Sa voisine la tour Eiffel : un appartement au Trocadéro décoré par Stephanie Coutas

Collectionneurs d’art, grands voyageurs, au retour de leurs périples, les propriétaires de cet appartement de 220 m2 au Trocadéro, savourent non seulement la vue mais le cocon charmant créé par la décoratrice Stéphanie Coutas, de SC Edition.

Rue d’Eylau au Trocadéro, Katia et son mari, tous les deux globe-trotteurs et collectionneurs ont acquis un pied-à-terre de 220 m2 ultrachic et confié à Stéphanie Coutas, le soin de le personnaliser et de le décorer à leur image. Avec, un impératif pour Katia, fashion victim chic, de disposer d’un dressing de star et d’être entourée de douceur lorsqu’elle rentre d’un de ses nombreux voyages autour du globe.

Une belle complicité

« En fait, raconte Stéphanie Coutas, cet appartement est la concrétisation d’un coup de foudre professionnel. Très vite, j’ai compris que Katia et moi étions sur la même longueur d’ondes. Dès lors les idées ont jailli. J’avais envie de lui faire plaisir tout en mettant en valeur les œuvres que le couple collectionne dont de magnifiques céramiques de Wouter Hoste, entré récemment dans les collections du Musée des Arts Décoratifs. Quand Katia joyeuse, débordante de vie, est venue la première fois dans mon studio, elle m’a offert sa confiance. C’est important pour bien saisir un projet. Notre première conversation s’est concentrée sur la suite master qu’elle imaginait comme une boîte moulurée, gris foncé avec une texture veloutée ni tissu, ni papier peint, ni peinture.»

La décoratrice a dessiné pour répondre aux envies de Katia, le dressing, trait d’union entre la salle de bains et la chambre, comme une jolie boutique de l’avenue Montaigne mélangeant le verre tissé, les bois précieux, les miroirs et le laiton. « Stimulée par la confiance, l’enthousiasme communicatif de Katia, femme aussi généreuse que belle, j’ai pu aller au bout de mes idées. L’idéal pour une créatrice.

L’une des chambres se pare d’un fauteuil Eames, motif Mondrian, une pièce unique placée devant un miroir patiné sur-mesure par SC Edition. Table de chevet SC Edition, tapis JD Staron, rideaux en velours G.P. & J. Baker. Coffre bout de lit sur mesure en fausse fourrure Nobilis (SC Edition).
Dans le livingroom, sol sur-mesure SC Edition en marbre blanc Sivec & Fior di Bosco. Miroir cadre de Starck pour FIAM et Goldsmiths chairs de Thomas Vaughan pour Object Studio.
Dans la suite parentale, rideaux et coussins Ardecora by Zimmer Rohde, tapis en soie Ambadi enterprises Ltd, cabriolet Louis XV (Collinet) recouvert d’Orylag et couvre-lit G.P. & J. Baker.
Le fabuleux dressing sur-mesure, créé par SC Edition.

 

www.stephaniecoutas.com

Publié dans Résidences Décoration numéro 150

Texte : Anne-Marie Cattelain-Le-Dû  –  Photos : Francis Amiand

Walt, des canapés audacieux

Walt ? Etais-ce un hommage au génie créatif de Monsieur Disney ? Une idée pas si folle. Conçu pour la collection indoor 2019 de Paola Lenti, Walt vient titiller notre imagination et nous emporte dans un tourbillon de créativité.

Dessiné par Francesco Rota, ce système d’assise d’un nouveau genre est conçu comme un grand jeu de formes et de couleurs. En îlots ou linéaire, ses dimensions généreuses vous donneront envie de vous y blottir ! La grande flexibilité de combinaison entre les formes, les finitions et les couleurs, offre la possibilité aux utilisateurs de faire preuve de fantaisie pour que chaque canapé soit unique.

 

PAOLA LENTI

www.paolalenti.it

 

Texte : Margaux Dalbavie – Images : DR

ROBLIN, DES HOTTES QUI NE MANQUENT PAS D’AIR !

