Alexandre Biaggi évoque un écho tribal à travers les parfums, ambiances et influences choisis pour son exposition qui se déroulera du 6 au 24 septembre prochain, dans sa galerie éponyme.

Pour ce faire, il choisit des objets aussi bien contemporains qu’artistiques, se mêlant parfaitement entre eux : la console Naus aux pieds en forme de pagaies de Patrice Dangel avec le fauteuil à bascule Yéti en chèvre du Tibet de Mario Scheichenbauer et le lampadaire Scramble de Mauro Fabbro. Egalement, les tapis de la collection Zoo de Sabine de Gunzburg, créés en exclusivité pour la Galerie seront présentés pour la toute première fois au public.

 

14, rue de Seine

75006 Paris

www.alexandrebiaggi.com

Texte : Laura Bourgeois – Photos : D.R

Articles similaires