Ce duplex avec terrasses dans l’iconique Hôtel Martel signé Robert Mallet-Stevens est en vente

Remarquable témoignage Art déco, cet appartement situé dans l’hôtel particulier des sculpteurs Jan et Joël Martel est l’œuvre de Robert Mallet-Stevens. La collaboration de l’architecte avec Jean Prouvé et l’atelier Barillet à la réalisation de cet ensemble en fait une œuvre d’art totale.

D’une surface de 72 m² LC, il comprend un beau salon avec mobilier intégré prolongé par un balcon, une cuisine, une chambre avec un dressing et une salle de bains. Il offre également une très agréable terrasse de 50 m².

S’il a conservé ses volumes et décors d’origine comme le mobilier dessiné par Gabriel Guevrekian, cet appartement a fait l’objet d’une rénovation complète par le décorateur Christian Liaigre. Il se situe dans un quartier emblématique du 16ème arrondissement.

Un manifeste d’architecture moderne

Le vocabulaire propre à Mallet-Stevens est bien lisible en façade : des volumes cubiques, de nombreux décrochements et une surface lisse et blanche. Un soin particulier a été porté au dessin des entrées dessinées par Jean Prouvé et aux espaces communs. Dans la cage d’escalier, on peut admirer un somptueux vitrail composé de différents verres laminés aux reliefs variés réalisé par le maître verrier Louis Barillet.

Une architecture rare, classée au titres des Monuments historiques, dans un environnement calme et privilégié.

Robert Mallet-Stevens

Robert Mallet-Stevens (1886-1945) est avec Le Corbusier et André Lurçat l’un des principaux tenants du « Style International » à Paris et le fondateur de l’Union des artistes modernes en 1929. Il est l’auteur de diverses résidences privées de luxe pour une clientèle d’amateurs fortunés, banquiers et grands collectionneurs: la villa Barillet, square Vergennes à Paris, la villa Cavrois à Croix dans le Nord, la Villa Noailles à Hyères ou la maison Collinet à Boulogne, mais son œuvre la plus importante reste la rue qui porte son nom dans le 16e arrondissement. Le Centre Pompidou lui a consacré une exposition monographique en 2005.

Duplex dans l’Hôtel Martel
Robert Mallet-Stevens Architecte, 1927
Paris 16

72 m² LC
Terrasse : 50 m²

1 chambre
1 salle de bain

1 650 000 €

Le duplex avec terrasses dans l’iconique Hôtel Martel signé Robert Mallet-Stevens est à la vente par Architecture de Collection.

 

[button color= »white » size= »normal » alignment= »center » rel= »follow » openin= »newwindow » url= »https://www.architecturedecollection.fr/product/duplex-hotel-martel-paris-16/ »]Plus d’information[/button]

 

Le duo d’architecte d’Humbert & Poyet lance sa première collection inspirée du mouvement Art Déco

Humbert & Poyet, spécialisée dans l’aménagement hôtelier ou résidentiel, dévoile sa première collection de luminaires, meubles et objets décoratifs en exclusivité sur theinvisiblecollection.com.

Installée à Monaco et née en 2008, l’agence d’Emil Humbert et Christophe Poyet, tous deux passionnés d’art et de mode, a su se faire un nom dans le monde du design d’art et de la création d’espace. Ils proposent une nouvelle définition du luxe, mélangeant les époques, entre classicisme et modernisme.

Suite à leurs réalisations élégantes et audacieuses dans le restaurant Beefbar Paris ou à la boutique Aquazzura Soho à New York, le duo d’architecte se lance un nouveau défi et présente leur propre ligne de mobilier, librement inspirée du mouvement Art Déco.

Ils rendent hommage à cet esprit moderniste et intemporel caractéristique de cette époque. Amoureux des matériaux nobles, ils jouent sur les formes et les finitions (polies, cannelées, brossées..) pour que chaque création soit une œuvre d’art indépendante.

