Cher et tendre canapé…

Le canapé, pièce maitresse du salon, est le témoin de notre vie quotidienne. Confortable et design, le canapé est un nid de bonheur et de convivialité où il fait bon se blottir…

Cassina

Plus qu’un canapé, le modèle DRESS-UP ! est un projet « haute couture », au design raffiné et finitions soignées, conçu par le designer Rodolfo Dordoni. Des détails tels que la fermeture éclair partant de l’accoudoir à la base du canapé rappellent ceux d’une création de mode. Cassina

Ligne Roset« Un nouveau mode de vie ! » telle fut l’introduction du Vogue Amérique de 1968 pour présenter cet O.V.N.I. de Bernard Govin. Décomposée en plusieurs éléments, la composition ASMARA de Ligne Roset peut-être sans cesse ré-agencée grâce aux cinq modules distincts: convexe, concave, petit dossier, grand dossier, table demicirculaire.

 

PH Collection
Le canapé DUBAI de chez PH Collection et sa forme arrondie, s’invite de bonne grâce dans un salon contemporain. Placé devant un mur sombre, sa couleur n’en sera que plus éclatante. On a déjà envie de se lover sur cette surface molletonnée qui épouse à merveille la forme du corps. Structure en bois massif, garnissage fixe. Coussins extras non inclus.

Fritz HansenCe modèle au design singulier et à l’identité forte, est issu de la gamme PLENUM de chez Fritz Hansen. Le système de canapé à dossier haut conçu par Jaime Hayon, est adapté pour embrasser n’importe quel espace. En plus d’être flexible, il offre une expérience aussi esthétique que fonctionnelle (au choix de une à trois places).

Cinna

Imaginé par la jeune designer française Eléonore Nalet, le canapé d’intérieur/extérieur SERPENTINE de Cinna, arbore d’étranges formes rebondies et douillettes. Son dossier est composé de trois boudins matelassés qui serpentent dans la structure en aluminium laqué.

 

Publié dans Résidences Décoration 153

Texte : Charlotte Engel – Images : DR.

Moments Muy Mucho, un moment pour se connecter

Le télétravail est entré dans nos vies et perdurera pour beaucoup. Nos intérieurs se transforment en ambiances de plus en plus modulables et polyvalentes. Les produits à double usage, les solutions d’objets qu’on déplace et les accessoires facilitant l’ordre et l’efficacité seront des éléments clef pour s’adapter aussi vite que possible à cette nouvelle réalité, depuis chez soi.

La marque s’adapte à cette nouvelle réalité : muy mucho présente une collection de produits permettant d’être connecté à 100% à son travail, mais aussi de déconnecter de sa journée le soir. Pour créer cet espace de travail, l’enseigne propose des rangements de bureau, des grilles organizers, des solutions en matière d’éclairage, des meubles d’appoint, des mugs inspirants, des casques audio… Une collection qui mise une fois de plus sur les matériaux naturels, et sur des créations en harmonie avec l’esprit hygge et le style bohême qui a toujours caractérisé l’entreprise.

Que vous disposiez d’une table de bureau ou d’un espace propre pour télé-travailler ou que vous travailliez depuis votre cuisine, votre salle-à-manger ou même votre canapé, il faut essayer que cet espace devienne confortable et efficace pendant votre journée de travail. Éloignez-vous de la télévision et des zones de passage pour éviter distractions et autres interruptions.

Conseils de muy mucho pour un espace de télétravail plus efficace et confortable :

Efficacité et confort assurées ! Utilisez des paniers en jute pour classer vos documents et vos courriers, veillez à disposer d’un éclairage naturel ou à défaut d’une lumière artificielle similaire à la lumière du soleil avec une lampe articulée et un abat-jour réglable, et une chaise confortable.

Place à la créativité ! Combinez rangements ouverts et fermés avec des boîtes, des pots, des paniers pour avoir tout à portée de la main. Une table dégagée vous aidera à rester concentré et organisé. La petite touche en plus : Une boîte en fibres pour cacher tous les câbles.
Entourez-vous d’ondes positives ! Personnalisez votre espace de travail avec des photographies et des phrases inspirantes et motivantes. Pourquoi ne pas placer une grille organizer en forme de cœur au-dessus de votre bureau? De la couleur et une touche de vert avec une petite plante ?
N’oubliez pas les petits plaisirs. Posez sur votre table une jolie bouteille d’eau, votre petite cafetière et un mug inspirant, orné de vos motifs favoris.

Déconnectez ! Une fois votre journée de travail terminée, rangez chaque chose à sa place pour que l’espace soit dégagé et que vous puissiez déconnecter pour de bon.

À propos de muy mucho : Depuis 1997, l’enseigne barcelonaise muy mucho s’est spécialisée dans le secteur de la décoration pour la maison. Grâce à son modèle de franchise de magasins spécialisés, l’entreprise compte plus de 120 boutiques dans le monde : Espagne, France, Italie, Portugal, Andorre, Arménie, Mexique, Panama, Équateur, dont 45 boutiques en France. Son leitmotiv est de faire de la décoration un outil pour construire des lieux de vie confortables et invitant à partager des expériences.

Muy Mucho

www.muymucho.es

Une villa dans les hauteurs de Casablanca

L’agence d’architecture internationale AW², dirigée par Reda Amalou et Stéphanie Ledoux, signe un nouveau projet de villa dans les hauteurs de Casablanca.

