Jacques Garcia : « Il ne faut pas chercher à être dans le coup, c’est la meilleure façon d’être déjà dépassé… »

Reconnu comme l’un des plus grands décorateurs du monde, cet architecte d’intérieur esthète et passionné appose sa signature sur les plus beaux projets résidentiels et hôteliers aux quatre coins de la planète. Rencontre avec le pape de l’esprit boudoir.

Propos recueillis par Clément Sauvoy

Votre « signature archi » ?
J’ai toujours eu un côté Docteur Jekyll et Mister Hyde. J’ai travaillé aussi bien à Versailles qu’à Las Vegas, où j’ai réalisé l’hôtel Wynn. Ce mélange des genres aboutit à une cohérence, où dominent la convivialité et l’élégance. Il ne faut pas chercher à être dans le coup, c’est la meilleure façon d’être déjà dépassé. La couleur fait également partie de mon ADN : en introduisant le rouge impérial, symbole de vie, de puissance mais aussi de confort et de représentation, j’apporte un supplément d’âme.

Des chantiers en cours ?
À Doha, j’ai terminé le palace de demain, celui d’un Orient idéal, commandité par l’émir du Qatar. La modernité et la grandeur en plein désert ! À Paris, j’ai deux hôtels « sur le feu », dans le quartier du Marais, incarnation de l’esprit français : l’hôtel Proust et l’hôtel des Ambassadeurs de Hollande, sublime maison du xviie siècle transformée en résidence du savoir. Sans oublier le musée Gainsbourg, rue de Verneuil, à Paris également, qui ouvrira au printemps.

Spectaculaire, l’intervention sculpturale de Jacques Garcia sur le 5-étoiles Banyan Tree Doha, au Qatar, illustre un esprit visionnaire, tourné vers le luxe contemporain.

Votre plus beau projet ?
Si j’étais père de famille, je serais fier de mes enfants. Mais les miens, ce sont ma résidence en Sicile et le château du Champ-de-Bataille au Neubourg, dans l’Eure : un chef-d’œuvre architectural. Il y règne de l’absolu et de la grandeur intime, avec des strates superposées, un mélange d’antique et de classique, un joyeux désordre entre les objets personnels et les pièces d’exception.

Le Pavillon des Rêves, imaginé par le décorateur sur le site du château du Champ-
de-Bataille, en Normandie, dont il est propriétaire, révèle son intérêt pour l’Inde moghole. © EUGÉNIE PELUCCHI

Un rêve un peu fou ?
Les rêves les plus incroyables sont généralement des surprises, que l’on fait dans la spontanéité. Pour moi, ce fut le hall d’accueil du Carrousel du Louvre à l’occasion de la cinquième édition de Fine Arts Paris, sans oublier la scénographie de l’exposition « Quand Versailles était meublé d’argent », la rénovation et le remeublement des grands appartements, au château de Versailles toujours, ou encore l’aménagement des salles d’objets d’arts décoratifs du musée du Louvre.

La plus belle architecture ?
Depuis toujours, je tire mon inspiration de l’architecture hexagonale. Louis Le Vau, l’un des créateurs du classicisme français, est pour moi un maître absolu dans son domaine.

Un confort à l’esprit boudoir toujours chaleureux : le restaurant doublement étoilé La Voile de l’hôtel La Réserve,
à Ramatuelle, porte la signature subtile de l’architecte. © Grégoire Gardette

Un objet fétiche ?
Contrairement à ce que l’on pourrait croire, je n’ai pas le fétichisme des objets. Donc celui que j’ai toujours avec moi, c’est ma paire de lunettes. Elle ne m’inspire pas du tout, elle m’encombre mais elle s’est rendue bêtement indispensable !

© ANTOINE PANZANI

REPERES

1980
Décoration de son hôtel particulier, l’hôtel de Sagonne, construit par Mansart.

1991
Rencontre avec Diane Desseigne, qui, en lui confiant la rénovation de fleurons du groupe Barrière, lui donne l’opportunité de créer des lieux publics.

1992
Acquisition du château du Champ-de-Bataille.

1996
Décoration de l’hôtel Costes.

2009
Décoration de la Mamounia, élu meilleur hôtel du monde.

2021
Création du musée Gainsbourg (ouverture prévue en mars 2022). Jacques Garcia s’empare
de l’univers de l’homme à la tête de chou, rue de Verneuil, pour imaginer un lieu de visite à la hauteur du mythe.

Article paru dans le numéro 162 de Résidences Décoration.

Inscription à notre NewsletterInscrivez-vous pour être informé en avant première et recevoir les offres exclusives !

La rédaction vous recommande

Dites-nous ce que vous en pensez