Station C.I.E.L. : un module futuriste et écolo qui se fond dans le décor grâce à ses « miroirs »

De retour en France, après une dizaine d’années de travail dédié à la création d’objets et de mobilier en Amérique Latine,  l’architecte designer Arnaud SARTEUR a décidé de consacrer une année à imaginer, concevoir, construire leur « Maison du Futur ».

A la suite de diverses expériences de construction de maison à ossature bois traditionnelle, sa réflexion s’est portée principalement sur la simplification, la flexibilité et la qualité architecturale :

  • Réunir la construction en un seul atelier avec toutes les technologies modernes
  • Améliorer les conditions de travail des différents intervenants, pas d’aléas climatiques ni de surcoût au fil du chantier, une qualité de construction
  • Réduire au maximum les étapes et les délais
  • Privilégier la dimension éco-responsable, offrir le meilleur rendement énergétique avec une isolation thermo-acoustique bio-sourcée.
  • Minimiser les démarches administratives.

L’idée majeure est de répondre aux besoins de changement de leur manière de vivre, de concevoir différemment leur lieu de vie dans le futur : une prise de conscience pacifique et écologique, une tendance à l’épure, l’adaptabilité à la flexibilité géographique, tout en restant au plus proche de la nature.

La Station C.I.E.L. est un espace novateur, modulaire et multifonctionnel. C’est un projet d’habitat léger, un lieu unique à leur image pour Habiter, Accueillir ou Travailler 

Une proposition idéale dans la recherche d’un espace de vie fonctionnel au design élégant. Sa fabrication 100 % avec des artisans Français, est produite avec des matériaux sélectionnés, en majorité recyclables et de qualité.  A l’inverse du mobilhome, de la caravane, de la tiny house où tous les espaces sont réduits, les choix personnels pour le « prototype » d’Arnaud Sarteur ont été de reporter tout le confort d’une architecture moderne dans « une cabane », tout en mettant l’accent sur la sensation d’espace par une belle hauteur sous plafond, de grandes ouvertures murales et zénithales, un décor minimaliste.

Il s’agissait aussi d’ajouter une allure futuriste par le choix d’un bardage « miroir ». Son revêtement réfléchissant l’intègre parfaitement à la nature environnante. Ils ont également fait en sorte que la construction soit sans impact sur le sol.

 » La Station C.I.E.L.   » est un module de base de 2.98 x 6.00 m  qui permet de composer des espaces connectables à l’infini, qui peuvent être aussi reliés par des terrasses et patios. Sa conception, les aménagements intérieurs sont personnalisés avec différentes options. Lorsque la station est achevée, elle est acheminée par transport routier jusqu’au site souhaité.

Les dimensions sont pensées pour s’intégrer à la taille des véhicules et en favoriser le transport. Soulevé à l’aide de sangles, par sa base et sans aucun effort sur la structure bois. Elle ne nécessite pas de fondation, la structure repose sur des plots ou des pieds vissés préalablement installés à la hauteur choisie.

Selon le terrain d’implantation, l’espace Station C.I.E.L. peut être autonome en énergie ou relié aux équipements techniques existants. Les possibilités de configuration et d’usage sont adaptables à chaque besoin. Chaque module s’adaptera à chaque projet, chaque client, chaque terrain.

La Station C.I.E.L. est actuellement exposée et ouverte aux visites sur rdv, au Parc Foresta à Marseille.

https://www.yumpu.com/fr/document/read/63862924/station-ciel 

arsarteur@gmail.com

Sa voisine la tour Eiffel : un appartement au Trocadéro décoré par Stephanie Coutas

Collectionneurs d’art, grands voyageurs, au retour de leurs périples, les propriétaires de cet appartement de 220 m2 au Trocadéro, savourent non seulement la vue mais le cocon charmant créé par la décoratrice Stéphanie Coutas, de SC Edition.

Rue d’Eylau au Trocadéro, Katia et son mari, tous les deux globe-trotteurs et collectionneurs ont acquis un pied-à-terre de 220 m2 ultrachic et confié à Stéphanie Coutas, le soin de le personnaliser et de le décorer à leur image. Avec, un impératif pour Katia, fashion victim chic, de disposer d’un dressing de star et d’être entourée de douceur lorsqu’elle rentre d’un de ses nombreux voyages autour du globe.