De l’extérieur, cette villa située dans les hauteurs de Casablanca se présente comme un bloc austère : une porte noire, des ventelles verticales jouant le rôle des moucharabiehs. A l’intérieur commence le jeu de l’architecture. Se protéger de la chaleur, de la lumière trop vive, des regards. Mais aussi, s’attacher une portion de terre, de ciel, de mer où il fasse meilleur. A l’intérieur, vivre projeté dans l’extérieur, dans la contemplation magnifiée de la ville. A l’extérieur, vivre comme dans un intérieur – sous le ciel certes, mais contenu, protégé. La villa Casablanca est une machine kinesthésique, une machine à regarder et à sentir, un arrangement entre le corps et l’espace. Mais elle est aussi un climat, une atmosphère.

La villa illustre le mantra Moderne qui est la continuité dedans / dehors. L’abstraction et la qualité des baies vitrées le permettent, de même que l’enchaînement des volumes, haut et bas, grand et petit, suspendu ou posé. Et aussi, le recours aux éléments – eau, ciel, végétal – et aux matières qui dessinent un usage, invitent à une posture.

Dans l’architecture moderne, blanche, se cristallisent des usages millénaires : un jardin caché, un patio agréablement frais, une résille qui révèle sans montrer, le clapotis d’une fontaine. Nous revendiquons une architecture qui s’arrête là où le regard s’arrête, qui englobe son environnement, mais aussi qui le recompose. La villa Casablanca, qui a en soi la valeur d’un manifeste, nous a permis de pousser assez loin cette idée, sur la base des fondamentaux modernes auxquels nous faisons révérence : le plan et la façade libres, les fenêtres en longueur, les pilotis, le toit terrasse.

AW2

AW² est une agence internationale d’architecture et de design, basée à Paris. Reda Amalou, diplômé de l’Université de East London, fonde l’agence en 1997. Stéphanie Ledoux, diplômée de l’Ecole Spéciale d’Architecture à Paris, le rejoint en 2000 et devient associée en 2003. Les deux associés mènent l’agence depuis et sont personnellement impliqués dans la conception architecturale de chaque projet.

Avec des projets dans 40 pays différents, l’agence s’est construite une expérience reconnue internationalement pour la conception de projets à forte valeur ajoutée. L’hôtellerie de luxe et les intérieurs hauts de gamme constituent aujourd’hui une part importante de son activité. Le travail de l’agence a été maintes fois primé avec notamment un MIPIM Best Hotel Award pour le Six Senses Condao, trois nominations au Grand Prix AFEX de l’Architecture Française à L’Export avec le Six Senses Condao au Vietnam, le Lycée Français d’Amman en Jordanie et Àni Private Resort & Art Academy au Sri Lanka.

AW² s’est construite au contact de cultures proches et lointaines. Les voyages, les projets loin de leurs bases, ont défini les contours de leur démarche architecturale et de ce qu’ils sont aujourd’hui. La base de cette démarche s’affirme d’abord dans une approche « ouverte » du projet qui se base sur les notions d’idée et de contexte. L’idée étant l’origine – leur vision – du projet et le contexte les éléments identifiés qui la nourrissent. Ainsi, ils articulent leur travail au travers de quatre étapes clés :

– l’intelligence du lieu, ou comprendre le site dans toutes ses caractéristiques les plus riches
– le contexte qui nourrit l’idée, ou savoir lire les éléments du contexte culturel, climatique, programmatique et économique
– les matières premières, ou utiliser les ressources les plus immédiates
– l’architecture comme réponse, ou dessiner des projets répondant à la fois à la problématique et au contexte

Cette démarche permet à l’agence d’aborder tous les sujets avec un point de vue ouvert qui favorise l’invention, tout en conservant la précision, la rigueur et la pertinence. L’écriture du projet se fait au fur et à mesure et n’est plus à l’origine du projet. Le projet commence toujours par un questionnement. Il s’agit donc de définir le contexte du projet et de déterminer ses ambitions. L’approche architecturale est sans a priori et elle n’a pas de cadre théorique strict. Néanmoins il existe un style AW² qui perdure de projet en projet et véhicule une certaine vision du monde, une certaine élégance.

www.aw2.com

Images : Magda Biernat.

Vue Sur la mer de Porto-Vecchio, entre ciel et terre, se tient la Villa Pavellone

L’agence d’architecture internationale AW², dirigée par Reda Amalou et Stéphanie Ledoux, signe un nouveau projet de villa en Corse, dans le fameux golfe de Porto-Vecchio.

La maison se trouve sur le lieu-dit de Pavellone, route de Palombaggia à Porto- Vecchio. Dans ce site rare, avec une vue sur la mer exceptionnelle, les protections patrimoniales du littoral nous ont orienté vers une réhabilitation subtile du bâti existant.

Cela a tout d’abord consisté à caractériser ses volumes : un soubassement minéral avec une enfilade de poteaux formant les coursives, sur lequel repose une maison aux lignes basses ouverte sur la mer via son deck en bois et sa piscine prise entre ciel et mer.

Un travail a été mené de front sur les façades afin de créer de nouvelles vues sur la célèbre baie et d’améliorer les perceptions existantes en agrandissant les ouvertures actuelles.

L’ensemble est lové dans des enrochements et une végétation locale qui achève de le fondre dans son paysage. L’expression brute des matériaux (la pierre, le bois) racontent l’histoire et amènent la vie là où elle doit être en Méditerrannée : dans une fluidité entre le dedans et le dehors, l’ombre et la lumière, le bâti et le végétal, l’air et l’eau.

A l’intérieur, on est encore dehors, avec la mer, le soleil et l’odeur du maquis. Ce sont les détails, c’est le design qui suggère les attitudes et les usages.

