Après la « Love Room » de Cyril Durand-Behar naît un autre concept de chambre à louer en dehors de toute structure hôtelière. Connu pour son travail autour du miroir, Mathias Kiss continue d’expérimenter l’espace, cette fois en invitant le spectateur dans la durée. Sous la houlette du fameux Café de la Perle, dans le Marais, l’artiste-plasticien d’origine hongroise a habillé de miroirs l’intégralité d’un studio de dix mètres carrés.

 

En visite dans la capitale ou envie d’une escapade glamour ? Misez sur la Kiss Room pour une expérience unique garantie au coeur d’un univers signé par l’artiste Mathias Kiss.

En visite dans la capitale ou envie d’une escapade glamour ? Misez sur la Kiss Room pour une expérience unique garantie au coeur d’un univers signé par l’artiste Mathias Kiss.

« C’est un cercle de vie, une image indéfinie qui peut évoquer le cycle de la naissance à la mort. On se retrouve aussi face à son histoire et à son vécu », précise-t-il.

Seulement scindés par trois couleurs primaires qui permettent de matérialiser les perspectives, les mille reflets du plafond aux murs vous mettent face à votre propre image répétée des centaines de fois. Rassurez-vous, la profusion retire le côté narcissique de la chose pour mieux plonger dans l’abîme du vrai ! D’autant plus que la chambre est totalement isolée du bruit extérieur… Face à votre propre respiration, une création du musicien Nicolas Godin. Le fondateur du groupe Air a conçu un morceau en constante évolution qui participe à l’interrogation de l’habitant sur sa place dans l’espace et l’architecture. De l’art de vivre, en solo ou duo, une oeuvre in situ.

A noter : inaugurée pendant la Fiac, la Kiss Room est une installation éphémère de mille nuits.

INFOS

78 rue Vieille-du-Temple, Paris 3

Réservations en ligne sur www.lakissroom.com.