Vue Sur la mer de Porto-Vecchio, entre ciel et terre, se tient la Villa Pavellone

L’agence d’architecture internationale AW², dirigée par Reda Amalou et Stéphanie Ledoux, signe un nouveau projet de villa en Corse, dans le fameux golfe de Porto-Vecchio.

La maison se trouve sur le lieu-dit de Pavellone, route de Palombaggia à Porto- Vecchio. Dans ce site rare, avec une vue sur la mer exceptionnelle, les protections patrimoniales du littoral nous ont orienté vers une réhabilitation subtile du bâti existant.

Cela a tout d’abord consisté à caractériser ses volumes : un soubassement minéral avec une enfilade de poteaux formant les coursives, sur lequel repose une maison aux lignes basses ouverte sur la mer via son deck en bois et sa piscine prise entre ciel et mer.

Un travail a été mené de front sur les façades afin de créer de nouvelles vues sur la célèbre baie et d’améliorer les perceptions existantes en agrandissant les ouvertures actuelles.

L’ensemble est lové dans des enrochements et une végétation locale qui achève de le fondre dans son paysage. L’expression brute des matériaux (la pierre, le bois) racontent l’histoire et amènent la vie là où elle doit être en Méditerrannée : dans une fluidité entre le dedans et le dehors, l’ombre et la lumière, le bâti et le végétal, l’air et l’eau.

A l’intérieur, on est encore dehors, avec la mer, le soleil et l’odeur du maquis. Ce sont les détails, c’est le design qui suggère les attitudes et les usages.

Ici, le salon, un peu plus loin, la salle à manger ou encore la cuisine. Tout procède en variations, en transitions, en nuances. Là, une courbe invite à s’asseoir. Ici, un écran filtre la lumière.

L’unité du sol en béton ciré, de la clarté des murs et des plafonds invite à ce voyage qui est celui de l’Architecture Moderne depuis ses débuts, dans la lumière éternelle de la Méditerranée. Le raffinement des ébénisteries, le travail sur le marbre en font aussi un voyage des sens, qui trouve son point d’orgue dans le cocon du spa au rez-de-jardin.

Le projet de rénovation a souhaité accentuer la relation entre intérieurs et extérieurs grâce à de grandes baies vitrées coulissantes donnant sur la terrasse.


L’ensemble des toitures en tuiles traditionnelles a été remplacé par des couvertures en bois type
Red Cedar afin de minimiser leur présence. Les façades ont été retravaillées, alternant bardage bois et reprise d’enduits. La terrasse a été entièrement rénovée avec la mise en place d’un nouveau platelage bois naturel du type Kebony.

L’AGENCE D’ARCHITECTURE AW2
AW² est une agence internationale d’architecture et de design, basée à Paris. Reda Amalou, diplômé de l’Université de East London, fonde l’agence en 1997. Stéphanie Ledoux, diplômée de l’Ecole Spéciale d’Architecture à Paris, le rejoint en 2000 et devient associée en 2003. Les deux associés mènent l’agence depuis et sont personnellement impliqués dans la conception architecturale de chaque projet.
Avec des projets dans 40 pays différents, l’agence s’est construite une expérience reconnue internationalement pour la conception de projets à forte valeur ajoutée. L’hôtellerie de luxe et les intérieurs hauts de gamme constituent aujourd’hui une part importante de son activité. Le travail de l’agence a été maintes fois primé avec notamment un MIPIM Best Hotel Award pour le Six Senses Condao, trois nominations au Grand Prix AFEX de l’Architecture Française à L’Export avec le Six Senses Condao au Vietnam, le Lycée Français d’Amman en Jordanie et Àni Private Resort & Art aAcademy au Sri Lanka.
AW² s’est construite au contact de cultures proches et lointaines. Les voyages, les projets loin de nos bases, ont défini les contours de notre démarche architecturale et de ce que nous sommes aujourd’hui. La base de cette démarche s’affirme d’abord dans une approche « ouverte » du projet qui se base sur les notions d’idée et de contexte. L’idée étant l’origine – notre vision – du projet et le contexte les éléments identifiés qui la nourrissent. Ainsi, nous articulons notre travail au travers de quatre étapes clés :
1. l’intelligence du lieu, ou comprendre le site dans toutes ses caractéristiques les plus riches
2. le contexte qui nourrit l’idée, ou savoir lire les éléments du contexte culturel, climatique, programmatique et économique
3. les matières premières, ou utiliser les ressources les plus immédiates
4. l’architecture comme réponse, ou dessiner des projets répondant à la fois à la problématique et au contexte
Cette démarche permet à l’agence d’aborder tous les sujets avec un point de vu ouvert qui favorise l’invention, tout en conservant la précision, la rigueur et la pertinence. L’écriture du projet se fait au fur et à mesure et n’est plus à l’origine du projet. Le projet commence toujours par un questionnement. Il s’agit donc de définir le contexte du projet et de déterminer ses ambitions. L’approche architecturale est sans a priori et elle n’a pas de cadre théorique strict. Néanmoins il existe un style AW² qui perdure de projet en projet et véhicule une certaine vision du monde, une certaine élégance.

