Station C.I.E.L. : un module futuriste et écolo qui se fond dans le décor grâce à ses « miroirs »

De retour en France, après une dizaine d’années de travail dédié à la création d’objets et de mobilier en Amérique Latine,  l’architecte designer Arnaud SARTEUR a décidé de consacrer une année à imaginer, concevoir, construire leur « Maison du Futur ».

A la suite de diverses expériences de construction de maison à ossature bois traditionnelle, sa réflexion s’est portée principalement sur la simplification, la flexibilité et la qualité architecturale :

  • Réunir la construction en un seul atelier avec toutes les technologies modernes
  • Améliorer les conditions de travail des différents intervenants, pas d’aléas climatiques ni de surcoût au fil du chantier, une qualité de construction
  • Réduire au maximum les étapes et les délais
  • Privilégier la dimension éco-responsable, offrir le meilleur rendement énergétique avec une isolation thermo-acoustique bio-sourcée.
  • Minimiser les démarches administratives.

L’idée majeure est de répondre aux besoins de changement de leur manière de vivre, de concevoir différemment leur lieu de vie dans le futur : une prise de conscience pacifique et écologique, une tendance à l’épure, l’adaptabilité à la flexibilité géographique, tout en restant au plus proche de la nature.

La Station C.I.E.L. est un espace novateur, modulaire et multifonctionnel. C’est un projet d’habitat léger, un lieu unique à leur image pour Habiter, Accueillir ou Travailler 

Une proposition idéale dans la recherche d’un espace de vie fonctionnel au design élégant. Sa fabrication 100 % avec des artisans Français, est produite avec des matériaux sélectionnés, en majorité recyclables et de qualité.  A l’inverse du mobilhome, de la caravane, de la tiny house où tous les espaces sont réduits, les choix personnels pour le « prototype » d’Arnaud Sarteur ont été de reporter tout le confort d’une architecture moderne dans « une cabane », tout en mettant l’accent sur la sensation d’espace par une belle hauteur sous plafond, de grandes ouvertures murales et zénithales, un décor minimaliste.

Il s’agissait aussi d’ajouter une allure futuriste par le choix d’un bardage « miroir ». Son revêtement réfléchissant l’intègre parfaitement à la nature environnante. Ils ont également fait en sorte que la construction soit sans impact sur le sol.

 » La Station C.I.E.L.   » est un module de base de 2.98 x 6.00 m  qui permet de composer des espaces connectables à l’infini, qui peuvent être aussi reliés par des terrasses et patios. Sa conception, les aménagements intérieurs sont personnalisés avec différentes options. Lorsque la station est achevée, elle est acheminée par transport routier jusqu’au site souhaité.

Les dimensions sont pensées pour s’intégrer à la taille des véhicules et en favoriser le transport. Soulevé à l’aide de sangles, par sa base et sans aucun effort sur la structure bois. Elle ne nécessite pas de fondation, la structure repose sur des plots ou des pieds vissés préalablement installés à la hauteur choisie.

Selon le terrain d’implantation, l’espace Station C.I.E.L. peut être autonome en énergie ou relié aux équipements techniques existants. Les possibilités de configuration et d’usage sont adaptables à chaque besoin. Chaque module s’adaptera à chaque projet, chaque client, chaque terrain.

La Station C.I.E.L. est actuellement exposée et ouverte aux visites sur rdv, au Parc Foresta à Marseille.

https://www.yumpu.com/fr/document/read/63862924/station-ciel 

arsarteur@gmail.com

Bang & Olufsen, une expérience domotique personnalisée pour vos maisons

Les experts Bang & Olufsen Provence mettent tout en oeuvre pour faire profiter leurs clients d’une expérience personnalisée pour les maisons. 

Du système domotique à grande échelle à l’installation impeccable d’un système surround nouvellement acquis, leurs produits haut de gamme sont variés : assortiment d’enceintes, téléviseurs, systèmes sonores…

Leur équipe est toujours disponible pour une assistance de A à Z, de la consultation initiale à l’implémentation finale.

Leur objectif : votre confort, grâce à la pression d’une simple touche de votre télécommande Bang & Olufsen.

 

Bang & Olufsen Provence

21 Place Crillon, 84000 Avignon

04 90 82 94 62

www.bang-olufsen.com

La Gallery Jo Yana : l’art pour tous

Ce dimanche ouvrait à Marseille une galerie d’art pas comme les autres : la Gallery Jo Yana. Du nom de son créateur, le blogueur et photographe Jo Yana, la galerie a pour vocation de casser les codes du milieu pour diffuser l’art au plus grand nombre.

Pendant 12 ans Jo Yana a partagé ses découvertes sur son blog www.joyana.fr ; aujourd’hui il continue de nous transmettre son amour de l’art avec sa galerie pop-up store. Le concept ? Une galerie éphémère qui se déplace dans le temps et l’espace. Le voyage commence à Marseille puis se poursuivra en 2020 entre Paris, New York, Tokyo…

Dans cette galerie nouvelle génération les œuvres sont proposées à partir de 65 € en vente directe, et les œuvres de plus de 1 000 € sont mises aux enchères sur le site de vente en ligne ; même pour les pièces les plus prestigieuses ! Une façon de s’affranchir du système de vente traditionnel réservé à une certaine caste (preview VIP, vente des pièces les plus convoitées uniquement à un fichier clients défini par avance…)…

Une galerie d’un nouveau genre à ne pas manquer !

