Deux granges vitrées reliées par un passage en verre à Bochnia

Deux granges modernes reliées par un passage en verre, construites sur la pente, surplombant les montagnes Beskid Wyspowy.

Les murs avant manquent presque de fenêtres. Le mur du salon à deux étages entièrement vitré ouvre l’intérieur sur l’espace extérieur, ce qui réduit la sensation d’isolement. Toit partiellement en bardage en mélèze. Le passage en verre est recouvert d’une plaque d’aluminium revêtue de poudre.Chaque bâtiment a une fonction différente. L’un est un espace de vie, l’autre est un garage plus une partie ouverte pour une cuisine d’été avec salon de jardin. Sous la terrasse principale, nous avons conçu une cave extérieure qui est devenue un grand placard de ravitaillement. Les pièces de la maison sont hautes, spacieuses, avec peu de divisions. Le grenier est une zone intime avec dressings, chambres et deux salles de bains. Au rez-de-chaussée se trouvent un atelier d’artiste, un cellier, une chambre d’amis, une cuisine, une salle à manger avec un salon et une salle de bains.

Les intérieurs de la grange contemporaine de Bochnia sont spacieux, avec plusieurs vitrages, s’ouvrant sur le paysage environnant.En partant de l’entrée située dans le passage vitré, nous sommes en contact avec l’extérieur. Un long couloir mène au salon avec cuisine partiellement ouverte, pour finir avec un mur vitré de deux étages avec vue sur les collines voisines.Le salon a été aménagé pour rester confortable et non contraignant avec la télévision et une partie bibliothèque. Une autre zone – plus représentative – a une table à manger et un foyer au gaz. L’ensemble horizontal de fleurs de monstre au-dessus du salon, brise la sensation de hauteur.

Gornik Architects 

www.gornikarchitects.com

Images : Gornik Architects.

 

La maison de l’architecte Manuel Aires Mateus à Comporta au Portugal est en vente

Construite en 2015 par l’architecte portugais Manuel Aires Mateus, cette maison contemporaine déploie ses volumes graphiques et bruts au sommet d’une colline verdoyante, à deux pas de la presqu’île de Comporta. Sur un site exceptionnel de 7 hectares bordé de chênes lièges et de vignes, cet ensemble architectural se compose de quatre modules d’habitation disséminés à l’échelle du paysage, qui développent une surface totale de 207 m².

Le volume principal accueille un espace de vie commun, une cuisine et une chambre de maître avec salle de bain en marbre. La vie de la maison s’organise autour d’espaces aérés et lumineux, ouverts sur une grande terrasse délimitée par une paroi de béton ajourée. Les enfants et les invités disposent d’espaces privés dans les trois dépendances. Chacune d’entre elles abrite une suite avec chambre, salle de bain et patio couvert de canne naturelle, sur le modèle des cabanes de pêcheurs locales. Ce matériau léger laisse circuler l’air en préservant les espaces de vie des fortes chaleurs des journées d’été. Sous le volume principal, les fondations de la maison délimitent une grande cave. 300 m² de terrain sont constructibles. La propriété se situe sur la côte portugaise de l’Alentejo, à 10 minutes en voiture de la presqu’île de Comporta, réputée pour ses plages de sable blanc et son environnement préservé. Les villages traditionnels de Melides et Grandola, respectivement à 6 et 8 km, proposent commerces et commodités. Lisbonne et son aéroport international sont à 1h15 en voiture.

Une architecture remarquable

On retrouve la signature architecturale caractéristique d’Aires Mateus, avec ses volumes sobres semblables à des monolithes. L’architecte a pleinement tiré parti des variations topographiques du site. La distribution de la maison en plusieurs volumes habitables crée une variété d’espaces et de points de vue, ouverts ou repliés sur l’intime, mais toujours en relation étroite avec la nature et le panorama.

La simplicité géométrique du dessin et la rigueur du béton brut laissent toute sa place au paysage environnant, ici superbement mis en scène par l’architecture. De savants découpages et effets de vide composent des cadrages précis sur la nature et le ciel ; cette partition s’anime au fil de la journée, au rythme des jeux d’ombre et de lumière.

