1885, 1978, 2015… Zoom sur ces trois dates mythiques qui font partie intégrante de l’ADN des Bains Paris, lieu unique au monde. En plein milieu du 3e arrondissement de Paris, découvrez un immeuble haussmannien chargé d’histoire, transformé en hôtel de luxe.

Créé par l’architecte Eugène Ewald en 1885, l’immeuble abritait à l’origine des thermes privés, appelés les Bains-Douches, ou Bains Guerbois. Le lieu s’est très vite transformé en un temple parisien du bien-être et de la beauté où des artistes tels que Manet, Zola ou encore Proust se retrouvaient au « Café Guerbois », haut lieu de rencontre intellectuel et artistique.

En 1978, Les Bains prennent un nouveau tournant et se transforment en salle de concert, restaurant et boîte de nuit devenant très rapidement le repaire des plus grandes stars. De David Bowie à Mel Gibson, en passant par Andy Warhol, Mick Jagger, Jack Nicholson, Robert De Niro ou encore Catherine Deneuve, la plupart des vedettes et mannequins internationaux sont venus passer des soirées déjantées et sans fin aux Bains. La discothèque est, durant 3 décennies, la référence absolue en matière de clubbing.

 

30 ans plus tard, le club ferme par arrêté préfectoral, en raison de fissures sur l’immeuble.

C’est alors qu’intervient Jean-Pierre Marois, le propriétaire. Il décide, en honneur à l’identité et au passé de l’immeuble, de le transformer en résidences d’artistes.

Il faudra attendre 2015 pour que l’hôtel 5* fasse son apparition. En gardant la façade emblématique, l’hôtel est composé de chambres avec de belles terrasses, d’un restaurant avec patio et du fameux club connecté au bassin. La clientèle créative est au rendez-vous. On retrouve une décoration artistique et un esprit lifestyle grâce à de larges galeries où des œuvres d’art sont exposées.

Cet hôtel comporte 39 chambres dont 20 suites, avec une ambiance vintage rock.
La Suite Les Bains, perchée au dernier étage ouvre sur une large terrasse qui nous offre une magnifique vue sur les toits de Paris. Son plus ? Un hammam privé et une cuisine américaine, afin d’y organiser des dîners. L’objectif est de rendre chaque pièce unique, où tous évènements est au rendez-vous.

 

Le restaurant ROXO avec son fameux carrelage Cold Wave en damier noir et blanc imaginé par Philipe Stark en 1978, se transforme peu à peu comme si la pièce était inondée. Un petit rappel des bains qu’on ne laisse pas passer. Son chef Bruno Grossi (double étoilé à Londres et triple étoilé au Guy Savoy à Paris) vous offre un large choix de délices culinaires français imprégnés de saveurs du monde. Levez-les yeux au plafond, où ondulent des dômes et des rotondes, comme des goûtes d’eau qui vont nous tomber dessus. Sa couleur rouge nous laisse dans une ambiance intimiste et évoque le spectacle et la fête.

Un lieu unique en son genre, où toutes les pièces ont leur propre histoire, à découvrir absolument !

Les Bains Paris

7 Rue du Bourg l’Abbé, 75003 Paris. Tel : 01 42 77 07 07.

www.lesbains-paris.com

Texte : Axelle Amiot et Lou-Ann Heckel – Photos : DR