La maison de l’architecte Manuel Aires Mateus à Comporta au Portugal est en vente

Construite en 2015 par l’architecte portugais Manuel Aires Mateus, cette maison contemporaine déploie ses volumes graphiques et bruts au sommet d’une colline verdoyante, à deux pas de la presqu’île de Comporta. Sur un site exceptionnel de 7 hectares bordé de chênes lièges et de vignes, cet ensemble architectural se compose de quatre modules d’habitation disséminés à l’échelle du paysage, qui développent une surface totale de 207 m².

Le volume principal accueille un espace de vie commun, une cuisine et une chambre de maître avec salle de bain en marbre. La vie de la maison s’organise autour d’espaces aérés et lumineux, ouverts sur une grande terrasse délimitée par une paroi de béton ajourée. Les enfants et les invités disposent d’espaces privés dans les trois dépendances. Chacune d’entre elles abrite une suite avec chambre, salle de bain et patio couvert de canne naturelle, sur le modèle des cabanes de pêcheurs locales. Ce matériau léger laisse circuler l’air en préservant les espaces de vie des fortes chaleurs des journées d’été. Sous le volume principal, les fondations de la maison délimitent une grande cave. 300 m² de terrain sont constructibles. La propriété se situe sur la côte portugaise de l’Alentejo, à 10 minutes en voiture de la presqu’île de Comporta, réputée pour ses plages de sable blanc et son environnement préservé. Les villages traditionnels de Melides et Grandola, respectivement à 6 et 8 km, proposent commerces et commodités. Lisbonne et son aéroport international sont à 1h15 en voiture.

Une architecture remarquable

On retrouve la signature architecturale caractéristique d’Aires Mateus, avec ses volumes sobres semblables à des monolithes. L’architecte a pleinement tiré parti des variations topographiques du site. La distribution de la maison en plusieurs volumes habitables crée une variété d’espaces et de points de vue, ouverts ou repliés sur l’intime, mais toujours en relation étroite avec la nature et le panorama.

La simplicité géométrique du dessin et la rigueur du béton brut laissent toute sa place au paysage environnant, ici superbement mis en scène par l’architecture. De savants découpages et effets de vide composent des cadrages précis sur la nature et le ciel ; cette partition s’anime au fil de la journée, au rythme des jeux d’ombre et de lumière.

Les espaces intérieurs peints en blanc rappellent les codes vernaculaires de l’architecture méditerranéenne. Le parquet de chêne et les huisseries en bois blond adoucissent l’aspect brut de décoffrage du béton extérieur et créent une ambiance chaleureuse.Traité à l’anglaise, le parc alterne parterres de fleurs, allées de citronniers, orangers et amandiers, bosquets de pins et de chênes lièges. La piscine chauffée à débordement, dessinée par l’architecte, évoque la silhouette d’une hirondelle en référence à la faune locale.

La presqu’île de Comporta, un paradis préservé

Sur la côte de l’Alentejo, région historiquement rurale et aujourd’hui préservée des projets de promotion immobilière qui défigurent souvent les côtes de l’Europe du sud, le petit village de pêcheurs de Comporta est devenu une destination de rêve pour une poignée d’initiés.

Issus du monde de l’art, de la mode, du design ou du cinéma, ils sont nombreux à s’y être fait construire une résidence de villégiature et à venir s’y ressourcer. Restée sauvage et confidentielle, la côte offre une retraite calme, marquée par l’authenticité et la discrétion du mode de vie local.

Manuel Aires Mateus

Né en 1963 à Lisbonne et diplômé en 1986, Manuel Aires Mateus crée l’agence Aires Mateus & Associados avec son frère Francisco Aires Mateus et Gonçalo Byrne en 1988. Depuis plus de 30 ans, leur agence se distingue par sa pratique de l’architecture, de l’urbanisme et de la réhabilitation de monuments historiques. Leurs réalisations, largement publiées à l’échelle nationale et internationale, participent du débat architectural contemporain.

L’agence construit principalement au Portugal mais également en Belgique, en Suisse ou en Irlande. En France, elle signe en 2015 le Centre de Création contemporaine-Olivier Debré à Tours, qui présente lors de l’inauguration une exposition monographique sur l’agence. Aires Mateus y déploie une impressionnante collection de maquettes, donnant toute la mesure de leur production.

Leur approche expérimentale et sensible du projet architectural mise sur la recherche d’interactions et d’oppositions fécondes – misant sur le vide pour générer l’espace « en négatif ». Privilégiant une approche à la fois minimaliste et sculpturale, l’architecture d’Aires Mateus s’impose par l’homogénéité des matériaux de recouvrement et par l’effet « monolithe ». Elle s’affirme ainsi en toute légèreté, mais comme chargée d’une puissance spirituelle et émotionnelle.

Professeurs à l’Académie d’Architecture de Mendrisio depuis 2001 et de l’Université Autonome de Lisbonne depuis 1998, Manuel et Francisco Aires Mateus animent de nombreux séminaires de design et ont été invités à enseigner à l’étranger, notamment à l’École d’architecture d’Oslo en 2009 et à la Graduate School of Design de l’Université Harvard en 2002 et 2005.

