Xenos, entre poésie et horreur, un hommage vibrant aux grands oubliés de la Première Guerre mondiale

Partager sur pinterest
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp

Akram Khan nous livre, pour son ultime performance sur scène, une tragédie humaine sublime et effrayante. Xenos – du grec « étranger » – révèle la beauté et l’horreur de la condition humaine, le rêve d’un soldat indien de l’époque coloniale sous le choc des obus, le traumatisme d’une guerre des tranchées, dont le corps mortifié devient un instrument de guerre.

Une réflexion sensible sur « Qu’est-ce qui nous rend humains ? » et le souvenir de ces hommes des colonies britanniques, oublié de l’Histoire de l’humanité, envoyés se battre de force pour le Royaume-Uni lors de la Première Guerre mondiale. Magnétique, le langage gestuel d’Akram oscille entre kathak classique et danse contemporaine. Il emplie la scène laissant son empreinte puissante dans cette tragédie qui se joue devant nous.

 

XENOS

Du 12 au 22 décembre 2019

Théâtre de la ville
La Villette
211 avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris

Tarifs : 12 à 32 €

www.theatredelaville-paris.com

 

Texte : Margaux Dalbavie – Images : ©JeanLouisFernandez

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest

La rédaction vous recommande

Dites-nous ce que vous en pensez