Ici, le salon, un peu plus loin, la salle à manger ou encore la cuisine. Tout procède en variations, en transitions, en nuances. Là, une courbe invite à s’asseoir. Ici, un écran filtre la lumière.

L’unité du sol en béton ciré, de la clarté des murs et des plafonds invite à ce voyage qui est celui de l’Architecture Moderne depuis ses débuts, dans la lumière éternelle de la Méditerranée. Le raffinement des ébénisteries, le travail sur le marbre en font aussi un voyage des sens, qui trouve son point d’orgue dans le cocon du spa au rez-de-jardin.

Le projet de rénovation a souhaité accentuer la relation entre intérieurs et extérieurs grâce à de grandes baies vitrées coulissantes donnant sur la terrasse.


L’ensemble des toitures en tuiles traditionnelles a été remplacé par des couvertures en bois type
Red Cedar afin de minimiser leur présence. Les façades ont été retravaillées, alternant bardage bois et reprise d’enduits. La terrasse a été entièrement rénovée avec la mise en place d’un nouveau platelage bois naturel du type Kebony.

L’AGENCE D’ARCHITECTURE AW2
AW² est une agence internationale d’architecture et de design, basée à Paris. Reda Amalou, diplômé de l’Université de East London, fonde l’agence en 1997. Stéphanie Ledoux, diplômée de l’Ecole Spéciale d’Architecture à Paris, le rejoint en 2000 et devient associée en 2003. Les deux associés mènent l’agence depuis et sont personnellement impliqués dans la conception architecturale de chaque projet.
Avec des projets dans 40 pays différents, l’agence s’est construite une expérience reconnue internationalement pour la conception de projets à forte valeur ajoutée. L’hôtellerie de luxe et les intérieurs hauts de gamme constituent aujourd’hui une part importante de son activité. Le travail de l’agence a été maintes fois primé avec notamment un MIPIM Best Hotel Award pour le Six Senses Condao, trois nominations au Grand Prix AFEX de l’Architecture Française à L’Export avec le Six Senses Condao au Vietnam, le Lycée Français d’Amman en Jordanie et Àni Private Resort & Art aAcademy au Sri Lanka.
AW² s’est construite au contact de cultures proches et lointaines. Les voyages, les projets loin de nos bases, ont défini les contours de notre démarche architecturale et de ce que nous sommes aujourd’hui. La base de cette démarche s’affirme d’abord dans une approche « ouverte » du projet qui se base sur les notions d’idée et de contexte. L’idée étant l’origine – notre vision – du projet et le contexte les éléments identifiés qui la nourrissent. Ainsi, nous articulons notre travail au travers de quatre étapes clés :
1. l’intelligence du lieu, ou comprendre le site dans toutes ses caractéristiques les plus riches
2. le contexte qui nourrit l’idée, ou savoir lire les éléments du contexte culturel, climatique, programmatique et économique
3. les matières premières, ou utiliser les ressources les plus immédiates
4. l’architecture comme réponse, ou dessiner des projets répondant à la fois à la problématique et au contexte
Cette démarche permet à l’agence d’aborder tous les sujets avec un point de vu ouvert qui favorise l’invention, tout en conservant la précision, la rigueur et la pertinence. L’écriture du projet se fait au fur et à mesure et n’est plus à l’origine du projet. Le projet commence toujours par un questionnement. Il s’agit donc de définir le contexte du projet et de déterminer ses ambitions. L’approche architecturale est sans a priori et elle n’a pas de cadre théorique strict. Néanmoins il existe un style AW² qui perdure de projet en projet et véhicule une certaine vision du monde, une certaine élégance.

www.aw2.com

Images : Mikael Bénard.

Casa Meco, une maison au volume quadrangulaire en open space

Le terrain de forme triangulaire situé au Portugal a une superficie totale de 13.850 m2 et est orienté Sud / Nord. Le chemin d’accès longe un mur blanc qui mène à l’entrée. En entrant, le bâtiment est surélevé. Exposé plein sud, un espace dans le jardin accueille une vaste piscine.

Le bâtiment fait un étage. Des terrasses extérieures ombragées découpent son empreinte quadrangulaire. C’est un volume composé d’une grande toiture qui abritent les espaces privés. Les parties communes de la maison sont donc ouvertes sur le paysage.

Le bâtiment a un plan centralisé, toutes les pièces sont connectées au salon central. L’entrée sur la façade nord s’articule directement avec cet espace, qui s’ouvre ensuite sur l’extérieur par de grandes baies vitrées orientées Est, Sud et Ouest.

Les chambres sont situés aux quatre coins de la superficie de 21 mètres carrés de la maison. En open space, chacun de ces clusters contient la zone d’entrée / dressing, une toilette et la chambre.

Entre elles, vers l’Est, le Sud et l’Ouest, trois terrasses émergent comme une transition entre le jardin et le grand espace de vie central. Vers le Nord, les espaces techniques de la maison : une buanderie, un vestiaire, un cellier et une buanderie.

La cuisine fait partie de la pièce à vivre et dispose d’un coin cuisine et d’un grand îlot de préparation.

La progression diagonale à travers la maison permet la découverte de différents niveaux d’intimité. De l’extérieur, on peut rentrer dans la chambre à travers la terrasse semi-privée.

De la chambre, l’espace se réduit dans le vestibule qui fait office de transition vers le grand espace de vie, qui s’ouvre sur le paysage.

Atelier Rua 

www.atelierrua.com

Images : Matheus Pereira.