www.aw2.com

Images : Mikael Bénard.

Discrètement chic, brute et raffinée, Villa Corsica s’insère subtilement dans son environnement

Par ses choix radicaux et son implantation dans le paysage aride avec des effets de continuité entre dedans et dehors, la villa Corsica évoque l’architecture des Case Study Houses de Los Angeles dans les années 1960, les projets de Pierre Koenig, Charles et Ray Eames, ou Richard Neutra.

La modernité vient du travail de l’espace et des juxtapositions raffinées de matériaux bruts avec des matières plus précieuses. La subtilité des espaces est obtenue, comme souvent dans le vocabulaire AW2, par la juxtaposition des volumes simples de différentes hauteurs qui s’intersectent et s’assemblent pour créer des jardins, des patios, des cours qui ancrent la maison dans le paysage.

Le chic des matériaux, c’est d’opposer les murs en pierre rugueux et texturés au lisse du béton brut, d’utiliser un bac acier brillant pour le plafond ou un claustra en brique brut, de marier des tissus chamarrés à des palettes industrielles en bois.

Les espaces extérieurs sont la prolongation naturelle de l’esprit de la maison, rythmés qu’ils sont par les volumes simples des ombrières en acier galvanisé qui supportent des canisses.

La longue piscine est mise en scène par un mur de fond coloré et la confrontation des deux rives : d’un côté un alignement rythmé de pergolas qui créent des effets d’ombre, de l’autre un confortable salon extérieur.

A l’intérieur, l’originalité et le cachet de la maison viennent du contraste entre l’effet presque industriel d’un loft (béton brut, bac acier) au grand espace fluide, avec le raffinement des tissus, des meubles vintage ou des vasques sur mesure.

Discrètement chic, brute et raffinée, joyeuse, méridionale et californienne, moderne, la villa ne s’en insère pas moins parfaitement dans son environnement grâce à l’implantation de ses volumes dans la topographie existante, à la texture de la pierre et à son recours à la végétation aride.

AW2 

AW² est une agence internationale d’architecture et d’intérieurs, installée à Paris depuis 1997. Elle est menée par Reda Amalou et Stéphanie Ledoux, architectes associés. Les deux associés ont un rôle actif dans la société et sont personnellement impliqués dans la conception architecturale de tous les projets.

www.aw2.com

Images : Mikaël Benard.

Extension moderne d’une maison Corse du XVIIe siècle, par une passerelle de verre sobre et poétique

Le site est émouvant. La sérénité qui émane de ce lieu évoque la culture et l’héritage des anciens.

Lorsque le portail s’ouvre, nous sommes touchés par une atmosphère sobre et poétique : des chênes lièges entremêlés, des oliviers sauvages, un immense nuage végétal typique de la Corse et, au fond, implanté sur un promontoire rocheux, un caseddu à l’allure massive et pérenne. Cette vieille bâtisse familiale figure comme le premier élément visible et palpable de notre promenade. Elle nous engage à la contourner et nous révèle progressivement le coeur du projet.

Le geste se veut délicat, sensible.

Une « passerelle » de verre s’adosse à la maison et joue, alors, le rôle d’extension pour accueillir une nouvelle pièce de vie, généreuse et paisible, orientée sur les vallons environnants. Toute en transparence, elle change au fil des saisons et s’évapore par effet de miroir en reflétant les teintes profondes du paysage. Perchés sur la terrasse longiligne, nous apparaissons comme des funambules, à l’abri des perturbations sonores, au dessus des canopées verdoyantes, face à la puissance magnétique des éléments naturels.

