Des cabines montagnardes conçues comme une communauté sur Powder Mountain

Horizon est le premier quartier préconçu à être construit à 2 750m d’altitude sur Powder Mountain, Utah. Il se compose de 30 cabines de 1 00 à 280 m2, d’une série de garages stratégiquement placés et d’un pavillon commun appelé «Pioneer Cabin» à l’usage des propriétaires. Il existe 4  typologies de cabine, qui sont ensuite personnalisées pour chaque propriétaire. Du quartier ressort un puissant sentiment d’unité et de variété. Les huit premières cabines sont maintenant terminées et les suivantes sont encore en construction.

Commandé par Summit Series, un programme de conférenciers ambitieux qui attire une communauté d’innovateurs et d’investisseurs, ce nouveau village est une expression architecturale des valeurs de Summit : la construction communautaire, l’adaptation au climat et la gestion des terres. Ce n’est pas une station de ski, mais plutôt une communauté aménagée pour les entrepreneurs et les créatifs travaillant ensemble pour relever les défis mondiaux.

Les cabines sont regroupées pour favoriser les rencontres fortuites et les interactions sociales. L’emplacement des bâtiments et des ponts a également été soigneusement organisé pour minimiser les vis-à-vis sur les unités voisines, tout en dégageant les vues sur le coucher du soleil au sud-ouest.

Au niveau énergétique, les cabanes sont orientées adaptée, associée à des sols en béton de masse thermique et au chauffage par le sol hydronique.

Les cabanes modestes du MacKay-Lyons Sweetapple contrastent avec l’architecture excessive qui est désormais typique des stations balnéaires de l’Ouest de la montagne. Chaque cabane se compose d’un toit en bardeaux de cèdre et de murs de cèdre inspirés des granges de la vallée d’Eden en contrebas. Les fenêtres en bois revêtues d’aluminium et les intérieurs en cèdre également complètent l’effet sculptural monolithique appelé «Heritage Moderne» par les clients. Les cabines sont accessibles au deuxième étage via des ponts en acier en raison de la chute de neige annuelle extrêmement élevée qui donne son nom à Powder Mountain.

Il s’agit du premier projet achevé de MacKay-Lyons Sweetapple parmi de nombreux projets actuellement en construction aux États-Unis depuis l’ouverture d’un studio satellite à Denver l’année dernière. Des projets de construction de villages similaires comprennent une collection récente de chalets sur l’île Bigwin à Muskoka, en Ontario, Golden Groves à Margaree au Cap-Breton et Shobac Farm en Nouvelle-Écosse, au bord de l’océan Atlantique.

Architectes MacKay-Lyons-Sweetapple

www.mlsarchitects.ca

Responsable de la conception: Brian MacKay-Lyons

Architectes du projet: Duncan Patterson, Jennifer Esposito

Équipe du projet: Reid Joslin, Matt Jones, Ben Fuglevand, Farhan Durrani,
Paulette Cameron et la décoration intérieure par Diana Carl, Sawa Rostkowska
Consultants civils: Talisman Civil Consultants
Consultants en structure: Structures dynamiques
Consultants en électricité: ingénieurs BNA
Construction: Constructeurs de stations de montagne
Design intérieur personnalisé: Haley Duffin & Megan Rider pour Powder Mountain

Images : Doublespace Photography.

Canada : un chalet face au lac Archambault Saint-Donat-de-Montcalm, tel un dialogue avec la nature

Cette résidence secondaire est située à Saint-Donat dans les Laurentides. Elle s’implante sur un terrain boisé et escarpé en bordure du lac Archambault. Le terrain, de plus de 1 600 m2, possède une végétation dense qui apporte ombrage et fraîcheur en été.

Construit il y a plus de 40 ans par le père du présent entrepreneur, ce chalet familial nécessitait d’importantes transformations pour répondre adéquatement aux besoins des propriétaires actuels tout en le rendant plus confortable en été comme en hiver. Les clients avaient la volonté de conserver le cachet existant tout en créant des environnements au goût du jour. L’ajout de zones extérieures pour profiter de la nature et la création d’espaces pour faciliter le départ et l’arrivée des activités sportives étaient au coeur des priorités.

Le chalet est agrandi au nord et à l’ouest. Au nord, un garage, des espaces de rangement pour les équipements sportifs et un mud room logent dans le nouveau volume. À l’ouest, un nouvel espace trois saisons prolonge les journées à l’extérieur et offre un somptueux panorama sur la forêt environnante. Les deux nouveaux volumes, au revêtement de bois foncé, reprennent la volumétrie existante et enrichissent la composition initiale.

