Remontons-nous le moral avec un Tiramisu

En nous inspirant de… TIRAMIBLOOM !
Le tiramisu (de l’italien «  tiramisù » ) littéralement « tire-moi vers le haut », « remonte-moi le moral » ou « redonne-moi des forces » est une pȃtisserie et un dessert traditionnel de la cuisine italienne, apprécié dans le monde entier, qui n’a jamais été plus actuel que dans cette période de pause forcée.
Son invention remonterait à la fin du xvi e siècle, en Toscane. Lors d’un voyage à Sienne du Duc souverain de Toscane Cosme III de Medicis, ce dernier aurait fait du tiramisu son dessert préféré, ramenant la recette à la cour de Florence, d’où il se serait répandu en Vénétie à Trévise et à Venise. C’est à Trévise que le mascarpone aurait été ajouté à la recette d’origine.
Les versions de la recette sont multiples dont celle plus légère en Émilie-Romagne, appelée zuppa inglese ( crema della Duchessa ou zuppa della Duchessa), réalisée avec de la crème, sans biscuits à la cuillère, avec des lamelles ou éclats de chocolat à l’intérieur.
Et c’est justement à Rome, au 187, via dei Gracchi, dans le quartier de Prati, qu’une équipe de trois amis, composée de Luca Cuniolo, Luca Fiore et Giacinta Trivero, a décidé de créer le Tiramibloom: un bar-pâtisserie spécial, un tiramisù-bar à sa manière où le célèbre dessert italien, dans une version strictement artisanale, se décline dans mille variations saisonnières.
Un espace en rose dédié au Tiramisu, qui allie la dégustion au véritable laboratoire expérimental.
Avant d’entreprendre une recette déclinée selon la sélection de la Chef Giacinta Trivero, voici la recette base :
4 oeufs
100 g de sucre semoule
300 g de biscuits à la cuillère
500 g de mascarpone
1 tasse de café noir sans sucre
cacao amer
  1. Séparer les blancs des jaunes d’oeufs.
  2. Mélanger les jaunes avec le sucre
  3. Ajouter le mascarpone au fouet.
  4. Monter les blancs en neige et les incorporer délicatement à la spatule au mélange précédent.
  5. Mouiller les biscuits dans le café rapidement et tapisser le fond du plat.
  6. Recouvrir d’une couche de crème au mascarpone puis répéter l’opération en alternant couche de biscuits et couche de crème en terminant par cette dernière.
  7. Saupoudrer de cacao.
  8. Mettre au réfrigérateur 3 heures puis déguster frais.
Bonne dégustation !
Tiramibloom
Via dei Gracchi, 187a, Rome, Italie
Texte : Karine Patricola – Images : D.R.

Dekton® by Cosentino équipe le restaurant Pavyllon de Yannick Alléno

Le chef français triplement étoilé au guide MICHELIN France 2020 Yannick Alléno ouvre au rez-de-jardin du Pavillon Ledoyen (Paris), un nouvel espace de restauration : Pavyllon. Située à proximité des Champs-Élysées, cette troisième offre du chef est un comptoir gastronomique totalement ouvert sur la cuisine et équipée en Dekton® by Cosentino.

Les convives sont aux premières loges pour observer le ballet des cuisiniers et l’exécution d’une cuisine-minute où les influences françaises se mêlent à d’autres traditions culinaires. Une trentaine de places installées sur un comptoir en avant-scène, permettent d’assister à l’élaboration des plats. La cuisine a été conçue dans les moindres détails pour permettre à la brigade et aux gourmets, d’évoluer dans ce cadre exceptionnel.Yannick Alléno a travaillé main dans la main avec l’architecte d’intérieur Chahan Minassian, adepte d’un style à la fois luxueux et raffiné, attentif aux jeux de matières et de textures. L’architecte, qui a signé plusieurs espaces de l’Hôtel Crillon et de nombreuses résidences dans le monde, a donc imaginé un comptoir en bois métallisé patiné bronze dont il prolonge la ligne grâce à un jeu de miroirs colorés. Ce comptoir enveloppe la cuisine, élément central du lieu où se déroule la mise en scène des plats, sur les surfaces ultra compactes Dekton® by Cosentino, coloris Galema, d’une épaisseur de 2 cm.

Comme un subtil rappel de la nature qui entoure le restaurant, Chahan Minassian allie à la perfection les matières, à l’instar du velours et du daim pour les sièges, des panneaux en boiseries de chêne cérusé aux murs, créant un contraste entre le feutré et le brillant, avec une coloration douce dans des tonalités de gris-vert. Une attention particulière a été portée à tous les détails, créant une harmonie qui rend plus attentif et plus réceptif à la dégustation, à la convivialité.