A Hampstead, deux appartements duplex adjacents reconfigurés en un seul par XUL Architecture

Situés au troisième étage d’une conversion victorienne, ces deux appartements en duplex avaient un problème majeur à résoudre : améliorer la circulation dans toute la propriété.

XUL Architecture, basée au nord de Londres, a envisagé de nombreuses options pour cette propriété avant d’envisager de déplacer l’escalier vers le centre du bâtiment. Il y avait cependant un obstacle, comment s’assurer que l’escalier pouvait être positionné sous la cheminée avec des millimètres à perdre.

Ces deux appartements en duplex adjacents étaient auparavant convertis en un seul appartement, mais les deux escaliers sont restés. Avec cette rénovation, XUL a tenu à résoudre ce problème, en créant un plus grand espace au sol et en améliorant considérablement les déplacements dans la propriété.Les propriétaires, vivant à Bruxelles et déménageant à Londres, ont acheté la propriété et ont demandé à XUL de reconfigurer l’espace pour centraliser la circulation et n’avoir qu’un seul escalier.

L’ensemble du projet a été conçu et géré avec les clients vivant à l’étranger, une bonne communication a donc été la clé de son succès.

La belle paroi de douche Crittall sur mesure a renforcé l’intérieur industriel de cet appartement. La clé pour libérer le potentiel de cette propriété était l’installation d’un escalier qui fonctionnait avec le bâtiment.

La première section de l’escalier monte à un palier inférieur, tourne à droite sous la cheminée et à gauche dans un nouvel escalier montant à l’étage supérieur. Cette réduction intelligente de la hauteur du palier a permis à l’espace de passer sous la cheminée. Cette reconfiguration a également permis d’installer un vestibule plus grand et des toilettes invités.Les propriétaires ont été ravis du projet et ont contribué à la décoration intérieure avec des meubles et des éclairages assortis au décor.XUL
xularchitecture.co.uk
Situé dans le nord de Londres, XUL Architecture est un cabinet d’architecture à vocation commerciale et centré sur le client. Efficace et réactif, XUL a mis un accent particulier sur l’expérience client ainsi que sur la recherche de moyens ingénieux pour apporter de la lumière dans l’architecture. XUL pense que chaque client est spécial et a une histoire à raconter. Leur recherche approfondie est basée sur la recherche de moyens par lesquels nous pouvons apporter plus de lumière naturelle dans l’architecture, car cela a un impact positif sur la qualité spatiale, le bien-être, la productivité et la créativité.

xularchitecture.co.uk

Discrètement chic, brute et raffinée, Villa Corsica s’insère subtilement dans son environnement

Par ses choix radicaux et son implantation dans le paysage aride avec des effets de continuité entre dedans et dehors, la villa Corsica évoque l’architecture des Case Study Houses de Los Angeles dans les années 1960, les projets de Pierre Koenig, Charles et Ray Eames, ou Richard Neutra.

La modernité vient du travail de l’espace et des juxtapositions raffinées de matériaux bruts avec des matières plus précieuses. La subtilité des espaces est obtenue, comme souvent dans le vocabulaire AW2, par la juxtaposition des volumes simples de différentes hauteurs qui s’intersectent et s’assemblent pour créer des jardins, des patios, des cours qui ancrent la maison dans le paysage.

Le chic des matériaux, c’est d’opposer les murs en pierre rugueux et texturés au lisse du béton brut, d’utiliser un bac acier brillant pour le plafond ou un claustra en brique brut, de marier des tissus chamarrés à des palettes industrielles en bois.

Les espaces extérieurs sont la prolongation naturelle de l’esprit de la maison, rythmés qu’ils sont par les volumes simples des ombrières en acier galvanisé qui supportent des canisses.

La longue piscine est mise en scène par un mur de fond coloré et la confrontation des deux rives : d’un côté un alignement rythmé de pergolas qui créent des effets d’ombre, de l’autre un confortable salon extérieur.

A l’intérieur, l’originalité et le cachet de la maison viennent du contraste entre l’effet presque industriel d’un loft (béton brut, bac acier) au grand espace fluide, avec le raffinement des tissus, des meubles vintage ou des vasques sur mesure.

Discrètement chic, brute et raffinée, joyeuse, méridionale et californienne, moderne, la villa ne s’en insère pas moins parfaitement dans son environnement grâce à l’implantation de ses volumes dans la topographie existante, à la texture de la pierre et à son recours à la végétation aride.

AW2 

AW² est une agence internationale d’architecture et d’intérieurs, installée à Paris depuis 1997. Elle est menée par Reda Amalou et Stéphanie Ledoux, architectes associés. Les deux associés ont un rôle actif dans la société et sont personnellement impliqués dans la conception architecturale de tous les projets.

www.aw2.com

Images : Mikaël Benard.

Une maison familiale rénovée à Highgate jouant avec la circulation de la lumière et des espaces

XUL Architecture, basée au nord de Londres, a rénové cette maison familiale à Highgate et a totalement repensé les espaces pour permettre une meilleure circulation entre eux et faire entrer la lumière.

La clé a été d’ouvrir des vues depuis la porte d’entrée jusqu’au jardin, attirant la lumière sous les deux angles. Une signature à tous les projets XUL est de considérer les trois directions de lumière qui peuvent être utilisées dans le bâtiment : venant d’en haut, de l’arrière et de l’avant d’une propriété. XUL a ouvert le puits de lumière en plastique au-dessus de la cage d’escalier et l’a remplacé par une alternative en verre contemporaine qui inonde désormais l’espace de lumière.