« Nous avons imaginé cette collection comme des pièces d’art uniques issues de matériaux nobles, pour souligner les contrastes du modernisme et du classicisme. C’est notre interprétation de l’audace et de l’élégance. » Humbert & Poyet

En collaboration avec The invisible collection, plateforme de vente en ligne des grandes figures du design contemporain, Humbert & Poyet expose cette première collection dans un showroom à Londres. Elle est également disponible sur theinvisiblecollection.com.

« Humbert & Poyet incarnent une nouvelle génération de décorateurs d’intérieur français fidèles à leur époque et internationaux. […] Nous sommes ravis de les compter parmi nous ! » The Invisible Collection.

 

Humbert & Poyet

humbertpoyet.com

 

The Invisible Collection

theinvisiblecollection.com

 

Texte : Margaux Dalbavie –  Images : DR

PALAZZO !

Nichée sur le Parvis du Palais de la Porte Dorée – l’un des plus beaux bâtiments Art Déco d’Europe –, la terrasse estivale éphémère, Palazzo, est de retour du 17 mai au 7 octobre 2018, pour une seconde et nouvelle édition, toujours plus fun et haute en couleurs ! Après avoir séduit plus de 50 000 visiteurs l’été dernier, Palazzo était attendu de pied ferme par les hédonistes authentiques.

Bain de soleil ou bain culturel, le hot spot festif de 1000 m² propose un programme quotidien varié et pensé sur-mesure pour ce lieu de plaisir. Concerts, ateliers culinaires, cours de danse et de yoga, brunchs et soirées insolites orchestrées par la Bâronne de Paname… (Re)Découvrez Paris d’un nouvel œil et profitez du cadre exceptionnel.

Palais de la Porte Dorée

293 avenue Daumesnil

75012 Paris

www.palais-portedoree.fr/

Texte : Laura Jamal – Photos : D.R

Quand le cristal Lalique rencontre l’art contemporain

L’inventeur du bijou moderne, René Lalique est l’un des grands maîtres du verre Art Déco. En tant que fleuron de la cristallerie française depuis 1921, la maison Lalique rayonne au niveau international. Implanté dans le village alsacien où René Lalique a confectionné sa verrerie, Wingen-sur-Moder, le musée permet d’explorer la création Lalique dans toute sa splendeur.

Jeux de lumière, de transparence et de couleur, la nouvelle exposition « Quand le Cristal Lalique rencontre l’art contemporain » met à l’honneur les techniques traditionnelles des pièces en cristal réalisées par Damien Hirst, Zaha Hadid, Anish Kapoor, Terry Rodgers, Yves Klein et Rembrandt Bugatti, fruits de leur collaboration avec la Maison Lalique.

Du 27 avril au 04 novembre 2018 vous fera percevoir un savoir-faire unique.

 

Musée Lalique

40 Rue du Hochberg

67290 Wingen-sur-Moder

Tél : 03 88 89 08 14

www.musee-lalique.com/

Beauregard x Cuir au carré

Studio Beauregard dévoile une collection inédite de marqueterie murale spécialement conçue pour Cuir au carré…

Une collaboration haute en couleurs aux inspirations Art déco, très nettement influencée par l’ambiance 50’s de la côte ouest américaine. Le cuir se mue en matériau précieux, s’enrichit de tissage oxford ou pied de poule, se pare de couleurs acidulées et de motifs esthétiques.

De véritables bijoux de mur, originaux et harmonieux, qui habilleront élégamment votre intérieur. De l’ornement à la tête de lit totem en passant par le revêtement mural, six pièces s’assemblent pour créer de somptueux décors selon vos envies.

Pour une touche déco résolument rétro, on craque pour ce partenariat coloré !

Studio Beauregard
Showroom sur rendez-vous
81 rue du Rocher – 75008 Paris
Studio sur rendez-vous
12 rue Bachaumont – 75002 Paris
www.beauregard.paris

 

Showroom Cuir au Carré 

12 Place de la Bastille, 75011 Paris

Texte : Victoria Norait – Photos : D.R Aurelia Paoli

 

 

La Galerie Negropontes fête ses 5 ans !

