Roblin, marque référente dans l’univers de la hotte, ne manque jamais d’inspiration pour proposer des produits dans l’air du temps. Depuis plus de 50 ans, Roblin nous surprend par ses innovations. Rencontre avec Monia Fekih, directrice Marketing du groupe Franke auquel appartient Roblin.

 

  1. Pour les néophytes, pourriez-vous nous présenter en quelques mots la marque Roblin ?

La marque a été fondée il y a une cinquantaine d’années par Pierre Roblin, meilleur ouvrier de France. Installé en Normandie, pays de la métallurgie, il travaillait à l’origine le cuivre puis s’est progressivement orienté vers les hottes en inox.

Roblin, c’est la marque premium de hottes du groupe Franke. Nous travaillons toutes les typologies de produits mais notre cœur de métier reste le plafonnier. C’est une marque premium avec une fabrication made in France. Le prix de nos hottes se justifie par leur performance et leur fiabilité. D’ailleurs, notre part de marché très importante chez les cuisinistes est un gage de qualité. De par leur métier, ce sont des clients très exigeants qui demandent une grande flexibilité sur l’élaboration de produits techniques.

 

  1. Qu’est-ce qui a fait le succès des hottes Roblin ?

De loin, l’innovation et la qualité. Notre production étant française, nous avons su concilier une approche artisanale et des procédés industriels ce qui nous permet une très grande flexibilité. Sur notre site industriel, situé sur Villedieu-les-Poêles, nous ne sommes pas dans une logique de masse. La production s’adapte à la demande ce qui nous permet de faire du sur-mesure.

Si l’on devait résumer, c’est sa démarche de recherche de l’excellence, sa politique d’innovation et le soin du détail qui font de Roblin une référence, une marque très fiable avec des produits robustes et durables made in France et c’est  ce que recherchent aujourd’hui les clients : des produits de meilleures qualités et qu’ils garderont.

 

  1. Vous misez beaucoup sur le made in France, effet de mode ou véritable choix ?

Nous sommes une marque franco-française, cela fait vraiment partie de notre ADN. Il y a des spécificités à Villedieu-les-Poêles, notamment sur les techniques de satinage de l’inox, que l’on ne retrouve nulle part ailleurs. Grâce à ce savoir-faire, on obtient des finitions parfaites. On utilise aussi la technique du pliage, un procédé très élaboré avec une pièce complexe faite dans une seule tôle. Puisqu’il n’y a pas d’assemblage, la pièce finie est plus résistante avec une finition impeccable.

C’est donc tout l’inverse d’un effet de mode. Nous capitalisons sur le made in France, gage de qualité. Nous croyons au patrimoine industriel français et c’est pour ça que nous relocalisons de plus en plus. Cette année, nous avons déjà rapatrié deux produits. Nous ne nous reposons pas sur nos acquis, l’innovation est au cœur de notre stratégie et nos usines prennent en importance et en performance.

 

  1. Quelques conseils pour bien choisir sa hotte ?

Il est important de bien choisir sa hotte car c’est l’une des pièces maîtresses de notre cuisine, elle aspire, filtre et évacue odeurs et graisses engendrées par la cuisson. Produit technique par excellence il faut, outre le design, qu’elle soit adaptée à notre espace et corresponde à nos besoins.

Tout d’abord il faut prendre en compte la configuration de la cuisine. Pour une installation en îlot central, on va plutôt s’orienter vers un plafonnier ou une hotte plan de travail. En revanche, si votre plaque de cuisson est positionnée sur le plan de travail, le long d’un mur, une hotte murale ou un groupe de meubles seront  plus adaptés.

Ensuite, la taille de la cuisine joue un véritable rôle dans le choix d’une hotte. Pour que la qualité de l’aspiration soit optimale, on considère qu’il faut multiplier par 10 le volume de la pièce pour obtenir le débit nécessaire au renouvellement de l’air ambiant. Par exemple, pour une cuisine 40 m3, il faudra une hotte avec un débit d’au moins 400 m3/h.

On l’oublie trop souvent mais dans le cas d’une installation en évacuation, il faut déterminer la pression (c’est-à-dire ce que rejette la hotte). Elle dépend de la longueur et du circuit d’évacuation. Mieux vaut demander conseils auprès de votre installateur.

