A l’occasion de la 56 ème édition du salon du Meuble de Milan, le ferronnier d’art Pouenat présente de nouvelles pièces de mobilier et luminaires signées Sybille de Margerie, Tristan Auer, Jean-Louis Deniot, Kaki Kroener, Damien Langlois-Meurinne, François Champsaur et Olivier Gagnère.
Dans sa collaboration avec Pouenat, Tristan Auer a développé des pièces en se focalisant sur leur utilisation moderne, grâce au choix de matières précieuses et traditionnelles comme le bronze et le velours. Quant aux objets designs de Jean-Louis Deniot, toute l’esthétique est dans la silhouette, dans le rapport de l’ombre portée entre l’objet, la lumière et son support. Kaki Kroener marie différents matériaux (laiton, fourrure, cuir) en privilégiant le jeu des courbes dans un esprit luxueux, féminin et poétique. Damien Langlois-Meurinne conjugue poésie, liberté des formes et légèreté dans ses luminaires et son mobilier. Il créé des pièces originales, équilibrées et contemporaines. Avec élégance Sybille de Margerie s’approprie le savoir-faire de la maison Pouenat et orchestre un dialogue entre métal et matières nobles : marbre Calacatta, verre de Murano, laque, chêne et bois de Zebrano. La collection de mobilier et luminaires dessinée par François Champsaur met en valeur les infinies possibilités qu’offre le métal : les lignes peuvent être fluides, ou anguleuses avec un résultat toujours épuré et empreint d’élégance. En somme, les réalisations Pouenat sont autant de défis techniques qui stimulent et font progresser le savoir-faire de l’entreprise, un ferronnier d’art et d’avant-garde.

www.pouenat.fr

Texte : Victoria Norait – Photos : D.R