A vendre sur Architecture de Collection

Manuel Aires Mateus Architecte

www.cccod.fr/artiste/agence-aires-mateus/

Comporta (Portugal)

207 m²
Parc : 7 hectares – piscine

4 chambres
5 salles de bain

2 300 000 €
Honoraires TTC inclus à la charge du vendeur

Images : Architecture de Collection.

Vue Sur la mer de Porto-Vecchio, entre ciel et terre, se tient la Villa Pavellone

L’agence d’architecture internationale AW², dirigée par Reda Amalou et Stéphanie Ledoux, signe un nouveau projet de villa en Corse, dans le fameux golfe de Porto-Vecchio.

La maison se trouve sur le lieu-dit de Pavellone, route de Palombaggia à Porto- Vecchio. Dans ce site rare, avec une vue sur la mer exceptionnelle, les protections patrimoniales du littoral nous ont orienté vers une réhabilitation subtile du bâti existant.

Cela a tout d’abord consisté à caractériser ses volumes : un soubassement minéral avec une enfilade de poteaux formant les coursives, sur lequel repose une maison aux lignes basses ouverte sur la mer via son deck en bois et sa piscine prise entre ciel et mer.

Un travail a été mené de front sur les façades afin de créer de nouvelles vues sur la célèbre baie et d’améliorer les perceptions existantes en agrandissant les ouvertures actuelles.

L’ensemble est lové dans des enrochements et une végétation locale qui achève de le fondre dans son paysage. L’expression brute des matériaux (la pierre, le bois) racontent l’histoire et amènent la vie là où elle doit être en Méditerrannée : dans une fluidité entre le dedans et le dehors, l’ombre et la lumière, le bâti et le végétal, l’air et l’eau.

A l’intérieur, on est encore dehors, avec la mer, le soleil et l’odeur du maquis. Ce sont les détails, c’est le design qui suggère les attitudes et les usages.

Ici, le salon, un peu plus loin, la salle à manger ou encore la cuisine. Tout procède en variations, en transitions, en nuances. Là, une courbe invite à s’asseoir. Ici, un écran filtre la lumière.

L’unité du sol en béton ciré, de la clarté des murs et des plafonds invite à ce voyage qui est celui de l’Architecture Moderne depuis ses débuts, dans la lumière éternelle de la Méditerranée. Le raffinement des ébénisteries, le travail sur le marbre en font aussi un voyage des sens, qui trouve son point d’orgue dans le cocon du spa au rez-de-jardin.

Le projet de rénovation a souhaité accentuer la relation entre intérieurs et extérieurs grâce à de grandes baies vitrées coulissantes donnant sur la terrasse.


L’ensemble des toitures en tuiles traditionnelles a été remplacé par des couvertures en bois type
Red Cedar afin de minimiser leur présence. Les façades ont été retravaillées, alternant bardage bois et reprise d’enduits. La terrasse a été entièrement rénovée avec la mise en place d’un nouveau platelage bois naturel du type Kebony.

L’AGENCE D’ARCHITECTURE AW2
AW² est une agence internationale d’architecture et de design, basée à Paris. Reda Amalou, diplômé de l’Université de East London, fonde l’agence en 1997. Stéphanie Ledoux, diplômée de l’Ecole Spéciale d’Architecture à Paris, le rejoint en 2000 et devient associée en 2003. Les deux associés mènent l’agence depuis et sont personnellement impliqués dans la conception architecturale de chaque projet.
Avec des projets dans 40 pays différents, l’agence s’est construite une expérience reconnue internationalement pour la conception de projets à forte valeur ajoutée. L’hôtellerie de luxe et les intérieurs hauts de gamme constituent aujourd’hui une part importante de son activité. Le travail de l’agence a été maintes fois primé avec notamment un MIPIM Best Hotel Award pour le Six Senses Condao, trois nominations au Grand Prix AFEX de l’Architecture Française à L’Export avec le Six Senses Condao au Vietnam, le Lycée Français d’Amman en Jordanie et Àni Private Resort & Art aAcademy au Sri Lanka.
AW² s’est construite au contact de cultures proches et lointaines. Les voyages, les projets loin de nos bases, ont défini les contours de notre démarche architecturale et de ce que nous sommes aujourd’hui. La base de cette démarche s’affirme d’abord dans une approche « ouverte » du projet qui se base sur les notions d’idée et de contexte. L’idée étant l’origine – notre vision – du projet et le contexte les éléments identifiés qui la nourrissent. Ainsi, nous articulons notre travail au travers de quatre étapes clés :
1. l’intelligence du lieu, ou comprendre le site dans toutes ses caractéristiques les plus riches
2. le contexte qui nourrit l’idée, ou savoir lire les éléments du contexte culturel, climatique, programmatique et économique
3. les matières premières, ou utiliser les ressources les plus immédiates
4. l’architecture comme réponse, ou dessiner des projets répondant à la fois à la problématique et au contexte
Cette démarche permet à l’agence d’aborder tous les sujets avec un point de vu ouvert qui favorise l’invention, tout en conservant la précision, la rigueur et la pertinence. L’écriture du projet se fait au fur et à mesure et n’est plus à l’origine du projet. Le projet commence toujours par un questionnement. Il s’agit donc de définir le contexte du projet et de déterminer ses ambitions. L’approche architecturale est sans a priori et elle n’a pas de cadre théorique strict. Néanmoins il existe un style AW² qui perdure de projet en projet et véhicule une certaine vision du monde, une certaine élégance.

www.aw2.com

Images : Mikael Bénard.

