Les nouvelles senteurs de diptyque… déjà mythiques ?

Entre fragrances et esthétique, tout nous invite à un voyage imaginaire ou familier. Lys et Narguilé, deux nouvelles bougies, viennent compléter le répertoire olfactif unique de diptyque, qui inaugure, dans le même temps, une collaboration avec Pierre Frey… Que du plaisir. 

Diptyque, le spécialiste de la bougie parfumée, réchauffe et embaume délicatement nos maisons depuis… 1961.

Dès le mois de mars, leur nouvelle bougie, Lys, qui nous rappelle les pétales blancs d’un bouquet fraîchement coupé rehaussé d’une touche d’épices et de sève, nous offre une parenthèse de liberté et de pureté.Bougie parfumée Lys, 190 g, 50 €

Quant à Narguilé, elle nous emmène dans un voyage lointain. Entre miel, feuilles de tabac et épices, sa petite touche d’Orient donne chaud au cœur.Bougie parfumée Narguilé, 190 g, 50 €

Le plus ? Combinez ces deux bougies pour vous téléporter dans un jardin oriental au crépuscule.

Quoi de neuf ? Le spécialiste des bougies parfumées collabore avec la maison Pierre Frey, célèbre éditeur et fabricant de tissus et papiers peints. Cinq coffrets en édition limitée décorés par de sublimes tissus qui vous permettent de « photographier une bougie sur un tissu ».Diptyque x Pierre Frey, Duo de bougies mythiques, 190 g, 100 € disponible en mars.

 

www.diptyqueparis.com

 

Texte : Axelle Amiot – Photos : DR

Diptyque : constellations hivernales

Constellations et anneaux célestes s’agencent harmonieusement dans le travail de Philippe Baudelocque pour former des animaux légendaires. Pour la première fois, grâce à sa collaboration avec Diptyque, l’artiste dévoile des animaux mythologiques : un phœnix, un dragon, une licorne… Chacune de ces figures a donné son nom à une constellation et fait appel à notre imaginaire. Les fragrances envoutantes et l’or étincelant qui orne les bougies, vous incite à vous élever vers la voute céleste. Vivez une traversée poétique sensorielle…

– La première bougie, Forêt givrée, met à l’honneur la licorne, animal fabuleux qui symbolise l’harmonie et la pureté. Elle est associée à la couleur verte qui évoque les forêts enchantées et les senteurs vivifiantes des conifères. Aiguilles de sapin, bois d’Hinoki et menthe se mêlent gracieusement et composent les arômes uniques de vastes sylves givrées.

– Feu d’agrumes s’inspire de la magnificence du dragon… Gardien du jardin des Hespérides où se répand l’ambroisie, breuvage parfumé des dieux, il représente la puissance. Flamboyant et lumineux, le dragon évoque la couleur rouge et la chaleur du feu. Orange sanguine, bois fumé, cade et clous de girofles crépitent gaiement dans ce feu d’agrumes.

– L’énigmatique phœnix qui renait de ses cendres a inspiré une bougie bleue, couleur de l’immortalité. Larmes d’encens, nom à la puissance évocatrice, nous attire par sa beauté et ses senteurs uniques. Quelle autre créature mythique aurait pu inspirer ce parfum d’encens et de myrrhes enrobés de cannelle ?

Diptyque dévoile également des objets exclusifs… Le carrousel Constellations tourne sur lui-même grâce à la chaleur dégagée par la flamme et révèle ainsi un jeu de lumières énigmatiques. La bougie Géantes Baies est coulée dans une céramique issue de la manufacture Virebent et accueille des étoiles dorées peintes à la main. Enfin, le Calendrier de l’Avent rassemble 25 petits plaisirs à découvrir avant Noël pour que chaque jour soit une fête. La rencontre entre Philippe Baudelocque et Diptyque est là pour nous rappeler que la voûte céleste est la trame de laquelle nos rêves sont tissés…

Découvrez la nouvelle collection sur www.diptyqueparis.fr
Texte : Victoria Norait – Photos : D.R

Au nom de la rose

 

Véritable ôde à la nature et aux belles matières premières, Diptyque dévoile sa nouvelle collection en édition limitée dédiée à la plus majestueuse des fleurs, la rose.

Mêlant histoire et romantisme, la bougie Rosa Mundi s’inspire de Rosamund Clifford, femme d’une grande beauté, aimée du roi Henry II d’Angleterre, et empoisonnée en 1176 par l’épouse du roi, Alienor d’Aquitaine, alors folle de jalousie.

La collection olfactive révèle une fragrance se composant de la Rose Centifolia ou rose de mai, et la Rose Damacesna ou rose de Damas, dont les notes riches et opulentes célèbrent la « reine des fleurs » et en font des ingrédients d’exception. Ce jardin onirique ne laissera pas insensibles les esprits romantiques.

 

www.diptyqueparis.fr

Texte : Laura Jamal – Photos : D.R