Baobab Collection, un parfum d’altruisme

Baobab collection a dédié une de ses collections luxueuses au profit d’une cause humanitaire : Le peuple Mikea, la dernière tribu première de Madagascar.

© Peter Lippmann

Depuis 2002, la marque s’inspire de souvenirs de voyages, des richesses de la nature et des tendances de la mode pour enrichir ses collections de bougies parfumées : les rives du Nil, les mers lointaines du Japon, les steppes de Russie La marque poursuit ses actions humanitaires à Madagascar pour créer une collection dédiée au peuple Mikéa en 2017. Coulées à la main dans des verres soufflés bouche, les luxueuses créations deviennent un objet de décoration qui habille nos intérieurs avec élégance et sensibilisent les amoureux de la marque à des causes humanitaires.

Les Mikeas

Le peuple Mikea a dû renoncer au nomadisme en 2001. Ils vivaient jusqu’alors en parfaite symbiose dans une forêt « sèche » dans laquelle la seule source d’hydratation était une racine gorgée d’eau. La déforestation et les feux les ont obligés à se sédentariser et subissent les pillages de tribus voisines. Seuls une dizaine de Mikea vivent encore dans la forêt ou leurs précieuses racines se raréfient.

Engagée dans l’humanitaire à travers la deuxième édition du M Project, la marque Baobab Collection répond présente à l’appel de Jean-Claude Vinson, créateur de Mikea Forest une association de droit malgache destinée à porter secours à ce petit peuple oublié. Ensemble, ils œuvrent pour l’aider à recueillir l’eau plus rapidement et à améliorer l’hygiène des enfants.

La marque dessine les motifs d’une collection qui sera dédiée au peuple Mikea et fait appel au savoir-faire du crochetage détenu par les femmes malgaches. Comme pour la fabrication des bougies totalement artisanales, c’est la noblesse de l’artisanat et l’agilité de la main des femmes qui est mise en lumière à travers ces collections. Les décors de cette collection en raphia représentent un arbre symbolique, l’arbre d’une forêt qui brûle, destiné à faire comprendre la problématique de ce peuple obligé de se sédentariser.

Crochetées à la main, chaque pièce en raphia représente de longues heures de travail, une patience infinie et un amour de la matière. Ce projet, Le M Project, initié par la marque en 2016 permet de fournir du travail à une coopérative de femmes malgaches et de sensibiliser le public sur deux axes, la condition des femmes dans le monde et la nécéssité de préserver des peuples qui détiennent les principes fondamentaux de notre humanité.

Cette action a permis de financer l’approvisionnement en eau pour les enfants de la tribu Mikea et de soutenir l’école et son extraordinaire maîtresse, Manou, nom qui a été choisi pour une des bougies de cette collection.

Serge Anton

Pour immortaliser cette rencontre avec la tribu, le photographe Serge Anton a réalisé une série de portraits des Mikeas.

© Serge Anton

Les bougies

Ces trois bougies portent les noms d’illustres protagonistes de la littérature américaine et française et représentent dans leur allure comme dans leur parfum des personnalités issues de la haute société. Ainsi, Gatsby, Louise et Swann s’incarneront dans des verres colorés, gravés à la main d’un motif graphique par les artisans verriers de Baobab. Les diffuseurs Totem de la collection High Society seront également déclinés en trois tailles : Le 5 litres, le 2 litres et le Mini Totem dans son élégant coffret.

© Peter Lippmann

La collection Les Exclusives s’étoffe d’une troisième bougie, la bougie Cyprium, aux côtés des bougies Aurum et Platinum. Son verre métallique et cuivré pourra enchanter les intérieurs tout particulièrement à l’approche de Noël. Serons ajouter à cette collection le diffuseur Cyprium en 500ml et la série des 3 Totem Cyprium en 5 litres, 2 litres et Mini Totem.
Deux sérigraphies d’or 9 carats sont également à l’honneur cet hiver avec la Bougie Grand
Palais faisant l’éloge du célèbre monument et la Bougie Cashmere. Celle-ci est décorée de dessins de cashmere, dans la trame art déco de la collection High Society, fruit de la collaboration établie avec Thierry Larcher.