La maison Bordeaux-Le Pecq de Claude Parent est en vente

Réalisée par l’architecte Claude Parent entre 1963 et 1965, cette maison est un témoignage marquant de l’architecture moderniste. Ses toitures obliques en font un édifice remarquable du 20e siècle doté d’une forte valeur architecturale et patrimoniale.

Située à Bois-le-Roy, en lisière de la forêt de Croth, elle profite d’un environnement naturel préservé aux abords de la vallée de l’Eure. La maison se trouve à 90 km de Paris (1h en voiture de Porte Maillot).

Au coeur d’un parc vallonné de 3,5 hectares, elle profite d’un panorama dégagé sur la campagne environnante. Le jardin arboré abrite un court de tennis. Cette maison de plain-pied s’étend sur une surface de 400 m².

Elle offre un majestueux espace de réception de 150 m² ouvert sur une terrasse, avec un premier volume correspondant à l’ancien atelier, une salle à manger et un salon avec cheminée.

Le tout est surmonté par une mezzanine accueillant un bureau-bibliothèque. Le reste de la maison abrite une suite parentale avec salle de bain et dressing, trois chambres, deux salles de bain, une cuisine, un office et une réserve. Une dépendance de 35 m², un garage double et un sous-sol aménagé complètent l’ensemble.

Commande photographique de l’agence Architecture de Collection à l’artiste photographe Laurent Kronental, 2019 © Laurent Kronental – Courtesy Architecture de Collection.

CLAUDE PARENT

L’architecte Claude Parent (1923-2016) est une des grandes figures de l’architecture contemporaine. Professeur à l’Ecole spéciale d’architecture de Paris aux côtés de Paul Virilo, il a été Grand prix national de l’architecture en 1979, président de l’Académie d’architecture, puis membre de l’Académie des beaux-arts en 2005. Après avoir travaillé comme dessinateur de mode, affichiste, publicitaire, Claude Parent ouvre son agence d’architecte en 1952. Sous l’impulsion d’André Bloc, il rejoint le groupe Espace, qui réunit l’élite artistique de l’époque, et intègre le comité de rédaction de la revue L’Architecture d’Aujourd’hui. C’est à cette époque qu’il construit la villa André Bloc au Cap d’Antibes (1961) et la Maison de l’Iran (1961-1970) à la Cité Universitaire. En 1963, il fonde avec Paul Virilo le groupe et la revue Architecture principe. Ensemble, ils réalisent l’église Sainte-Bernadette (1963-1966) à Nevers et énoncent la théorie de la Fonction Oblique. Ils travaillent à un véritable renouveau du vocabulaire architectural et développent des projets utopiques de villes régies par ce principe. Architecte théoricien, Claude Parent affirme à travers ses constructions et ses écrits une grande liberté formelle. Nombre de ses oeuvres sont de véritables performances architecturales, mêlant esthétique nouvelle et innovations techniques. De nombreux architectes se forment dans son atelier, notamment Jean Nouvel, et de grandes figures de l’architecture contemporaine internationale s’inspireront de son oeuvre, à l’image de Rem Koolhaas, Daniel Libeskind ou Bernard Tschumi. Reconnu pour son travail avant-gardiste, la section française de la Biennale de Venise lui a rendu hommage en 1996, le FRAC d’Orléans lui a consacré une première rétrospective en 1999 et une grande exposition sur son oeuvre construite et son oeuvre graphique (dont la scénographie était signée Jean Nouvel) était organisée par la Cité de l’Architecture et du Patrimoine en 2009.

Maison Bordeauc-Lepecq
Claude Parent-Architecture
Bois-le-Roy (27)

435 m²
Parc : 3,5 hectares

5 chambres
3 salles de bain

1 250 000 €

La maison Bordeaux-Le Pecq de Claude Parent est mise à la vente par l’agence Architecture de Collection.

 

[button color= »white » size= »normal » alignment= »center » rel= »follow » openin= »newwindow » url= »https://www.architecturedecollection.fr/product/maison-bordeaux-le-pecq-claude-parent/ »]Plus d’information[/button]

 

Casa Meco, une maison au volume quadrangulaire en open space

Le terrain de forme triangulaire situé au Portugal a une superficie totale de 13.850 m2 et est orienté Sud / Nord. Le chemin d’accès longe un mur blanc qui mène à l’entrée. En entrant, le bâtiment est surélevé. Exposé plein sud, un espace dans le jardin accueille une vaste piscine.

Le bâtiment fait un étage. Des terrasses extérieures ombragées découpent son empreinte quadrangulaire. C’est un volume composé d’une grande toiture qui abritent les espaces privés. Les parties communes de la maison sont donc ouvertes sur le paysage.

Le bâtiment a un plan centralisé, toutes les pièces sont connectées au salon central. L’entrée sur la façade nord s’articule directement avec cet espace, qui s’ouvre ensuite sur l’extérieur par de grandes baies vitrées orientées Est, Sud et Ouest.

Les chambres sont situés aux quatre coins de la superficie de 21 mètres carrés de la maison. En open space, chacun de ces clusters contient la zone d’entrée / dressing, une toilette et la chambre.

