Une maison de campagne intégrée à la forêt, signée Gilda Meirelles Architecture

Situé à proximité de la ville de São Paulo, sur une superficie de 9 000 m² et avec une vue dégagée sur les environs, la JG HOUSE est un projet signé par Gilda Meirelles Arquitetura. Conçu pour un couple avec de nombreux enfants et petits-enfants, la maison a été pensée pour accueillir toute la famille.

Basée sur une implantation visant à mettre en valeur les deux perspectives du terrain – l’une d’elles face à une réserve forestière – la structure de la maison comprend de grandes pièces intégrées, une terrasse avec un espace barbecue, une salle de télévision, une suite avec bureau, deux salles de bain pour le couple, quatre suites pour les enfants et / ou invités et deux autres grandes chambres pour accueillir les enfants.

Ils sont parvenue à créer un environnement chaleureux et agréable, créant une circulation fonctionnelle même avec une si grande surface bâtie. Leur solution : créer plusieurs blocs interconnectés par une galerie vitrée qui surplombe le vert tout au long du parcours.

L’utilisation de matériaux qui s’intègrent à la nature et au climat de la maison de campagne prédomine dans ce projet, comme l’utilisation de bois dans les cadres et les revêtements, la pierre naturelle sur la façade, le carreau d’argile et beaucoup de verre pour donner de la transparence et se connecter la maison à la zone extérieure.

Gilda Meirelles Architecture

www.gildameirelles.com.br

Images : Salvador Cordaro.

Canada : un chalet face au lac Archambault Saint-Donat-de-Montcalm, tel un dialogue avec la nature

Cette résidence secondaire est située à Saint-Donat dans les Laurentides. Elle s’implante sur un terrain boisé et escarpé en bordure du lac Archambault. Le terrain, de plus de 1 600 m2, possède une végétation dense qui apporte ombrage et fraîcheur en été.

Construit il y a plus de 40 ans par le père du présent entrepreneur, ce chalet familial nécessitait d’importantes transformations pour répondre adéquatement aux besoins des propriétaires actuels tout en le rendant plus confortable en été comme en hiver. Les clients avaient la volonté de conserver le cachet existant tout en créant des environnements au goût du jour. L’ajout de zones extérieures pour profiter de la nature et la création d’espaces pour faciliter le départ et l’arrivée des activités sportives étaient au coeur des priorités.

Le chalet est agrandi au nord et à l’ouest. Au nord, un garage, des espaces de rangement pour les équipements sportifs et un mud room logent dans le nouveau volume. À l’ouest, un nouvel espace trois saisons prolonge les journées à l’extérieur et offre un somptueux panorama sur la forêt environnante. Les deux nouveaux volumes, au revêtement de bois foncé, reprennent la volumétrie existante et enrichissent la composition initiale.

Face au lac, la terrasse existante se prolonge jusqu’au nouvel espace trois saisons créant ainsi une importante surface extérieure pour profiter du soleil. Le garde-corps en bois massif est remplacé par une paroi de verre laissant place à une vue dégagée sur le lac et la végétation luxuriante.

La façade ouest a été ouverte et la fenestration de la cuisine a été agrandie en largeur et en hauteur. L’espace de vie principal devient maintenant lumineux du lever au coucher du soleil. La cuisine d’origine est décloisonnée  et réorganisée. Elle devient ainsi fonctionnelle et favorise les échanges autour d’un grand îlot devenant le cœur des échanges familiaux.

La matérialité des pièces rénovées vient s’harmoniser avec l’existant tout en marquant sa modernité. La cheminée en pierre d’origine, les poutres, le plafond et les murs en lattes de bois côtoient ainsi joliment la cuisine, la véranda et l’entrée au design sobre et épuré. Seuls quelques éléments décoratifs, tels que les tabourets faits avec des sièges de tracteur, le luminaire conçu avec une roue de bois et quelques pièces industrielles sont intégrés au décor afin de rappeler l’histoire de cette résidence.