Vidéo : https://www.baobabcollection.com/en/blog/18_virtual-tour-by-baobab-collection.html

Serge Anton

https://sergeanton.be/

Baobab Collection 

www.baobabcollection.com/fr/

Le Penthouse-témoin ouvre au 38ème étage du complexe Humaniti Montréal

Humaniti Montréal a le grand plaisir de procéder à l’ouverture officielle des portes d’un remarquable penthouse témoin de 200 m2 au 38e étage de la tour principale du complexe Humaniti Montréal.Disponible pour visites sur rendez-vous exclusif, ce splendide espace donne accès à un univers fastueux qui surplombe un Montréal inédit. Ces visites exclusives sont offertes en toute sécurité aux nombreux intéressés qui peuvent ainsi découvrir ce spectaculaire penthouse-témoin Humaniti.Tout juste aménagé, cet espace de rêve permet de se projeter dans une atmosphère feutrée et chaleureuse. Magnifiant les vues de la ville grâce à son emplacement idéal, ce penthouse au décor exclusif produit un effet admirable. Finement agencées, des pièces extraites de plusieurs collections de meubles Roche Bobois parent les lieux d’une ambiance enveloppante. Œuvres d’art et accessoires triés sur le volet complètent cette mise en scène de circonstance.La collection de penthouses Humaniti, dont les derniers encore disponibles vont de 140 à 250 m2 (prix à partir de 2,1 M$), seront prêts pour occupation dès le début de l’année 2021. Il est toujours possible de personnaliser les espaces au goût de l’acquéreur.

Un mode de vie incomparable et un statut à part!

Vivre à Humaniti Montréal, c’est aussi opter pour la vie à l’hôtel à longueur d’année. Parmi les innombrables avantages que cet accès exclusif procure, se trouvent une panoplie de services alléchants :

  • Voiture Tesla modèle S à disposition en tout temps
  • Vélo de ville hybride et espace personnalisé
  • Deux stationnements intérieurs et un grand rangement sécurisé
  • Services d’un voiturier 24 heures
  • Accès prioritaire aux services d’un concierge
  • Tarifs préférentiels pour les membres de votre famille élargie qui logeront à l’Hôtel Humaniti
  • Trousse de bienvenue
  • Aménagement de placard « walk-in » signé California Closets
  • Tarifs préférentiels sur l’ameublement Roche-Bobois

L’incontournable HumanitiLe complexe Humaniti, conçu par Lemay + Escobar et réalisé par Cogir Immobilier, est situé au cœur du Quartier international. La tour de 39 étages se trouve en face de la place Riopelle, entre le Vieux Port et le Quartier des spectacles. Il compte cinq usages – 150 condos, 314 unités locatives, 193 chambres d’hôtel, deux restaurants, 57 000 pc d’espaces de bureaux et 17 000 pc d’espace commercial. Humaniti, toute première communauté verticale évoluée à voir le jour à Montréal, aspire à recevoir, en plus de la certification LEED, la certification WELL, une norme internationale qui promeut le bien-être de ses occupants. Cogir Immobilier, une des plus grandes entreprises en immobilier au Québec, regroupe plus que 3000 employés et assure la gestion de plus de 150 propriétés.

Humaniti Montréal 

https://www.humanitimontreal.com/fr/penthouse/

Images : ExploraTerra.

Une maison de vacances intégrée à la nature environnante du Pays-Bas

En pleine nature au Vinkeveense plassen, les architectes d’intérieur i29 et Chris Collaris ont conçu une petite maison de vacances.

Avec une superficie de seulement 55 m2, cette maison luxueuse se situe au milieu des panoramas de la nature environnante.

Cette maison compacte est construite pour une famille de quatre personnes, comprenant un salon, une cuisine / salle à manger, un patio, trois chambres, une salle de bain et deux toilettes. La disposition s’articule de l’intérieur vers l’extérieur.

Situé sur une parcelle d’îlot allongée proche du lac, le bâtiment est positionné de sorte à être orienté vers l’eau environnante et le soleil. En divisant le volume en quatre parties, les vues panoramiques et la lumière solaire sont omniprésentes.

À l’extérieur, la diversité des tailles et le positionnement interconnecté créent une image sculpturale, différente sous tous les angles. Afin d’intensifier cette qualité sculpturale, toutes les façades ont un design minimal avec des extrémités de toit invisibles et des cadres de fenêtres détaillés derrière la façade en bois.

Tous les volumes ont de grandes fenêtres ou des portes coulissantes qui peuvent être ouvertes complètement pour fusionner l’intérieur avec l’extérieur.