Dekton® présente plusieurs caractéristiques techniques remarquables en termes de résistance aux UV, aux rayures, aux salissures, aux chocs thermiques, sans oublier une très faible porosité. C’est le matériau idéal pour une cuisine de chef, nécessitant peu d’entretien, tout en conservant une esthétique épurée, propre aux cuisines professionnelles.

www.cosentino.com

Images : DR.

 

Un vrai brunch américain à Paris ? Yes we can !

Comme nous, vous êtes à Paris pendant ce week-end de 3 jours ? Ça vous dirait de faire un petit détour par les States ? C’est là qu’on vous emmène avec l’adresse la plus américaine de Paris : Le Coffee Parisien.

Fondé dans les années 90, ce restaurant fait figure d’ambassade américaine dans la capitale ! Depuis presque 30 ans, le Coffee Parisien est en service continu de 12h à 23h et vous propose chaque jour de découvrir des spécialités outre-Atlantique (oui ils en ont) aux noms parfois exotiques : ginger poke bowl, bagel pastrami, huevos rancheros, tataki de saumon, Obamac’ burger ou encore chicken tacos.

Aujourd’hui, devenu une véritable institution, le Coffee Parisien, c’est 3 restaurants: rue Princesse au cœur du quartier Saint- Germain, rue Gustave Courbet à Trocadéro, et le dernier à Neuilly, à quelques encablures de Porte Maillot. Des restaurants emblématiques de ces quartiers où chacun y va de son petit souvenir.

Mais attention, on est tout de même en France, les restaurants proposent des plats réalisés maison, exclusivement à base de produits frais sélectionnés chez des petits producteurs renommés, comme la Boucherie nivernaise, fournisseur officiel de l’Elysée, rien que ça ! Du fast food oui, mais good for you !

 

COFFEE PARISIEN PRINCESSE

4 rue Princesse, 75006 Paris

COFFEE PARISIEN 16ÈME

7 rue Gustave Courbet, 75016 Paris

COFFEE PARISIEN NEUILLY

46 rue de Sablonville, 92200 Neuilly-sur-Seine

www.coffee-parisien

 

Texte : Margaux Dalbavie – Image : DR

DURAND DUPONT, IT PLACE DE L’ETE

Situé au cœur de Neuilly sur Seine, place du Marché, le restaurant Durand Dupont récemment repris par le groupe Bourdoncle est la nouvelle adresse phare de cet été.

Le Durand Dupont impressionne avec sa capacité : 380 places assises dont 110 en terrasse plain-pied qui dispose d’un petit patio ombragé. Le restaurant est tenu par la figure de la restauration haut de gamme, Céline Barsanti, qui promet un accueil chaleureux.

L’établissement est décoré par le couple de designers Clément et Clémence Goutal connu pour leurs peintures trompe l’œil.Côté gastronomie, le chef Vincent Munier, fort de son expérience avec Jean-françois Piège au Clover de Saint-Germain-des-Prés, met à l’honneur une cuisine réalisée avec des produits de saison. Plats traditionnels français, fruits de mer, coquillages et crustacés sont au rendez-vous.

Pour les gourmands, le chef pâtissier Jérémy Feuvrier propose des notes sucrées comme l’éclair caramel au beurre salé, la tartelette à la framboise…

On n’oublie pas l’apéro avec les cocktails du chef barman Stéphane Picaut. Que ce soit pour déguster un jus détox ou apprécier un plus festif « Rock the Cashbah », il y en a pour tous les goûts.

Le Durand Dupont
14, Place du marché
92200 Neuilly-sur-Seine
Tel.  01 41 92 93 00

Ouvert tous les jours de 7h45 à 1h00 en continu
www.leduranddupont.com

Texte: Juliette Guillaume _ Images: DR.

LE NOUVEAU VISAGE DE LAPEROUSE

Le restaurant Lapérouse rouvre ses portes, après rénovation, avec les chefs Jean-Pierre Vigato et Christophe Michalak en cuisine.

Négoce de vin, cave prestigieuse, théâtre de la gastronomie française puis finalement tout premier restaurant recevant trois étoiles au guide Michelin en 1933 et ce jusqu’à 1969, il est aujourd’hui considéré comme un joyau parisien.

Situé sur les quais rive gauche, Il allie désormais allures du XVIIIe siècle avec une architecture d’intérieur signée Laura Gonzalès, des graphismes et des arts de table de Cordelia de Castellane.