Les espaces intérieurs peints en blanc rappellent les codes vernaculaires de l’architecture méditerranéenne. Le parquet de chêne et les huisseries en bois blond adoucissent l’aspect brut de décoffrage du béton extérieur et créent une ambiance chaleureuse.Traité à l’anglaise, le parc alterne parterres de fleurs, allées de citronniers, orangers et amandiers, bosquets de pins et de chênes lièges. La piscine chauffée à débordement, dessinée par l’architecte, évoque la silhouette d’une hirondelle en référence à la faune locale.

La presqu’île de Comporta, un paradis préservé

Sur la côte de l’Alentejo, région historiquement rurale et aujourd’hui préservée des projets de promotion immobilière qui défigurent souvent les côtes de l’Europe du sud, le petit village de pêcheurs de Comporta est devenu une destination de rêve pour une poignée d’initiés.

Issus du monde de l’art, de la mode, du design ou du cinéma, ils sont nombreux à s’y être fait construire une résidence de villégiature et à venir s’y ressourcer. Restée sauvage et confidentielle, la côte offre une retraite calme, marquée par l’authenticité et la discrétion du mode de vie local.

Manuel Aires Mateus

Né en 1963 à Lisbonne et diplômé en 1986, Manuel Aires Mateus crée l’agence Aires Mateus & Associados avec son frère Francisco Aires Mateus et Gonçalo Byrne en 1988. Depuis plus de 30 ans, leur agence se distingue par sa pratique de l’architecture, de l’urbanisme et de la réhabilitation de monuments historiques. Leurs réalisations, largement publiées à l’échelle nationale et internationale, participent du débat architectural contemporain.

L’agence construit principalement au Portugal mais également en Belgique, en Suisse ou en Irlande. En France, elle signe en 2015 le Centre de Création contemporaine-Olivier Debré à Tours, qui présente lors de l’inauguration une exposition monographique sur l’agence. Aires Mateus y déploie une impressionnante collection de maquettes, donnant toute la mesure de leur production.

Leur approche expérimentale et sensible du projet architectural mise sur la recherche d’interactions et d’oppositions fécondes – misant sur le vide pour générer l’espace « en négatif ». Privilégiant une approche à la fois minimaliste et sculpturale, l’architecture d’Aires Mateus s’impose par l’homogénéité des matériaux de recouvrement et par l’effet « monolithe ». Elle s’affirme ainsi en toute légèreté, mais comme chargée d’une puissance spirituelle et émotionnelle.

Professeurs à l’Académie d’Architecture de Mendrisio depuis 2001 et de l’Université Autonome de Lisbonne depuis 1998, Manuel et Francisco Aires Mateus animent de nombreux séminaires de design et ont été invités à enseigner à l’étranger, notamment à l’École d’architecture d’Oslo en 2009 et à la Graduate School of Design de l’Université Harvard en 2002 et 2005.

A vendre sur Architecture de Collection

Manuel Aires Mateus Architecte

www.cccod.fr/artiste/agence-aires-mateus/

Comporta (Portugal)

207 m²
Parc : 7 hectares – piscine

4 chambres
5 salles de bain

2 300 000 €
Honoraires TTC inclus à la charge du vendeur

Images : Architecture de Collection.

Vue Sur la mer de Porto-Vecchio, entre ciel et terre, se tient la Villa Pavellone

L’agence d’architecture internationale AW², dirigée par Reda Amalou et Stéphanie Ledoux, signe un nouveau projet de villa en Corse, dans le fameux golfe de Porto-Vecchio.

La maison se trouve sur le lieu-dit de Pavellone, route de Palombaggia à Porto- Vecchio. Dans ce site rare, avec une vue sur la mer exceptionnelle, les protections patrimoniales du littoral nous ont orienté vers une réhabilitation subtile du bâti existant.

Cela a tout d’abord consisté à caractériser ses volumes : un soubassement minéral avec une enfilade de poteaux formant les coursives, sur lequel repose une maison aux lignes basses ouverte sur la mer via son deck en bois et sa piscine prise entre ciel et mer.

Un travail a été mené de front sur les façades afin de créer de nouvelles vues sur la célèbre baie et d’améliorer les perceptions existantes en agrandissant les ouvertures actuelles.

