Pendant le confinement, Vincent Leroy a testé ses verres mobiles dans le ciel ensoleillé de Paris. C’est une incroyable revisite du mobile mais avec des lentilles de Fresnel: un moyen poétique de filtrer la réalité. Les toits parisiens semblent être vus à travers un rêve. Testé d’abord en atelier et ensuite en galerie, l’effet est spectaculaire. C’est l’ajout de l’effet du mobile et de la magie des verres. C’est un effet de terrain de jeu optique, une expérience incroyable. Les lentilles en liberté flottent au vent et créent une vision plus légère et rêveuse de notre environnement. Les lentilles de Fresnel ajoutent un effet optique captivant. Encore une fois, c’est le subtil mélange de poésie et de basse technologie qui nous détache ici du monde réel. Cela ressemble à un jeu intrigant, léger, fluide, presque volatil. Tout semble respirer: pas de début, pas de fin, juste un ruisseau.

Un effet étonnant dans le ciel ensoleillé de Paris par Vincent Leroy.

Test dans le ciel de Paris

Vue depuis la fenêtre Atelier du studio Vincent Leroy à Paris

Les toits de Paris ressemble à un rêve

Réflexion de la lumière

Vues de la galerie

Les lentilles décomposent la lumière en arc-en-ciel

Avec mouvement très lent

Reflets de lumière dans l’espace

Il test son mobile au Louvres

 

Design copyright Vincent Leroy

www.vincentleroy.com

 





Plus d'articles