Le chef étoilé Jean-Pierre Vigato, y propose une carte inspirée de l’histoire des lieux, avec un vrai service classique à l’ancienne.

Au menu : la charlotte de pommes de terre de Noirmoutier et son caviar Lapérouse, le bar et les langoustines à cru, huile d’olive et herbes aromatiques, le pigeon tendre, petits pois frais et sauce diable ou le homard bleu rôti travaillé dans sa splendeur, des pinces au corail.

Les notes sucrées sont assurées par le chef pâtissier Christophe Michalak, qui retwiste la pâtisserie française avec son profiterole ou vacherin Lapérouse.

Plus qu’un moment culinaire inédit, ce lieu chargé d’Histoire nous propose une véritable parenthèse enchantée.

Lapérouse
51 quai des Grands Augustins,
75006 Paris
Tel : 01 43 26 68 04

Ouvert pour les diners seulement
Ouvert pour les déjeuners à partir de septembre 2019

http://laperouse.com

 

Texte : Juliette Guillaume _ Images : DR.

HYPERNATURE by PERRIER-JOUËT, le spot waouh de la semaine

Inspirée par la nature depuis toujours, la maison Perrier-Jouët organise un parcours d’expériences inédites intitulé Hypernature, du mardi 18 au dimanche 23 juin. Au programme : rooftop sublime, champagne et restaurant éphémère.

Survolez les toits des Paris, ouvrez grands les yeux et préparez vos papilles, la maison Perrier-Jouët organise une dégustation de champagne inédite au Dernier Etage dans un lieu scénographié par la designer Bethan Laura Wood.

L’évènement s’organise en 4 temps : l’atelier Perrier-Jouët, le déjeuner et le dîner Hypernature d’Akrame, et le bar Hypernature.

Un combo parfait auquel Akrame Benallal, chef étoilé, a prêté son talent et son sens exacerbé de la créativité. Résultats, ses plats empreints de sentiment, spécialement imaginés par l’événement, mêlent terre et mer pour s’accorder aux différents crus de champagne.

A l’image de ces accords mets-vins
o   Perrier-Jouët Grand Brut – Milk Shake Asperge blanche au tilleul
o   Perrier-Jouët Blanc de Blancs – Tartare de thon frais au sureau
o   Perrier-Jouët Belle Epoque 2011 – Tarte rhubarbe fleur de prunier

Parallèlement, plusieurs dégustations seront animées par le chef de caves Hervé Deschamps.

C’est dans cet espace inattendu et avec une vue panoramique sur Paris, que la scénographie immersive d’HyperNature, alternant deux ambiances – jour et nuit – invite à plonger dans l’univers de la maison Perrier-Jouët qui exprime une vision singulière, celle de sublimer la nature.


Hypernature par Perrier-Jouët
Du 17 au 23 Juin 2019
Au dernier étage,
9 rue Forest
Paris 18ème

Restaurant la ‘Table HyperNature d’Akrame’
Ouvert midi et soir du mardi au samedi.

Réservations en ligne : https://www.perrier-jouet.com/fr-fr/hypernature

Le Bar HyperNature
Accès libre en journée à partir de 15h le mardi
Sur inscription pour les soirées à partir de 21h et jusqu’à 1h00 le mardi, vendredi et samedi

Texte : Juliette Guillaume _ Images : DR

 

Rendez-vous secret avec un baiser-grand cru

« Le vin rouge, rouge à lèvre du soir », nuancier de rouge aux milles saveurs, Serge Ahovey envoûte nos papilles par sa sélection de vins accompagnés chaleureusement de tapas.

Pour profiter d’un moment rimant avec glamour et chic, ce bar à vin d’une soixantaine de référence vous apprendra à aimer vos lèvres imbibées de rouge à lèvre de qualité. C’est derrière un décor inspiré de la culture balinaise et une ambiance tamisée que se cache le talent culinaire du chef Philippe Borges qui nous fait voyager à travers ses recettes.

Pour commander, rien de plus simple ! Un menu au style « to-do list » vous permet de choisir vos plats en cochant le met qui fera frissonner vos plus profonds baisers. A la carte, une multitude de produits frais et faits maison. Laissez-vous tenter par de délicates tranches de gouda à la truffe, une moelleuse burrata à la fleur de caviar, ou encore un gourmand tiramisu aux fruits rouges. Le tout bien sûr, suivi continuellement par de voluptueux verres de vin conseillés par le maître des lieux.