Face au lac, la terrasse existante se prolonge jusqu’au nouvel espace trois saisons créant ainsi une importante surface extérieure pour profiter du soleil. Le garde-corps en bois massif est remplacé par une paroi de verre laissant place à une vue dégagée sur le lac et la végétation luxuriante.

La façade ouest a été ouverte et la fenestration de la cuisine a été agrandie en largeur et en hauteur. L’espace de vie principal devient maintenant lumineux du lever au coucher du soleil. La cuisine d’origine est décloisonnée  et réorganisée. Elle devient ainsi fonctionnelle et favorise les échanges autour d’un grand îlot devenant le cœur des échanges familiaux.

La matérialité des pièces rénovées vient s’harmoniser avec l’existant tout en marquant sa modernité. La cheminée en pierre d’origine, les poutres, le plafond et les murs en lattes de bois côtoient ainsi joliment la cuisine, la véranda et l’entrée au design sobre et épuré. Seuls quelques éléments décoratifs, tels que les tabourets faits avec des sièges de tracteur, le luminaire conçu avec une roue de bois et quelques pièces industrielles sont intégrés au décor afin de rappeler l’histoire de cette résidence.

Le chalet ainsi transformé répond maintenant à l’ensemble des besoins de la famille, et ce au fil des saisons. Cette résidence de Saint-Donat dialogue aujourd’hui avec son histoire et la nature qui l’entoure, devenant un véritable havre de paix confortable et chaleureux.

Cardin Julien

Fondée en 1992 à Montréal, Cardin Julien conçoit et réalise des projets clés se traduisant en espaces et bâtiments significatifs et durables. La firme crée des espaces adaptés à ses usagers grâce à ses compétences et son savoir-faire dans la planification et la réalisation d’installations complexes. La signature unique de ses projets est obtenue par la transformation de contraintes en solutions créatives. Cardin Julien compte sur la grande expérience de son équipe qui, au fil des années, a développé une expertise unique en réalisant avec succès des projets novateurs.

www.cardinjulien.com/projets/residence-saint-donat

Jean-François Julien, associé

Équipe de design : Jean-François Julien, Gabrielle Roberge et Lakmé Gremillet

Images : Olivier Blouin.

Un Chalet en Communion avec la Nature au Québec par l’atelier Schwimmer

Oasis qui émerge au rythme des activités de plein air, le Chalet Noir s’insère dans le panorama du Lac Brome, dissimulé dans les arbres, il se démarque par sa forme iconique. Le nouveau bâtiment participe a la vie active des familles des deux frères propriétaires agissant comme lieu de repos et espace de rencontre. Son attrait incite a être plus actif au quotidien. Placé en bordure du lac, la fissure dans le bâtiment permet la contemplation de la nature.

Le projet se veut une ré-interprétation du chalet vernaculaire qui respecte les techniques de construction traditionnelles communes aux habitations unifamiliale. Le défi de faire un projet d’exception tout en respectant la simplicité technique produit un espace convivial et accueillant.

Le chalet est conçu sur mesure pour accueillir les familles des deux frères et leurs amis. Ainsi la forme et la matérialité reflètent ces préoccupations. L’aménagement intérieur répond aux besoins des occupants, au centre, une place pour jouer de la musique, discuter, se reposer, cuisiner, mais avec des vues rendant compte de la magnifique situation du paysage.

De grandes baies vitrées verticales à l’avant et à l’arrière divisent la maison en deux et offrent un « corridor visuel » vers l’extérieur, à l’intérieur ceci divise le deuxième en deux zones pour les deux ménages. Cet espace interstice au centre de la maison accueille l’escalier, le « pont » et le séjour.

La matérialité du projet procure une sensation d’être en communion avec la nature, avec une utilisation importante de bois, typique des chalets. La façade extérieure est de mélèze torréfié sur le site, inspirée de la technique ancestrale japonaise qui permet de protéger le bois contre les intempéries et les insectes. L’escalier, le banc du hall et le sofa marocain du salon sont sur mesure pour le projet, modélisé de sorte à ce qu’ils pourraient être assemblés par un ou deux menuisiers. Le contre-plaqué de merisier russe est choisi pour ses diverses qualités esthétiques et structurelles.