L’ensemble est lové dans des enrochements et une végétation locale qui achève de le fondre dans son paysage. L’expression brute des matériaux (la pierre, le bois) racontent l’histoire et amènent la vie là où elle doit être en Méditerrannée : dans une fluidité entre le dedans et le dehors, l’ombre et la lumière, le bâti et le végétal, l’air et l’eau.

A l’intérieur, on est encore dehors, avec la mer, le soleil et l’odeur du maquis. Ce sont les détails, c’est le design qui suggère les attitudes et les usages.

Ici, le salon, un peu plus loin, la salle à manger ou encore la cuisine. Tout procède en variations, en transitions, en nuances. Là, une courbe invite à s’asseoir. Ici, un écran filtre la lumière.

L’unité du sol en béton ciré, de la clarté des murs et des plafonds invite à ce voyage qui est celui de l’Architecture Moderne depuis ses débuts, dans la lumière éternelle de la Méditerranée. Le raffinement des ébénisteries, le travail sur le marbre en font aussi un voyage des sens, qui trouve son point d’orgue dans le cocon du spa au rez-de-jardin.

Le projet de rénovation a souhaité accentuer la relation entre intérieurs et extérieurs grâce à de grandes baies vitrées coulissantes donnant sur la terrasse.


L’ensemble des toitures en tuiles traditionnelles a été remplacé par des couvertures en bois type
Red Cedar afin de minimiser leur présence. Les façades ont été retravaillées, alternant bardage bois et reprise d’enduits. La terrasse a été entièrement rénovée avec la mise en place d’un nouveau platelage bois naturel du type Kebony.

L’AGENCE D’ARCHITECTURE AW2
AW² est une agence internationale d’architecture et de design, basée à Paris. Reda Amalou, diplômé de l’Université de East London, fonde l’agence en 1997. Stéphanie Ledoux, diplômée de l’Ecole Spéciale d’Architecture à Paris, le rejoint en 2000 et devient associée en 2003. Les deux associés mènent l’agence depuis et sont personnellement impliqués dans la conception architecturale de chaque projet.
Avec des projets dans 40 pays différents, l’agence s’est construite une expérience reconnue internationalement pour la conception de projets à forte valeur ajoutée. L’hôtellerie de luxe et les intérieurs hauts de gamme constituent aujourd’hui une part importante de son activité. Le travail de l’agence a été maintes fois primé avec notamment un MIPIM Best Hotel Award pour le Six Senses Condao, trois nominations au Grand Prix AFEX de l’Architecture Française à L’Export avec le Six Senses Condao au Vietnam, le Lycée Français d’Amman en Jordanie et Àni Private Resort & Art aAcademy au Sri Lanka.
AW² s’est construite au contact de cultures proches et lointaines. Les voyages, les projets loin de nos bases, ont défini les contours de notre démarche architecturale et de ce que nous sommes aujourd’hui. La base de cette démarche s’affirme d’abord dans une approche « ouverte » du projet qui se base sur les notions d’idée et de contexte. L’idée étant l’origine – notre vision – du projet et le contexte les éléments identifiés qui la nourrissent. Ainsi, nous articulons notre travail au travers de quatre étapes clés :
1. l’intelligence du lieu, ou comprendre le site dans toutes ses caractéristiques les plus riches
2. le contexte qui nourrit l’idée, ou savoir lire les éléments du contexte culturel, climatique, programmatique et économique
3. les matières premières, ou utiliser les ressources les plus immédiates
4. l’architecture comme réponse, ou dessiner des projets répondant à la fois à la problématique et au contexte
Cette démarche permet à l’agence d’aborder tous les sujets avec un point de vu ouvert qui favorise l’invention, tout en conservant la précision, la rigueur et la pertinence. L’écriture du projet se fait au fur et à mesure et n’est plus à l’origine du projet. Le projet commence toujours par un questionnement. Il s’agit donc de définir le contexte du projet et de déterminer ses ambitions. L’approche architecturale est sans a priori et elle n’a pas de cadre théorique strict. Néanmoins il existe un style AW² qui perdure de projet en projet et véhicule une certaine vision du monde, une certaine élégance.

www.aw2.com

Images : Mikael Bénard.

La maison Bordeaux-Le Pecq de Claude Parent est en vente

Réalisée par l’architecte Claude Parent entre 1963 et 1965, cette maison est un témoignage marquant de l’architecture moderniste. Ses toitures obliques en font un édifice remarquable du 20e siècle doté d’une forte valeur architecturale et patrimoniale.

