Jeux et fun avec You and Me

Un studio et une marque de design basés à Barcelone collaborent sur une table de ping-pong moderne qui réinterprète un classique avec un design sobre, le transformant en un meuble merveilleux.

 

Le Studio de design Antoni Bureau Pallejà (APO) est connu pour ses pièces design qui se fanfaronnent d’un haut vocabulaire quand il s’agit de l’esthétique et de la fonctionnalité modernes. A.P.O apportent leur brin de magie avec la table de ping-pong You and Me qu’ils ont conçu exclusivement pour la marque espagnole RS Barcelona. Au lieu de fabriquer une table de ping-pong simple et banale, RS Barcelone ont décidé d’ajouter une valeur audacieuse à un favori classique qui vole souvent sous le radar.

RSBarcelona_YandM_white_C

Alors qu’il s’agit d’abord et avant tout une table de ping-pong, elle a aussi bien d’autres utilisations. Il suffit d’enlever le filet et de le ranger dans le tiroir déroulant et elle se transforme en une table de salle à manger moderne, un bureau ou table de conférence pour les amateurs de design qui apprécient un bon équilibre entre forme et fonction.

YandM_white_01

 

Cette ré-interprétation moderne de la table de ping-pong est fermement maintenue par un cadre solide en acier surmonté d’une surface de stratifié haute densité, et des jambes en bois iroko. Ses dimensions sont de 76x274x152 cm, juste la bonne taille pour le jardin, la salle à manger, ou le bureau. La table de ping-pong You and Me est disponible dans une version intérieure en blanc, et extérieure en noir.

YandM_white_04

FR, US & UK: € 2,795, ~$3,800, ~£2,286. +34 936 589 503; rs-barcelona.com

Images et vidéo par RS Barcelone

RSBarcelona_YandM_white_D

Didier le guéridon pratique

Sacha Cohen (Branex design) – Lignes courbes et abordables
Sacha-Cohen

Le fondateur et responsable du développement de Branex Design, Sacha Cohen n’est jamais à court d’inspiration et aime faire partager sa passion pour les pièces aux lignes revisitées. Après avoir initié la réédition du célèbre tabouret en polypropylène (évoquant un diabolo géant) et noué des collaborations avec des designers de talents (le « TamBack » d’Alexis Tricoire, la « Cover Stool » d’Alain Berteaux…), il nous régale avec ses nouveautés ludiques et atypiques : le pratique guéridon « Didier » qui permet d’accueillir sans contrainte des magazines ou bien la collection de lampadaires « BgoodD » qui revisite la classique lampe industrielle. (C.S)

www.branexdesign.com

L’architecte Marc Corbiau et le luxe de l’espace

Le-luxe-de-lespace-architecture-rd-115_m-corbiau-hamoir-38

Monumentale et minimaliste, imaginée par Marc Corbiau pour abriter des œuvres d’art, cette maison de Bruxelles est un immense refuge contemporain conçu pour apprivoiser la lumière.

Le-luxe-de-lespace-architecture-rd-115_m-corbiau-hamoirSoutenu par des colonnes, l’auvent de la terrasse est un des nombreux porte-à-faux qui caractérisent la maison.

Le-luxe-de-lespace-architecture-rd-115_m-corbiau-hamoir-10
Le nain rouge (White Snow Dwarf) de Paul McCarthy est l’épicentre du volume de réception. Dans le salon, canapé d’Antonio Citterio (B&B Italia), banc de George Nakashima, table basse d’Ado Chale en fonte d’aluminium, siège rouge d’Eero Saarinen (Knoll).

Dans la lignée des Victor Horta, Paul Hankar ou Henry Van de Velde, Marc Corbiau est depuis quatre décennies le spécialiste belge des grandes demeures d’avant-garde. Avec plus d’une centaine de chantiers à son actif dans son pays natal, et d’autres en Suisse, en Espagne, en Grèce, en Israël, il a l’habitude des clients fortunés et exigeants, ne détestant pas montrer leur statut social : « un peu à la manière des riches citoyens de l’Empire romain », sourit l’architecte, dont on connaît l’admiration pour le monde païen, qui dialoguait jadis avec les dieux et la nature.