A l’intérieur, les dimensions et les hauteurs de plafond des différents volumes articulent les espaces et fonctions séparés de la maison. De longues lignes de visibilité traversant le patio extérieur fournissent une connexion visuelle. En ouvrant de grandes portes coulissantes du patio, les volumes de la cuisine et du salon sont physiquement connectés.

Les meubles sur mesure et les armoires accentuent la vision graphique à l’intérieur. L’équipe de conception a utilisé des matériaux simples comme des panneaux en bois de chêne naturel – ou teinté en noir pour combiner avec la façade en pin brut – et un sol en béton poli. Chaque volume a sa propre identité. En liant les composants intérieurs à l’architecture et vice versa, le résultat se veut simple avec des matériaux peu coûteux et sans prétention, pour un résultat de haute qualité.

Chaque aspect de la conception tend à une expérience pure et unifiée pour laisser une forte impression. Ces architectes sont aux antipodes de « plus c’est gros, mieux c’est ». Avec des interventions simples mais intelligentes, ce projet est du plus haut niveau et en même temps économe en énergie, respectueux de l’environnement. En ce sens, c’est un exemple modèle de petite maison; intelligent, confortable mais sans concession sur la qualité à la fois dans la conception intérieure et architecturale : petit est beau.

i29 architectes d’intérieur

Jaspar Jansen et Jeroen Dellensen. Dans un monde de plus en plus virtuel, les intérieurs deviennent des identités. Des espaces aux identités fortes qui parlent haut et fort pour attirer, dynamiser et inspirer les gens.

www.i29.nl

Chris Collaris

www.chriscollaris.nl

En collaboration avec : Hagoort bouw B.V., Simon Sintenie, Vissers & Vissers B.V., De Zilverlinde & Frank Heiligers, Marcel Zaal

Images : Ewout Huibers

Canada : un chalet face au lac Archambault Saint-Donat-de-Montcalm, tel un dialogue avec la nature

Cette résidence secondaire est située à Saint-Donat dans les Laurentides. Elle s’implante sur un terrain boisé et escarpé en bordure du lac Archambault. Le terrain, de plus de 1 600 m2, possède une végétation dense qui apporte ombrage et fraîcheur en été.

Construit il y a plus de 40 ans par le père du présent entrepreneur, ce chalet familial nécessitait d’importantes transformations pour répondre adéquatement aux besoins des propriétaires actuels tout en le rendant plus confortable en été comme en hiver. Les clients avaient la volonté de conserver le cachet existant tout en créant des environnements au goût du jour. L’ajout de zones extérieures pour profiter de la nature et la création d’espaces pour faciliter le départ et l’arrivée des activités sportives étaient au coeur des priorités.

Le chalet est agrandi au nord et à l’ouest. Au nord, un garage, des espaces de rangement pour les équipements sportifs et un mud room logent dans le nouveau volume. À l’ouest, un nouvel espace trois saisons prolonge les journées à l’extérieur et offre un somptueux panorama sur la forêt environnante. Les deux nouveaux volumes, au revêtement de bois foncé, reprennent la volumétrie existante et enrichissent la composition initiale.

Face au lac, la terrasse existante se prolonge jusqu’au nouvel espace trois saisons créant ainsi une importante surface extérieure pour profiter du soleil. Le garde-corps en bois massif est remplacé par une paroi de verre laissant place à une vue dégagée sur le lac et la végétation luxuriante.

La façade ouest a été ouverte et la fenestration de la cuisine a été agrandie en largeur et en hauteur. L’espace de vie principal devient maintenant lumineux du lever au coucher du soleil. La cuisine d’origine est décloisonnée  et réorganisée. Elle devient ainsi fonctionnelle et favorise les échanges autour d’un grand îlot devenant le cœur des échanges familiaux.

La matérialité des pièces rénovées vient s’harmoniser avec l’existant tout en marquant sa modernité. La cheminée en pierre d’origine, les poutres, le plafond et les murs en lattes de bois côtoient ainsi joliment la cuisine, la véranda et l’entrée au design sobre et épuré. Seuls quelques éléments décoratifs, tels que les tabourets faits avec des sièges de tracteur, le luminaire conçu avec une roue de bois et quelques pièces industrielles sont intégrés au décor afin de rappeler l’histoire de cette résidence.

Le chalet ainsi transformé répond maintenant à l’ensemble des besoins de la famille, et ce au fil des saisons. Cette résidence de Saint-Donat dialogue aujourd’hui avec son histoire et la nature qui l’entoure, devenant un véritable havre de paix confortable et chaleureux.