Entre elles, vers l’Est, le Sud et l’Ouest, trois terrasses émergent comme une transition entre le jardin et le grand espace de vie central. Vers le Nord, les espaces techniques de la maison : une buanderie, un vestiaire, un cellier et une buanderie.

La cuisine fait partie de la pièce à vivre et dispose d’un coin cuisine et d’un grand îlot de préparation.

La progression diagonale à travers la maison permet la découverte de différents niveaux d’intimité. De l’extérieur, on peut rentrer dans la chambre à travers la terrasse semi-privée.

De la chambre, l’espace se réduit dans le vestibule qui fait office de transition vers le grand espace de vie, qui s’ouvre sur le paysage.

Atelier Rua 

www.atelierrua.com

Images : Matheus Pereira.

Une maison familiale rénovée à Highgate jouant avec la circulation de la lumière et des espaces

XUL Architecture, basée au nord de Londres, a rénové cette maison familiale à Highgate et a totalement repensé les espaces pour permettre une meilleure circulation entre eux et faire entrer la lumière.

La clé a été d’ouvrir des vues depuis la porte d’entrée jusqu’au jardin, attirant la lumière sous les deux angles. Une signature à tous les projets XUL est de considérer les trois directions de lumière qui peuvent être utilisées dans le bâtiment : venant d’en haut, de l’arrière et de l’avant d’une propriété. XUL a ouvert le puits de lumière en plastique au-dessus de la cage d’escalier et l’a remplacé par une alternative en verre contemporaine qui inonde désormais l’espace de lumière.

XUL a passé de nombreuses heures à parler au propriétaire et a découvert son amour pour le cactus. Cette couleur et cette forme ont été apportées au design, ajoutant du caractère et une convivialité qui ont transformé la maison.

Le hall d’entrée comprend maintenant un banc à la place de la porte de la salle à manger pour permettre le rangement dans ce vestibule et une zone murale plus large dans la salle à manger. En ouvrant les murs de la cuisine et du salon dans la salle à manger, cette zone a été agrandie pour un autre usage.

Sebastian Sandler, directeur de XUL explique que «la maison était répartie sur trois étages et après de nombreuses discussions avec les propriétaires, nous avons décidé de déplacer la chambre principale au dernier étage et de créer une suite pour eux.

Cela a permis à l’étage du milieu de devenir des chambres pour les enfants et les invités. La suite principale comprend une chambre, une salle de bains et un dressing. L’accès à la salle de bain se fait par l’armoire, donc lorsque les portes sont fermées, cela ressemble à des portes d’armoire classiques.

Maia Lemlij, associée fondatrice de XUL décrit «la salle de bain principale est définitivement un point culminant dans cette maison, c’est à peu près un autre lieu de rencontre. Le bain prend un espace central sous la lucarne et le plafond incurvé. Il dispose d’une douche à vapeur en plus d’une douche standard.

Le revêtement de sol de la cuisine a été créé avec du béton poli qui a été poursuivi jusqu’au comptoir de la cuisine. Avec les armoires grises, cela a pris un aspect industriel qui a été réchauffé par l’utilisation intelligente de contreplaqué, de lampes et de pots en terre cuite et décoré de verdure partout. La pièce est éclairée de deux côtés et offre une vue sur la porte d’entrée.

XUL a été invité à créer un concept pour ce projet car les réalisateurs Sebastian Sandler et Maia Lemlij sont des amis proches des propriétaires. C’est un fil conducteur avec leurs projets car ils travaillent en étroite collaboration avec les propriétaires et construisent des amitiés encore plus profondes. «Tant que vous êtes honnête et que la communication est toujours ouverte, à qui pouvez-vous faire plus confiance que vos amis pour avoir votre intérêt à cœur? C’est agréable de pouvoir ensuite profiter de leurs maisons ensemble pour y passer du temps », explique Maia Lemlij.

La restauration des caractéristiques originales de la propriété faisait partie du mémoire des architectes. Du bois récupéré a été utilisé pour le revêtement de sol du salon rénové.

La salle de musique ou «chambre verte» comme l’appellent les propriétaires dispose de rangements intégrés qui étaient déjà présents dans la maison lors d’une précédente rénovation. Le propriétaire a fait appel aux services d’un consultant en tissu qui a choisi les tissus pour les chambres afin d’ajouter de la couleur et de la chaleur à cette maison vibrante. Le design intérieur a été conçu à l’origine par Philip Lihou de Inner Space London (innerspacelondon.com).

XUL Architecture

Situé dans le nord de Londres, XUL Architecture est un cabinet d’architecture. Ils mettent un accent particulier sur l’expérience du client ainsi que sur la recherche de moyens ingénieux pour apporter de la lumière dans l’architecture.
xularchitecture.co.uk

Une maison de vacances minimaliste à Portixol, Palma de Majorque

PMA Studio a le plaisir de révéler des photos de la maison de vacances minimaliste, située dans le charmant quartier de Portixol, à Palma de Majorque.

Le projet consiste en la rénovation complète d’une maison traditionnelle, située sur un terrain très étroit. Malgré la forme élancée de la propriété, les plans de la maison ont été réalisés de sorte que les intérieurs reçoivent beaucoup de lumière.