Une belle complicité

« En fait, raconte Stéphanie Coutas, cet appartement est la concrétisation d’un coup de foudre professionnel. Très vite, j’ai compris que Katia et moi étions sur la même longueur d’ondes. Dès lors les idées ont jailli. J’avais envie de lui faire plaisir tout en mettant en valeur les œuvres que le couple collectionne dont de magnifiques céramiques de Wouter Hoste, entré récemment dans les collections du Musée des Arts Décoratifs. Quand Katia joyeuse, débordante de vie, est venue la première fois dans mon studio, elle m’a offert sa confiance. C’est important pour bien saisir un projet. Notre première conversation s’est concentrée sur la suite master qu’elle imaginait comme une boîte moulurée, gris foncé avec une texture veloutée ni tissu, ni papier peint, ni peinture.»

La décoratrice a dessiné pour répondre aux envies de Katia, le dressing, trait d’union entre la salle de bains et la chambre, comme une jolie boutique de l’avenue Montaigne mélangeant le verre tissé, les bois précieux, les miroirs et le laiton. « Stimulée par la confiance, l’enthousiasme communicatif de Katia, femme aussi généreuse que belle, j’ai pu aller au bout de mes idées. L’idéal pour une créatrice.

L’une des chambres se pare d’un fauteuil Eames, motif Mondrian, une pièce unique placée devant un miroir patiné sur-mesure par SC Edition. Table de chevet SC Edition, tapis JD Staron, rideaux en velours G.P. & J. Baker. Coffre bout de lit sur mesure en fausse fourrure Nobilis (SC Edition).
Dans le livingroom, sol sur-mesure SC Edition en marbre blanc Sivec & Fior di Bosco. Miroir cadre de Starck pour FIAM et Goldsmiths chairs de Thomas Vaughan pour Object Studio.
Dans la suite parentale, rideaux et coussins Ardecora by Zimmer Rohde, tapis en soie Ambadi enterprises Ltd, cabriolet Louis XV (Collinet) recouvert d’Orylag et couvre-lit G.P. & J. Baker.
Le fabuleux dressing sur-mesure, créé par SC Edition.

 

www.stephaniecoutas.com

Publié dans Résidences Décoration numéro 150

Texte : Anne-Marie Cattelain-Le-Dû  –  Photos : Francis Amiand

Nike présente sa seconde collection « Athlete in Progress » par Virgil Abloh

En ces temps de grèves, on ressort les baskets pour se rendre au boulot au pas de course ! Mais attention, toujours avec style ! Mêlant inspirations sportswear et couture, Nike lance « Athlete in Progress », acte 2… et on aime !

Ce nouvel objet de désir séduira à coup sûr les férus de mode et de sport. En collaboration avec Virgil Abloh, les nouvelles Nike célèbrent l’héritage de la marque en matière en matière d’athlétisme. Réinterprétée avec l’œil unique du célèbre designer, la gamme propose des produits dédiés exclusivement à la performance accompagnés de baskets post-run inspirées du design iconique des chaussures de performance chez Nike.

 Une nouvelle icône ?

 


NIKE

www.nike.com

Texte : Margaux Dalbavie – Images : DR

Les deux nouveaux pop-up Wilo & Grove, l’art de donner des idées déco !

Bientôt Noël… il est temps de compléter sa wish list ! On vous emmène chez Wilo & Grove et vous n’allez pas le regretter

 A l’occasion des fêtes de Noël, Wilo & Grove ouvre deux galeries éphémères pour notre plus grand bonheur : une aux Galeries Lafayette Maison (Paris-9) et l’autre rue Bachaumont (Paris-2). Ces deux espaces parisiens iconiques sont transformés en véritables appartements dont on aimerait bien les clés ! Comme toujours, le duo arty imagine des décors époustouflants, anticonformistes pour célébrer « l’art du quotidien », « l’art décomplexé », l’art d’investir nos intérieurs bien loin des galeries d’art traditionnelles.