Pour son cinquième anniversaire, la galerie Negropontes présente Synthesis : une collection inédite dessinée par Hervé Langlais qui participe à une nouvelle identité visuelle. Matières d’exception, lignes sculpturales, jeux de perception… Focus sur une nouvelle collection sophistiquée et haut-de-gamme.

La console Gaia et les guéridons Satellite se parent de marbre, de laiton poli et de bois brûlé, matière profondes et tactiles. Le designer dévoile ici son vocabulaire graphique et technique.

Le cabinet Plumage réalisé à partir d’ébène royale, bois rare et esthétique, est remarquable. Il semble avoir été travaillé tel un dessin à l’encre de chine, à la fois graphique et animal.

La table basse Constellation en marbre et laiton vient abriter en son sein une série de vases et un seau à champagne, allusion directe aux meubles à secret qui remontent au XVIIème.

Le miroir Kaléidoscope aux inspiration Art Déco est constitué de dizaines de feuilles de métal précieux, donnant ainsi au reflet qu’il renvoie une patine intemporelle.

Découvrez également le travail d’un nouvel artiste dans la galerie, Éric Dormaël. Il propose des créations qui s’appuient sur le contraste entre matériaux forts et lumière. Sa Sculpture lumineuse est particulièrement envoûtante…

Galerie Negropontes

60 rue de Verneuil – 75007 Paris
www.negropontes-galerie.com
Texte : Victoei

Bang & Olufsen présente Cool Moderne Collection

La société d’appareils et de produits audiovisuels haut de gamme danoise, Bang & Olufsen, révèle sa nouvelle collection spécialement dessinée à l’occasion des 91 ans de la marque, la Cool Modern Collection, disponible dans l’ensemble des boutiques Bang & Olufsen depuis le mois de novembre 2016.

La gamme mettant à l’honneur les couleurs vives et le design épuré, ajoute des structures en aluminium de teinte laiton inspirée par la modernité technologique et l’élégance intemporelle du mouvement Art déco des années folles, ainsi que deux autres coloris évoquant l’éclat des pierres précieuses pour les caches d’enceinte : rubis pour Purple Heart et Saphir pour Parisian Night.

 

Pour plus d’informations : www.bang-olufsen.com/fr

Texte : Laura Jamal – Photos : D.R

Perzel, la lumineuse excellence à la française

Les plus grands décorateurs et collectionneurs du monde entier viennent chercher auprès de ce créateur-fabricant quelques-unes des plus belles pièces d’orfèvrerie des années 30 à nos jours. Attention, haute couture !

Si l’on ne devait ne donner qu’un seul exemple de l’exigence absolue portée à la mise en forme de la lumière dans les Ateliers Jean Perzel, on évoquerait juste la quinzaine de compagnons concevant à l’unité la pléiade de « trésors » figurant au catalogue de cette institution labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant. Chaque luminaire, du grand classique Art Déco aux pièces actuelles, nécessitant toujours deux mois de fabrication, respecte, depuis plus de trois générations, la tradition établie par le maître Jean Perzel. Autant de pièces uniques qui séduisirent en leur temps des amoureux du savoir-faire hors de ces « éclairagistes » de génie comme on aime à s’appeler ici… De Yves Saint Laurent à Le Corbusier en passant par Mallet-Stevens, inconditionnels de la première heure, tous s’accordaient à voir dans ces sources de lumière, un supplément d’âme unique au monde. Aujourd’hui c’est au tour des fervents Jacques Grange, Peter Marino, Barbara Lane ou Michael S. Smith de saluer ces pièces au luxe intemporel inégalé en mesure d’éclairer un décor sans jamais nuire à l’atmosphère tout en sublimant la profondeur de l’espace. Pour Olivier Raidt, l’actuel directeur, évoquer tous ces trésors c’est sussurer ceci : « Avant d’être d’être des oeuvres d’art, nos luminaires sont des objets fonctionnels dotés d’une grande puissance d’éclairage en mesure d’offrir un confort visuel sans jamais aveugler ! »

www.perzel.fr

Texte : Clément Sauvoy – Photos : D.R