Chaque pièce est pensée, dessinée, puis coupée par une CNC, des instructions d’assemblage ont été produites et sont fournies. Finalement, le foyer a été conçu sur mesure, sur la base d’un foyer homologué, il est revêtu de panneaux de béton artisanaux installés en surface de manière à ne pas en altérer les mécanismes. Cet exercice permet de dissimuler le foyer d’origine et de conférer une identité unique au centre de la maison.

L’approche conceptuelle considère les principes de la maison passive, voulant que la volumétrie, le positionnement, la matérialité et l’isolation permettent un meilleur rendement énergétique du bâtiment. La sélection de matériaux naturels locaux à aussi été prise en considération.

Ainsi, suite à des simulations digitales, la position de porte-a-faux coté sud (les volumes soustraits) permet le gain solaire hivernal tout en créant une protection contre les rayons directs en été. Le plancher de béton chauffant profite du gain solaire qui réduit le réchauffement nécessaire en hiver et rafraîchit les pieds l’été. Une attention particulière a été apportée à l’étanchéité du bâtiment. Finalement, une isolation supérieure à la réglementation assure le niveau de confort et l’épargne énergétique.

Atelier Schwimmer
Montréal, Canada
www.schwimmer.ca

Crédit photos : Adrien Williams

Les plus beaux chalets s’invitent à Paris

En cette saison hivernale, il est difficile de résister à l’appel des pistes, des soirées au coin du feu mais aussi aux plaisirs traditionnels montagnards: fondue, raclette et autres plats que l’on aime savourer après une journée de ski. Bonne Nouvelle ! Retrouvez l’atmosphère de la montagne grâce à des chalets éphémères installés dans les cours des plus beaux hôtels parisiens.

L’HÔTEL BARRIÈRE LE FOUQUET’S: Le chalet de la Gourmandise

L’Hôtel Barrière Fouquet’s se met à l’heure d’hiver en proposant sur la plus belle avenue de Paris un chalet de 20 mètres carrés dans une ambiance cocooning et chaleureuse. La décoration typique est accompagnée d’un menu très gourmand aussi bien pour le déjeuner que pour le dîner: Cocktails imaginés par le meilleur ouvrier de France, le chef Barman Stéphane Ginouvès, mais aussi raclette, charcuterie, salade truffées et pommes de terre grenailles sont mis à l’honneur. Enfin, toujours dans un esprit hivernal, l’hôtel propose une mini omelette norvégienne et une fondue au chocolat.
De Courchevel à Paris, ce chalet, inspiré par l’hôtel Barrière Les Neiges, offre un cadre extraordinaire pour profiter de l’hiver.

Hôtel Barrière le Fouquet’s

46 Avenue George V, 75008 Paris

 

L’HÔTEL DU COLLECTIONNEUR: Le chalet Féérique

Cet hiver, l’Hôtel du Collectionneur vous propose un véritable cocon chaleureux situé dans le patio Andalou. Un chalet unique, tout de blanc vêtu, chic et élégant où l’on peut venir boire un verre, déjeuner, diner et même goûter lorsque l’heure du Tea-Time a sonné.

Une carte d’hiver a été créé pour l’occasion s’inspirant des plus grands classiques de Noël, tel que le fameux saumon confit du collectionneur ou encore le filet de boeuf fumé.

 

Hôtel du Collectionneur

51-57 Rue de Courcelles, 75008 Paris

Déjeuner du Lundi au Vendredi Dîner du Mercredi au Samedi

Privatisations sur demande au +33 (0)1 58 36 67 22

 

L’HÔTEL PARC HYATT: Le chalet Convivial et Intimiste

Depuis le 15 novembre le Parc Hyatt Paris-Vendôme a installé son célèbre chalet au coeur de sa terrasse d’hiver avec pour cette nouvelle édition un partenariat avec la prestigieuse maison d’horlogerie Suisse, IWC Schaffhausen.
Cette année, ce refuge hivernal contemporain propose vin chaud et gourmandises de saison mais aussi un cadre privilégié pour déguster une raclette accompagnée de spécialités suisses.

Hôtel Parc Hyatt Paris-Vendôme
5 Rue de la Paix, 75002 Paris
Réservation obligatoire au 01 58 71 10 60
Email : reservations.restaurants@hyatt.com

Texte: Laure Cruchet – Photos: D.R

Chocolate Bar à l’Hôtel Les Jardins du Marais

Afin de célébrer l’hiver comme il se doit, l’Hôtel Les Jardins du Marais vous accueille dans un univers enchanté et chocolaté, au cœur de son jardin illuminé.