« Une autre source d’inspiration me vient du minimalisme américain, né au début des années soixante-dix, poursuit le maître d’œuvre. L’ampleur et la générosité de ce mouvement, sa capacité d’amener le non-figuratif au-delà de la peinture abstraite européenne, m’ont toujours plu. J’aime mettre en valeur l’art contemporain, souvent de grand format, que je collectionne moi-même ». Ainsi, l’équilibre de l’Antiquité se mêle dans son travail à une géométrie très épurée, exaltant la beauté des volumes et des matériaux.

Telle est cette maison, une des dernières réalisations de Marc Corbiau, dans le quartier de l’Observatoire à Bruxelles, l’un des plus courus de la capitale belge, parsemé de résidences aux styles variés, au milieu d’une abondante végétation. « Côté rue, orienté à l’est, j’ai conçu, dit-il, un hall sur trois niveaux comme un véritable puits de lumière grâce aux baies vitrées des deux étages, le rez-de-chaussée étant fermé aux regards extérieurs par une façade en pierre de Meuse. L’après-midi, le soleil pénètre dans les pièces de réception, donnant sur le jardin planté d’un if géant ».

Le-luxe-de-lespace-architecture-rd-115_m-corbiau-hamoir-5Le vestibule d’entrée, qui s’ouvre par une porte pivotante métallique, est un puit de lumière sans fenêtres éclairé par les baies des étages supérieurs. A gauche, une grande toile de Ruby Sterling, « SP62 2009 » (galerie Xavier Hufkens, Bruxelles). A droite de la porte, « Blade Runner » de Marilyn Minter. Le sol est en pierre de lave.

Le-luxe-de-lespace-architecture-rd-115_m-corbiau-hamoirLe superbe enchevêtrement de luminaires des Bouroullec s’harmonise avec une oeuvre métallique rouge de Daniel Buren.

Signé par l’architecte d’intérieur Vincent Bruyninckx, le décor s’adapte parfaitement à l’esprit du lieu. Dans le salon, un canapé d’angle gris d’Antonio Citterio, des sièges rouges d’Eero Saarinen et une banquette « Craft Revival » de George Nakashima entourent une table basse d’Ado Chale, artiste belge des années 60-70 récemment redevenu très à la mode. Dans la salle à manger, un tableau de Gilbert & George surmonte une table faite d’un seul tronc d’arbre, près d’un mobilier en lattes de bois de Martin Eisler et Carlo Hauner. Au milieu, un nain rouge de Paul McCarthy marque le point central d’un cercle invisible où s’inscrivent les pièces de réception, vestibule, bibliothèque-télévision, salon et salle à manger.

Côté nord enfin, une vaste cuisine comble les vœux des propriétaires, très fins gourmets. Le premier étage abrite appartement privé, bureau, home-cinéma, bibliothèque et chambre d’amis. Le second est le domaine des enfants, disposant de deux chambres et de deux salles de bains. Un ascenseur à portes vitrées dessert tous ces niveaux, jusqu’au sous-sol avec piscine, fitness et hammam, lingerie-buanderie et garage pour cinq voitures. « Ainsi, malgré la superficie de la villa (près de mille mètres carrés), il est facile de s’y déplacer », conclut Marc Corbiau. Sens pratique, confort, transparence et lumière, telles sont les raisons de son succès auprès d’amateurs dont il a conquis la confiance et l’amitié.

Le-luxe-de-lespace-architecture-rd-115_m-corbiau-hamoirLavabo et baignoire en marbre blanc Bardiglio, robinetterie Vola, chaise africaine.

Le-luxe-de-lespace-architecture-rd-115_m-corbiau-hamoirLa tête du lit des propriétaires, en chêne teinté, sépare chambre et salle de bains. Lampes « Tolomeo » (Artemide), photo de Sugimoto.

Le-luxe-de-lespace-architecture-rd-115_m-corbiau-hamoirDans la salle à manger, tableau de Gilbert & George, table faite d’un tronc d’arbre et sièges blancs d’Eero Saarinen (Knoll). A droite, mobilier 1950 de Martin Eisler et Carlo Hauner (galerie Philippe Denys, Bruxelles), tableau d’Adam McEwen.