Nicolas Gianni Architecte

www.nicolasgianni.com

Images : Tomas Photography

Villa secrète aux portes d’Ajaccio

Entre plage et garrigue, à l’orée d’une réserve naturelle, se cache cette demeure familiale largement ouverte sur l’extérieur. Pépite design et chaleureuse entièrement imaginée par la propriétaire des lieux.

Devant la façade principale, la piscine d’eau salée en ipé est signée Matthieu et Valérie, artisans de Sagone, en Corse du Sud. Chaises, longues, canapé et coussins Maisons du Monde.

Jardin et plates bandes ont été imaginés par Vadim et Emma, paysagistes corses. Les propriétaires ont acheté toutes les lampes en Tunisie. Les rondins de bois servant de tables d’appoint ont été découpés dans un eucalyptus.

La cuisine d’été, style paillote, a été équipée par Matthieu et Valérie, avec chaises et transat Maisons du Monde.

Des objets asiatiques et africains rapportés par les propriétaires, voyageurs nomades, personnalisent l’espace.

Laurence, la propriétaire, a dessiné table et bar, réalisés sur mesure en chêne par Ludovic, ébéniste niçois. Chaises La Redoute.

Dans le grand salon, les canapés Caravane regardent la mer et la piscine. Tables Maisons du Monde et AMPM. Lampes de Paola Navone.

Eden réinventé par la compagne du propriétaire, architecte décoratrice, face à la Méditerranée.

Petit chambre, très claire, couleur sable, ouvrant sur une terrasse. Linge de lit Merci en harmonie avec la peinture murale. Lampes en osier Ay Illuminate.

Master suite, avec sa douche jouant les cloisons transparentes entre la partie salon (canapé Maisons du Monde) et la partie chambre. Suspension Ay Illuminate et linde de lit Merci.

Dans cette troisième chambre, tous les meubles sont de Maisons du Monde, les coussins de Caravane. Suspension Ay Illuminate. La villa A Nepita est à louer sur www.lecollectionist.com

Texte : Anne-Marie Cattelain-Le Dû
Images : DR

Festival I Voci Di Murtoli

L’évènement le plus musical de Corse au Domaine Murtoli, après le succès de sa première édition, le Festival I Voci Di Murtoli est de retour du 5 au 9 décembre 2016. Le principe étant le même, la deuxième édition présentera les talents de l’Ile de beauté. C’est l’occasion de (re)découvrir des voix et des chants corses ou tout simplement, passer un bon moment sous des airs mélodiques dans une ambiance conviviale et chaleureuse, car la musique rapproche de façon magique et met en évidence des liens invisibles qu’elle tisse à chaque instant.

A chaque soir son groupe, son public et son festival de voix !

 

Le Domaine Murtoli

www.murtoli.com

Texte : Laura Jamal – Photos : D.R

Un voyage corsé

 

Nicolas Stromboni – meilleur caviste de France 2011 – révèle la beauté sauvage de sa Corse natale, sa cuisine traditionnelle et ses richesses. A travers son recueil « Du pain, du vin, des oursins », l’auteur nous dévoile les secrets de la Corse, ses multiples facettes et sa diversité culinaire.

Découvrez la diversité des trésors gourmands de Nicolas Stromboni en 80 recettes, illustrée par des photographies culinaires de Sandra Mahut, dépeignant autant de plats riches en goût qui font tout l’attrait de la cuisine corse… en attendant une dégustation à la maison. Selon l’enfant prodigue du goût, les saveurs et les textures se répondent de manière gourmande, élémentaire et harmonieuse.

Amateurs de vin, gourmets et gastronomes de tout poil sont invités à s’initier à une lecture gourmande et à plonger au cœur de l’univers culinaire de l’île de beauté.

 

« Du pain, du vin, des oursins » de Nicolas Stromboni, Editions Marabout, photographies de Sandra Mahut, 29 euros, disponible en librairie depuis le 3 octobre 2016.

www.nicolas-stromboni.fr

Texte : Laura Jamal – Photos : Sandra Mahut et Marabout