Roblin, marque référente dans l’univers de la hotte, ne manque jamais d’inspiration pour proposer des produits dans l’air du temps. Depuis plus de 50 ans, Roblin nous surprend par ses innovations. Rencontre avec Monia Fekih, directrice Marketing du groupe Franke auquel appartient Roblin.

 

  1. Pour les néophytes, pourriez-vous nous présenter en quelques mots la marque Roblin ?

La marque a été fondée il y a une cinquantaine d’années par Pierre Roblin, meilleur ouvrier de France. Installé en Normandie, pays de la métallurgie, il travaillait à l’origine le cuivre puis s’est progressivement orienté vers les hottes en inox.

Roblin, c’est la marque premium de hottes du groupe Franke. Nous travaillons toutes les typologies de produits mais notre cœur de métier reste le plafonnier. C’est une marque premium avec une fabrication made in France. Le prix de nos hottes se justifie par leur performance et leur fiabilité. D’ailleurs, notre part de marché très importante chez les cuisinistes est un gage de qualité. De par leur métier, ce sont des clients très exigeants qui demandent une grande flexibilité sur l’élaboration de produits techniques.

 

  1. Qu’est-ce qui a fait le succès des hottes Roblin ?

De loin, l’innovation et la qualité. Notre production étant française, nous avons su concilier une approche artisanale et des procédés industriels ce qui nous permet une très grande flexibilité. Sur notre site industriel, situé sur Villedieu-les-Poêles, nous ne sommes pas dans une logique de masse. La production s’adapte à la demande ce qui nous permet de faire du sur-mesure.

Si l’on devait résumer, c’est sa démarche de recherche de l’excellence, sa politique d’innovation et le soin du détail qui font de Roblin une référence, une marque très fiable avec des produits robustes et durables made in France et c’est  ce que recherchent aujourd’hui les clients : des produits de meilleures qualités et qu’ils garderont.

 

  1. Vous misez beaucoup sur le made in France, effet de mode ou véritable choix ?

Nous sommes une marque franco-française, cela fait vraiment partie de notre ADN. Il y a des spécificités à Villedieu-les-Poêles, notamment sur les techniques de satinage de l’inox, que l’on ne retrouve nulle part ailleurs. Grâce à ce savoir-faire, on obtient des finitions parfaites. On utilise aussi la technique du pliage, un procédé très élaboré avec une pièce complexe faite dans une seule tôle. Puisqu’il n’y a pas d’assemblage, la pièce finie est plus résistante avec une finition impeccable.

C’est donc tout l’inverse d’un effet de mode. Nous capitalisons sur le made in France, gage de qualité. Nous croyons au patrimoine industriel français et c’est pour ça que nous relocalisons de plus en plus. Cette année, nous avons déjà rapatrié deux produits. Nous ne nous reposons pas sur nos acquis, l’innovation est au cœur de notre stratégie et nos usines prennent en importance et en performance.

 

  1. Quelques conseils pour bien choisir sa hotte ?

Il est important de bien choisir sa hotte car c’est l’une des pièces maîtresses de notre cuisine, elle aspire, filtre et évacue odeurs et graisses engendrées par la cuisson. Produit technique par excellence il faut, outre le design, qu’elle soit adaptée à notre espace et corresponde à nos besoins.

Tout d’abord il faut prendre en compte la configuration de la cuisine. Pour une installation en îlot central, on va plutôt s’orienter vers un plafonnier ou une hotte plan de travail. En revanche, si votre plaque de cuisson est positionnée sur le plan de travail, le long d’un mur, une hotte murale ou un groupe de meubles seront  plus adaptés.

Ensuite, la taille de la cuisine joue un véritable rôle dans le choix d’une hotte. Pour que la qualité de l’aspiration soit optimale, on considère qu’il faut multiplier par 10 le volume de la pièce pour obtenir le débit nécessaire au renouvellement de l’air ambiant. Par exemple, pour une cuisine 40 m3, il faudra une hotte avec un débit d’au moins 400 m3/h.