Le-luxe-de-lespace-architecture-rd-115_m-corbiau-hamoirLa maison domine une pelouse en pente douce, plantée d’un if géant. Sur la terrasse, transats en toile rouge des frères Giudici à Locarno (CH Design Furniture)et sièges « AA Butterfly », d’après l’original de 1938, dessiné par les Argentins Jorge Ferrari-Hardoy, Antonio Bonet et Juan Kurchan. Au rez-de-chaussée les pièces de réception, au premier étage le domaine des parents, et au second celui des enfants.

Texte par Philippe Seulliet – Photos Didier Delmas
Publié dans Résidences Décoration numéro 115

True Lights

Tout en originalité, esprit graphique et jeu de lignes, les lampes éclairent de manière incandescente le travail des designers ! Pour le plaisir des yeux et l’éclat magnétique d’une lumière au service de l’harmonie et des formes.

Par Monique Delanoue
[imagemap id= »847″]

Les plus belles Cuisines de 2013

MIXITÉ GRAPHIQUE

TOUT À LA FOIS ÉLÉGANTES ET FONCTIONNELLES, LES PLUS BELLES CUISINES 2013 ASSOCIENT ÉLECTROMÉNAGER HIGH-TECH ET ESPACE DE CONVIVIALITÉ EN AFFICHANT UN GOÛT CERTAIN POUR L’OUVERTURE. À COUP SÛR, THE PLACE TO BE! Par Eva Praquin

 les plus belles cuisines 2013 Linea allie à la perfection design et fonctionnalité sophistiquée. L’îlot, entièrement équipé, crée une cuisine raffinée aux façades disponibles en finitions satinées ou laquées pour pouvoir implanter aisément la cuisine dans le salon. Linea
Linea allie à la perfection design et fonctionnalité sophistiquée. L’îlot, entièrement équipé, crée une cuisine raffinée aux façades disponibles en finitions satinées ou laquées pour pouvoir implanter aisément la cuisine dans le salon.
Comprex
les plus belles cuisines 2013. Avec « Hi-Line 6 », Dada revisite le collection de Ferruccio Laviani, en proposant de nouveaux éléments modulaires. La cuisine, plus informelle malgré ses lignes rigoureuses, offre des structures plus spacieuses, sur-élevées du plan de travail aux modules de rangements. Dada opte pour de nouvelles portes en développant une finition exclusive en aluminium « butler finish » garantissant un produit qualitatif, prestigieux tout en étant respectueux de l’environnement.
Avec « Hi-Line 6 », Dada revisite le collection de Ferruccio Laviani, en proposant de nouveaux éléments modulaires. La cuisine, plus informelle malgré ses lignes rigoureuses, offredes structures plus spacieuses, sur-élevées du plan de travail aux modules de rangements. Dada opte pour de nouvelles portes en développant une finition exclusive en aluminium «butler finish» garantissant un produit qualitatif, prestigieux tout en étant respectueux de l’environnement.
Dada
les plus belles cuisines 2013 «M_26», véritable éloge de la légèreté, se présente sous forme d’un bloc unique, allongé et épuré à l’extrême. L’horizontalité de la conception, est adoucie par des coins de portes arrondis, et une finition en orme blanchi. Meson’s
«M_26», véritable éloge de la légèreté, se présente sous forme d’un bloc unique, allongé et épuré à l’extrême. L’horizontalité de la conception, est adoucie par des coins de portes arrondis, et une finition en orme blanchi.
Meson’s
les plus belles cuisines 2013. La collection «Luminance/Aster» dresse ses volumes dans un décor chaleureux où l’équilibre naît des contrastes entremonobloc bas et éléments hauts, bois et couleur mate. Perene propose une palette de plus de 1600 teintes. De quoi nourrir l’imagination, aiguiser l’appétit et orchestrer la conception de tous les rêves de cuisines ! Perene
La collection «Luminance/Aster» dresse ses volumes dans un décor chaleureux où l’équilibre naît des contrastes entre monobloc bas et éléments hauts, bois et couleur mate. Perene propose une palette de plus de 1600 teintes. De quoi nourrir l’imagination, aiguiser l’appétit et orchestrer la conception de tous les rêves de cuisines!
Perene
les plus belles cuisines 2013 Doimo « Aspen » se caractérise parun dessin équilibré, des lignes épurées rendues plus douces par les finitions utilisées et l’absence de poignées, remplacées par des gorges intégrées. Le stratifié vient compléter un large choix definitions en verre laqué et Corian déjà proposé pour les collections précédentes.
« Aspen » se caractérise par un dessin équilibré, des lignes épurées rendues plus douces par les finitions utilisées et l’absence de poignées, remplacées par des gorges intégrées. Le stratifié vient compléter un large choix definitions en verre laqué et Corian déjà proposé pour les collections précédentes.
Doimo
les plus belles cuisines 2013 cuisines Boffi Xila 2013
Nouvelle finition « Dark Alu » pour la cuisine « Xila ». Alternative au verre, l’aluminium est ici brossé ou traité dans une teinte très sombre, appliqué un support mélaminé sur deux côtés. Sans poignées, les portes s’équipent du système d’ouverture pression. A l’unité de base, s’ajoutent des unités murales à décliner dans différentes finitions dont le bois.
Boffi