Cardin Julien

Fondée en 1992 à Montréal, Cardin Julien conçoit et réalise des projets clés se traduisant en espaces et bâtiments significatifs et durables. La firme crée des espaces adaptés à ses usagers grâce à ses compétences et son savoir-faire dans la planification et la réalisation d’installations complexes. La signature unique de ses projets est obtenue par la transformation de contraintes en solutions créatives. Cardin Julien compte sur la grande expérience de son équipe qui, au fil des années, a développé une expertise unique en réalisant avec succès des projets novateurs.

www.cardinjulien.com/projets/residence-saint-donat

Jean-François Julien, associé

Équipe de design : Jean-François Julien, Gabrielle Roberge et Lakmé Gremillet

Images : Olivier Blouin.

LUXURY, la nouvelle collection de revêtements Dizzonanze by Raffaello Galiotto

La nouvelle collection de revêtements Dissonanze présente son premier modèle : luxueux, exclusif, unique et surprenant. Née de la combinaison de marbres raffinés, de métaux d’origine naturelle et d’un savoir-faire, Dissonanze démontre, une fois de plus, les infinies possibilités du marbre.

En parfait équilibre entre recherche formelle et innovation, Dissonanze est une collection ouverte, une sorte d’atelier de création au sein de l’industrie Lithos Design. En effet, l’entreprise, s’adonne toujours à l’expérimentation, elle inclue dans cette collection différents modèles de revêtements en marbre basés sur des combinaisons de matériaux associés à l’élément en pierre. Conçu par Raffaello Galiotto, le premier modèle de la collection Dissonanze s’appelle Luxury. Ses caractéristiques ? Des gravures minutieuses en or, cuivre ou bronze, de différents diamètres, qui créent une chaîne graphique façonnée dans le marbre. Un produit de design industriel unique pour un rendu esthétique  et sophistiqué !  Le choix des textures permet diverses possibilités de composition, et est renforcé à la fois par le choix judicieux des nuances des marbres, mais ainsi par l’incidence (non aléatoire) de lumière sur le matériau. Lithos Design, depuis ses débuts, travaille avec la vraie nature du marbre. La connaissance et le profond respect de la matière, le désir inépuisable de recherche et l’approche industrielle toujours innovante permettent à l’entreprise de faire ressortir les particularités, parfois cachées, du marbre, offrant ainsi des produits exclusifs et contemporains au charme évident. Une célébration authentique du matériau de la pierre qui se réalise également en travaillant avec des procédés de production durables et avec un gaspillage de matière proche de zéro. Lithos Design apporte son Made in Italy et sa culture du marbre au monde grâce à la coopération avec les studios internationaux d’architecture et de design d’intérieur les plus brillants et à la réalisation de projets prestigieux.

Les revêtements muraux Luxury de la collection Dissonanze sont proposés en 7 palettes authentiques. Les noms de ces palettes mènent à un voyage optique-sensoriel qui évoque des perceptions, des émotions qui à leur tour évoquent d’autres symboles de l’excellence naturelle.

Lithos Design, collection Dissonanze 

www.lithosdesign.com/fr/revetements-collections/dissonanze-fr

Skyline House, une maison au toit ondulé surplombant la ville d’Oakland

Ce projet est une reconstruction d’une maison datant de 1991. Situé en haut de la chaîne de montagnes Eastbay surplombant la ville d’Oakland, le site offre une vue imprenable vers la baie sud-ouest et le Golden Gate. Il a été conçu pour une jeune famille, qui souhaitait une maison à aire ouverte qui embrassait la vue sur la baie et une connexion au jardin existant.La propriété possède de grands séquoias sur les deux côtés longitudinaux de la propriété, canalisant ainsi ceux qui se concentrent du jardin avant aux vues arrière.

La conception consiste à entourer l’espace commun du rez-de-chaussée dans un tube en bois qui relie le jardin à l’avant à la terrasse panoramique, de l’espace de vie à l’arrière. Situé près du sommet de la chaîne de montagnes, à environ 450 mètes au-dessus du niveau de la mer, le site est confronté à des conditions météorologiques extrêmes et à de larges variations de température.

Le toit de la forme tubulaire est déformé créant un grand volume de ventilation pour l’espace de vie. La forme fait écho au brouillard côtier qui vient vers l’intérieur, refroidissant ainsi l’espace avec les brises de l’après-midi. L’espace commun du rez-de-chaussée connecte les deux espaces extérieurs contrastés.