 

GALLERY JO YANA

Du 17 novembre 2019 au 1er décembre 2019 – 01/12/19

Les Docks Village Marseille

www.joyana.fr

 

Texte : Margaux Dalbavie – Image : DR

Friche de l’Escalette : Jean Prouvé, l’essence humaniste

Pour sa troisième édition, la Friche de l’Escalette met en avant le travail de Jean Prouvé lors de l’exposition “Jean Prouvé Nord-Sud… Éloge de la simplicité”. Deux structures de l’architecte sont ainsi exposées, une image de la quintessence de l’architecture métallique préfabriquée.

 Modèle de maison commandée aux ateliers Prouvé lors de la Libération, le Pavillon de Lorraine 6×9 possède une armature de bois et d’acier. Commandé par Raoul Dautry, alors ministre de la reconstruction, il a été créée pour reloger les habitants de la Lorraine sinistrés par les bombardements. Une prouesse technique dont il ne reste aujourd’hui qu’une vingtaine d’exemplaires sur les cent d’origine. En 2019, le public de la Friche de l’Escalette pourra trouver cette structure totalement réhabilitée pour en faire un bâtiment tout confort, respectueux de l’environnement.

Le bungalow du Cameroun est une autre des réalisations préfabriquées de Jean Prouvé. Conçu en 1958, ce bungalow a spécialement été réalisé pour les zones tropicales et humides, et plus spécialement pour l’Afrique noire. Pour ce faire, les matériaux présents sur la structure proviennent exclusivement de ressources naturelles du Cameroun comme le bois tropical et l’aluminium. En 1964, l’oeuvre de Jean Prouvé a été réhabilitée en programme de classe et logement d’instituteurs, sur le concours International des fonds européens.

Avec ses maisons préfabriquées, Jean Prouvé voulait montrer au grand public autre chose, innové et sortir des sentiers maintes fois battus.

 

La Friche de l’Escalette

Exposition “Jean Prouvé Nord-Sud… Éloge de la simplicité”

Sur rendez-vous du 29 juin au 02 septembre

Parc de sculpture et d’architecture légère

Route des Goudes, impasse de l’Escalette

13008 Marseille

 

http://friche-escalette.com

Texte : Marie Cornalba – Photos : D.R

 

 

Dinner in the Sky of Marseille

De nos jours, ce ne sont pas les diners farfelus et insolites qui manquent. Diner surprise, dans le noir, dans un espace givré, atelier, meetup… Après Monaco et Saint-Tropez, c’est au tour de la Cité phocéenne, Marseille, d’accueillir pour la première fois, le célèbre événement international, Dinner in the Sky.

Les 22, 23 et 24 septembre, la table volante prendra ses quartiers face à la Bonne Mère et sera orchestrée par le Chef Lionel Levy du restaurant étoilé Alcyone de l’InterContinental Hôtel-Dieu.

Une nacelle embarquera 22 convives pour un déjeuner et quatre dîners exceptionnels à 35 mètres de hauteur, avec en toile de fond un panorama à couper le souffle : le Vieux-Port, Notre-Dame-de-la-Garde, le Panier et la mer Méditerranée.

 

Dinner in the Sky à l’InterContinental Marseille – Hôtel-Dieu : 4 dîners, 1 déjeuner et 6 apéritifs les 22, 23 et 24 septembre prochains.

www.dinnerinthesky.fr/fr/

Réservations :

Clients individuels : +33 (0)4 13 42 42 40 – lesfenetres@ihg.com

Clients entreprises : +33 (0)4 13 42 42 07 – eva.moscatelli@ihg.com

 

InterContinental Marseille – Hôtel-Dieu

1, place Daviel

13002 Marseille

Tél : +0800 905 999

www.marseille.intercontinental.com/

Texte : Laura Jamal – Photos : D.R

Hotel C2 Marseille: Cosy et Intimiste

Prenez un bâtiment de caractère, au hasard un hôtel particulier du XIXe siècle. Ajoutez-y un couple d’architectes du cru, une philosophie loin des étiquettes, une situation parfaite. Mélangez. Bienvenue au C 2, à consommer sans modération.

78 - marseille_01

Voilà enfin le boutique-hôtel de luxe qui manquait à Marseille. En marge des ouvertures médiatiques de 2013, en phase avec le statut de Capitale européenne de la culture de la ville, le C2 a patiemment attendu pour prendre sa place dans le coeur des Marseillais et des touristes qui trouveront, dans ce nouveau cocon de 20 chambres un havre de calme et de design à deux pas du port.

78 - marseille_00

Au dehors, la Bonne Mère veille. À l’intérieur, la moquette de Guy Bargin dessine une vue aérienne de la ville, marquée d’un macaron C2 en forme de « Vous êtes ici ». Impossible de se perdre sous de tels auspices ! Voilà sans doute la raison pour laquelle on se sent comme chez soi en ces murs datant de 1860 et ayant abrité la vie d’une famille marseillaise sur plusieurs générations. Claire Fatosme et Christian Lefèvre, architectes de métier et couple à la ville, n’auraient pas pu trouver endroit plus incarné pour installer leur projet. « Leur volonté a toujours été de préserver l’âme des lieux et de redonner leur superbe aux éléments historiques tels que la hauteur sous plafond, les moulures ou plafonds à fresques angéliques, découverts en grattant sous le plâtre », explique Delphine Clemente, la directrice d’exploitation.

En savoir plus sur l’Hotel C2 a Marseille