XUL a passé de nombreuses heures à parler au propriétaire et a découvert son amour pour le cactus. Cette couleur et cette forme ont été apportées au design, ajoutant du caractère et une convivialité qui ont transformé la maison.

Le hall d’entrée comprend maintenant un banc à la place de la porte de la salle à manger pour permettre le rangement dans ce vestibule et une zone murale plus large dans la salle à manger. En ouvrant les murs de la cuisine et du salon dans la salle à manger, cette zone a été agrandie pour un autre usage.

Sebastian Sandler, directeur de XUL explique que «la maison était répartie sur trois étages et après de nombreuses discussions avec les propriétaires, nous avons décidé de déplacer la chambre principale au dernier étage et de créer une suite pour eux.

Cela a permis à l’étage du milieu de devenir des chambres pour les enfants et les invités. La suite principale comprend une chambre, une salle de bains et un dressing. L’accès à la salle de bain se fait par l’armoire, donc lorsque les portes sont fermées, cela ressemble à des portes d’armoire classiques.

Maia Lemlij, associée fondatrice de XUL décrit «la salle de bain principale est définitivement un point culminant dans cette maison, c’est à peu près un autre lieu de rencontre. Le bain prend un espace central sous la lucarne et le plafond incurvé. Il dispose d’une douche à vapeur en plus d’une douche standard.

Le revêtement de sol de la cuisine a été créé avec du béton poli qui a été poursuivi jusqu’au comptoir de la cuisine. Avec les armoires grises, cela a pris un aspect industriel qui a été réchauffé par l’utilisation intelligente de contreplaqué, de lampes et de pots en terre cuite et décoré de verdure partout. La pièce est éclairée de deux côtés et offre une vue sur la porte d’entrée.

XUL a été invité à créer un concept pour ce projet car les réalisateurs Sebastian Sandler et Maia Lemlij sont des amis proches des propriétaires. C’est un fil conducteur avec leurs projets car ils travaillent en étroite collaboration avec les propriétaires et construisent des amitiés encore plus profondes. «Tant que vous êtes honnête et que la communication est toujours ouverte, à qui pouvez-vous faire plus confiance que vos amis pour avoir votre intérêt à cœur? C’est agréable de pouvoir ensuite profiter de leurs maisons ensemble pour y passer du temps », explique Maia Lemlij.

La restauration des caractéristiques originales de la propriété faisait partie du mémoire des architectes. Du bois récupéré a été utilisé pour le revêtement de sol du salon rénové.

La salle de musique ou «chambre verte» comme l’appellent les propriétaires dispose de rangements intégrés qui étaient déjà présents dans la maison lors d’une précédente rénovation. Le propriétaire a fait appel aux services d’un consultant en tissu qui a choisi les tissus pour les chambres afin d’ajouter de la couleur et de la chaleur à cette maison vibrante. Le design intérieur a été conçu à l’origine par Philip Lihou de Inner Space London (innerspacelondon.com).

XUL Architecture

Situé dans le nord de Londres, XUL Architecture est un cabinet d’architecture. Ils mettent un accent particulier sur l’expérience du client ainsi que sur la recherche de moyens ingénieux pour apporter de la lumière dans l’architecture.
xularchitecture.co.uk

Une maison de vacances minimaliste à Portixol, Palma de Majorque

PMA Studio a le plaisir de révéler des photos de la maison de vacances minimaliste, située dans le charmant quartier de Portixol, à Palma de Majorque.

Le projet consiste en la rénovation complète d’une maison traditionnelle, située sur un terrain très étroit. Malgré la forme élancée de la propriété, les plans de la maison ont été réalisés de sorte que les intérieurs reçoivent beaucoup de lumière.

Ainsi ils profitent au maximum de la lumière naturelle, en plaçant le salon au bout de la parcelle, à côté du patio principal. Une grande porte vitrée coulissante permet aux occupants d’agrandir leur espace de vie à l’extérieur.

A l’avant de la propriété il y a une entrée généreuse, avec un coin salon et un espace de rangement. La porte d’entrée et une fenêtre donnant sur le patio inondent cette zone de lumière naturelle.

La chambre principale est située à côté de l’entrée, tandis que la chambre des enfants occupe la zone où le plan d’étage se rétrécit, avec une porte vitrée ouvrant sur le salon et une lucarne pour un meilleur éclairage.

Un double lavabo entièrement en pierre naturelle est situé dans le vestibule immédiatement à côté du salon, où la parcelle se développe.

Les deux salles de bains sont accessibles par cette zone, qui donne également accès à un escalier métallique conçu sur mesure, menant au toit.

Sur le toit, il y a une buanderie et une cuisine extérieure. Un banc en forme de L recouvert de calcaire local est construit sur un côté de la terrasse.

«Se déplaçant dans toute la maison, l’expansion et la contraction de l’espace définissent la distribution et les différents degrés d’intimité», déclare le directeur général du studio, Pablo Madrid.

« Comme les clients souhaitaient que la maison ait une esthétique intemporelle, des matériaux naturels et des couleurs claires ont été utilisés dans tout l’espace » explique-t-il.

La céramique, le sol en pierre calcaire et les poutres apparentes résonnent avec la tradition de Majorque, tandis que les cadres de fenêtres et les luminaires noirs ont été choisis pour relier la maison aux racines scandinaves des clients.

Les meubles nordiques minimalistes sont mélangés à une décoration locale en paille et en tissu naturel.

Le quartier de Portixol se développe autour d’un port de pêche historique de la ville de Palma. Au cours des dernières années, il est devenu l’un des quartiers les plus branchés et recherchés de Majorque.