Ainsi ils profitent au maximum de la lumière naturelle, en plaçant le salon au bout de la parcelle, à côté du patio principal. Une grande porte vitrée coulissante permet aux occupants d’agrandir leur espace de vie à l’extérieur.

A l’avant de la propriété il y a une entrée généreuse, avec un coin salon et un espace de rangement. La porte d’entrée et une fenêtre donnant sur le patio inondent cette zone de lumière naturelle.

La chambre principale est située à côté de l’entrée, tandis que la chambre des enfants occupe la zone où le plan d’étage se rétrécit, avec une porte vitrée ouvrant sur le salon et une lucarne pour un meilleur éclairage.

Un double lavabo entièrement en pierre naturelle est situé dans le vestibule immédiatement à côté du salon, où la parcelle se développe.

Les deux salles de bains sont accessibles par cette zone, qui donne également accès à un escalier métallique conçu sur mesure, menant au toit.

Sur le toit, il y a une buanderie et une cuisine extérieure. Un banc en forme de L recouvert de calcaire local est construit sur un côté de la terrasse.

«Se déplaçant dans toute la maison, l’expansion et la contraction de l’espace définissent la distribution et les différents degrés d’intimité», déclare le directeur général du studio, Pablo Madrid.

« Comme les clients souhaitaient que la maison ait une esthétique intemporelle, des matériaux naturels et des couleurs claires ont été utilisés dans tout l’espace » explique-t-il.

La céramique, le sol en pierre calcaire et les poutres apparentes résonnent avec la tradition de Majorque, tandis que les cadres de fenêtres et les luminaires noirs ont été choisis pour relier la maison aux racines scandinaves des clients.

Les meubles nordiques minimalistes sont mélangés à une décoration locale en paille et en tissu naturel.

Le quartier de Portixol se développe autour d’un port de pêche historique de la ville de Palma. Au cours des dernières années, il est devenu l’un des quartiers les plus branchés et recherchés de Majorque.

PMA Studio

PMA Studio est une société d’architecture de premier plan basée à Palma de Majorque. Le bureau travaille actuellement sur une variété de projets résidentiels et commerciaux entre Majorque et Madrid.
PMA Studio a été fondé à Majorque par Pablo Madrid. Avant de créer son propre cabinet, il a acquis une expérience internationale au Royaume-Uni et au Vietnam et a obtenu la 1ère place au «BCN Thiniking Challenge II» et la 3ème place au concours «Plug In» de Pladur.

Architecte : Pablo Madrid.

www.pmastudio.com

Images : Pernilla Danielsson.

Un ancien garage à l’ouest de Londres reconverti en maison familiale sur mesure

De Rosee Sa a récemment achevé une maison sur le site d’une ancienne cour en bois entre des jardins en terrasse arrière et une rangée de 16 garages de l’ouest de Londres. Le client habitait en face du hangar de stockage existant et avait initialement acheté le site pour éviter qu’il ne soit surdéveloppé.

Voyant une opportunité possible, le client a décidé de développer lui-même le terrain, conformément aux règles d’urbanisme. Les restrictions d’urbanisme fixent une limite verticale à la hauteur de la propriété, stipulant que toute forme doit correspondre au contour de la remise à un étage existante. 

De Rosee Sa a proposé un nouveau sous-sol pour répondre au cahier des charges du client pour une maison de deux chambres.

Le rez-de-chaussée est divisé entre le salon, la cuisine et la chambre avec une salle de bains privative, la deuxième chambre est située au sous-sol avec sa propre cour extérieure et sa salle de bains.

Comme le site mesure 37 mètres de long, la conception comprend trois cours extérieures pour attirer la lumière dans la maison. Une série de portes en acier et en verre de style Crittall relient ces cours aux espaces intérieurs de la maison, offrant des vues sur toute la longueur de la maison. Par beau temps, la maison peut être ouverte, laissant entrer l’air et brouillant davantage la distinction entre l’extérieur et l’intérieur.

En général, les murs intérieurs des cours sont revêtus de lattes de cèdre rouge de l’Ouest en référence à son histoire en tant que parc de stockage de bois. Les lattes de cèdre continuent jusqu’aux surfaces intérieures pour former deux «volumes» revêtus de cèdre qui contiennent des espaces fonctionnels plus petits (WC, niche d’étude et buanderie). Le revêtement en cèdre a été choisi pour sa qualité de texture qui adoucit les intérieurs minimalistes et blancs.

Les clients ont vendu leur maison existante et vivent maintenant dans la Courtyard House.

Max de Rosee, directeur de De Rosee Sa Architects, a déclaré:

« Nous avons travaillé très dur dans les premières étapes pour convaincre les clients que le développement de cette maison était un risque à prendre. Nous devions transmettre son potentiel. Nous voulions mettre en contraste les murs et le plafond d’un blanc éclatant avec des matériaux solides, nous avons donc passé un temps considérable à examiner les détails des lattes de cèdre rouge de l’Ouest et des pavés de granit dans les surfaces de la cour. Les aspects les plus satisfaisants du projet sont la lumière supérieure qui se déverse dans les intérieurs et les longues vues à travers les cours. Une fois à l’intérieur, vous oubliez que cette maison est à Londres. Ces types d’opportunités sont rares; nous avons eu de la chance car les clients ont été très encourageants surtout lorsque les espaces ont commencé à émerger. Cela semble cliché mais je crois vraiment que le résultat est dû à une collaboration réussie entre les architectes et les clients. »