Située à Bois-le-Roy, en lisière de la forêt de Croth, elle profite d’un environnement naturel préservé aux abords de la vallée de l’Eure. La maison se trouve à 90 km de Paris (1h en voiture de Porte Maillot).

Au coeur d’un parc vallonné de 3,5 hectares, elle profite d’un panorama dégagé sur la campagne environnante. Le jardin arboré abrite un court de tennis. Cette maison de plain-pied s’étend sur une surface de 400 m².

Elle offre un majestueux espace de réception de 150 m² ouvert sur une terrasse, avec un premier volume correspondant à l’ancien atelier, une salle à manger et un salon avec cheminée.

Le tout est surmonté par une mezzanine accueillant un bureau-bibliothèque. Le reste de la maison abrite une suite parentale avec salle de bain et dressing, trois chambres, deux salles de bain, une cuisine, un office et une réserve. Une dépendance de 35 m², un garage double et un sous-sol aménagé complètent l’ensemble.

Commande photographique de l’agence Architecture de Collection à l’artiste photographe Laurent Kronental, 2019 © Laurent Kronental – Courtesy Architecture de Collection.

CLAUDE PARENT

L’architecte Claude Parent (1923-2016) est une des grandes figures de l’architecture contemporaine. Professeur à l’Ecole spéciale d’architecture de Paris aux côtés de Paul Virilo, il a été Grand prix national de l’architecture en 1979, président de l’Académie d’architecture, puis membre de l’Académie des beaux-arts en 2005. Après avoir travaillé comme dessinateur de mode, affichiste, publicitaire, Claude Parent ouvre son agence d’architecte en 1952. Sous l’impulsion d’André Bloc, il rejoint le groupe Espace, qui réunit l’élite artistique de l’époque, et intègre le comité de rédaction de la revue L’Architecture d’Aujourd’hui. C’est à cette époque qu’il construit la villa André Bloc au Cap d’Antibes (1961) et la Maison de l’Iran (1961-1970) à la Cité Universitaire. En 1963, il fonde avec Paul Virilo le groupe et la revue Architecture principe. Ensemble, ils réalisent l’église Sainte-Bernadette (1963-1966) à Nevers et énoncent la théorie de la Fonction Oblique. Ils travaillent à un véritable renouveau du vocabulaire architectural et développent des projets utopiques de villes régies par ce principe. Architecte théoricien, Claude Parent affirme à travers ses constructions et ses écrits une grande liberté formelle. Nombre de ses oeuvres sont de véritables performances architecturales, mêlant esthétique nouvelle et innovations techniques. De nombreux architectes se forment dans son atelier, notamment Jean Nouvel, et de grandes figures de l’architecture contemporaine internationale s’inspireront de son oeuvre, à l’image de Rem Koolhaas, Daniel Libeskind ou Bernard Tschumi. Reconnu pour son travail avant-gardiste, la section française de la Biennale de Venise lui a rendu hommage en 1996, le FRAC d’Orléans lui a consacré une première rétrospective en 1999 et une grande exposition sur son oeuvre construite et son oeuvre graphique (dont la scénographie était signée Jean Nouvel) était organisée par la Cité de l’Architecture et du Patrimoine en 2009.

Maison Bordeauc-Lepecq
Claude Parent-Architecture
Bois-le-Roy (27)

435 m²
Parc : 3,5 hectares

5 chambres
3 salles de bain

1 250 000 €

La maison Bordeaux-Le Pecq de Claude Parent est mise à la vente par l’agence Architecture de Collection.

 

[button color= »white » size= »normal » alignment= »center » rel= »follow » openin= »newwindow » url= »https://www.architecturedecollection.fr/product/maison-bordeaux-le-pecq-claude-parent/ »]Plus d’information[/button]

 

Casa Meco, une maison au volume quadrangulaire en open space

Le terrain de forme triangulaire situé au Portugal a une superficie totale de 13.850 m2 et est orienté Sud / Nord. Le chemin d’accès longe un mur blanc qui mène à l’entrée. En entrant, le bâtiment est surélevé. Exposé plein sud, un espace dans le jardin accueille une vaste piscine.