Le chalet ainsi transformé répond maintenant à l’ensemble des besoins de la famille, et ce au fil des saisons. Cette résidence de Saint-Donat dialogue aujourd’hui avec son histoire et la nature qui l’entoure, devenant un véritable havre de paix confortable et chaleureux.

Cardin Julien

Fondée en 1992 à Montréal, Cardin Julien conçoit et réalise des projets clés se traduisant en espaces et bâtiments significatifs et durables. La firme crée des espaces adaptés à ses usagers grâce à ses compétences et son savoir-faire dans la planification et la réalisation d’installations complexes. La signature unique de ses projets est obtenue par la transformation de contraintes en solutions créatives. Cardin Julien compte sur la grande expérience de son équipe qui, au fil des années, a développé une expertise unique en réalisant avec succès des projets novateurs.

www.cardinjulien.com/projets/residence-saint-donat

Jean-François Julien, associé

Équipe de design : Jean-François Julien, Gabrielle Roberge et Lakmé Gremillet

Images : Olivier Blouin.

Les 7 gîtes du domaine de Maffliers rénovés par Stella Cadente Studio

À 30 kilomètres de Paris, à Maffliers, les gîtes designés par Stella Cadente Studio ont ouvert leurs portes mi-mai. Une vraie bouffée d’air frais dans une forêt classée monument historique !

Nichés dans les anciennes écuries du Château de Maffliers sur un vaste parc aboré, au milieu d’une magnifique fôret, les 7 gîtes à la décoration champêtre et chaleureuse ont entièrement été rénovés par Stella Cadente Studio.

« Promenade à cheval », « retour de la pêche », « la chasse aux papillons », « la cueillette », « les champignons », « retour de chasse » et « sieste au verger »… chaque cottage porte le nom d’une activité en relation avec la vie au vert et à la campagne. L’escapade prend forme en entrant dans les cottages : meubles de style, papier peints graphiques, objets chinés qui racontent une histoire… Stella Cadente et son associé Florian Claudel guident les hôtes sur les chemins escarpés des sous bois le long d’une rivière et instaurent une ambiance conviviale et de détente qui vient rompre avec la vie urbaine. Les coloris imitent la nature environnante : mousse d’arbre, feuille de chêne, lichen et camaïeux de brun.

Promenade à cheval

Retour de la pêche

La cueillette

Retour de chasse

Les champignons

La chasse aux papillons 

Sieste au verger

Véritables « maisons de campagne à louer », ces gîtes disposent de grands espaces communs et de salles pour les séminaires. Ils sont une destination idéale pour un week-end en amoureux, un séjour en famille ou une escapade entre amis. De la réception des produits à la confection des plats, l’équipe s’engage à mettre en place toutes les mesures nécessaires pour garantir la sécurité des hôtes et de son personnel.

Après la période de confinement, Stella Cadente Studio signe une belle opportunité pour s’évader le temps d’un séjour au vert.

Réservation : www.gitesdomainedemaffliers.fr

 

Stella Cadente Studio

Avec la complicité de Florian Claudel, Stella Cadente s’investit dans des projets d’architecture intérieure et de décoration qui dépassent le prisme de la mode.

Ensemble ils développent un art de vivre global, une approche créative qui ambitionne de transmettre une esthétique raffinée dans laquelle on se sente bien, destinée à ré-enchanter le quotidien – un quotidien en version onirique et mystérieuse.

www.stella-cadente.com

Extension moderne d’une maison Corse du XVIIe siècle, par une passerelle de verre sobre et poétique

Le site est émouvant. La sérénité qui émane de ce lieu évoque la culture et l’héritage des anciens.

Lorsque le portail s’ouvre, nous sommes touchés par une atmosphère sobre et poétique : des chênes lièges entremêlés, des oliviers sauvages, un immense nuage végétal typique de la Corse et, au fond, implanté sur un promontoire rocheux, un caseddu à l’allure massive et pérenne. Cette vieille bâtisse familiale figure comme le premier élément visible et palpable de notre promenade. Elle nous engage à la contourner et nous révèle progressivement le coeur du projet.

Le geste se veut délicat, sensible.

