Moncler, quand le design s’allie au parfum

Innovation, émotion, lifestyle sont les maîtres-mots qui caractérisent les premiers parfums au féminin et au masculin de la maison Moncler, réputée pour ses doudounes luxueuses.

Par Anne-Marie Cattelain-Le Dû

Remo Ruffini, président-directeur général de Moncler, rêvait d’offrir aux aficionados de sa marque des parfums s’inscrivant dans la ligne de ses collections sportswear. La mission a été confiée à Interparfums, entreprise française fondée par Philippe Bénacin et Jean Madar, appréciée pour son savoir-faire et sa vision pointue de la parfumerie. Après des mois de recherches, deux jus, conformes aux souhaits de Remo Ruffini, se sont inscrits dans l’univers montagne chic de Moncler. Leurs flacons, dessinés par le studio de création Moncler, pour certains rechargeables, donc écoresponsables, évoquent une flasque de montagnard.

Flacons en verre au design audacieux, argenté et rectiligne pour lui, transparent et légèrement incurvé pour elle.

Leur coque et leur capot aux godrons argentés rappellent le matelassage des doudounes, comme l’imaginait Remo Ruffini. Comble de la sophistication, un écran Led orne la face miroir dans sa version rechargeable ; il permet, via une application smartphone, de personnaliser les flacons, qui « proposent une nouvelle aventure, un nouvel esprit, incluant une autre façon de communiquer, interactive, qu’il s’agisse d’y inscrire un nom ou tout autre message », précise Philippe Bénacin, P-DG d’Interparfums.

Les jus relèvent tout autant le défi de la créativité. Si l’accord exclusif « Mountain Woods » développé par Givaudan, leader mondial des arômes et parfums, s’affirme dans les deux versions avec ses notes boisées de cèdre, chacune se distingue par des accords bien spécifiques, créés en exclusivité pour la marque.

Une marque exclusive, Moncler, deux fragrances uniques, quatre parfumeurs d’exception de Givaudan. Quentin Bisch, Christophe Raynaud, Nisrine Grillié et Antoine Maisondieu.

Pour évoquer la brillance, la minéralité, la fraîcheur et le côté poudré de la neige, Nisrine Grillié et Quentin Bisch, qui ont composé Moncler pour Femme, l’ont saturé de l’accord « Powdery Snow » riche en bergamote, jasmin sambac et héliotrope ; alors qu’Antoine Maisondieu et Christophe Raynaud, qui signent Moncler pour Homme, l’ont réchauffé d’un bois de cèdre intense à travers l’accord « Alpine Green ».

Les parfums Moncler sont résolument pionniers, assurément révolutionnaires, et sont en tous points fidèles à l’esprit de la marque de mode qui ne cesse d’innover et d’explorer de nouveaux territoires, notamment à travers ses collections Genius.

www.interparfums.fr

Inscription à notre NewsletterInscrivez-vous pour être informé en avant première et recevoir les offres exclusives !

La rédaction vous recommande

Dites-nous ce que vous en pensez