[column size=one_third position=first ]

les plus belles cuisines 2013 Modo cuisines 2013
« +Modo » pensée par Jorge Pensi, met en scène de façon inédite des zones fonctionnelles ouvertes et des espaces de rangements cachés, coulis-sants sur des rails invisibles.
Poggenpohl

[/column][column size=one_third position=middle ]

les plus belles cuisines 2013. Avec la série « 200 », Gaggenau présente un nou-veau concept d’encastrement permettant de com-biner parfaitement tous les appareils de la gammeà fleur de meuble.
Avec la série « 200 », Gaggenau présente un nouveau concept d’encastrement permettant de combiner parfaitement tous les appareils de la gamme à fleur de meuble.
Gaggenau

[/column][column size=one_third position=last ]

les plus belles cuisines 2013. Conçue comme un élément décoratif, la hotte îlot à recyclage « Zen » devient l’élément central de lacuisine en diffusant tel un lustre, une lumièred’ambiance chaleureuse. Novy.
Conçue comme un élément décoratif, la hotte îlot à recyclage «Zen» devient l’élément central de la cuisine en diffusant tel un lustre, une lumière d’ambiance chaleureuse.
Novy

[/column]

les plus belles cuisines 2013 « Classic-FS Blocs » et colonnes de rangements s’imbriquent en définissant ainsi clairement espaces et fonctionnalités. Leicht.
« Classic-FS Blocs » et colonnes de rangements s’imbriquent en définissant ainsi clairement espaces et fonctionnalités.
Leicht
les plus belles cuisines 2013. Avec « Matrix Art », tout dernier programme de cuisine de la marque, les for -mes et les matériaux s’assemblent en toute liberté pour créer une architec-ture aux lignes pures. Nolte Küchen.
Avec « Matrix Art », tout dernier programme de cuisine de la marque, les formes et les matériaux s’assemblent en toute liberté pour créer une architecture aux lignes pures.
Nolte Küchen
les plus belles cuisines 2013 « Artemica Vitrum » combine haute technologie à une simplicité formelle. L’association de verre très épais recyclableà 100 %, renforce par ailleurs sa durabilité. Valcucine.
« Artemica Vitrum » combine haute technologie à une simplicité formelle. L’association de verre très épais recyclable à 100 %, renforce par ailleurs sa durabilité.
Valcucine
les plus belles cuisines 2013 Dekton plan de travail
Dekton®, surface innovante composée de matières premières inorganiques peut être destinée aux sols mais aussi aux plans de travail.
Cosentino
les plus belles cuisines 2013 L’électroménager intégré et les plinthes en miroir apportent unetouche de sophistication au modèle « Caramélisé », lui permettantde s’adapter à un espace ouvert sur le salon. Darty
L’électroménager intégré et les plinthes en miroir apportent une touche de sophistication au modèle « Caramélisé », lui permettant de s’adapter à un espace ouvert sur le salon.
Darty

[column size=one_half position=first ]

les plus belles cuisines 2013 Y5 Machine Espresso Illy
Fruit d’une longue recherche, la nouvelle machine à espresso «Y5», tout en aluminium et ABS, fonctionne avec les capsules «Iperespresso» Illy

[/column][column size=one_half position=last ]

les plus belles cuisines 2013. Toujours plus polyvalent, le nouveau « CookingChef Premium » assure pas moins de quinzefonctions et six cuissons… le secret.
Toujours plus polyvalent, le nouveau «CookingChef Premium» assure pas moins de quinze fonctions et six cuissons… le secret.
Kenwood