Le bâtiment fait un étage. Des terrasses extérieures ombragées découpent son empreinte quadrangulaire. C’est un volume composé d’une grande toiture qui abritent les espaces privés. Les parties communes de la maison sont donc ouvertes sur le paysage.

Le bâtiment a un plan centralisé, toutes les pièces sont connectées au salon central. L’entrée sur la façade nord s’articule directement avec cet espace, qui s’ouvre ensuite sur l’extérieur par de grandes baies vitrées orientées Est, Sud et Ouest.

Les chambres sont situés aux quatre coins de la superficie de 21 mètres carrés de la maison. En open space, chacun de ces clusters contient la zone d’entrée / dressing, une toilette et la chambre.

Entre elles, vers l’Est, le Sud et l’Ouest, trois terrasses émergent comme une transition entre le jardin et le grand espace de vie central. Vers le Nord, les espaces techniques de la maison : une buanderie, un vestiaire, un cellier et une buanderie.

La cuisine fait partie de la pièce à vivre et dispose d’un coin cuisine et d’un grand îlot de préparation.

La progression diagonale à travers la maison permet la découverte de différents niveaux d’intimité. De l’extérieur, on peut rentrer dans la chambre à travers la terrasse semi-privée.

De la chambre, l’espace se réduit dans le vestibule qui fait office de transition vers le grand espace de vie, qui s’ouvre sur le paysage.

Atelier Rua 

www.atelierrua.com

Images : Matheus Pereira.

Une maison familiale rénovée à Highgate jouant avec la circulation de la lumière et des espaces

XUL Architecture, basée au nord de Londres, a rénové cette maison familiale à Highgate et a totalement repensé les espaces pour permettre une meilleure circulation entre eux et faire entrer la lumière.

La clé a été d’ouvrir des vues depuis la porte d’entrée jusqu’au jardin, attirant la lumière sous les deux angles. Une signature à tous les projets XUL est de considérer les trois directions de lumière qui peuvent être utilisées dans le bâtiment : venant d’en haut, de l’arrière et de l’avant d’une propriété. XUL a ouvert le puits de lumière en plastique au-dessus de la cage d’escalier et l’a remplacé par une alternative en verre contemporaine qui inonde désormais l’espace de lumière.

XUL a passé de nombreuses heures à parler au propriétaire et a découvert son amour pour le cactus. Cette couleur et cette forme ont été apportées au design, ajoutant du caractère et une convivialité qui ont transformé la maison.

Le hall d’entrée comprend maintenant un banc à la place de la porte de la salle à manger pour permettre le rangement dans ce vestibule et une zone murale plus large dans la salle à manger. En ouvrant les murs de la cuisine et du salon dans la salle à manger, cette zone a été agrandie pour un autre usage.

Sebastian Sandler, directeur de XUL explique que «la maison était répartie sur trois étages et après de nombreuses discussions avec les propriétaires, nous avons décidé de déplacer la chambre principale au dernier étage et de créer une suite pour eux.

Cela a permis à l’étage du milieu de devenir des chambres pour les enfants et les invités. La suite principale comprend une chambre, une salle de bains et un dressing. L’accès à la salle de bain se fait par l’armoire, donc lorsque les portes sont fermées, cela ressemble à des portes d’armoire classiques.

Maia Lemlij, associée fondatrice de XUL décrit «la salle de bain principale est définitivement un point culminant dans cette maison, c’est à peu près un autre lieu de rencontre. Le bain prend un espace central sous la lucarne et le plafond incurvé. Il dispose d’une douche à vapeur en plus d’une douche standard.

Le revêtement de sol de la cuisine a été créé avec du béton poli qui a été poursuivi jusqu’au comptoir de la cuisine. Avec les armoires grises, cela a pris un aspect industriel qui a été réchauffé par l’utilisation intelligente de contreplaqué, de lampes et de pots en terre cuite et décoré de verdure partout. La pièce est éclairée de deux côtés et offre une vue sur la porte d’entrée.

XUL a été invité à créer un concept pour ce projet car les réalisateurs Sebastian Sandler et Maia Lemlij sont des amis proches des propriétaires. C’est un fil conducteur avec leurs projets car ils travaillent en étroite collaboration avec les propriétaires et construisent des amitiés encore plus profondes. «Tant que vous êtes honnête et que la communication est toujours ouverte, à qui pouvez-vous faire plus confiance que vos amis pour avoir votre intérêt à cœur? C’est agréable de pouvoir ensuite profiter de leurs maisons ensemble pour y passer du temps », explique Maia Lemlij.