Budget : valeur du contrat 500 000 € + articles d’approvisionnement client

Superficie : 110 m2

De Rosee Sa

De Rosee Sa est un cabinet d’architecture et de design à North Kensington, Londres. Fondée par les directeurs Max de Rosee et Claire Sa en 2007, De Rosee Sa s’est bâtie une réputation de conception de projets élégants et bien détaillés dans les secteurs résidentiel, éducatif, commercial et communautaire. Avec un fort intérêt pour la matérialité et l’artisanat, la pratique est attirée par la création de projets de caractère qui interagissent avec les sens. Plutôt que d’avoir un style de scénographie, la pratique aborde chaque projet sur une base individuelle. Avec une équipe composée d’architectes, de designers et de personnel de soutien talentueux, leur processus de création est collaboratif et fortement influencé par les clients, les consultants et les entrepreneurs. Le cabinet croit en la valeur ajoutée pour ses clients en créant des espaces avec atmosphère et qualité.

deroseesa.com

Images : Alex James.

Une maison de vacances intégrée à la nature environnante du Pays-Bas

En pleine nature au Vinkeveense plassen, les architectes d’intérieur i29 et Chris Collaris ont conçu une petite maison de vacances.

Avec une superficie de seulement 55 m2, cette maison luxueuse se situe au milieu des panoramas de la nature environnante.

Cette maison compacte est construite pour une famille de quatre personnes, comprenant un salon, une cuisine / salle à manger, un patio, trois chambres, une salle de bain et deux toilettes. La disposition s’articule de l’intérieur vers l’extérieur.

Situé sur une parcelle d’îlot allongée proche du lac, le bâtiment est positionné de sorte à être orienté vers l’eau environnante et le soleil. En divisant le volume en quatre parties, les vues panoramiques et la lumière solaire sont omniprésentes.

À l’extérieur, la diversité des tailles et le positionnement interconnecté créent une image sculpturale, différente sous tous les angles. Afin d’intensifier cette qualité sculpturale, toutes les façades ont un design minimal avec des extrémités de toit invisibles et des cadres de fenêtres détaillés derrière la façade en bois.

Tous les volumes ont de grandes fenêtres ou des portes coulissantes qui peuvent être ouvertes complètement pour fusionner l’intérieur avec l’extérieur.

A l’intérieur, les dimensions et les hauteurs de plafond des différents volumes articulent les espaces et fonctions séparés de la maison. De longues lignes de visibilité traversant le patio extérieur fournissent une connexion visuelle. En ouvrant de grandes portes coulissantes du patio, les volumes de la cuisine et du salon sont physiquement connectés.

Les meubles sur mesure et les armoires accentuent la vision graphique à l’intérieur. L’équipe de conception a utilisé des matériaux simples comme des panneaux en bois de chêne naturel – ou teinté en noir pour combiner avec la façade en pin brut – et un sol en béton poli. Chaque volume a sa propre identité. En liant les composants intérieurs à l’architecture et vice versa, le résultat se veut simple avec des matériaux peu coûteux et sans prétention, pour un résultat de haute qualité.

Chaque aspect de la conception tend à une expérience pure et unifiée pour laisser une forte impression. Ces architectes sont aux antipodes de « plus c’est gros, mieux c’est ». Avec des interventions simples mais intelligentes, ce projet est du plus haut niveau et en même temps économe en énergie, respectueux de l’environnement. En ce sens, c’est un exemple modèle de petite maison; intelligent, confortable mais sans concession sur la qualité à la fois dans la conception intérieure et architecturale : petit est beau.

i29 architectes d’intérieur

Jaspar Jansen et Jeroen Dellensen. Dans un monde de plus en plus virtuel, les intérieurs deviennent des identités. Des espaces aux identités fortes qui parlent haut et fort pour attirer, dynamiser et inspirer les gens.

www.i29.nl

Chris Collaris

www.chriscollaris.nl

En collaboration avec : Hagoort bouw B.V., Simon Sintenie, Vissers & Vissers B.V., De Zilverlinde & Frank Heiligers, Marcel Zaal

Images : Ewout Huibers

Canada : un chalet face au lac Archambault Saint-Donat-de-Montcalm, tel un dialogue avec la nature

Cette résidence secondaire est située à Saint-Donat dans les Laurentides. Elle s’implante sur un terrain boisé et escarpé en bordure du lac Archambault. Le terrain, de plus de 1 600 m2, possède une végétation dense qui apporte ombrage et fraîcheur en été.

Construit il y a plus de 40 ans par le père du présent entrepreneur, ce chalet familial nécessitait d’importantes transformations pour répondre adéquatement aux besoins des propriétaires actuels tout en le rendant plus confortable en été comme en hiver. Les clients avaient la volonté de conserver le cachet existant tout en créant des environnements au goût du jour. L’ajout de zones extérieures pour profiter de la nature et la création d’espaces pour faciliter le départ et l’arrivée des activités sportives étaient au coeur des priorités.