[/column]

les plus belles cuisines 2013. Avec la gamme « Armoniss 135 », Neff présente unconcept d’éclairage innovant soulignant la fonctionnalité,améliorant la visibilité, tout en restant esthétique. Neff.
Avec la gamme « Armoniss 135 », Neff présente unconcept d’éclairage innovant soulignant la fonctionnalité, améliorant la visibilité, tout en restant esthétique.
Neff

[alert type=white ]Vous avez aimé cet article? Vous avez aimé cet article? Recevez la sélection RESIDENCES DECORATION mensuelle directement dans votre boite mail.[/alert][mc4wp_form]

Design 100% Frenchie

La vague du design made in france… repli sur soi ou regain de confiance en soi ? phénomène éphémère ou tendance durable ? Quoi qu’il en soit, la production hexagonale retrouve des couleurs en misant sur la qualité, l’originalité et un réel savoir-faire. Par Eva Praquin – Photos Sylvain Thomas

Ci-dessus: Miroir « Augé » en acier inoxydable finition cuivre, de Samuel Accoceberry (950 €, Marcel by), guéridon « Waterline » en céramique tournée à la main, dessiné par Cédric Ragot (à partir de 400 €, Roche Bobois), « Règle du Temps », calendrier perpétuel et règle de mesure, de Sebastian Bergne pour l’Atelier d’Exercices (36 €, Le Bon Marché).

Vase « Maya » en  terre cuite d’Arik Levy  et carafe « Fresh », design Normal Studio (49 € et 69 €, Eno), carafe « Pipeline » en faïence rouge et émail transparent, une édition limitée à huit pièces signées et numérotées (480 €, Atelier Polyhèdre).
Vase « Maya » en terre cuite d’Aria Levy et carafe « Fresh », design Normal Studio (49 € et 69 €, Eno), carafe « Pipeline » en faïence rouge et émail transparent, une édition limitée à huit pièces signées et numérotées (480 €, Atelier Polyhèdre).

french-design-100-frenchie-3-114-18004

Porte-ustensiles « Zig Zag » en céramique et caoutchouc, de Paola Navone (49,90 €, Eno), flacon en verre « Objet 2822 » avec bouchon compte-goutte, design Gaëlle Gabillet et Stéphane Villard (55 €, Petite Friture), vaisselle « Rallye 24 » en porcelaine (110 € pièce, Hermès), assiette « Way » en grès émaillé, de Jars Céramistes (24 €, Caravane).

Jeunes pousses, grandes maisons et éditeurs confirmés défendent avec brio ce label de qualité.

french-design-100-frenchie-4-114-17986

Chaise « AA » en acier perforé, design Chantal Andriot (215 €, Persona Grata), guéridon « Baobab » en tilleul et hêtre laqué, d’Ionna Vautrin pour Moustache, carte vendue par set de 6, création Papier Tigre, lampe « Vulcain » en acier perforé laqué et base finition aluminium, une création Pool pour La Chance (690 €, 19 € le set et 340 €, Le Bon Marché), gants « Gigi » en crochet de cachemire et soie (340 €, Hermès).

french-design-100-frenchie-5-114-17949

Seau corbeille en métal laqué, de Périgot for Rossignol (75 €, Le Bon Marché), balayette en hêtre français et crin de cheval, une création d’Andrée Jardin (30 €, Persona Grata), boîte « Calabre » en céramique et liège, de Pierre Dubois et Aimé-Cécil (145 €, Roche Bobois), set de trois boîtes empilables « Les Ruches », en frêne teinté made in Jura, de Perrine Vigneron pour Y’a pas le Feu au Lac (120 €, Magasin M1), théière en liège et céramique « Nomu » par Lee West (75 €, Eno).

Les designers redoublent de créativité pour redonner ses lettres de noblesse au Made in France.

french-design-100-frenchie-6-114-17877

Bridge « Carene » en bois massif, dessiné par Stephan Lanez (1995 €, Marcel by), casier en métal laqué (339 €, Fleux), lampe à poser « Vapeur » en métal laqué et papier Tyvek, coloris exclusif pour Le Bon Marché, d’Inga Sempé pour Moustache (220 €, Le Bon Marché).

