Comme chaque année, Roche Bobois est présent au Salon de Milan, à la rencontre du monde du design et de l’ameublement. Le stand présente une atmosphère intimiste d’inspiration asiatique, où les matières des parois dialoguent avec les coloris chaleureux des modèles. La marque y présente une collection réalisée autant par des « grands noms » que par des talents émergents à qui elle offre sa confiance. Ainsi, Stephano Bigi signe Maya, sa première collection avec Roche Bobois : des tables basses délicatement rétro dont les lignes souples mettent en valeur le travail du noyer massif. Côté canapés, Maurizio Manzoni joue avec Octet une version italienne et XXL d’un tatami gonflé et confortable ; et Lili Castilla propose avec son canapé Illusion une relecture dynamique du canapé droit en poussant l’asymétrie à son comble. Roche Bobois nous livre une nouvelle collection aérienne, innovante et affirme son ambition d’exporter à travers le monde l’audace du « French art de vivre ».

www.roche-bobois.com

Texte : Victoria Norait – Photos : D.R