Une « passerelle » de verre s’adosse à la maison et joue, alors, le rôle d’extension pour accueillir une nouvelle pièce de vie, généreuse et paisible, orientée sur les vallons environnants. Toute en transparence, elle change au fil des saisons et s’évapore par effet de miroir en reflétant les teintes profondes du paysage. Perchés sur la terrasse longiligne, nous apparaissons comme des funambules, à l’abri des perturbations sonores, au dessus des canopées verdoyantes, face à la puissance magnétique des éléments naturels.

Nicolas Gianni Architecte

www.nicolasgianni.com

Images : Tomas Photography

Une maison rurale restaurée autour de la pierre, des vues, et du soleil grâce à des puits de lumière

La maison est située à Miraflores, Muros en Espagne, un petit noyau rural traditionnel, formé par un ensemble de maisons en pierre et un grand nombre de greniers qui autrefois abritaient, séchaient et traitaient les plantations de maïs.

Située sur un terrain escarpé, elle était à l’origine composée de deux volumes attenants, qui répondent au schéma traditionnel du logement galicien;  les espaces principaux étaient les écuries et la cuisine : avec le four et la fresque en pierre.

Au fil du temps, un 3ème volume s’est rajouté. Les trois volumes s’adaptent à la pente, sont protégés des vents et presque fermés aux vues imposantes de l’estuaire de Muros, donnant naissance à un intérieur compartimenté, composé de petits espaces sombres.

La lumière du soleil et les vues sont au centre du projet

La proposition est basée sur la compréhension du lieu : le logement préexistant, la matérialité de la pierre, les vues à 180 ° de l’estuaire ou la lumière du soleil sont les paramètres qui ont été pris en compte lors de la restauration.

L’idée du projet vise à mettre en avant son identité : valoriser l’ architecture préexistante et créer un espace intérieur baigné de lumière et orienté vers les vues.

Les façades en pierre conservent leurs espaces d’origine, tandis que dans le nouveau volume il y a de grandes fenêtres qui s’ouvrent sur les vues de l’estuaire, en prenant en compte leur position d’origine. En limitant l’entretien de la pierre, les matériaux ont gardés leur âme. Quant au béton et au zinc, ils ont été rajouté pour unifier les toitures.

Puits de lumière

Trois puits de lumière de dimensions différentes ont été créés. Ils illuminent l’espace salle à manger, l’espace douche et l’ancien espace des écuries, permettant à la lumière de baigner les murs intérieurs en pierre.

Un système spacial fluide et continu

L’intérieur est considéré comme un espace fluide dans lequel, comme un voyage, il parcourt les différents étages et pièces de la maison, jouissant du caractère unique de chacun de ses espaces.

En jouant avec l’échelle, les connexions visuelles et la lumière, il est possible de créer un système spatial continu. Le bois, le pin galicien, comme seul matériau qui unifie tout l’intérieur, apporte de la chaleur et renforce l’idée de la nouvelle maison.

Fuertespenedo, architectes
Óscar Fuertes Dopico, Iago Fernández Penedo, Jorge Fernández Alonso
www.fuertespenedo.com

Crédit photos :  Héctor Santos Díez

Le studio XM transforme une ancienne ferme en maison de campagne intime nichée dans les collines du Sud de la France

Respectueuse des contraintes esthétiques et des souhaits des clients, la maison a été conçue pour être un refuge intime enfoui dans les collines – respectueux du site et de l’histoire architecturale de la région. Le site lui-même est très intime. La maison se trouve au pied d’une petite colline couverte d’arbres au milieu de la campagne française dans le Vaucluse. Lorsque l’été arrive, il se niche progressivement dans la forêt, sans jamais perdre de vue le vignoble en contrebas.

La structure existante a été soigneusement démembrée en plusieurs phases. L’empreinte et l’enveloppe ont été révisées mais sont restées très conformes aux proportions de l’ancienne ferme. Plus qu’une simple reconstruction, cette maison a été imaginée comme un renouveau, mettant l’accent sur les caprices de la maison et prêtant la parole à un travail minutieux.