 

Le Rouge à Lèvres

 

6, rue Rougemont

75009 Paris

Téléphone : 01 42 46 27 62

SMS : 06 19 67 96 87

Ouvert du mardi au samedi, de 18h à 01h

 

https://lerougealevres.com

 

Texte : Louise Fiata – Images : DR

La Provence ensoleille la Terrasse du Joy !

Le jaune vif des tournesols illumine la terrasse du restaurant Joy jusqu’à la fin des beaux jours. Des brassées de lavande, des paniers d’osier et une bicyclette ajoutent à la touche bucolique de ce décor estival éphémère signé Veuve Cliquot.

Magnifié par le décorateur Jacques Garcia, le restaurant de l’Hôtel Barrière Le Fouquet’s Paris propose une parenthèse de charme aux parisiens et touristes à l’occasion des beaux jours.

Tous s’y régalent des créations du Chef exécutif Bruno Guéret et du Chef Raymond Nordin ; une cuisine contemporaine qui met à l’honneur des produits de saisons délicatement sélectionnés. Du King Crabe au citron vert au cœur de filet de bœuf Black Angus Bio à la moelle ; tous les goûts sont satisfaits ! Sans oublier la délicieuse « formule barbecue » à partager ; un must pour l’été ! Les notes sucrées sont quant à elles signées du Chef Pâtissier Benjamin Roy. En fin de journée, il est aussi doux de venir savourer un cocktail signature du Chef Barman Stéphane Ginouvès. L’unique Meilleur Ouvrier de France Barman de la Capitale, éveille les papilles avec ses créations à base de champagne Rich Veuve Clicquot.

Poussez donc la porte du restaurant Joy et offrez-vous une escapade champêtre sur sa terrasse éphémère jusqu’au 15 septembre.

 

 

Hôtel Barrière Le Fouquet’s paris
Le Jardin de Joy
46, avenue George V
75008 Paris

https://www.hotelsbarriere.com/fr/paris/le-fouquets.html

Cocktail à partir de 27 euros.
Formule barbecue pour 2 (hors boissons) : 150 euros.

 

Texte : Corinne Marcheix-Picard _ Images : DR.

Master Class d’oenologie & Dîner pairing by La Réserve Paris

Amateurs de vin ? La Réserve Paris vous donne rendez-vous pour des Master Class d’oenologie suivies d’un diner pairing, où harmonie entre vins et mets est commentée par le Chef Sommelier de La Réserve Paris : Aurélien Gil-Artagnan.

Michel Reybier, fondateur des établissements La Réserve et propriétaire de plusieurs domaines viticoles, est passionné d’œnologie et veut partager sa passion. Pour cela, il organise trois soirées exceptionnelles, comprenant une formation courte et intensive qui permettra à tous les amateurs de se perfectionner dans la dégustation de vin. Ces Master Class et ces dîners pairing seront orchestrés par le chef sommelier de la Réserve Paris.

Découvrez tous les secrets d’œnologie à travers ces dégustations accompagnées de chacun desv propriétaires de domaines et du Chef Sommelier Aurélien. Durant le dîner laissez-vous guidez dans la découverte des saveurs avec un dîner de saison en accords mets et vins en 4/6 services à La Pagode de Cos.

On vous attend le 28 mai (uniquement Dîner) et le 6 juin à 20h pour des expériences uniques et culturelles, dans un cadre intimiste et élégant avec la fameuse bibliothèque Duc de Morny de La Réserve. Entre le Domaine Buisson Charles à Meursault en Bourgogne, les champagnes Billecart-Salmon et le Domaine Georges Vernay, domaine emblématique de la Vallée du Rhône, quelle dégustation allez-vous choisir ?

 

In Vino Veritas.

 

Master Class d’Oenologie 

Master Class : Table unique réservée pour 14 convives / 220 euros par personne.

Dîner pairing : 320 euros par personne.

 

LA RÉSERVE PARIS-HOTEL AND SPA

www.lareserve-paris.com

42 avenue Gabriel 75008 Paris

+33 (0)1 58 36 60 50

restaurant@lareserve-paris.com

 

 

Texte : Axelle Amiot – Photos : © Julie Limont.

 

L’Atelier le Chef en box… et la pâtisserie n’aura plus aucun secret pour vous 

Cette année, le Chef en box inaugure son premier atelier de pâtisserie pour tous les foodistas qui rêvent d’apprendre les gestes des plus grands pâtissiers !