PMA Studio

PMA Studio est une société d’architecture de premier plan basée à Palma de Majorque. Le bureau travaille actuellement sur une variété de projets résidentiels et commerciaux entre Majorque et Madrid.
PMA Studio a été fondé à Majorque par Pablo Madrid. Avant de créer son propre cabinet, il a acquis une expérience internationale au Royaume-Uni et au Vietnam et a obtenu la 1ère place au «BCN Thiniking Challenge II» et la 3ème place au concours «Plug In» de Pladur.

Architecte : Pablo Madrid.

www.pmastudio.com

Images : Pernilla Danielsson.

Un ancien garage à l’ouest de Londres reconverti en maison familiale sur mesure

De Rosee Sa a récemment achevé une maison sur le site d’une ancienne cour en bois entre des jardins en terrasse arrière et une rangée de 16 garages de l’ouest de Londres. Le client habitait en face du hangar de stockage existant et avait initialement acheté le site pour éviter qu’il ne soit surdéveloppé.

Voyant une opportunité possible, le client a décidé de développer lui-même le terrain, conformément aux règles d’urbanisme. Les restrictions d’urbanisme fixent une limite verticale à la hauteur de la propriété, stipulant que toute forme doit correspondre au contour de la remise à un étage existante. 

De Rosee Sa a proposé un nouveau sous-sol pour répondre au cahier des charges du client pour une maison de deux chambres.

Le rez-de-chaussée est divisé entre le salon, la cuisine et la chambre avec une salle de bains privative, la deuxième chambre est située au sous-sol avec sa propre cour extérieure et sa salle de bains.

Comme le site mesure 37 mètres de long, la conception comprend trois cours extérieures pour attirer la lumière dans la maison. Une série de portes en acier et en verre de style Crittall relient ces cours aux espaces intérieurs de la maison, offrant des vues sur toute la longueur de la maison. Par beau temps, la maison peut être ouverte, laissant entrer l’air et brouillant davantage la distinction entre l’extérieur et l’intérieur.

En général, les murs intérieurs des cours sont revêtus de lattes de cèdre rouge de l’Ouest en référence à son histoire en tant que parc de stockage de bois. Les lattes de cèdre continuent jusqu’aux surfaces intérieures pour former deux «volumes» revêtus de cèdre qui contiennent des espaces fonctionnels plus petits (WC, niche d’étude et buanderie). Le revêtement en cèdre a été choisi pour sa qualité de texture qui adoucit les intérieurs minimalistes et blancs.

Les clients ont vendu leur maison existante et vivent maintenant dans la Courtyard House.

Max de Rosee, directeur de De Rosee Sa Architects, a déclaré:

« Nous avons travaillé très dur dans les premières étapes pour convaincre les clients que le développement de cette maison était un risque à prendre. Nous devions transmettre son potentiel. Nous voulions mettre en contraste les murs et le plafond d’un blanc éclatant avec des matériaux solides, nous avons donc passé un temps considérable à examiner les détails des lattes de cèdre rouge de l’Ouest et des pavés de granit dans les surfaces de la cour. Les aspects les plus satisfaisants du projet sont la lumière supérieure qui se déverse dans les intérieurs et les longues vues à travers les cours. Une fois à l’intérieur, vous oubliez que cette maison est à Londres. Ces types d’opportunités sont rares; nous avons eu de la chance car les clients ont été très encourageants surtout lorsque les espaces ont commencé à émerger. Cela semble cliché mais je crois vraiment que le résultat est dû à une collaboration réussie entre les architectes et les clients. »

Budget : valeur du contrat 500 000 € + articles d’approvisionnement client

Superficie : 110 m2

De Rosee Sa

De Rosee Sa est un cabinet d’architecture et de design à North Kensington, Londres. Fondée par les directeurs Max de Rosee et Claire Sa en 2007, De Rosee Sa s’est bâtie une réputation de conception de projets élégants et bien détaillés dans les secteurs résidentiel, éducatif, commercial et communautaire. Avec un fort intérêt pour la matérialité et l’artisanat, la pratique est attirée par la création de projets de caractère qui interagissent avec les sens. Plutôt que d’avoir un style de scénographie, la pratique aborde chaque projet sur une base individuelle. Avec une équipe composée d’architectes, de designers et de personnel de soutien talentueux, leur processus de création est collaboratif et fortement influencé par les clients, les consultants et les entrepreneurs. Le cabinet croit en la valeur ajoutée pour ses clients en créant des espaces avec atmosphère et qualité.

deroseesa.com

Images : Alex James.

Apfelhotel, un hôtel historique revisité dans les paysages ruraux italiens

Au Tyrol du Sud, Saltaus, en Italie, la jeune nouvelle génération de propriétaires de l’Apfelhotel innove tout en restant fidèle à ses racines traditionnelles. Le design et l’architecture novateurs de noa* évoquent le charme vintage de cet hôtel historique tout en créant une oasis de sensations.La pomme, fruit originaire du Kazakhstan et importé au Tyrol du Sud par les Romains, est au cœur du paysage culturel de la région. Le Torgglerhof se trouve à l’embouchure de la vallée de Passeier, ses racines sont profondément ancrées dans la culture classique de la pomme. Au fil du temps, il est devenu un endroit pour les personnes souhaitant se connecter et s’imprégner des vues panoramiques. C’est ici que l’Apfelhotel (en anglais « Applehotel ») a été construit, et il est depuis devenu à la fois une destination de sortie et une escapade spéciale.