La restauration des caractéristiques originales de la propriété faisait partie du mémoire des architectes. Du bois récupéré a été utilisé pour le revêtement de sol du salon rénové.

La salle de musique ou «chambre verte» comme l’appellent les propriétaires dispose de rangements intégrés qui étaient déjà présents dans la maison lors d’une précédente rénovation. Le propriétaire a fait appel aux services d’un consultant en tissu qui a choisi les tissus pour les chambres afin d’ajouter de la couleur et de la chaleur à cette maison vibrante. Le design intérieur a été conçu à l’origine par Philip Lihou de Inner Space London (innerspacelondon.com).

XUL Architecture

Situé dans le nord de Londres, XUL Architecture est un cabinet d’architecture. Ils mettent un accent particulier sur l’expérience du client ainsi que sur la recherche de moyens ingénieux pour apporter de la lumière dans l’architecture.
xularchitecture.co.uk

Une maison de vacances intégrée à la nature environnante du Pays-Bas

En pleine nature au Vinkeveense plassen, les architectes d’intérieur i29 et Chris Collaris ont conçu une petite maison de vacances.

Avec une superficie de seulement 55 m2, cette maison luxueuse se situe au milieu des panoramas de la nature environnante.

Cette maison compacte est construite pour une famille de quatre personnes, comprenant un salon, une cuisine / salle à manger, un patio, trois chambres, une salle de bain et deux toilettes. La disposition s’articule de l’intérieur vers l’extérieur.

Situé sur une parcelle d’îlot allongée proche du lac, le bâtiment est positionné de sorte à être orienté vers l’eau environnante et le soleil. En divisant le volume en quatre parties, les vues panoramiques et la lumière solaire sont omniprésentes.

À l’extérieur, la diversité des tailles et le positionnement interconnecté créent une image sculpturale, différente sous tous les angles. Afin d’intensifier cette qualité sculpturale, toutes les façades ont un design minimal avec des extrémités de toit invisibles et des cadres de fenêtres détaillés derrière la façade en bois.

Tous les volumes ont de grandes fenêtres ou des portes coulissantes qui peuvent être ouvertes complètement pour fusionner l’intérieur avec l’extérieur.

A l’intérieur, les dimensions et les hauteurs de plafond des différents volumes articulent les espaces et fonctions séparés de la maison. De longues lignes de visibilité traversant le patio extérieur fournissent une connexion visuelle. En ouvrant de grandes portes coulissantes du patio, les volumes de la cuisine et du salon sont physiquement connectés.

Les meubles sur mesure et les armoires accentuent la vision graphique à l’intérieur. L’équipe de conception a utilisé des matériaux simples comme des panneaux en bois de chêne naturel – ou teinté en noir pour combiner avec la façade en pin brut – et un sol en béton poli. Chaque volume a sa propre identité. En liant les composants intérieurs à l’architecture et vice versa, le résultat se veut simple avec des matériaux peu coûteux et sans prétention, pour un résultat de haute qualité.

Chaque aspect de la conception tend à une expérience pure et unifiée pour laisser une forte impression. Ces architectes sont aux antipodes de « plus c’est gros, mieux c’est ». Avec des interventions simples mais intelligentes, ce projet est du plus haut niveau et en même temps économe en énergie, respectueux de l’environnement. En ce sens, c’est un exemple modèle de petite maison; intelligent, confortable mais sans concession sur la qualité à la fois dans la conception intérieure et architecturale : petit est beau.

i29 architectes d’intérieur

Jaspar Jansen et Jeroen Dellensen. Dans un monde de plus en plus virtuel, les intérieurs deviennent des identités. Des espaces aux identités fortes qui parlent haut et fort pour attirer, dynamiser et inspirer les gens.

www.i29.nl

Chris Collaris

www.chriscollaris.nl

En collaboration avec : Hagoort bouw B.V., Simon Sintenie, Vissers & Vissers B.V., De Zilverlinde & Frank Heiligers, Marcel Zaal

Images : Ewout Huibers