Nous nous sommes inspirés de l’architecture environnante et les avons amplifiés. La plupart des murs sont finis avec de la «chaux», un enduit de chaux local qui laisse la surface texturée et inégale. Tout le mobilier a été dessiné de façon simple et est presque entièrement sculpté dans du chêne d’origine régionale. Les tuiles du toit sont des «tuiles anciennes», dont certaines ont plus de 30 ans, de couleur allant du vert au rouge.

Le projet a essayé de rester à l’abri de l’agitation et de l’encombrement – flexible et ouvert à l’interprétation des gens de l’intimité.

Agence d’architecture Extra Medium
Design: Timothee Mercier (Extra Medium)
Project Management: Timothee Mercier (Extra Medium), Patrick Coulomb
www.studioxm.net

Crédit Photos: Simone Bossi

Un Chalet en Communion avec la Nature au Québec par l’atelier Schwimmer

Oasis qui émerge au rythme des activités de plein air, le Chalet Noir s’insère dans le panorama du Lac Brome, dissimulé dans les arbres, il se démarque par sa forme iconique. Le nouveau bâtiment participe a la vie active des familles des deux frères propriétaires agissant comme lieu de repos et espace de rencontre. Son attrait incite a être plus actif au quotidien. Placé en bordure du lac, la fissure dans le bâtiment permet la contemplation de la nature.

Le projet se veut une ré-interprétation du chalet vernaculaire qui respecte les techniques de construction traditionnelles communes aux habitations unifamiliale. Le défi de faire un projet d’exception tout en respectant la simplicité technique produit un espace convivial et accueillant.

Le chalet est conçu sur mesure pour accueillir les familles des deux frères et leurs amis. Ainsi la forme et la matérialité reflètent ces préoccupations. L’aménagement intérieur répond aux besoins des occupants, au centre, une place pour jouer de la musique, discuter, se reposer, cuisiner, mais avec des vues rendant compte de la magnifique situation du paysage.

De grandes baies vitrées verticales à l’avant et à l’arrière divisent la maison en deux et offrent un « corridor visuel » vers l’extérieur, à l’intérieur ceci divise le deuxième en deux zones pour les deux ménages. Cet espace interstice au centre de la maison accueille l’escalier, le « pont » et le séjour.

La matérialité du projet procure une sensation d’être en communion avec la nature, avec une utilisation importante de bois, typique des chalets. La façade extérieure est de mélèze torréfié sur le site, inspirée de la technique ancestrale japonaise qui permet de protéger le bois contre les intempéries et les insectes. L’escalier, le banc du hall et le sofa marocain du salon sont sur mesure pour le projet, modélisé de sorte à ce qu’ils pourraient être assemblés par un ou deux menuisiers. Le contre-plaqué de merisier russe est choisi pour ses diverses qualités esthétiques et structurelles.

Chaque pièce est pensée, dessinée, puis coupée par une CNC, des instructions d’assemblage ont été produites et sont fournies. Finalement, le foyer a été conçu sur mesure, sur la base d’un foyer homologué, il est revêtu de panneaux de béton artisanaux installés en surface de manière à ne pas en altérer les mécanismes. Cet exercice permet de dissimuler le foyer d’origine et de conférer une identité unique au centre de la maison.

L’approche conceptuelle considère les principes de la maison passive, voulant que la volumétrie, le positionnement, la matérialité et l’isolation permettent un meilleur rendement énergétique du bâtiment. La sélection de matériaux naturels locaux à aussi été prise en considération.

Ainsi, suite à des simulations digitales, la position de porte-a-faux coté sud (les volumes soustraits) permet le gain solaire hivernal tout en créant une protection contre les rayons directs en été. Le plancher de béton chauffant profite du gain solaire qui réduit le réchauffement nécessaire en hiver et rafraîchit les pieds l’été. Une attention particulière a été apportée à l’étanchéité du bâtiment. Finalement, une isolation supérieure à la réglementation assure le niveau de confort et l’épargne énergétique.