Une sélection ambitieuse composée de sculptures, peintures, dessins, sérigraphies, gravures, photographies et objets design, à partir de 50 € ! De quoi trouver LE cadeau idéal !

 

WILO & GROVE

Galeries Lafayette Maison

Du 28 octobre au 1er décembre 2019

36 boulevard Haussmann 75009 Paris, 1er étage

Ouvert 7j/7 de 9h30 à 20h30 et le dimanche de 11h à 20h

 

Rue Bachaumont

Du 29 novembre au 23 décembre 2019

7 rue Bachaumont 75002 Paris

Ouvert 7j/7 de 11h à 20h et le dimanche de 11h à 19H

wilo-grove.com

Texte : Margaux Dalbavie – Images : DR

Dune, un banc de légèreté dans votre intérieur

Fortement inspiré des codes classiques du design scandinave des années 1950, le banc Dune se caractérise par son style élégant et léger. Une pièce imaginée par le duo allemand Hertel & Klarhoefer pour la marque Bolia.

« Ce banc s’appelle Dune, en raison de ses bords intérieurs délicatement incurvés. Ils évoquent des dunes de sable, qui produisent sur nous une certaine forme de fascination en raison de leur douce apparence », explique Sebastian Klarhoefer du duo Hertel & Klarhoefer.

 

Sa structure accueillante avec ses bords doucement incurvés, qui entourent leur utilisateur, procure un sentiment d’appui solide mais confortable. Les bancs Dune sont proposés en deux versions, rembourrée ou non.

Prix : à partir de 1.249 €

 

BOLIA

www.bolia.com

Après Milan, Swarovski dévoile à Paris son concept-store high-tech Crystal Studio

Le nouveau Crystal Studio de Swarovski a été inauguré à Paris, un concept-store innovant qui permettra aux clients de vivre une expérience immersive particulière entre shopping, technologie, design et style.

Un lieu d’innovation à mi-chemin entre salon de beauté et magasin de mode, enrichi de nouvelles technologies qui allient le plaisir du style à celui de la haute technologie.

Le concept inclut également le Sparkle Bar. Ce bar à bijoux offre une expérience immersive sans précédent. Composez des looks et découvrez les nouvelles collections virtuellement le tout dans une ambiance design, un peu esprit « studio », à la palette de couleurs chaudes et attrayantes.

 

SWAROVSKI

« Crystal Studio »

Centre commercial Westfield Carré Sénart, 3 allée du Préambule, 77566 Lieusaint

www.swarovski.com

Texte : Margaux Dalbavie –  Images : DR

La Gallery Jo Yana : l’art pour tous

Ce dimanche ouvrait à Marseille une galerie d’art pas comme les autres : la Gallery Jo Yana. Du nom de son créateur, le blogueur et photographe Jo Yana, la galerie a pour vocation de casser les codes du milieu pour diffuser l’art au plus grand nombre.

Pendant 12 ans Jo Yana a partagé ses découvertes sur son blog www.joyana.fr ; aujourd’hui il continue de nous transmettre son amour de l’art avec sa galerie pop-up store. Le concept ? Une galerie éphémère qui se déplace dans le temps et l’espace. Le voyage commence à Marseille puis se poursuivra en 2020 entre Paris, New York, Tokyo…

Dans cette galerie nouvelle génération les œuvres sont proposées à partir de 65 € en vente directe, et les œuvres de plus de 1 000 € sont mises aux enchères sur le site de vente en ligne ; même pour les pièces les plus prestigieuses ! Une façon de s’affranchir du système de vente traditionnel réservé à une certaine caste (preview VIP, vente des pièces les plus convoitées uniquement à un fichier clients défini par avance…)…

Une galerie d’un nouveau genre à ne pas manquer !