En travaillant avec le plan d’étage existant, le coin cuisine a été transformé pour s’ouvrir et se connecter au jardin de la cour avant et former un coin repas extérieur. Un planteur / banc en béton a été placé pour mieux définir l’espace de jardin extérieur.

En face de la cuisine rénovée, l’espace repas intérieur s’ouvre de façon transparente sur le pont d’observation, créant un grand espace ouvert et étendant la structure du toit en treillis pour abriter l’espace ensoleillé . Un nouvel escalier relie le rez-de-chaussée à l’espace inférieur grâce au prolongement du tube de bois à travers une crevasse vers une salle de projection, une chambre et un bureau.

Terry & Terry Architecture
www.terryandterryarchitecture.comwww.terryandterryarchitecture.com

Images : Bruce Damonte.

The Mall Firenze / Sanremo, le shopping italien de luxe

Un voyage exclusif dans le monde du luxe. Une expérience esthétique qui va au-delà du concept classique de shopping, dans une dimension où la valeur du temps prend tout son sens.

The Mall Sanremo
The Mall Firenze

Célèbre dans le monde entier, The Mall Luxury Outlets continue d’améliorer l’offre des marques qui a atteint le plus haut niveau de qualité avec sa sélection unique des maisons de couture les plus importantes dont Dolce & Gabbana, Giorgio Armani, Etro et bien d’autres.

The Mall Firenze et The Mall Sanremo est un voyage inoubliable dans les magnifiques cadres naturels italiens. Il ne s’agit pas seulement du premier outlet de luxe, qui réunit les plus grandes marques internationales de la mode, mais d’un lieu où le visiteur gère son propre temps.

The Mall Firenze

Ces caractéristiques l’ont rendu célèbre dans le monde entier, grâce également à une offre constamment améliorée et qui a atteint un très haut niveau de qualité grâce à une sélection des plus grandes maisons de mode : Alexander McQueen, Bottega Veneta, Chloé, Fendi, Gucci, Loro Piana, Saint Laurent, et bien d’autres encore.

Une proposition qui ne se borne pas à offrir un shopping de qualité, mais invite également à découvrir l’excellence des vins et de la gastronomie de la région. ToscaNino, et ses trois établissements – Bistrò, Ristorante & Bottega (Prochaine ouverture) et Accademia (Prochaine ouverture) – est la proposition du The Mall Firenze pour un parcours culinaire inoubliable qui rehaussera encore l’expérience shopping.

Summer blooming box

The Mall Sanremo

Il offre une expérience shopping inédite au cœur du merveilleux patrimoine naturel ligure, à quelques kilomètres de la côte française, et reprend l’esthétique et le style du The Mall Firenze avec une offre sur-mesure pour répondre aux attentes spécifiques de sa clientèle, lui permettant de découvrir les plus grandes marques sur le même site: Balenciaga, Dolce&Gabbana, Giorgio Armani, Gucci, Ermenegildo Zegna, Loro Piana, MSGM, Versace et bien d’autres encore.

Le programme de l’été 

The Mall Luxury Outlets 

www.themall.it/fr/

The Mall Firenze

Via Europa, 8, 50066 Leccio FI, Italie

https://firenze.themall.it/fr/centre-outlet-italie/homepage/

The Mall Sanremo 

Ia Armea, 43, 18038 Sanremo IM, Italie

https://sanremo.themall.it/fr/centre-outlet-italie/homepage/

Images : The Mall Luxury Outlets.

LG House, une résidence semi ouverte à São Paulo rythmée par des espaces de jour et de nuit

À São Paulo, au Brésil, se trouve LG House, une résidence à l’architecture unique construite par blocs, séparée en deux espaces jour et nuit. Le site représente une surface de 10 000 m² et est adjacent à une belle forêt indigène.

Légèrement en descente face au nord, il dispose d’une vue imprenable sur les paysage environnants.

Dans cette maison les architectes ont décidé de faire une distinction entre « l’espace jour » et « l’espace nuit ».

L’espace journée se situe dans un étage supérieur, pour fournir chaleur et sécurité dans cette période.

En revanche, l’espace nuit est resté dans un étage inférieur avec une connexion complète avec l’extérieur et le jardin. Les pièces sont larges et ouvertes avec de nombreux patios.