Atelier Schwimmer
Montréal, Canada
www.schwimmer.ca

Crédit photos : Adrien Williams

River House au Mexique, au milieu coule une rivière

River House est une maison de mille deux cent mètres carrés. La construction de la maison inclut deux espaces indépendants, bien que connectés entre eux. L’un est commun et l’autre est totalement privé, à usage exclusivement familial.

Ces deux parties formellement et fonctionnellement différenciées sont divisées par une rivière artificielle créée à partir de la rivière naturelle qui longe pratiquement tout le terrain. La maison est conçue dans un déploiement d’espace ample et sans dévoilement d’éléments structuraux, ce pourquoi aucune colonne n’est visible et les recouvrements sont ancrés aux larges murs en pierre et à la trame structurelle des poutres en acier.

Les grandes baies vitrées permettent de connecter l’intérieur de la maison avec les vues splendides, ainsi qu’avec les espaces intimes et accueillants tout autour de la maison. Des tuiles noires émaillées font office de recouvrement final pour la finition du toit, ce qui permet à la maison d’intégrer l’environnement boisé.

Dans la partie commune de la maison, on retrouve une cave à vin qui peut contenir jusqu’à quatre cents bouteilles de vin. À côté se trouve la salle multimédia, intégrée au bar. Les détails et revêtements sont faits d’un bois local, le parota. Pour la salle multimédia, un canapé huit places et deux fauteuils individuels ont été choisis et réunis autour d’une table-cheminée en pierre noire et pièces d’acier, spécialement créées par Luciano Gerbilsky pour ce projet.

À l’entrée, nous sommes accueillis par le grand alebrije2, un taureau de taille réelle réalisé par Jacobo et María Ángeles, artisans du Oaxaca.

À gauche, une cuisine intérieure faite en bois de parota1. Les étagères suspendues au-dessus de l’îlot ont un propos utilitaire et esthétique; elles ont été faites sur mesure, signées par Luciano Gerbilsky. Les planchers de toute la maison sont faits en chêne durci. Le système d’ingénierie du plancher flottant comprend le chauffage par système « Nest ».

Sur la terrasse, se retrouve une cuisine digne du plus grand chef du monde. De la cuisine les visiteurs ont vue sur la piscine semi-couverte par une toiture en crystal, où ils peuvent plonger peu importe le climat et profiter d’une turbine de nage à contrecourant et d’un système de jacuzzi. On retrouve aussi un deuxième jacuzzi dans la zone basse du jardin.

Une autre pièce clé de l’œuvre pour aboutir à cette cohérence entre utilité et esthétique, est le pont qui unit les deux parties de la maison. Entièrement fait de crystal, il donne vue sur la rivière artificielle qui prend sa source à l’entrée de la maison sous forme de cascade.

La section privée comprend cinq chambres, toutes équipées de salles d’eau et d’un balcon privé. La chambre principale est de type « master suite » ; son balcon est le plus grand de la partie habitation et comprend un sol en verre. La chambre principale est aussi équipée d’une cheminée au bioéthanol.

Au sous-sol de la partie privée de la maison, un spa a été construit avec tous les équipements nécessaires : sauna, hammam, salles d’eau et salles de massage. Dans ce projet, les aspects environnementaux ont été pris en compte, ce qui a permis de prendre des décisions qui favorisent l’économie énergétique et la réutilisation des eaux usées grâce à l’installation d’une station de traitement qui les récupère pour l’arrosage. Le bois est éco-responsable puisque pratiquement tout est local et issu de la reforestation.

River House est une maison qui harmonise les besoins utilitaires et les valeurs esthétiques, l’intimité et la socialisation, les espaces fermés et ouverts ainsi que les technologies de pointe associées aux éléments de création artisanale qui donnent à la maison une unicité et une ambiance ouatée. Cette maison exauce le souhait et le défi de l’architecte et décorateur de trouver la rareté de l’impact en même temps qu’un équilibre magistral et un accueil chaleureux dans une maison d’une telle ampleur.

Luciano Gerbilsky Arquitectos
Luciano Gerbilsky Arquitectos est un espace de consultation qui intègre l’architecture, le design et l’art.
www.gerbilsky.com

Crédits Photos : Hector Velasco Facio et José Margaleff