On l’oublie trop souvent mais dans le cas d’une installation en évacuation, il faut déterminer la pression (c’est-à-dire ce que rejette la hotte). Elle dépend de la longueur et du circuit d’évacuation. Mieux vaut demander conseils auprès de votre installateur.

Enfin, il faut une hotte au moins aussi grande que la plaque de cuisson et tenir compte des habitudes en cuisine (fréquence, type cuisson…). Si vous faites beaucoup de friture, il faudra une hotte très performante.

 

  1. Quelles sont vos dernières innovations ?

Nos dernières innovations techniques sont bien évidemment sur des moteurs ultra performants avec, par exemple, nos moteurs séparés. Mais aussi sur l’aspect esthétique de nos produits pour nous démarquer.

Afin d’incarner la marque et de lui donner une véritable identité, nous avons développé l’idée de collection. La hotte doit s’intégrer parfaitement à la cuisine. Nous travaillons beaucoup la matière comme dans nos collections « Nature » et « Minérale ». La finition noir mat pour les plafonniers rencontre aussi un grand succès.

 

 

  1. Parlez-nous justement de vos dernières collections « Nature » et « Minérale ».

Elles se concentrent uniquement sur les hottes murales verticales pour le moment. Il y a une véritable volonté de retour au naturel, incarnée par le travail sur la matière. Une tendance aujourd’hui très présente chez les cuisinistes. Nos hottes sont faites en bois sur le devant. Les panneaux en bois fabriqués à partir de fibres de papiers compactées sont très robustes et permettent un travail sur le design bien plus important que l’inox.

Déclinée en 5 finitions avec des nuances très différentes, « Nature » s’inscrit dans tous les styles. Passant d’un design très scandinave au chêne vieilli, cette collection s’adapte à une cuisine contemporaine ou plus classique pour plus de cachet et d’authenticité.

La collection « Minérale » reprend l’aspect de la pierre. Avec ses 3 finitions (marbre, ardoise et pierre naturelle), cette collection matche avec les univers des cuisinistes actuels qui font la belle part au plan de travail en pierre naturelle. Les gens font de plus en plus attention à la matière, nos hottes aspect pierre permettent d’apporter originalité avec une touche de rappel du plan de travail.

 

  1. Pourquoi avoir choisi de travailler sur ces deux matières naturelles plutôt que sur l’inox ou l’acier comme c’est le cas traditionnellement ? D’où vous vient l’inspiration ?

Notre souhait était réellement de matcher avec les univers en matière de meuble de cuisine. On a pu constater ces dernières années un retour aux matières naturelles.

Nous voulions apporter quelque chose de différent. En général, dans l’univers des hottes verticales, il y a très peu de finitions autres que le verre, et en termes esthétiques c’est très peu différenciant. Les collections « Nature » et « Minérale » sont donc des propositions très originales et audacieuses. Le bois permet d’apporter de la chaleur, de l’authenticité, quant à la pierre, elle sublime la cuisine.

Evidemment l’inox reste notre matière iconique et privilégiée. Nous prévoyons d’ailleurs de sortir une collection finition inox en 2020 avec un travail un peu différent. Mais je ne peux pas encore vous en dire plus !

 

  1. A votre avis, dans les prochaines années à venir, quelles vont être les tendances en matière de hottes ?

Depuis quelques années, les gens sont à la recherche de produits plus performants, plus durables et moins énergivores mais avec une vraie attention portée à l’esthétique.

Il y a un engouement très important pour les hottes élégantes, discrètes comme les plafonniers très tendance pour les agencements en îlots.  Cela fait vraiment partie de nos spécialités, une touche design de plus au plafond. On a une gamme très large qui permet de répondre à toutes les demandes.

On constate aussi, l’essor des hottes de plan. La hotte est complètement intégrée au plan de cuisson pour un design minimaliste sans précédent.  Nous avons chez Roblin, une collection Maestro de hotte de plan avec un moteur en classe énergétique A+++ et résistant à l’eau, si la casserole déborde, pas de soucis à se faire ! C’est un produit facile à intégrer et un véritable concentré de technologie, d’où son succès.