Le projet architectural a placé l’entrée au rez-de-chaussée dans un bloc parallèle à la rue, où se trouvent des zones implantées qui maintiennent l’architecture telles que le garage, les entrepôts et une résidence de service.

Séparé de ce bloc par un généreux patio de service, mais relié par une passerelle suspendue, un deuxième bloc a été implanté, dans lequel sont développés le programme de nuit et de jour de la maison elle-même.

À l’étage supérieur, mais au niveau de l’arrivée, se trouve l’unité familiale du programme, comme un appartement, avec salon, cuisine et chambres – le soi-disant « étage de nuit ».

Au niveau inférieur se trouve le « plancher de jour » avec un deuxième cuisine, chambre d’amis et vérandas avec espaces de loisirs. Un patio généreux avec double hauteur de plafond en structure de béton apparent, soutenu par des piliers métalliques légers et minces, rejoint ces deux étages. Un treillis en bois, face à la forêt protège ce patio du soleil levant.

Reinach Mendonça Architectes
Henrique Reinach et Maurício Mendonça
www.rmaa.com.br

Images :  Nelson Kon

CTN House, une maison à l’architecture épurée au Puy-Sainte-Réparade

La typologie compacte et opaque des maisons de la maison originelle ne profitait pas de la qualité paysagère qu’offre la proximité immédiate d’un parc public. Pour répondre au besoin d’agrandissement, l’agence a proposé de rénover la maison en l’occupant par la zone nuit, lui attribuant les espaces plus intimistes, et d’imaginer l’extension par contrastes, au moyen d’ un volume très ouvert, pour les espaces de jours.

L’implantation longiligne de l’extension a été pensé de manière à occuper l’ensemble des extérieurs. Cette composition génère une lecture plus claire et identifie les espaces, comme la nouvelle entrée au nord ou la piscine au sud.


En référence à la Farnsworth de Mies Van Der Rohe, la typologie de la construction se traduit par une ossature métallique noire rationnelle et affirmée, permettant une totale transparence et alternant volumes de verres et terrasses lounge.

Le niveau de l’extension est un intermédiaire entre le niveau de la maison existante, trop surélevée par rapport au jardin. L’escalier, seul contact physique avec la maison originelle, permet cette connexion entre les différents niveaux. Une faille de lumière fait transition entre les deux époques.

L’horizontalité de la structure souligne l’aléatoire du végétal et des arbres du parc.

Brengues Le Pavec architectes

Installée dans le sud de la France, à Montpellier, l’agence Brengues Le Pavec architectes réalise tous types de projets dans une architecture contemporaine et épurée. Dès la conception, les recherches s’orientent vers une composition de volumes simples afin de générer et mettre en exergue l’essentiel du projet. La quête d’harmonie passe par un jeu de proportions de plein et le vide, de transparence, de contraste et de luminosité afin de créer un équilibre sur l’ensemble de la construction. Chaque nouveau projet est une aventure humaine. Un nécessaire et réel échange débute afin d’apprécier au mieux le mode de fonctionnement ou mode de vie recherché. Il s’agit de faire naître une personnalité au projet, donner une âme aux futurs espaces, créer une architecture sur mesure. L’agence a pour principe de considérer les aménagements intérieurs et les mobiliers appropriés dans les moindres détails et affectionne les matériaux nobles et bruts, qui apportent une ambiance chaleureuse aux espaces.

L’objectif étant de créer une architecture vraie et vivante, et de s’affranchir de l’idée reçue d’une atmosphère dite “froide” que peut générer une architecture contemporaine. De part cette recherche permanente du détail et de finitions qualitatives, l’agence se voit confier plusieurs commandes de prestige ou le design et le raffinement sont de mise. Ces prestations orientées vers un luxe discret, ont permis à l’agence de s’approprier une bonne connaissance du savoir faire et des produits “haut de gamme”.

L’échange d’expériences et de réponses tant conceptuelles que constructives sur des programmes variés génère une réflexion et une réponse nouvelle aux acquis et habitudes qui pourrait se créer. La diversité des sujets étudiés permet d’avoir un regard différent sur tous les champs d’applications architecturales possibles, tel que l’habitat (maison individuelle, appartement, logement collectif…), le tertiaire (showroom, commerce, restaurant, hôtel, immeuble de bureaux, siège social, plateforme logistique…). Tous les types de travaux sont réalisés comme les projets neufs, les extensions, les rénovations, les réhabilitations… Cette pluralité de projets permet à l’agence de porter un regard global sur la production architecturale actuelle.

