Le studio d’architecture israélien Pitsou Kedem vient de réaliser un pied-à-terre design et cossu au dernier étage d’un immeuble de style Bauhaus situé au nord de Tel Aviv où l’eau est à la fois source de plaisir et élément architectural.

Par Claire Bossu-Rousseau – Photos Amit Geron – Stylisme Eti Buskila

118---Archi--Tel-Aviv-Piscine-RACHEL_YANAI_04

Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, Tel Aviv, surnommée la ville blanche est considérée comme une place forte de l’architecture et du design grâce à son héritage Bauhaus. Plusieurs membres de cette école qui ont fui le nazisme, dont l’ancien directeur Hannes Meyer, se sont installés à Tel Aviv où ils ont dispensé leur enseignement. Véritable musée à ciel ouvert, c’est la ville qui concentre aujourd’hui le plus de bâtiments d’inspiration Bauhaus au monde.

Ce style facilement reconnaissable (con­fort, lignes pures, fonctionnalité, ouverture vers l’extérieur, faibles coûts de construction, etc.) a reçu en Israël une interprétation et une application propres adaptées au climat ainsi qu’au mode de vie chaleureux et dynamique du pays. Lentement, la ville s’est couverte de constructions aux fenêtres rectangulaires, aux toits plats et aux balcons souvent longs et étroits, un peu enfoncés dans le bâtiment pour protéger les intérieurs du soleil et de la chaleur, mais également ouverts au vent d’ouest, venant de la mer, pour rafraîchir la maison.

118---Archi--Tel-Aviv-Piscine-RACHEL_YANAI_05

L’appartement dispose de quatre chambres et trois salles de bains. Avec la cuisine, ces pièces sont un concentré de style dépouillé. La sobriété règne sur les meubles aux formes rationnelles carrées ou rectangulaires. La cuisine est signée Boffi. 

118---Archi--Tel-Aviv-Piscine-RACHEL_YANAI_06

Dans la salle de bains, le porte-serviette et les miroirs proviennent de chez B&B Italia. Dans la douche, le tabouret en palissandre « Butterfly stool » dessiné par Sori Yanagi est fabriqué par Vitra.

C’est dans l’un de ces immeubles, rue Antokolsky, que les architectes Pitsou Kedem et Ran Brodies assistés des designers Irena Goldberg et Nurit Ben Yosef ont rénové un somptueux penthouse de 680 m2. Fondé en 2002, le studio Pitsou Kedem Architects réunit une équipe de jeunes architectes qui y développent un style minimaliste basé sur des principes modernistes. Leurs réalisations mettent l’homme au centre des créations, utilisent des matériaux adéquats et s’efforcent de proposer des solutions non conventionnelles.

118---Archi--Tel-Aviv-Piscine-RACHEL_YANAI_03
Pitsou Kedem propose un langage architectural simple, basé sur les besoins quotidiens des habitants. La pièce à vivre réunit trois fonctions : cuisine, repas et détente. Et bénéficie d’une double exposition. Canapés « Twice » de Pierre Lissoni pour Living Divani , Bibliothèque « Flat C » d’Antonio Citterio pour B&B Italia, plafonnier en métal par Serge Mouille. Autour de la table de Lissoni (Porro), fauteuils « Achille » pour MDF Italia.

L’homme au centre de l’architecture

Pitsou Kedem se reconnaît bien volontiers très influencé par les travaux d’Albert Loos, défenseur du dépouillement intégral dans l’architecture, et par le modernisme des années 50. Il se dit particulièrement inspiré par le travail de Mies van der Rohe, sa vision des transparences comme celle des volumes. Il évite également de se reposer sur ses acquis :

Je suis toujours à la recherche d’idées nouvelles, à essayer de penser « en dehors de la boîte », à tout remettre en question. Je suis à la trace les nouveaux matériaux toujours plus légers et agréables à vivre et je m’efforce de créer un habitat constamment plus ouvert et flexible pouvant s’adapter aux besoins futurs des occupants.

Comme dans tous ses projets, l’eau a un rôle déterminant. A la fois esthétique et utilitaire, le bassin de nage structure l’espace tout en lui permettant de fusionner le solide (le bâti immuable) et le liquide (matière insaisissable et mouvante). Ce joli dialogue entre l’eau – rappel de la mer toute proche – et l’architecture, se fait l’écho de cette riche civilisation édifiée en bordure maritime, là même où il a été décidé de construire ce superbe refuge urbain conçu pour habiter, rêver et, sûrement, ressentir une certaine paix.

 Les espaces intérieurs aux grandes fenêtres coulissantes laissent pénétrer la brise du soir. La terrasse où l’avancée du toit joue les brise-soleil, s’ouvre sur un paysage urbain exaltant. Fauteuils « Sdraio » de Piero Lissoni pour Living Divani. Sur la terrasse, table de Grcic (Bd Barcelona) et chaises « Vegetal » des Bouroullec pour Vitra.

Comble du luxe, le penthouse est doté d’une piscine à débordement jouissant d’une vue magnifique. Les bords ont été traités de la manière la plus fine possible pour laisser les regards converger au loin.

 





Articles similaires