Une idée prend racine

En 2014, noa * a remporté un concours de design pour l’agrandissement de la structure existante de l’hôtel, qui a été mis en œuvre en plusieurs étapes. En 2016, le bâtiment principal avec le restaurant ainsi que l’ancienne grange ont été démantelés pour être reconvertis. Derrière la façade d’origine de la grange, sous les chambres, se trouve la production de l’Apfelhotel de diverses spécialités à partir de leurs pommes cultivées sur place ainsi que d’autres spécialités locales. L’Apfelsauna (en anglais « Applesauna ») est un espace de bien-être et de relaxation, qui a maintenant été agrandi. En 2020, 18 nouvelles suites ont été construites pour les clients et soigneusement conçues pour s’intégrer dans la structure paysagère de la ferme et de l’environnement rural. L’espace bien-être est conçu avec une architecture et une verdure qui ressemblent à un jardin luxuriant moderne. Une sorte de «cœur vert» qui, comme le sauna en forme de pomme, s’intègre harmonieusement et pleinement dans le paysage.

Le spa

Le centre de bien-être récemment ouvert – la nouvelle pièce maîtresse de l’hôtel – se fond dans une pente verte naturelle de sorte que le bâtiment est à peine visible. L’entrée du nouveau spa est une coque en béton semi-exposée incurvée qui s’insère dans le paysage et est conçue avec un magnifique portail en vieux bois. Ici, à l’interface entre la surface et le sous-sol, le mot immersion prend un sens qui lui est propre. Le côté sud de l’espace bien-être, quant à lui, s’ouvre sur une façade en verre et en acier qui disparaît sous une couverture de verdure sur le toit. La verrière en acier, sur laquelle grimperont les fleurs de jasmin parfumées, fait saillie vers le haut dans le ciel ouvert, rappelant les structures de maintien utilisées dans la culture moderne de la pomme. Une grande partie du Brunnenhaus, (en anglais « Water Well House »), comme le nouvel espace de bien-être est également appelé, est en grande partie cachée à la vue: toute la structure est recouverte d’une couche de terre et de plantes, pour se fondre naturellement dans le paysage.

Le spa dispose d’une fontaine centrale en pierre naturelle et d’une cheminée à foyer ouvert dans un salon spacieux, qui mène aux douches, aux vestiaires et aux salles de beauté et de massage.

La piscine intérieure-extérieure s’étend vers l’extérieur à travers la façade verte et est partiellement encadrée de roche de gneiss métamorphique de Lucerne.

L’espace bien-être

L’étage supérieur est un espace réservé aux adultes – il comprend un sauna, une salle de relaxation, un sauna finlandais et un bain à vapeur ainsi qu’une terrasse adjacente. Le bain à vapeur fait penser à une grotte. La salle de détente offre une vue spectaculaire sur la vallée à travers la verdure de son revêtement de façade.

Les suitesLes nouvelles suites de jardin ont été construites du côté est de l’hôtel : trois bâtiments indépendants avec un total de 18 chambres réparties sur trois étages. L’enveloppe extérieure des bâtiments est volontairement sombre dans une ode au caractère traditionnel d’une grange.Les suites du rez-de-chaussée se fondent dans la topographie. L’entrée et la salle de bain adjacente sont suivies d’un espace salon et chambre qui se connecte sur la terrasse avant. De luxueux hamacs confèrent une atmosphère détendue et champêtre. La nature et les caractéristiques de la région jouent un rôle important dans la décoration intérieure. Le bardage en bois, le fraisage et les fibres naturelles sont utilisés dans tout le décor intérieur. Les terrasses spacieuses sont séparées par un rideau en lin extérieur.

Au rez-de-chaussée et au premier étage, il y a quatre chambres d’hôtes spacieuses et deux suites extérieures, qui disposent d’un coin couchage séparé pour que les enfants puissent jouer et dormir. Dans les suites, les grandes fenêtres offrent une vue panoramique sur le paysage. Le grenier est utilisé pour accueillir une galerie de couchage. Un escalier intérieur mène des suites aux galeries, où les meubles en forme de marche offrent également un espace de rangement.

Le Restaurant

En contournant l’ancienne grange et l’impressionnant saule pleureur de 40 ans, on arrive au bâtiment principal de l’hôtel, le lieu où tout a commencé. Le restaurant de l’hôtel, qui a gagné en popularité ces dernières années auprès des clients venant de près ou de loin, s’est agrandi pour inclure des pavillons qui se déploient sur le jardin. Deux zones ont été créées : des auvents fermés et chauffés, suivis par des auvents ouverts autour d’une sorte de place. L’aluminium gris-brun des auvents est conçu pour s’harmoniser avec les carreaux de sol gris chaud tout en contrastant avec le plâtre et le bois du bâtiment principal.

L’agrandissement du restaurant s’articule autour de trois salles ou «cubes» de différentes hauteurs.

La décoration intérieure est basée sur le thème et l’ambiance d’un jardin d’hiver moderne: un plafond avec des plantes et des éclairages suspendus. L’espace ouvert est divisé par des placards de style ancien et des étagères au sol. Ces étagères sont un espace de présentation des produits artisanaux de l’hôtel et une bibliothèque remplie de littérature sur les arts culinaires. On y trouve aussi une fontaine d’eau de source naturelle. Dans une pièce séparée, un meuble spécialement conçu est utilisé pour des dégustations de vins ou de plats. Même les tables et les chaises dans les chambres lumineuses défient les stéréotypes habituels, avec un mélange vivant d’affichages ronds et anguleux.

