« Au commencement était le bleu », affirmait Marc Chagall. De quoi inspirer les architectes et ingénieurs du cabinet Samuel Nageotte pour imaginer un lieu unique et empreint d’une identité forte : la Marée Jeanne, troisième Jeanne du groupe Cri de la Crevette de Frédéric Hubig, est née. Après Jeanne A et Jeanne B, voici la nouvelle adresse à découvrir, que l’on porte un ciré jaune ou non.

L’espace est moderne, brut de décoffrage et ça marche : la cuisine est ouverte et l’on y trouve une baie vitrée, le bar à crustacés format bulot mêle le bleu nuit au bleu mer. On retrouve des carreaux de faïence ainsi que des tables colorées, en parfaite harmonie avec l’esprit des lieux, sans oublier les miroirs qui aèrent et agrandissent La Marée Jeanne.

Créé pour une clientèle valorisant les horaires décalés et les impromptus, Sébastien Maréchal, maître des lieux, propose avec le chef Cyril Boulet, une cuisine audacieuse et au service des produits frais, où les dégustations type bouchées et autres tapas ont la part belle. À retrouver également, le Croq’Homard, assiette phare de Jeanne A et B. Entre « grignoteries » et plats iodés, le bonheur est définitivement dans la fraîcheur des compositions de La Marée Jeanne, parfaites pour un été à Paris.

 

3, rue Mandar

75002 Paris

Facebook : La Marée Jeanne

Tel : 01 42 61 58 34