Enfin, il faut une hotte au moins aussi grande que la plaque de cuisson et tenir compte des habitudes en cuisine (fréquence, type cuisson…). Si vous faites beaucoup de friture, il faudra une hotte très performante.

 

  1. Quelles sont vos dernières innovations ?

Nos dernières innovations techniques sont bien évidemment sur des moteurs ultra performants avec, par exemple, nos moteurs séparés. Mais aussi sur l’aspect esthétique de nos produits pour nous démarquer.

Afin d’incarner la marque et de lui donner une véritable identité, nous avons développé l’idée de collection. La hotte doit s’intégrer parfaitement à la cuisine. Nous travaillons beaucoup la matière comme dans nos collections « Nature » et « Minérale ». La finition noir mat pour les plafonniers rencontre aussi un grand succès.

 

 

  1. Parlez-nous justement de vos dernières collections « Nature » et « Minérale ».

Elles se concentrent uniquement sur les hottes murales verticales pour le moment. Il y a une véritable volonté de retour au naturel, incarnée par le travail sur la matière. Une tendance aujourd’hui très présente chez les cuisinistes. Nos hottes sont faites en bois sur le devant. Les panneaux en bois fabriqués à partir de fibres de papiers compactées sont très robustes et permettent un travail sur le design bien plus important que l’inox.

Déclinée en 5 finitions avec des nuances très différentes, « Nature » s’inscrit dans tous les styles. Passant d’un design très scandinave au chêne vieilli, cette collection s’adapte à une cuisine contemporaine ou plus classique pour plus de cachet et d’authenticité.

La collection « Minérale » reprend l’aspect de la pierre. Avec ses 3 finitions (marbre, ardoise et pierre naturelle), cette collection matche avec les univers des cuisinistes actuels qui font la belle part au plan de travail en pierre naturelle. Les gens font de plus en plus attention à la matière, nos hottes aspect pierre permettent d’apporter originalité avec une touche de rappel du plan de travail.

 

  1. Pourquoi avoir choisi de travailler sur ces deux matières naturelles plutôt que sur l’inox ou l’acier comme c’est le cas traditionnellement ? D’où vous vient l’inspiration ?

Notre souhait était réellement de matcher avec les univers en matière de meuble de cuisine. On a pu constater ces dernières années un retour aux matières naturelles.

Nous voulions apporter quelque chose de différent. En général, dans l’univers des hottes verticales, il y a très peu de finitions autres que le verre, et en termes esthétiques c’est très peu différenciant. Les collections « Nature » et « Minérale » sont donc des propositions très originales et audacieuses. Le bois permet d’apporter de la chaleur, de l’authenticité, quant à la pierre, elle sublime la cuisine.

Evidemment l’inox reste notre matière iconique et privilégiée. Nous prévoyons d’ailleurs de sortir une collection finition inox en 2020 avec un travail un peu différent. Mais je ne peux pas encore vous en dire plus !

 

  1. A votre avis, dans les prochaines années à venir, quelles vont être les tendances en matière de hottes ?

Depuis quelques années, les gens sont à la recherche de produits plus performants, plus durables et moins énergivores mais avec une vraie attention portée à l’esthétique.

Il y a un engouement très important pour les hottes élégantes, discrètes comme les plafonniers très tendance pour les agencements en îlots.  Cela fait vraiment partie de nos spécialités, une touche design de plus au plafond. On a une gamme très large qui permet de répondre à toutes les demandes.

On constate aussi, l’essor des hottes de plan. La hotte est complètement intégrée au plan de cuisson pour un design minimaliste sans précédent.  Nous avons chez Roblin, une collection Maestro de hotte de plan avec un moteur en classe énergétique A+++ et résistant à l’eau, si la casserole déborde, pas de soucis à se faire ! C’est un produit facile à intégrer et un véritable concentré de technologie, d’où son succès.

Pour finir, il y a le sur-mesure. Nous avons déjà une véritable expertise dans ce domaine puisque nous travaillons avec des professionnels et que chaque besoin est unique.  Notre proximité physique nous permet d’être extrêmement agile et flexible pour créer la hotte la plus adaptée à vos besoins.

 

ROBLIN 

www.roblin.fr

 

Interview : Margaux Dalbavie – Texte : DR