitton » dans le Salon d’Honneur du Grand Palais. Etaient présents pour l’occasion, Bernard Arnault (PDG LVMH Moët Hennessy), Michael Burke (PDG Louis Vuitton), le Ministre Emmanuel Macron et bien d’autres célébrités…

« Volez, Voguez, Voyagez » retrace l’histoire de la maison LV de 1854 à nos jours. Ce parcours thématique est articulé autour de neuf chapitres scénarisés par Robert Carsen, célèbre metteur en scène d’origine canadienne qui nous montre son lien avec le monde des arts, l’aviation, l’écriture, l’automobile et bien d’autres domaines.

A travers les portraits des fondateurs et de ceux qui inventent le Louis Vuitton de demain, cette exposition nous présente les objets et documents issus du Patrimoine de la marque, du Palais Galliera, du Musée de la Mode de la Ville de Paris et de collectionneurs privés.

 

 

Grand Palais

Avenue du Général Eisenhower, Paris 8e

 

Ouvert du 4 décembre au 21 février 2016

Lundi, jeudi et dimanche de 10h à 20h

Nocturne le mercredi, vendredi et samedi de 10h à 22h

Fermé le mardi (sauf vacances scolaires)

 

Texte : Laura Bourgeois – Photos : D.R