Paris : les 3 spots du moment à voir absolument

Partager sur pinterest
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp

L’Hôtel de la Marine, le Musée Carnavalet et La Samaritaine ont tous les trois fait peau neuve. Passage en revue de ces lieux parisiens mythiques qui viennent de rouvrir.

La renaissance de l’Hôtel de la Marine

Par Anne Rafaeli

Le bâtiment emblématique de la place de la Concorde a retrouvé tout son lustre du 18ème, superbement réhabilité grâce à 4 ans de travaux menés sous la houlette de Christophe Bottineau, architecte en chef des monuments historiques, et sublimé par une majestueuse verrière diamant de 300m2, conçue par l’agence Hugh Dutton Associés.

Outre les espaces patrimoniaux accessibles à la visite, scénographiés par l’agence Moatti Rivière, ce joyau architectural classé depuis 1862, célèbre l’art de vivre à la française à travers un restaurant signé Jean François Piège, un café Lapérouse et un bar.

Cet automne, enfin, les galeries d’exposition de la Al Thani Foundation dévoileront des collections privées parmi les plus prestigieuses au monde. Comme une immersion dans un grand palais du Siècle des Lumières…

2 Place de la Concorde, Paris.

Hotel-de-la-marine.paris

Carnavalet en toute beauté

Par Madeleine Jelstrupp

Après quatre années de travaux, le musée consacré à l’histoire de Paris rouvre enfin. Une restauration menée de main de maître par François Chatillon, architecte en chef des Monuments Historiques, associé à Snøhetta et à Nathalie Crinière.

Son fil rouge ? Limpidité. Limpidité des circulations, dans le respect de la cascade du temps où près de 4000 œuvres gagnent en lisibilité. Limpidité des mises en scène où le talent de l’architecte se met au service du cadre somptueux. « Le musée Carnavalet n’est pas un monument, c’est une petite ville, ou plutôt un écosystème avec ses stratifications, sa faune de sculpture, sa flore de peinture, c’est un marais dans le Marais…

On y intervient sur la pointe des pieds, sans rien déraciner, sans rien remuer, avec la délicatesse d’un botaniste. » Doublé d’un esthète éclairé.

23 Rue de Sévigné, Paris 3

Carnavalet.paris.fr

Pont Neuf, La Samaritaine

Par Anne-Marie Cattelain Le Dû

Magnifiquement restauré sous l’égide du groupe de Bernard Arnault, le grand magasin de la rue de Rivoli, partiellement classé aux monuments historiques, a rouvert fin juin après de multiples procès et péripéties.

Le studio canadien Yabu Pushelberg de Glenn Pushelberg et George Yabu chargé de la décoration des espaces de vente a remis en valeur les éléments Art Nouveau d’origine tels que les escaliers Eiffel, tout en les habillant de matériaux contemporains, bronze, terrazzo, contant la légende des lieux et de Paris.

Au bonheur des dames mais aussi des hommes et des épicuriens.

9, rue de la Monnaie Paris 1

www.dfs.com

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest

La rédaction vous recommande

Dites-nous ce que vous en pensez