Pour finir, il y a le sur-mesure. Nous avons déjà une véritable expertise dans ce domaine puisque nous travaillons avec des professionnels et que chaque besoin est unique.  Notre proximité physique nous permet d’être extrêmement agile et flexible pour créer la hotte la plus adaptée à vos besoins.

 

ROBLIN 

www.roblin.fr

 

Interview : Margaux Dalbavie – Texte : DR

Guillaume Alan, « Je n’aspire pas au spectaculaire, uniquement à l’exceptionnel »

 

Perché dans un magnifique immeuble hausmannien du XIXe siècle proche du Trocadéro avec vue sur la Seine et la Tour Eiffel, cette résidence offrait le cadre idéal pour permettre à Guillaume Alan de réaliser un intérieur d’exception.

Son emplacement à lui seul était déjà enviable, mais le designer y a réalisé une véritable prouesse esthétique.

 

Appréhendant les projets dans le droit fil de la tradition française des « décorateurs ensembliers », l’architecture, la décoration intérieure et le mobilier ont été pensés et dessinés par la même main. Le projet est tout à la fois fluide et harmonieux.

 

La manière dont l’espace est défini est très pur, caractérisée par des lignes sobres et fortes, une précision époustouflante et des proportions impeccables. Toutes les pièces de l’appartement sont reliées par les matériaux utilisés et la palette de tonalités.

 

Le lumière est au coeur de ce projet, un élément majeur de la philosophie raffinée du designer : « La lumière crée l’architecture, c’est grâce à la lumière que les murs, les ombres peuvent exister. »

Il aime à ce titre citer Le Corbusier : « l’architecture se découvre en marchant ».

La poésie, véritable emprunte du travail de Guillaume Alan irradie à travers ce film et illustre parfaitement la pensée de Guillaume Alan : « Je n’aspire pas au spectaculaire, uniquement à l’exceptionnel ».

 

Credits: 

Architecture, interior design et mobilier : Guillaume Alan

Film : Matthew Donaldson

Styling : Emilie Le Corre

 

GUILLAUME ALAN 

www.guillaume-alan.com

Karim Rashid x BoConcept

Après une première collaboration en 2015, BoConcept et Karim Rashid créent Chelsea, une nouvelle collection de meuble. 

BoConcept édite depuis toujours des collections qui allient à la perfection design et savoir-faire.

Connu pour son style fluide et organique, Karim Rashid a dessiné 5 pièces au design contemporain – deux assises et trois luminaires – qui correspondent à merveille à l’ADN de la marque. Le canapé et le fauteuil, inspirés des années 70 et déclinés en différents tissus et cuirs, sont une réelle invitation à la légèreté et au confort.
Les trois luminaires – une suspension, une applique, un lampadaire – reprennent les courbes arrondies et gracieuses des assises.

On adore l’esthétisme minimaliste de cette nouvelle collab !

 

BoConcept
https://www.boconcept.com/fr-fr/

 

Détail collection :
Canapé CHELSEA – Velours moutarde, piétement en bois – L.188 x P.100 x H.78 cm – A partir de 4119 €

Fauteuil CHELSEA – Velours moutarde, piétement en bois – L.89 x P.100 x H.78 cm – A partir de 1619 €

Suspension CHELSEA
Métal – L.80 x P.26 x H.3 cm – 829 €

Applique CHELSEA
Métal – L. 31 x P.17 x H.46,5 cm – 619 €

Lampadaire CHELSEA
Métal – L.52 x P.45 x H.180 cm – 829 €

 

Texte : Juliette Guillaume _ Images : DR

Ligne Roset Contract x Mercure Orly-Tech

Ligne Roset Contract aménage les chambres du nouvel hôtel Mercure Orly-Tech. Et c’est canon ! 

Ligne Roset Contract, symbole du Made in France, habille l’hôtel Mercure Orly-tech de ses mobiliers et textures aux lignes modernes et épurées, sous le regard avisé de l’agence Nico Architecture, à l’origine de ce projet.

