Ayant déniché un couvent caché dans une ruelle discrète du quartier du Panier, à proximité du Vieux Port et du MUCEM, Inès l’a transformé en maison de voyageurs de neuf suites, pour partager l’histoire et les murs de cette belle demeure. Au XVIIe siècle, la bâtisse abritait une fonderie royale de canons. Puis elle fut léguée à l’ordre des Jésuites. Au moment de la Révolution de 1789, le couvent abandonné tomba dans l’escarcelle de la ville de Marseille qui la négligea totalement.

Restaurée, relookée, elle a retrouvé sa superbe avec dans certaines pièces sa charpente apparente et ses murs épais isolant des bruits de la ville. Mêlant avec un goût sûr, mobilier de Le Corbusier et de Paola Navone à des éléments plus traditionnels, la maîtresse des lieux a aménagé de grandes suites indépendantes avec cuisine pour que ses hôtes vivent en toute indépendance. Qu’ils séjournent au Couvent un jour ou un mois. Pas de ménage journalier, pas de service en chambre, mais le linge de lit et de bains est à disposition, comme le café Cap Mundo, le thé Mariage Frères et le chocolat.

 

A partir de 160 € par nuit ou de 729 € par semaine.

www.fonderievieille.com

Texte : AMCLD – Photos : D.R