Située au cœur de Paris, la galerie Bonne Espérance nous fait découvrir l’ébullition créative contemporaine de l’Afrique du Sud. Authenticité, influences croisées et ouverture sur le monde sont au programme.

Fondée par Scott Billy et son associé Kari Smith, la galerie expose régulièrement des artistes émergents ou confirmés illustrant la scène artistique africaine contemporaine.

«La dynamique du continent s’exporte aujourd’hui partout dans le monde. Bonne Espérance est pour moi l’opportunité de partager la créativité d’un pays dans toute sa singularité et sa diversité et d’offrir une nouvelle fenêtre de rencontres culturelles créatives entre l’Afrique et l’Europe.» Scott Billy, fondateur de la galerie Bonne Espérance.

Thabisa Mjo est une jeune designer mise en lumière lors de l’exposition inaugurale qui aime développer des collaborations avec des artisans locaux. Sa lampe Tutu 2.0, inspirée des jupes portées par les femmes Tsonga, a reçu le prestigieux prix Design Indaba en 2018.

Thabisa a invité l’artiste Sakhile Cebekhulu à exposer une série de photographies brodées intitulée “Tradition Forget Me”. Le fil rouge brodé évoque les scarifications traditionnelles Zulu, marques corporelles significatives de l’appartenance au clan et du passage à l’âge adulte, et symbolise ce lien immatériel qui lie l’artiste à ses origines ancestrales.

Bonne Esperance Gallery est une invitation au voyage et à la découverte de l’art issu de l’Afrique du Sud où tradition, histoire, couleurs et modernité s’associent pour le plus grand plaisir des visiteurs.

 

BONNE ESPERANCE GALLERY

Du 19 juin au 10 août 2019

3 rue notre dame de bonne nouvelle 75002 paris

 

Texte : Anne-Sophie Coussens – Images : DR.