La décoration est pensée dans un esprit de maison de vacances, tout en conservant un aspect design moderne dans le choix du mobilier. Chaque chambre est habillée d’assisses, de luminaires et de petits mobiliers soigneusement sélectionnés avec une palette de couleurs et de matériaux, clins d’œil à l’esthétique de l’aéroport Orly dans les années 60.

Cette nouvelle collaboration casse les codes des hôtels en zone aéroportuaire. Un lieu connecté et stylé qui donnerait presque envie de dormir à l’aéroport !

Hôtel Mercure Paris Orly Tech Airport
12 avenue Jacqueline Auriol
Orlytech
91550 Paray-Vieille-Poste
France

https://www.accorhotels.com/fr/

Ligne Roset Contract

https://www.ligne-roset-contracts.com/fr/

 

Texte : Juliette Guillaume _ Images : DR.

« Hô ! » x Specimen Editions, une collab’ éclairante

Le designer Rémi Bouhaniche dessine une nouvelle collection épurée de luminaire Hô ! pour la maison d’édition française Spécimen Editions

Rémi Bouhaniche, diplômé de l’Ecole Supérieur d’Art et Design de Saint-Etienne, exprime sa personnalité positive à travers ses œuvres. Ses créations s’inscrivent toujours dans un style épuré mais contemporain.

Sa collection de luminaires Hô ! combine une esthétique pure, détaillée en 5 modèles :  suspension, lampe de table, applique, grande lampe à poser, grande lampe coudée déclinée en laiton satin, blanc et noir mat.

 

 

Des pièces hybrides qui répondent aussi bien aux besoins du contact que de l’habitat. Son nom s’inspire d’ailleurs des premières lettres du mot « hôtel » ainsi que de l’exclamation de surprise « Ho ! ».

Et Ho, surprise, on craque sur les tons et déclinaisons de ces luminaires !

 

Spécimen Editions
8 rue de la Bardelle
ZA méré gare 78 490 Méré

http://www.specimen-editions.fr

 

Remi Bouhaniche
http://remibouhaniche.com/fr/

 

Texte : Juliette Guillaume _ Images : DR.

 

TRABECO, LEUR MAISON INTÉGRÉE À L’ENVIRONNEMENT

Située dans un écrin de verdure, au pied de la vallée heureuse à Sorède, cette spectaculaire demeure aux lignes épurées et contemporaines est la concrétisation d’un rêve, signée par Trabeco… Une architecture de lumière tout en force et en caractère.

D’un côté la mer Méditerranée, de l’autre le massif du Canigou… cette sublime villa d’une surface habitable de plus de 200 mètres carrés, a été imaginée par Maisons Vibel, concessionnaire Trabeco pour l’Aude et les Pyrénées-Orientales.

Construite sur un terrain de 1000 mètres carrés, la maison est un balcon tourné vers l’extérieur. C’était le souhait des propriétaires que de pouvoir communiquer pleinement avec l’environnement. Mission accomplie… l’architecture blanche s’organise autour de l’immense pièce à vivre de près de 90 mètres carrés qui s’ouvre sur la terrasse et la piscine. Bénéficiant d’une hauteur sous plafond de 3,70 mètres, le salon-séjour est le cœur de la maison et encourage une constante communication indooroutdoor. Une fabuleuse sensation de dehors-dedans augmentée par l’imposante baie vitrée avec imposte, conférant à la pièce cette merveilleuse lumière des couchers de soleil sur les Albères. L’élément eau y joue aussi un rôle essentiel, apportant tout à la fois une fraîcheur visuelle et réelle.

A l’opposé, dans un souci de bien-être et de discrétion, et pour préserver pleinement l’intimité de ses occupants, la zone nuit a été séparée en deux permettant d’offrir une suite parentale isolée des chambres d’enfants et d’amis, et du bureau. Un grand garage de plus de 40 mètres carrés a été aménagé à l’abri des regards.

