Dekton® by Cosentino équipe le restaurant Pavyllon de Yannick Alléno

Le chef français triplement étoilé au guide MICHELIN France 2020 Yannick Alléno ouvre au rez-de-jardin du Pavillon Ledoyen (Paris), un nouvel espace de restauration : Pavyllon. Située à proximité des Champs-Élysées, cette troisième offre du chef est un comptoir gastronomique totalement ouvert sur la cuisine et équipée en Dekton® by Cosentino.

Les convives sont aux premières loges pour observer le ballet des cuisiniers et l’exécution d’une cuisine-minute où les influences françaises se mêlent à d’autres traditions culinaires. Une trentaine de places installées sur un comptoir en avant-scène, permettent d’assister à l’élaboration des plats. La cuisine a été conçue dans les moindres détails pour permettre à la brigade et aux gourmets, d’évoluer dans ce cadre exceptionnel.Yannick Alléno a travaillé main dans la main avec l’architecte d’intérieur Chahan Minassian, adepte d’un style à la fois luxueux et raffiné, attentif aux jeux de matières et de textures. L’architecte, qui a signé plusieurs espaces de l’Hôtel Crillon et de nombreuses résidences dans le monde, a donc imaginé un comptoir en bois métallisé patiné bronze dont il prolonge la ligne grâce à un jeu de miroirs colorés. Ce comptoir enveloppe la cuisine, élément central du lieu où se déroule la mise en scène des plats, sur les surfaces ultra compactes Dekton® by Cosentino, coloris Galema, d’une épaisseur de 2 cm.

Comme un subtil rappel de la nature qui entoure le restaurant, Chahan Minassian allie à la perfection les matières, à l’instar du velours et du daim pour les sièges, des panneaux en boiseries de chêne cérusé aux murs, créant un contraste entre le feutré et le brillant, avec une coloration douce dans des tonalités de gris-vert. Une attention particulière a été portée à tous les détails, créant une harmonie qui rend plus attentif et plus réceptif à la dégustation, à la convivialité.

Dekton® présente plusieurs caractéristiques techniques remarquables en termes de résistance aux UV, aux rayures, aux salissures, aux chocs thermiques, sans oublier une très faible porosité. C’est le matériau idéal pour une cuisine de chef, nécessitant peu d’entretien, tout en conservant une esthétique épurée, propre aux cuisines professionnelles.

www.cosentino.com

Images : DR.

 

Le nouveau bouillon parisien s’installe dans le quartier des Halles !

Un bon repas, dans un cadre d’exception, en plein de cœur de Paris pour moins de 20 €, impossible dites-vous ? Le Petit Bouillon Pharamond l’a fait, pour le plus grand plaisir de nos papilles ! 

Vous connaissiez déjà peut être le Pharamond, établissement mythique du quartier des Halles. Créé en 1832 par Pierre Heutte, le restaurant avait pour vocation de faire découvrir la cuisine normande aux Parisiens. En presque deux siècles, une clientèle prestigieuse y a défilé : Clemenceau, Hemingway, Oscar Wilde, François Mitterrand… Ses colombages de bâtisse normande, ses miroirs peints, ses dorures, ses banquettes rouges, son décor Belle Epoque… lui ont valu d’être classé au titre des monuments historiques !

Aujourd’hui, le Pharamond devient Le Petit Bouillon Pharamond. Avec sa carte bistrotière accessible et composée de plats traditionnels et réconfortants, on retrouve les joies simples de la table. Bien entendu, l’institution a conservé ses spécialités normandes comme le camembert rôti au miel ou le foie gras maison au Calvados, suivis des légendaires tripes à la mode de Caen, renommées « le bouillon Pharamond à la mode de Caen », avant un petit trou normand pour finir le voyage sur un riz au lait façon Teurgoule et pommes caramélisées…

 

LE PETIT BOUILLON PHARAMOND

24 rue de la Grande Truanderie, 75001 Paris

Privatisation possible dans les salons privés (informations tarifs sur demande).

www.pharamond.fr

 

Texte : Margaux Dalbavie – Image : DR

Masterclass Gaggenau

C’est avec une vue imprenable sur l‘Arc de Triomphe que le fabricant d’électroménager de luxe Gaggenau vous accueille dans son showroom ultra design pour faire danser vos papilles… Chaque mois, les ateliers reçoivent des chefs réputés ainsi que des oenologues pour vous faire partager les mets et vins qu’ils affectionnent tout particulièrement, entre deux secrets bien gardés qu’ils osent nous dévoiler.

Le temps d’une leçon très privée d’une durée de 3h avec le chef Gabriel Grapin (chef et propriétaire du restaurant La Causerie), nous avons pu apprendre, pas à pas, à concevoir un menu autour du thème de l’automne, en utilisant bien évidemment les nouveautés Gaggenau, à la pointe de la technologie.

AU MENU :

Pâté en croute de canard colvert & pickles de légumes au vin d’Arbois

 

Dos de chevreuil rôti, variation de légumes d’automne

Tarte tatin de pommes & coings

Vient ensuite le temps que nous attendions tous … la dégustation ! C’est sur une grande table, élégamment dressée aux couleurs de l’automne, que nous goûtons aux plats préalablement préparés.

Verdict ? C’est un franc succès pour le chef Grapin. Nous reviendrons …

Prochains ateliers à venir :

  • Cours de cuisine avec Suzy Palatin pour concocter des recettes gastronomiques autour du gibier ou des terrines, revisitées avec des saveurs du monde les 3 et 4 novembre de 12h à 21h
  • 2 soirées festives les 8 et 14 décembre de 17h à 21h avec dégustations des meilleurs produits de luxe pour Noël : caviar au goût subtil et long en bouche, saumon fumé moelleux et fondant, foie gras aux saveurs délicates, brie à la truffe onctueux et savoureux, macarons d’exception sucrés et salés…


Showroom Gaggenau

7, rue de Tilsitt, 75017 Paris

01 58 05 20 20

Réservation sur : www.mygaggenau.fr

Texte : Laura Bourgeois – Photos : D.R Joy Forgas Deplanche