Azzedine Alaïa et Cristobal Balenciaga : deux légendes

Azzedine Alaïa et Cristobal Balenciaga. Deux noms, deux grands Maîtres de la couture.

Un simple communiqué annoncera la fermeture brutale de la maison de Balenciaga en 1968. Telle est la décision du célèbre couturier espagnol  à la naissance du prêt-à-porter.  L’esprit collectionneur et passionné d’ Alaïa, sollicité par Mademoiselle Renée, directrice adjointe de Balenciaga, le poussera à constituer une archive des robes et des stocks de tissus de la maison espagnole. Cette archive aura signé leur vis à vis d’aujourd’hui.

D’un côté l’élégance épurée de Balenciaga, de l’autre celle d’une mode près du corps d’ Alaia. Un face à face inédit qui se renouvèle, après un premier chapitre où le noir absolu s’infiltrait dans un décors épuré, minimaliste, créé par des panels et murs transparents, de vastes panneaux de voile, qui insufflaient toute l’authenticité et la magie du temps qui ne semble pas s’être écoulé.

Ce nouveau chapitre nous introduit à partir du 27 septembre et jusqu’au 3 Janvier 2021, dans la couleur.
Le rose aveuglant de Balenciaga dialoguera avec le rouge intense cher à Alaïa, dans une nouvelle scénographie où la poésie sera encore une fois à la une.

Les thèmes essentiels aux deux couturiers, à savoir les folklores gitans et espagnols, s’expriment avec des modèles de dentelles blanches chez l’un, de cuir perforé chez l’autre. La robe « gitane », célèbre parmi toutes les créations d’Azzedine Alaïa, est pour la première fois exposée dans la galerie de la Fondation .

L’esprit visionnaire d’ Azzedine Alaïa, passionné et avide de collectionner les pièces aux techniques certaines, est un héritage inestimable aujourd’hui.

Et ce dialogue silencieux entre les deux grands Maîtres, qui ne se sont  jamais réellement rencontrés, entre les pièces intemporelles qui ont marqué leur histoire qui semble ne s’être jamais interrompue en est le témoignage.

Fondation Azzedine Alaïa
18, rue de la Verrerie, 75004 Paris, France
https://fondationazzedinealaia.org

Texte : Karine Patricola
Images : Stéphane Aït Ouarab.

La Maison Bineau : le renouveau du vintage

La Maison Bineau est un véritable projet dont l’objectif est de retracer l’histoire du design et de la création d’intérieur sur mesure. Dans un souci d’authenticité, la Maison Bineau recherche des pièces uniques en Europe, traquant des meubles d’exception à travers les marchés aux puces et les brocantes. Ces pièces seront ensuite vendues en exclusivité dans le showroom parisien. Le style rétro est la marque de fabrique de la marque, le vintage représente son identité et les valeurs qu’elle véhicule. La Maison Bineau réconcilie l’authenticité et la qualité des meubles vintage avec le meilleur des éditions d’aujourd’hui.

La Maison Bineau
10 /12 Boulevard Bineau
92300 Levallois-Perret

www.lamaisonbineau.fr

Texte : Victoria Norait – Photos : D.R

1, 2, 3 … Bullez !

Les champagnes de vignerons se mettent à l’heure d’été. Avec plus de 500 vignerons et coopératives regroupés sous la marque éponyme, cette institution aux valeurs bien ancrées sur l’artisanat, l’authenticité et la création de cuvées rares vous propose de déguster cet été, de fines bulles accompagnées des mets ensoleillés.

Soirée barbecue entre amis, pique-niques ou dîners improvisés, autant de bonnes raisons d’associer de délicieux breuvages à vos envies de fêtes !

Mode d’emploi :

– Grillades de viandes : Optez pour des champagnes issus de la vallée de la Marne

– Poissons au barbecue : On se laisse tenter par des champagnes issus de la montagne de Reims

– Sorbets aux fruits rouges : Rafraîchissez-vous avec des champagnes issus de la côte des blancs

– Salade composée aux légumes du soleil : Agrémentez-la elle aussi de champagnes issus de la côte des blancs

– Cakes et tartes salées : Accompagnez-les d’un champagne blanc de noirs issu de la côte des bars

– Salade de fruits de saison : Harmonisez le tout de champagnes issus de la côte des bars

 

www.champagnesdevignerons.com

Texte : Laura Bourgeois – Photos : D.R