Le chalet est agrandi au nord et à l’ouest. Au nord, un garage, des espaces de rangement pour les équipements sportifs et un mud room logent dans le nouveau volume. À l’ouest, un nouvel espace trois saisons prolonge les journées à l’extérieur et offre un somptueux panorama sur la forêt environnante. Les deux nouveaux volumes, au revêtement de bois foncé, reprennent la volumétrie existante et enrichissent la composition initiale.

Face au lac, la terrasse existante se prolonge jusqu’au nouvel espace trois saisons créant ainsi une importante surface extérieure pour profiter du soleil. Le garde-corps en bois massif est remplacé par une paroi de verre laissant place à une vue dégagée sur le lac et la végétation luxuriante.

La façade ouest a été ouverte et la fenestration de la cuisine a été agrandie en largeur et en hauteur. L’espace de vie principal devient maintenant lumineux du lever au coucher du soleil. La cuisine d’origine est décloisonnée  et réorganisée. Elle devient ainsi fonctionnelle et favorise les échanges autour d’un grand îlot devenant le cœur des échanges familiaux.

La matérialité des pièces rénovées vient s’harmoniser avec l’existant tout en marquant sa modernité. La cheminée en pierre d’origine, les poutres, le plafond et les murs en lattes de bois côtoient ainsi joliment la cuisine, la véranda et l’entrée au design sobre et épuré. Seuls quelques éléments décoratifs, tels que les tabourets faits avec des sièges de tracteur, le luminaire conçu avec une roue de bois et quelques pièces industrielles sont intégrés au décor afin de rappeler l’histoire de cette résidence.

Le chalet ainsi transformé répond maintenant à l’ensemble des besoins de la famille, et ce au fil des saisons. Cette résidence de Saint-Donat dialogue aujourd’hui avec son histoire et la nature qui l’entoure, devenant un véritable havre de paix confortable et chaleureux.

Cardin Julien

Fondée en 1992 à Montréal, Cardin Julien conçoit et réalise des projets clés se traduisant en espaces et bâtiments significatifs et durables. La firme crée des espaces adaptés à ses usagers grâce à ses compétences et son savoir-faire dans la planification et la réalisation d’installations complexes. La signature unique de ses projets est obtenue par la transformation de contraintes en solutions créatives. Cardin Julien compte sur la grande expérience de son équipe qui, au fil des années, a développé une expertise unique en réalisant avec succès des projets novateurs.

www.cardinjulien.com/projets/residence-saint-donat

Jean-François Julien, associé

Équipe de design : Jean-François Julien, Gabrielle Roberge et Lakmé Gremillet

Images : Olivier Blouin.

Pavillon A, un oasis au coeur d’un jardin

Inspiré par la Glass House de Philip Johnson et la Ben Rose House du film Ferris Bueller’s Day Off, Pavillon A est un hommage à l’architecture moderne. Accueillant une piscine quatre saisons, ce pavillon de verre a été pensé comme une véritable oasis au cœur d’un jardin.

Durant les longs hivers québécois, l’espace permet de faire quelques brasses dans la piscine, de se détendre dans le spa, de lire sous une plante tropicale, ou de faire du yoga en contemplant la nature enneigée. L’été, le pavillon s’ouvre sur une longue terrasse en bois grâce aux grandes baies vitrées présentes sur une des façades.

© Adrien Williams
© Adrien Williams

Implantée en dehors du pavillon de verre, la structure métallique donne l’impression au toit de flotter. La structure extérieure noire contraste avec l’intérieur clair et lumineux. Les parois vitrées laissent entrer abondamment la lumière naturelle et les lanterneaux installés au plafond maximisent l’apport de lumière zénithale tout en protégeant du soleil l’été. Le vitrage sur 360 degrés fait disparaître la frontière entre intérieur et extérieur et participe au dépaysement.

L’aménagement intérieur et ses plantes à même le sol contribuent à créer une ambiance tropicale qui favorise la détente. La disposition des grandes bandes de végétation propose des zones d’intimité que l’on soit dans le spa, la piscine ou sur son tapis.

© Raphael Thibodeau

Au cœur des lignes orthogonales du pavillon se distingue la salle de bain. Récompensée d’un prix à la 13e édition des Grand Prix du Design, cette salle d’eau cylindrique marie avec élégance beauté et fonctionnalité. Bardée de tasseaux de cèdre rouge, cette colonne en relief se contemple tel un élément sculptural dans le pavillon. Le caractère chaleureux du bois contraste avec l’intérieur pur et lumineux de la mosaïque blanche.

Une attention particulière a été portée au mobilier et aux détails de finition qui épousent la forme arrondie ou cylindrique, contribuant à créer un espace singulier et harmonieux. L’ouverture circulaire dans le plafond d’où jaillit une douche de lumière naturelle renforce le caractère intime et dépaysant de cette audacieuse salle d’eau.

© Adrien Williams

Avec son architecture moderne, sa lumineuse transparence, sa touche tropicale et son bijou de salle de bain, Pavillon A magnifie l’expérience de détente et de relaxation que propose cet espace dédié au bien-être.