Siège du confort

Tissus aux couleurs flashy, cuirs travaillés dans un esprit couture, matières sophistiquées, matelassées ou surpiquées dotent vos canapés d’une forte personnalité. Qu il soit compact ou XXL, le canapé reste incontestablement la pièce maîtresse de votre salon !

Par Eva Praquin

 

[imagemap id= »695″]

Inspirations Automnales pour Cocooning

Pour oublier la fin des beaux jours, le design gagne en douceur. Des envies de cocooning que les créateurs traduisent en prônant un retour à l’essence même du confort.

Par Eva Praquin

 

[imagemap id= »322″]

[divider]LISTE SHOPPING INSPIRATIONS AUTOMNALES[/divider]

  1.  Chaise en chêne « Tria Wood 4 », de Catharina Lorenz et Steffen Kaz pour Colé, coussin Rouge du Rhin (380 € et 55 €, Le Bon Marché), lampe « Woody 03 » signée FX Balléry pour Goodbye Edison en bois de charme et acier (320 €, Magasin M1).
  2. Lampe « Bake me a Cake » en chêne et verre (375 €, Northern Lighting).
  3. Etagère « Randomito » en fibres de bois laquées, design Neuland pour MDF Italia (636 €, Etagere Randomito chez Made in Design.)
  4. Boîtes « Montebello » en noyer (270 €, Interior Suite).
  5. Coussin en lin imprimé « Sitia », une création Rouge du Rhin (73 €, Le Bon Marché).
  6. Canapé en cuir « Reception Couch » (8000 €, Jonas Fernando Pires).

Formes opulentes pour intérieurs cosy

Par Eva Praquin

 

 

[imagemap id= »353″]

[divider]LISTE SHOPPING COSY[/divider]

1. Coussin en lin « Venise », une création Rouge du Rhin (73 €, Le Bon Marché).
2. Table « Racines », plateau en verre trempé, piètement en frêne massif, design Pagnon & Pelhaître (3097 €, Ligne Roset).
3. Canapé « Yuva », structure en acier, assise en polyuréthane, piètement en aluminium, design Aksu et Suardi pour De Padova (à partir de 3436 €, Silvera).
4. Tapis en cuir tressé « Metropolitan », uniquement sur mesure (865 € le m2, Limited Edition).
5. Applique « Bellevue » réédition de 1929, design Arne Jacobsen (297 €, And Tradition chez Made in Design).
6. Boîtes de rangement empilables en laque (230 €, CFOC).

Le vert fait une rentrée remarquée

Par Eva Praquin

 

 

[imagemap id= »296″]

[divider]LISTE SHOPPING ACCENTS VERTS[/divider]

  1. Suspensions « Hercules » en cuivre et lycra, design François Mangeol (de 498 à 1155 €, ESE).
  2. Plaid vert jade « Houndstooth » (119 €, BoConcept).
  3. Bougie parfumée en collaboration avec John Derian (120 €, Astier de Villatte).
  4. Bureau « Homework », en bois et acier, de Niels Bendtsen pour Bensen (1184 €, Silvera Kléber).
  5. Coussin impression marbre en coton (67,50 €, Ferm Living chez Goodobject).
  6. Canapé « Layer », superposition de coussins d’assise recouverts de tissus Kvadrat, design Marco Sousa Santos (4840 €, Branca Lisboa).

Cuivre, Laiton et Marbre le grand retour

Par Eva Praquin

 

 

[imagemap id= »276″]

[divider]LISTE SHOPPING ACCENT CUIVRE, MARBRE, LAITON[/divider]

  1. Suspensions en métal laqué cuivre et laiton, design Sebastian Herkner (à partir de 1360 €, FR 66).
  2. Pots à crayons en laiton (de 36 à 42 €, Ferm Living chez Goodobject).
  3. Table composée d’un plateau en marbre de Carrare et d’un piètement en métal laqué, création Philipp Mainzer (4910 €, FR 66).
  4. Canapés modulaires « M.a.s.s.a.s », assise simple ou d’angle, design Patricia Urquiola (à partir de 6696 € Moroso chez Silvera).
  5. Plateau en marbre « Courtesy », design Pierre Gonalons (790 €, Ascète).
  6. Tabouret « Nerd » en frêne laqué, de David Geckeler pour Muuto (399 €, Goodobject).