Pour rappel, le Chef en box ce sont des boîtes que vous recevez chaque mois chez vous, composées d’une liste d’ingrédients, de matériel professionnel, d‘ingrédients secs pour la recette et surtout d’une vidéo explicative disponible sur YouTube.

L’année 2019 marque l’ouverture du premier atelier pâtisserie by Le Chef en box. Seul ou en groupe, en compagnie d’Anaïs, ancienne de l’équipe de Cédric Grolet, réservez votre cours et… repartez avec vos créations et un savoir-faire unique transmis par les chefs qui vous accompagnent tout au long de l’atelier.

Réalisez à la perfection les grands classiques de la pâtisserie et maitrisez les recettes sur le bout du fouet !

Pour Pâques, on vous propose de confectionner au choix un ourson, un lapin ou un éléphant en chocolat.

Apprenez les différentes techniques de tempérages, moulage et collage de pièces avec à votre disposition moules, chocolats et tabliers. 

Vous l’aurez compris, Le Chef en box c’est un partage de passion, pour les pâtissiers experts comme pour les plus novices, quel que soit votre niveau, vous y trouverez votre bonheur !

 

L’Atelier

60 rue de Montreuil, 75011 Paris, ouvert de 10h à 20h.

https://lechefenboxlatelier.com/

https://lechefenbox.com/

Texte : Lou-Ann Heckel – Photos : DR

Le BFire by Mauro Colagreco, le nouveau chef trois étoiles

L’hôtel les Neiges à Courchevel, situé le long de la célèbre piste Bellecôte, dévoile son nouveau restaurant : le BFire.

Chef novateur à la tête de plusieurs restaurants dont le Mirazur à Menton, qui vient tout juste de décrocher sa 3ème étoile au Guide Michelin le 21 janvier dernier, Mauro Colagreco devient le premier chef étranger à obtenir trois étoiles. Pour son nouveau restaurant, il a élaboré une carte inventive et délicate qui saura ravir tous les gourmets.

B pour Barrière et Fire pour la cuisine au feu de bois. Le Chef s’est directement inspiré de ses racines argentines pour élaborer ce nouveau concept de restauration qui cuit les aliments au feu et aux braises.

Cuits au brasero, les viandes, poissons, légumes et fruits révèlent leurs saveurs et surprennent ainsi les palais les plus exigeants.

Au pied des pistes, dégustez une épaule d’agneau confite accompagnée de patates douces aux dates, en entrée une salade de courges réalisée au feu de bois, accompagnée de sa Burrata et émincé de truffe et en dessert une boule de neige aux bleuets…

Unique et sans précédent, le BFire vous propose des plats pour soi ou à partager, dans une ambiance conviviale qui reflète la chaleur de partage d’une cuisine faite au feu de bois.

B Fire, 422 rue de Bellecôte 73120 Courchevel. Tél. : 04 57 55 22 00.

Texte : Lou-Ann Heckel – Photos : DR

 

« Fumé » : le smoke house le plus méditerranéen de Paris

Directement inspiré des États-Unis, ce nouveau restaurant propose des viandes et des poissons fumés au bois de chêne et au bois d’Hickory.

Une nouvelle adresse carnivore voit le jour à Paris pour le plus grand bonheur des amateurs de bonnes viandes.

Cuisinés dans un authentique fumoir américain, bœuf, poulet ou poisson sont à déguster accompagnés d’artichaut, de frites de patate douce, de brocolis ou encore de purée de topinambour truffée. Grâce à cette technique de cuisson il y en a pour tous les palais, le goût de la viande variant selon la durée de fumaison.

Découvrez des plats entièrement cacher et délicieux, plus ou moins épicés, résineux, musqués ou fruités qui se distinguent par des notes fraîches et délicates.

Les fondateurs Benjamin Chemla et Kevin Jelty se sont associés au chef Ruben Sarfati et ont marié influences américaines et israéliennes en proposant des kémias pour compléter la sélection de viandes et poissons fumés.

Dans un cadre inspiré du quartier new-yorkais West Village, vous pouvez vous y rendre le midi pour des plats rapides et bagels, et le soir pour apprécier une bonne pièce de bœuf ! Et pour les plus casaniers, faites-vous livrer Fumé !

http://fume-paris.com/

Fumé – 10 rue Berryer, 75008 Paris. Tel : 09 53 33 20 76.

Ouvert du lundi au jeudi de 12h à 14h30 et de 19h30 à 23h.

Le vendredi de 12h à 14h30 et le dimanche de 19h30 à 23h.

Texte : Lou-Ann Heckel – Photos : DR