© Raphael Thibodeau

Maurice Martel, Architecte

La firme Maurice Martel architecte représente une manière créative de penser design, matérialité, structure et construction dans l’évolution de l’architecture contemporaine. Fondée en 2016, elle a pour vocation de stimuler l’architecture et le design intérieur à travers des ouvrages construits, des travaux de recherches critiques, des expositions et des écrits.

www.mauricemartel.com

Aménagement intérieur : Maurice Martel et Bipède

Aménagement paysager : Vertige Paysage, Nicolas Ménard

Crédits Photos : Adrien Williams et Raphael Thibodeau

SKILL : la cuisine industrielle contemporaine par Modulnova

Un projet personnalisable à l’infini, aux multiples choix de formes légères et épurées… le programme SKILL de Modulnova révolutionne en toute élégance, l’art de la cuisine industrielle et contemporaine.

Chez Modulnova, chaque projet répond aux attentes des clients les plus exigeants, offrant une grande flexibilité dans la conception des espaces et dans le vaste choix de matériaux et finitions. L’atmosphère et le style Modulnova se caractérisent par ce soin presque maniaque accordé au moindre détail, à ce perfectionnisme hors du commun.

Un effet visuel harmonieux

Tel un monolithe, le grand îlot central aux bases laquées en fokos satiné couleur plomb et le plan en grès de même couleur de finition confèrent à SKILL une esthétique harmonieuse, aux finitions aussi subtiles que fonctionnelles. Les portes lisses allant du sol au plafond permettent d’exploiter de manière optimale toute la place disponible sans perte de volume.

La finition en grès pour le fond des tiroirs (comme le plan) n’est pas uniquement un détail visuel mais garantit une plus grande facilité de nettoyage et une plus forte résistance à l’usure. Les cloisons amovibles en bois et aluminium, orientées horizontalement, exploitent l’étendue des espaces et facilitent le rangement dans les tiroirs, selon les véritables besoins de chacun.

La juxtaposition de matériaux nobles tels que le bois, le laqué, le grès ou l’aluminium définit un environnement très chaleureux à l’œil nu et détermine une atmosphère contemporaine très recherchée. Tant de critères qui répondent à cette quête d’excellence by Modulnova.

https://www.modulnova-paris.fr/

 

Casa Burés, une restauration minutieuse d’un bâtiment historique à Barcelone en résidences de style

Après trois ans de restauration minutieuse par les meilleurs artisans, la Casa Burés est devenue l’un des bâtiments de style contemporain les plus représentatifs de Barcelone. Les éléments architecturaux et intérieurs d’origine ont été respectés et restaurés en raison à la fois des exigences réglementaires et d’une grande sensibilité de tous les acteurs : promoteur, autorités municipales, équipe de projet, artisans et experts en restauration impliqués dans les travaux.

L’équipe a défini trois concepts de design pour ce bâtiment résidentiel correspondant aux qualités intrinsèques de chaque espace.

Lofts et espaces communsretrouver son caractère industriel d’origine

Le rez-de-chaussée et le sous-sol étaient à l’origine utilisés pour l’industrie textile Burés. La décoration n’était pas moderne mais avait une forte personnalité industrielle. Le nouveau concept d’intérieur a retrouvé ce caractère industriel : de grands espaces ouverts avec de hauts plafonds, des sols en béton, des colonnes en fer et de vieux murs en briques ont été laissés à découvert, avec des cuisines et des meubles qui renforcent le caractère industriel. Le rez-de-chaussée a été transformé en trois lofts et le sous-sol en parties communes (piscine, spa, salle de gym, cave, cuisine ouverte, terrasse, et salles pour des événements sociaux…). Tous ces espaces ont retrouvé leur esthétique industrielle d’origine.

Résidences palatialesrespect et restauration des éléments existants

La résidence originale de Burés, aux airs de palace, située au rez-de-chaussée, a été divisée en deux magnifiques appartements de 500 m². Présentant les plus riches éléments décoratifs contemporains, ils ont été soigneusement restaurés avec les matériaux les plus nobles (mosaïques et marqueterie dans les bas-côtés, vitraux, murs et plafonds avec reliefs ornés de fresques, éléments décoratifs en bois). Les éléments d’origine ont été restaurés, tandis que de nouveaux matériaux ont été ajoutés en cas de besoin. Les nouveaux matériaux et meubles ont été également à peine restaurés avec des couleurs en harmonie avec l’espace. Il s’agissait de mettre en valeur tous ces précieux éléments historiques pour faciliter leur intégration dans cette esthétique.

Appartements et greniers : le contraste entre les nouveaux et les anciens éléments

Les appartements situés aux étages supérieurs, initialement conçus pour la location, ont été transformés en 16 appartements et 5 greniers. Ces 21 résidences combinent de forts espaces modernes originaux et des espaces nettement plus contemporains. Les éléments anciens ont été retrouvés dans la couronne du bâtiment qui fait face à la façade. Ils ont été restaurés. A l’intérieur des appartements, où les éléments d’origine n’existaient pas ou qui ne pouvaient pas être conservés, la décision a été d’incorporer de nouveaux matériaux pour créer un contraste entre les anciens et les nouveaux: la couleur blanche et le bois de chêne ont été ajoutés comme principal élément afin de mettre en valeur les éléments décoratifs originaux.

Estudio Vilablanch
Barcelone, Espagne
www.estudiovilablanch.com

TDB Arquitectura
Barcelone, Espagne
www.tdb-arquitectura.com

Mobilier MINIM
Madrid + Barcelone, Espagne
www.minim.es

Credits Photos :
Jordi Folch
Jose Hevia
Estudio Vilablanch
Bonavista Developments