MaisonP, une composition architecturale comme une référence à l’architecture bioclimatique provençale

Située dans le village du Puy-Sainte-Réparade, dans un espace intime à la végétation dense, la parcelle de la MaisonP, à flanc de colline, offre une vue panoramique sur les Alpes.

Sa volumétrie, simple, a été conçue en fonction de l’orientation du terrain et permet ainsi de limiter au maximum la modification de la pente naturelle et d’en préserver l’état sauvage.

Le projet est composé de deux parties distinctes : une maison principale et une annexe en pierre sèche. La maison, d’une surface de 296 m², est construite sur un seul et même niveau mais divisée en plusieurs entités.

Le rez-de-chaussée est composé de trois volumes distincts de même hauteur: le garage, la partie entrée/cuisine et la partie chambres/salon.

L’annexe, d’une superficie de 95 m², est située à une altimétrie légèrement supérieure à la maison et sur la partie nord-ouest du terrain.

Le projet est divisé en deux, le long d’un canal végétal, avec une mise en transparence de cette perspective tout au long de la maison.

La séquence d’entrée se fait autour d’un bassin. La MaisonP n’est pas un monolithe mais une composition architecturale, structurée autour d’espaces vides, comme une référence à l’architecture bioclimatique provençale.

 

 

PietriArchitectes

www.pietriarchitectes.com

Images :  Philippe Biolatto.





Plus d'articles