« …notre rôle est d’imaginer un lieu ou des lieux permettant aux usagers une fonctionnalité et une lecture la plus claire possible. Inventer ou réinventer un espace toujours différent alimente notre passion pour la création, orientée vers une architecture logique et épurée… »

www.brengues-lepavec.com
Architectes : Julien Brengues, Lionel Le Pavec

Images : Marie-Caroline Lucat

Le Pine, une maison familiale à Saint-Tropez à l’architecture traditionnelle de la Riviera méditerranéenne

Cette maison d’été familiale à Saint Tropez, conçue par SAOTA, est une interprétation contemporaine de l’architecture traditionnelle de la Riviera méditerranéenne. Libéré des contraintes historique, le projet est devenu une opportunité de faire progresser l’expression de la forme, de l’espace et du mode de vie associés au lieu.

Le site long et étroit est adossé à une clairière de pins au sud. «Lorsque nous sommes allés sur le site pour la première fois, nous avons trouvé très agréable de pouvoir admirer la forêt de pins et de découvrir ces volumes incroyables sous les auvents des pins», explique Stefan Antoni, directeur de SAOTA. « Cela est devenu un signal important lorsque nous avons développé la conception. »

«Notre premier objectif était d’essayer de maximiser la perception de l’espace», explique Phillippe Fouché, directeur de SAOTA, architecte principal du projet. «Nous l’avons fait en créant de généreux espaces extérieurs couverts, qui donnent l’impression que les intérieurs débordent vers l’extérieur et s’étendent à l’avant du site

La maison est disposée entre deux ailes latérales rectilignes qui embrassent une cour centrale.

Les chambres occupent toutes une aile, plus le niveau supérieur de la seconde, tandis que la cuisine et la salle à manger sont situées en bas.

La suite principale dispose d’un escalier dédié qui permet d’accéder à partir d’un salon privé à double volume.

Les principaux espaces de vie et de divertissement sont positionnés dans le vide central à volume élevé entre les ailes, coiffé d’un toit flottant plié de façon spectaculaire, ce qui confère un sentiment de grandeur aux intérieurs.

La forme pliée du toit, formée de planches de bois brut dans une référence subtile aux pins, fait non seulement écho aux terrasses en cascade du paysage, mais contraste également avec la géométrie rectiligne des ailes de chaque côté. Fouché ajoute que le pli du toit joue également un rôle structurel, permettant une portée de 12 mètres sans colonnes. Le positionnement de la maison vers l’arrière du site a créé l’opportunité pour les espaces de vie de se retirer avec le paysage en terrasses, étendant de manière transparente l’espace utilisable.

L’approche de SAOTA a exploré diverses stratégies pour maximiser la perception de l’espace, telles que les portes à cavité pour brouiller la distinction entre les espaces intérieurs et extérieurs et permettre aux brises fraîches d’été de circuler dans la maison.

La piscine centrale, qui descend en cascade sur une pente reliant un coin salon martini à la piscine principale avec les lignes épurées des ailes latérales, accentue les lignes de perspective, exagérant la longueur de la propriété, conduisant l’œil vers l’horizon et plus loin contribuant à l’illusion de l’espace.

Le long de son côté est, on retrouve l’architecture vernaculaire locale, qui présente généralement des murs épais et une distinction catégorique entre l’intérieur et l’extérieur. Lorsque le chemin d’entrée monte à partir de l’aire de stationnement hors rue en dessous de la maison à travers des plates-formes flottantes dans le jardin, la maison présente une façade solide exagérément lourde, avec seulement de petites ouvertures. Non seulement cela crée de l’intimité pour les chambres de cette aile, mais cela entraîne également les résidents et les invités dans un voyage de découverte vers le seuil. Fouché souligne cependant que ces murs lourds flottent au-dessus du sol dans une interprétation contemporaine de la typologie traditionnelle, faisant allusion au volume moderne et ouvert au-delà de l’entrée relativement discrète. Au-delà de la porte pivotante, l’espace de vie et de divertissement imprégné de lumière se révèle dans un moment de drame et de surprise.