 

GALLERY JO YANA

Du 17 novembre 2019 au 1er décembre 2019 – 01/12/19

Les Docks Village Marseille

www.joyana.fr

 

Texte : Margaux Dalbavie – Image : DR

5 OCTOBRE, des bijoux-talismans délicats et intemporels

Sophie Pfeffer est, depuis l’enfance, fascinée par les bijoux, les gemmes et les accessoires. C’est en 2004 qu’elle réalise sa passion et créée sa marque 5 OCTOBRE, des bijoux sensibles, un peu magiques, qui lui ressemblent et nous font voyager dans son univers.

Cette ancienne avocate, photographe et collectionneuse d’inspirations, voit les bijoux comme un talisman, une pièce qui traverse le temps, un vecteur d’émotion et de partage. Elle porte une attention toute particulière au choix des pierres et à leur symbolique. Minimalistes, les pierres sont mises en valeur, débarrassées d’un excès de métal, pour les laisser en suspension et ne révéler que leur éclat. Une interprétation poétique et moderne de l’art tribal.

Dans son cabinet de curiosités, 31, rue de Seine à Paris, on déambule au milieu de ses créations délicates où les émeraudes se mêlent aux aigues-marines et aux rubis, entre les géodes brutes, torques en vermeil, bagues massives et graphiques pavées de diamants roses cut… On aime ces bijoux intemporels travaillés à la main dans les ateliers de la créatrice.

 

5 OCTOBRE

31, rue de Seine 75006 Paris

www.5octobre.com

15 chefs pas à leur place ! 

On pourrait ajouter : et quelle place…!

Raconter ce qu’il se passe quand 15 grands chefs ne sont pas dans leur restaurant et ce qu’ils cuisinent dans des circonstances inusuelles, c’est le livre nouveauté du moment en Italie.

Les deux auteurs, Alessandro Maria Ferreri et Marco Bonaldo  deux italiens géniaux, ont uni leur expérience, leurs deux univers, l’un lié à la planète fashion et l’autre à l’huile d’olive extra-vierge d’excellence,  et invité 15 grands chefs à se mesurer dans l’improvisation d’un menu informel.

Un livre en version italienne et anglaise qui a réuni de grands noms de la cuisine étoilée tels que Fabrice Vulin, Thomas & Mathias Sühring, Elio Sironi, Paolo Sari, Marcel Ravin, Gilles Perrin, Romain Meder, Alain Llorca, Daniel Humm, Luca Fantin, Edgard Bovier, Massimo Bottura, Jean-Philippe Blondet et encore Heinz Beck, pour cuisiner des recettes surprenantes et épater les amis durant des moments les plus inattendus.

Le résultat créatif, structuré et ultra coloré, s’est dévoilé à travers le regard de Laurence Delannoy Botta et Pierrick Verny, qui ont réalisé de superbes photos, pour une mise en scène inspirée.

C’est à vous de jouer maintenant, avec les recettes et pourquoi pas dans la même déco !

Texte : Karine Patricola – Image : DR

FabBRICK, du textile en brique !

FabBRICK, c’est l’histoire d’une jeune architecte qui porte l’esprit de son temps, soucieuse du monde qui l’entoure. Consciente des enjeux environnementaux, elle se spécialise en éco-conception. Du sujet de son mémoire jaillit le projet de FabBRICK. L’idée ? Des matériaux de construction innovants à partir de déchets recyclés. C’est alors à deux secteurs qu’elle décide de s’attaquer : celui de la construction, très énergivore, et celui du textile, un des plus polluants au monde.

Des briques faites à partir de textile recyclé, quand on sait que seulement 32,5 % d’entre eux sont collectés et traités, une idée simple et brillante ! Une fois assemblées, ces briques créent des cloisons très performantes en isolation acoustique et thermique.« Les déchets représentant une ressource conséquente, notamment en France, il m’a semblé intéressant d’y puiser certains d’entre eux pour créer un nouveau matériau. […] Le coton étant un très bon isolant, j’ai donc pensé au textile, car il s’agit en plus d’une industrie très polluante, il était donc intéressant de trouver encore un moyen de le recycler. » Fondatrice de FabBRICK

C’est en partenariat avec Gebetex, une entreprise de tri et valorisation textile, que FabBRICK récupère les vêtements trop abîmés pour être réutiliser. Une fois collectés, ils sont simplement broyés et mélanger à une colle écologique unique, le but étant de limiter au maximum le processus de transformation. La jeune entreprise a déjà été contactée par la marque Jules, tant pour la construction des cloisons que la création de mobilier, pour leurs nouvelles boutiques « 0 WASTE ».