Gaufres, crêpes et autres créations gourmandes n’attendent plus que vous. Une carte déclinée autour du chocolat sera proposée aux convives qui pourront déguster ces douceurs sur place, ou bien les emporter.

Onctueux ou léger, crémeux ou cacaoté, la boisson chocolatée de l’hiver multiplie les possibilités. Le chalet gourmand, à l’ambiance cosy, vous invite à vous détendre, accompagné de plaids et de lampes chauffantes, entre parfums de Noël, divines friandises et chaleur réconfortante.

Les Jardins du Marais
74 rue Amelot
75011 Paris

Tél : +33 (0)1 40 21 20 00
E-mail : communication@thegatecollection.com

www.lesjardinsdumarais.com

Texte : Laura Jamal – Photos : D.R

 

Un chalet familial sur 5 niveaux en Savoie

Signé par l’Atelier Raymond Brun, ce chalet d’exception livré à un couple de particuliers – après plus d’un an d’études et deux années de chantier – mise sur un luxe discret. Une résidence secondaire aux airs de parenthèse enchantée !

Il s’agit bien là d’une commande exceptionnelle… D’une part, en raison de la taille du projet lui-même. D’autre part, à travers l’implication de notre client dans le résultat final. Car ce dernier s’est investi avec énormément de passion dans le suivi du chantier. Si bien, qu’une relation privilégiée est née durant toute l’avancée des travaux ! », souligne l’architecte DPLG Raymond Brun qui a réalisé ce sublime chalet à Crest-Voland en Savoie. C’est dans cette magnifique station de ski du massif du Beaufortain, qu’une famille travaillant dans le monde des affaires a commandé à l’Atelier Raymond Brun ce chalet familial de plus de 600 m2 répartis sur cinq niveaux. Dotée d’une terrasse orientée plein sud, donnant sur la vallée et la montagne, cette construction de prestige affiche des volumes ouverts particulièrement intéressants avec des hauteurs sous toitures de cinq à six mètres.

Globalement ce qui était recherché, c’était une vraie cohérence d’ensemble afin que ce chalet – chaleureux et pas trop chargé – présente une réelle homogénéité et d’échapper à une sorte de catalogue !

Mélange de parquet en planchers chauffants en bois de chêne et de carrelage en carreaux de Kerlite, le sol répond à un souci d’épure souhaité par les maîtres d’ouvrage et fait écho aux très grandes baies vitrées disposées au milieu de murs en pierres locales d’Italie, de France et de Suisse.

Une atmosphère 100 % cocooning

L’architecte d’intérieur Laure Bauer – qui a également participé au projet, a veillé à entretenir cette ambiance chaude et épurée émanant des parois en vieux bois de pin, incitant les propriétaires à jouer sur plusieurs références pour se tenir en dehors des modes et des tendances.

Structurant à la fois le séjour, la douzaine de chambres et les espaces de vie, l’escalier – sur trois niveaux en planches de vieux bois sur limon central en acier – s’habille d’un garde-corps entièrement vitré. Côté design, décoration et choix du mobilier, parti a été pris de cultiver une « identité toute personnelle, un style propre, en dehors de certains clichés ». Ainsi, le visiteur reconnaîtra au niveau de la terrasse l’iconique fauteuil « Proust » de Mario Bellini chez Magis surmonté de la tête d’élan lumineuse « Moo » de Northern Lighting. L’espace salon, conçu autour d’une cheminée en pierre et bois, réalisée sur mesure, accueille les arachnéennes suspensions « Raimond » du Studio Design OX-id et « Random » créée par Bertjan Pot et les lampadaires « Dandelion » de chez Moooi autour de confortables canapés « Nebula » de Diesel TM by Moroso et du tabouret « Backenzahn » en noyer massif de chez E15.

Enfin, on retrouve dans l’antichambre conçue comme un pré-salon, les deux fauteuils « Utrecht » de Gerrit Rietveld aux côtés de la table basse « Coffee Table » d’Isamu Noguchi pour Vitra. Au nombre de quatre dans le chalet, les poêles à bois haut de gamme de la marque Stüv entretiennent le sentiment d’évoluer dans une atmosphère de pur cocooning aux airs de parenthèse enchantée. Quand architecture, design et art jouent à l’unisson et renforcent notre communion avec la montagne !

Publié dans Résidences Décoration numéro 121