Un confort de vie inimitable

Cet habitat mise tout autant sur le design que sur des performances énergétiques remarquables. Pour preuve, il répond à la norme RT2020, qui garantit le label « maison positive » c’est-à-dire une construction qui produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme, possède des pompes à chaleur air/air réversibles assurant le chauffage l’hiver et le refroidissement l’été, et un ballon d’eau chaude thermodynamique. Chaque pièce disposant d’un contrôle air zone pour une régulation intelligente.

Côté architecture, la même exigence de qualité se niche jusque dans les moindres détails : murs en briques Bio’bric pour une isolation thermique maximale, toits à quatre pentes, typiquement méditerranéens, en tuiles en terre cuite Monier et enduits Weber.

Le bonheur d’y vivre intensément

Intelligemment conçue, elle est protégée de la tramontane par un élégant mur coupe-vent en pierre de Cadaqués qui permet à ses habitants de se délasser à toute heure de la journée. Pour parfaire le décor, une loggia extérieure, accessible par un magnifique escalier en fer forgé, surplombe la terrasse et la piscine carrelée permettant de délicieuses soirées, les soirs d’été. Depuis la terrasse ou la loggia, le panorama est fantastique : d’un côté le bleu profond de la mer d’Argelès-sur-Mer et de l’autre, une vue imprenable sur le Canigou, montagne sacrée des Catalans.

Une villégiature tellement agréable, que ses nouveaux propriétaires ont choisi d’y vivre toute l’année.

 

Trabeco
https://www.trabeco.fr

 

Texte : Madeleine Jelstrupp _ Images : DR.

Villa secrète aux portes d’Ajaccio

Entre plage et garrigue, à l’orée d’une réserve naturelle, se cache cette demeure familiale largement ouverte sur l’extérieur. Pépite design et chaleureuse entièrement imaginée par la propriétaire des lieux.

Devant la façade principale, la piscine d’eau salée en ipé est signée Matthieu et Valérie, artisans de Sagone, en Corse du Sud. Chaises, longues, canapé et coussins Maisons du Monde.

Jardin et plates bandes ont été imaginés par Vadim et Emma, paysagistes corses. Les propriétaires ont acheté toutes les lampes en Tunisie. Les rondins de bois servant de tables d’appoint ont été découpés dans un eucalyptus.

La cuisine d’été, style paillote, a été équipée par Matthieu et Valérie, avec chaises et transat Maisons du Monde.

Des objets asiatiques et africains rapportés par les propriétaires, voyageurs nomades, personnalisent l’espace.

Laurence, la propriétaire, a dessiné table et bar, réalisés sur mesure en chêne par Ludovic, ébéniste niçois. Chaises La Redoute.

Dans le grand salon, les canapés Caravane regardent la mer et la piscine. Tables Maisons du Monde et AMPM. Lampes de Paola Navone.

Eden réinventé par la compagne du propriétaire, architecte décoratrice, face à la Méditerranée.

Petit chambre, très claire, couleur sable, ouvrant sur une terrasse. Linge de lit Merci en harmonie avec la peinture murale. Lampes en osier Ay Illuminate.

Master suite, avec sa douche jouant les cloisons transparentes entre la partie salon (canapé Maisons du Monde) et la partie chambre. Suspension Ay Illuminate et linde de lit Merci.

Dans cette troisième chambre, tous les meubles sont de Maisons du Monde, les coussins de Caravane. Suspension Ay Illuminate. La villa A Nepita est à louer sur www.lecollectionist.com

Texte : Anne-Marie Cattelain-Le Dû
Images : DR

Dormir sur l’eau

Anthénea, la première suite éco-luxe sur l’eau, vient conquérir les mers pour une expérience touristique hors du commun.

Anthénea c’est quoi ? Une capsule flottante 100 % made in France de 50 mètres carrés qui peut recevoir jusqu’à six personnes. Avec son système de navigation, elle permet de se fondre dans des paysages naturels difficile d’accès : plages isolées, criques bleu turquoise et autres clichés de cartes postales.