Aujourd’hui, FabBRICK est une agence de design intérieur spécialisée dans l’économie circulaire et l’innovation, basée à Paris. Un nouvel élan dans le monde du design porté par une jeunesse créatrice !

 

FABBRICK

www.fab-brick.com

 

Texte : Margaux Dalbavie – Images : DR

Le Collectionneur Lunetier can’t take his eyes off of you !

Oser la lunette de créateur, c’est le défi que s’est lancé Anthony, depuis 2014, en concevant le Collectionneur Lunetier.

Le créateur et son savoir-faire sont mis en valeur grâce à des matériaux uniques tels que le bois de la marque Rezin, l’algue de Naoned et les plaques en acétate de Thierry Lasry. Ce concept unique réinvente l’accessoire de mode indispensable pour sublimer nos journées ensoleillées. « Le logo est en second chez nous … Nous vendons ce que nous aimons, c’est la politique de la maison », cette sensibilité se retrouve dans le soin et les conseils personnalisés de cette équipe. Le Collectionneur Lunetier, des amoureux de la lunetterie.

 

LE COLLECTIONNEUR LUNETIER

34 rue Madeleine Michelis

92200 Neuilly sur Seine

 

108 rue des Dames

75017 Paris

 

www.lecollectionneurlunetier.com

 

Texte : Marie Daunas – Image : DR

Maisons du Monde, les 3 tendances urbaines de cette saison !  

L’automne est de retour et la pluie aussi. On a troqué nos sandales pour les bottes en caoutchouc et la plage pour le bitume. Mais Résidences Décoration a une bonne nouvelle pour vous, le retour du mauvais temps c’est aussi une bonne excuse pour rester chez vous ! L’occasion de rafraîchir son intérieur grâce à nos idées déco.

On aime Maisons du Monde, cette enseigne française d’ameublement et décoration qui a toujours  le nez pour flairer les moods du moment. Cette année, c’est la ville qui est à l’honneur pour sa collection automne/hiver 2019. Car après tout, quoi de plus agréable que d’être chez soi pour rattraper notre retard sur les séries Netflix, loin du tumulte de la rue. Alors installez-vous confortablement, voici nos trois coups de cœur déco pour réchauffer vos intérieurs et vous faire voyager sans bouger de votre canapé !

 

Tendance n°1

Azuki : sérénité au pays du soleil levant

 

Petit détour par le Japon, pays qui excelle dans l’art de la sérénité. Alors Azuki, kézako ? Ça veut dire haricot rouge en japonais, couleur phare de cette première tendance Maisons du Monde. Un univers de douceur qui invite au voyage avec ses motifs floraux et géométriques inspirés des calligraphies poétiques. Les matières naturelles sont omniprésentes pour une touche de zen, synonyme de bien-être.

 

Tendance n°2

Boston : un loft pour les vrais hypster

Comme cette ville qui mixte building et briques anciennes, la tendance Boston oscille entre modernisme et charme vintage. Une déco contemporaine mêlant le bois, le métal, le cuir et le verre fumé pour une ambiance urbaine-chic avec du cachet ! Les couleurs apportent de la chaleur avec un dégradé de jaune et de brun.

 

Tendance n°3

Bruges : notre côté fleurs bleus

Romantiques et amoureux de l’élégance des maisons bourgeoises…une tendance champêtre aux accents flamands faite pour vous.  Les nuances de bleue et d’argent rappellent les ciels d’hiver et les lacs gelés pour des intérieurs emprunts de sérénité et de délicatesse. Doux rêveurs, venez-vous blottir dans les lainages et les fausses fourrures en ces périodes froides. Ici les codes classiques sont magnifiés pour une décoration chic mais sans chichi !

 

MAISON DU MONDE

https://www.maisonsdumonde.com

 

Texte : Margaux Dalbavie – Image : DR