L’ensemble du projet Apfelhotel reflète la nature et la passion de ses propriétaires familiaux, dont le but est que les gens se sentent vraiment chez eux, plutôt que comme un client de l’hôtel. Avec noa *, l’architecture a été créée avec un grand sens de l’intégrité envers ce lieu spécial, qui devient une unité avec la nature, se rattache à son histoire et conserve sa propre identité grâce à un design appliqué – où parfois, des aperçus de la pomme peuvent être vu dans la nature et le design environnants.

Noa* network of architecture

www.noa.network

Images : Alex Filz

La nouvelle création de luminaires « flexibles » par Catellani & Smith

CicloItalia se transforme à nouveau pour devenir l’inspiration d’une nouvelle collection qui prend le nom de CicloItalia Flex. La finition en laiton est reprise seulement dans les flexibles et le contour des lentilles en verre, mais est remplacée par une version plus contemporaine en ce qui concerne les phares – qui sont en noir ou en blanc et de forme plus allongée.

Collection Oggetti Senza Tempo

Ciclo Flex

CicloItalia se transforme à nouveau pour devenir l’inspiration d’une nouvelle collection qui prend le nom de CicloItalia Flex. La finition en laiton est reprise seulement dans les flexibles et le contour des lentilles en verre, mais est remplacée par une version plus contemporaine en ce qui concerne les phares- qui sont en noir ou en blanc et de forme plus allongée.

CicloItalia Flex C6

Le plafonnier C6 comprend six flex qui montent d’une base cylindrique, et se déroulent dans une « danse  » suspendue dans l’air.

CicloItalia Flex W1

La gamme W1 est conçue comme une lampe de chevet avec un flex pliable, un projecteur et un interrupteur marche / arrêt.

CicloItalia Flex F3

La version au sol F3 est composée de trois tiges dont trois flex qui commencent en laiton et se terminent en métal.

Vi

Avec sa structure à double tige, la nouvelle Vi. célèbre un modèle très significatif du parcours artistique de Catellani & Smith. Par rapport à la version précédente, Vi. acquiert les lignes fines et résolues avec deux tiges qui se ramifient vers le haut à partir de la base, remplaçant la finition nickelée du passé par une tonalité blanche ou noire pour une image plus contemporaine.

Vi. es composé de deux tiges allant vers le haut, et est disponible en Lampadaire (Vi F) et en versions d’appliques (Vi W), toutes deux caractérisées par un écran semi-cylindrique entièrement rotatif «indépendant», inséré au sommet des deux tiges et maintenu en place par des aimants.

Vi F

Vi W

Petits Bijoux

Petits Bijoux de Catellani & Smith est la représentation d’un « mouvement statique », l’effet d’une action qui semble imiter le geste de jeter une pierre dans un plan d’eau, en formant ainsi des ondes concentriques qui se propagent dans l’espace. Le concept de la sphère, le cercle comme métaphore de l’infini et de la perfection, sont des sujets chers et récurrents dans la production trentenaire de Catellani & Smith, et qui reviennent ici, dans cette nouvelle collection de lampes suspendues, aussi simples dans leur forme qu’extraordinaires dans leur exécution.

Alchimie T

L’antithèse entre la lumière et l’obscurité, entre le Soleil et la Lune, est éternelle, comme faisant partie du flux même de l’existence. Il y a de nombreuses significations allégoriques attribuées à la relation nécessaire entre ces deux éléments, qui existent comme conséquence l’un de l’autre et vice versa. La nouvelle lampe Alchemie T conçue par Giulia Archimede pour Catellani & Smith devient ainsi un champ d’investigation de cette dimension contraire mais depuis toujours et pour toujours liée. Alchemie T est une sculpture précieuse, composée de deux disques: l’un en albâtre, illuminé par des sources LED et fixe,  l’autre est en laiton, et grâce à un geste léger de la main glisse sur une base-rail en pierre de Médée. L’interaction entre la lumière et l’ombre atteint son apogée au moment où les deux disques se superposent, en donnant presque lieu à une éclipse.

Disco LED

DiscO réinterprète le «Disco» halogène historique en conservant son design original. Équipé d’une source de lumière LED de dernière génération, DiscO présente des fonctionnalités innovantes et technologiquement avancées et un nouveau disque de forme ovale.

Catellani & Smith, né en 1989, reflète la personnalité artistique de son fondateur Enzo Catellani, et développe depuis de trente ans un travail en constante évolution, à mi-chemin entre l’art et l’artisanat. Les créations lumineuses d’Enzo Catellani sont des objets doués d’une âme, qui racontent l’importance et l’unicité d’un produit fabriqué «avec les mains».
Une approche caractéristique et personnelle du design, alliée aux recherches les plus avancées dans le domaine de la technologie, font de Catellani & Smith l’entreprise leader dans le secteur de l’éclairage. Catellani & Smith travaille en outre dans la production de réalisations spéciales pour des espaces privés et publics, tels que: musées, galeries d’art, festivals et événements, églises et théâtres.
La société a été fondée dans un ancien moulin restauré, à quelques kilomètres de Bergame.
Au fil des ans, deux départements de fabrication ont été ouverts le long de la rivière Serio et dans un bâtiment industriel, avec des grands espaces lumineux et des terrasses couvertes de jasmin.
En 2018, un nouveau siège opérationnel a été ouvert en proximité des ateliers de production dans un nouveau bâtiment, ou le design, l’éclairage et la nature sont bien harmonisés pour créer un environnement de travail agréable, conformément aux valeurs fondamentales de l’entreprise.

Catellani & Smith
www.catellanismith.com

Photos : Nava Rapacchietta