Conçue pour un moment de détente, elle ne requiert aucune connaissance en matière de navigation, elle est inchavirable et insubmersible.

Tout comme une suite d’hôtel, elle dispose d’un espace nuit complet aménagé, d’un espace de relaxation équipé d’une baignoire panoramique et d’un salon avec vue sous le niveau de la mer.

Le petit plus ? Une fenêtre sous-marine de 4 mètres qui offre une vue imprenable sur les fonds marins !
Prenez part à l’aventure avec cet habitat flottant du 3e millénaire pour un séjour atypique.

 

http://www.anthenea.fr

Texte : Juliette Guillaume _ Images : DR.

Made in Design x Palais de Tokyo

Après une collaboration déjà fructueuse en décembre dernier, le Palais de Tokyo et Made in Design s’associent de nouveau pour une exposition inédite dans le Studio du Palais. 

Qui ne connait pas Made in Design ? La célèbre marque leader européen du design en ligne, tout juste rachetée par Le Printemps. Quelques-unes de ses pièces sont actuellement exposées dans le cadre de la Manutention, un programme de résidence dédié aux artistes performeurs installés au sein du Palais du Tokyo.

Depuis février 2019, le cabinet Freak Architectes a optimisé l’espace du Studio pour y accueillir des activités diverses. Le lieu a été aménagé par Made in Design. Un choix fort dans lequel on retrouve des pièces de créateurs tels que Fritz Hansen, mais aussi des pièces plus intimistes, notamment de la Petite Friture, seront ainsi exposés.

Une ambiance futuriste où les textures se mêlent aux lumières pour créer une atmosphère bien spécifique. Le projet retrace des lieux de vie du quotidien comme un salon, une salle de bain, un espace de travail …

 

Palais de Tokyo

13 Avenue du Président Wilson,

75116

Paris

https://www.palaisdetokyo.com

Contact : accueil@palaisdetokyo.com

 

Accueil billetterie : Tous les jours sauf le mardi, de midi à 23 h 30

01 81 97 35 88

Accueil administratif : Du lundi au vendredi, de 9 h 30 à 17 h 30

01 47 23 54 01

 

Made in Design

https://www.madeindesign.com

 

 

Texte : Juliette Guillaume – Images : DR

L’Italie débarque au BHV Marais

Du 28 Août au 29 Septembre 2019, le BHV Marais révèle un évènement hors du commun :  le « Design Italia », en partenariat avec la figure milanaise du design : Rossana Orlandi. Quelque unes de ses œuvres iconiques seront exposées à l’occasion dans l’Observatoire du célèbre magasin.

« Che Figata ! » L’Italie arrive à Paris, et plus précisément rue de Rivoli.

Rossana Orlandi, ambassadrice du projet « Design Italia », est considérée comme une icône absolue dans le secteur du design italien.

À l’origine du projet international GuiltlessPlastic, elle s’associe avec le BHV Marais dans une démarche éco-responsable à l’occasion de la Paris Design Week.

Le projet consiste en une exposition au cours de laquelle d’œuvres en plastique recycls et des designers cultes vont rentrer en compétition sur le thème de la réinvention de la matière plastique.

On y retrouve ainsi des designs étonnants comme le fauteuil Jolly Roger de Fabio Novembre, l’Ocean Plastic Hourglass de Brodie Neil,le Tronco d’Enrico Marone Cinzano ou l’Alex chaise longue d’Alessandro Mendini,. Les 3 grands lauréats seront exposés dans les vitrines du BHV Marais.

 

Design, art de table, beauté, gastronomie, mode … Tous les aspects de la culture Italienne se donnent ainsi rendez-vous pour notre plus grand plaisir !

 

 

BHV Marais

52 Rue de Rivoli

75004 Paris

Tél : 09 77 40 14 00

Ouvert du lundi au vendredi de 9h30 à 20h,

Le samedi de 9h30 à 20h30,

Le dimanche de 11h à 20h.

https://www.bhv.fr

 

 

Texte : Juliette Guillaume – Images : DR – Portrait de Rossana Orlandi par Giovanni Gastel