Imaginée par Damien Hirst et façonnée par les maîtres verriers Lalique, la collection Eternal dévoile douze œuvres d’exception présentées en exclusivité mondiale jusqu’au 22 Octobre.

Avec cette collection, l’artiste sonde la complexité entre art, vie et mort à travers une série de motifs reflétant le cycle de la vie. Des années d’échanges nourris entre Damien Hirst et la cristallerie ont ainsi donné naissance à des sculptures exceptionnelles. Elles ont été réalisées à la cire perdue, technique ancestrale revivifiée par les Meilleurs Ouvriers de France œuvrant à l’atelier Lalique. Leur « peau de cristal » aux variations noires, incolores et satinées permet une finesse de détails inégalable.

(Photos : Eternal Memento)

Beauté, mort et chaos fusionnent dans l’œuvre de Damien Hirst. Sleep dévoile un crâne humain rappelant l’inexorable passage du temps tandis que Truth présente une colombe portant un rameau d’olivier. Belief érige une constellation de pierres colorées sur une croix alors que Sinner illustre la forme ondoyante du serpent tentateur. Enfin, Cross tranche avec une paire de ciseaux et Immaculate foudroie un cœur en plein envol…

(Photos : Eternal Prayer) 

La collection Eternal dévoile également cinq panneaux : Hope, Love, Beauty semblent capturer un papillon en vol. Les papillons occupent une place privilégiée tant dans le langage de Damien Hirst que dans celui de Lalique. Ces symboles éphémères filtrent la lumière en douze nuances (bleue, rose, ambrée, violette, noire ou transparente…) comme au travers de vitraux. En 2017, deux motifs supplémentaires s’ajoutent à la collection : Prayer, cœur transpercé d’une dague et Memento incarné par un crâne rappelant la fragilité de la vie…

Ces œuvres sont disponibles en édition limitée, chacune numérotée et accompagnée d’un certificat signé de la main de l’artiste.

(Photo : Eternal Truth)

(Photo : Eternal Cross)

 

Lalique
11 rue Royale – 75008 Paris
www.lalique.com

Texte : Victoria Norait – Photos : François Fernandez © Damien Hirst, Science Ltd and Lalique. All rights reserved, DACS/ADAGP 2017