C’est durant la Design Parade de Toulon, 3eme édition du festival d’architecture d’intérieur, que Lesage Intérieurs nous a fait découvrir la quintessence de son art, la broderie, à travers la vision de talentueux artistes …

Voyagez au fond de l’œil en vous laissant hypnotiser par la magnifique pièce issue de l’imagination de Pierre Yvanovitch en collaboration avec Lesage Intérieurs.

C’est de loin, l’iris d’un œil au superbe volume mêlant des teintes de vert et de brun mais d’un peu plus près, les sillons d’une étendue boisée constituée d’une multitude de points marqués à l’image d’une végétation luxuriante aux variantes de lichen. Evadez-vous à travers les arbres et rivières constitués de fils de coton, de laine et de canetille brodés à la main par des artisans au savoir-faire unique, durant des jours entiers. Cette invitation au rêve vous révèlera son caractère mystérieux en vous plongeant au cœur de chacun de ses détails les plus précis, d’où l’œil émerge tel une agglomération de miniatures qui forment une unité unique.

Découvrez également Taille Douce, une combinaison entre la technique exceptionnelle de la Maison de broderie, et le design innovant d’Erwan et Ronan Bouroullec. En réinventant une image narrative, l’objectif des deux artistes a été de modéliser la modernité, en alliant technologie et broderie traditionnelle pour vous offrir une œuvre au mouvement aléatoire et envoutant.

« Nous avons construit un outil qui traduit le symbolique et laisse aux mains savantes le soin de la formulation. » Erwan et Ronan Bouroullec

Ce fabuleux projet artistique prend tout son sens à travers sa fabrication et sa typologie, en matérialisant pour la première fois l’union du codage et d’un artisanat prestigieux. Le processus fut aussi intéressant que surprenant pour les brodeurs, en découvrant la qualité de l’uniformisation derrière ce logiciel capable de niveler l’image idéalement pour lui apporter un bon équilibre. Le point étant à la broderie ce que le pixel est au numérique, cette rencontre a permis la création d’une image totale en effectuant une traduction, point par point, des millions de bits en une autre langue qui fait abstraction de l’information, laissant apparaître la symbolique de l’image. Les informations apparentes ne sont alors autres que l’essence même de l’image, laissant au fil et à l’aiguille le pouvoir d’opérer avec magie afin de donner un sens à la phrase.

L’exposition aura lieu jusqu’au 30 septembre prochain à l’ancien Évéché de Toulon.

 

Texte: Kim Partouche – Photos: D.R