L’intérieur a été conçu comme un espace de type galerie, qui impliquait non seulement de créer des espaces ouverts clairs, mais également d’inviter la lumière, en particulier d’en haut. «Partout où nous avons pu, nous avons essayé de faire entrer la lumière dans les volumes», explique Fouché. Des fenêtres à claire-voie soigneusement placées baignent l’intérieur de lumière naturelle et offrent une vue sur les pins des pentes au-dessus de la propriété, ce qui a également aidé à déterminer le plafond ondulé. D’autres fenêtres et ouvertures sans cadre capturent des vues sur les cours environnantes, intégrant davantage l’intérieur et l’extérieur.

Les finitions intérieures contrastent par exemple avec le béton brut sur le soffite, avec un revêtement en marbre foncé sur les murs arrière, des pierres plus claires vers l’avant de la maison et des sols en travertin. Les matériaux naturels soulignent l’architecture comme une extension du paysage, tandis que la pierre sombre vers l’arrière du salon accentue l’illusion de profondeur, renforçant encore le sentiment d’espace.

Sur le plan architectural, Le Pine explore le potentiel d’une nouvelle expression de l’esprit de Saint-Tropez, en s’appuyant sur les connaissances de SAOTA acquises au cours des décennies de conception de maisons le long de la côte atlantique du Cap, libérant ses espaces intérieurs et permettant un style de vie rafraîchissant intérieur-extérieur.

SAOTA 

Phillippe Fouché, Stefan Antoni et Amé Venter

www.saota.com

Images : Adam Letch

Une villa enfouie dans le sol avec toit terrasse surplombant la pinède et la mer

A partir de conditions plus que difficiles à Hyères, l’architecte Frederique Legon Pyra a fait sortir de terre une villa moderne de 250m2, avec patio.

Le terrain était difficile, orienté plein Nord, avec des règlements privés contraignants, dont une servitude de vue limitant la hauteur à 4,50m.

Tout le projet a été de tirer parti de ces contraintes fortes pour en faire des atouts. Et quels atouts !

Dans le prolongement du salon se situe la grande terrasse, avec vue imprenable sur la Pinède et la mer. Le toit des chambres est de ce fait devenu une belle surface de terrasse surplombant la mer.

La villa ne dépasse pas 4,50m de hauteur par rapport au terrain naturel afin de respecter le règlement de droit privé lié à ce terrain. Ainsi, la villa, sur deux niveaux, épouse le terrain naturel en s’enfouissant dans le sol.

Ce niveau enterré, qui reçoit la suite parentale, est éclairé par un patio agrémenté d’un mur d’eau et d’un jacuzzi. De l’autre côté du patio, un deuxième corps de bâtiments face à la mer reçoit les chambres d’amis conçues en studios indépendants qui ont chacun une terrasse privée donnant aussi sur la mer.

La villa constitue à elle-seule un trésor caché. En effet, elle se devine à peine depuis la mer, elle est tapie dans la pinède et la majorité de sa surface est enterrée. En haut le salon et les pièces à vivre. En bas à droite, la suite parentale qui donne sur le patio. L’ouverture du patio vers l’extérieur à gauche, permet à la lumière naturelle de pénétrer dans les espaces enterrés. Chaises longues, jacuzzi, mur d’eau, palmiers… ce patio invite à la détente et à la contemplation.

Frédérique Legon Pyra, architecte DPLG
Hyères, France
www.frederiquepyra.com

Images : Michel Eisenlohr.

Cabana Oitis, une maison de week-end au milieu des sentiers de Nova Lima

Dans la ville de Nova Lima, les architectes Marcos franchini et Nattalia Bom Conselho ont conçu Cabana Oitis, une maison de week-end pour couple au milieu des montagnes.

Au milieu des sentiers, la nature entoure Cabana Oitis, on peut l’observer des balcons.

Le bâtiment s’ouvre sur les montagnes, au lieu de s’ouvrir sur la rue, créant un espace très confortable et intime.
Le plan en rectangle, permet d’optimiser le temps de construction et de montage. Les architectes ont choisi une structure en acier et en béton, car il y a une grande production dans la région et beaucoup de roches dans le terrain naturel.

La façade du bâtiment a un revêtement en bois brûlé et des portes en acier. Enfin, des panneaux coulissants en tissu bordent les balcons pour le protéger des vents.

Architectes : Marcos Franchini et Nattalia Bom Conselho, avec la collaboration d’Amanda Castilho, João Pedro Facury, José Henrique Paiva et Thomáz Marcatto

www.mfranchini.com
Brésil

Images : Amanda Castilho